[TERMINE] «You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» Alec ♣ Jace

 ::  :: Rp Terminés
En ligne
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 9301 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 8067 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Accomplir la mission qui incombe à mon sang. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

♥️ Clarissa - Clary, ou plutôt Clarissa car moi je l'aime ton prénom. Toi et moi on peut dire que notre relation est digne d'une attraction terrestre, des hauts et des bas tout ça pour un mélange d'amusement et de peur au fil des étapes. Cela faisait un moment que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour toi, mais tu étais ma soeur, je devais donc lutter de toutes mes forces contre cet amour. Pourtant, j'ai eu beau faire tout ce que je voulais, je n'ai jamais pu effacer cet amour, rien ne pouvait changer cela. Dorénavant, nous avons enfin atteint l'aboutissement de notre relation, je sais maintenant que je t'aime plus que tout dans ce monde et que je veux être avec toi de tout mon coeur. Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve Clary, mais je sais que je me battrai pour que nous ayons un futur.♥️


♣️ Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela. ♣️


♠️ Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille. ♠️

Journal intime
Mon statut: En couple avec Clary ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




[TERMINE] «You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» Alec ♣ Jace
Mar 19 Avr - 19:04
          



«You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» ♠ Feat Alec Lightwood


Je voyais le café couler doucement dans ma tasse, je pouvais déjà sentir son parfum délicat et admirer la vapeur s'en échapper. Je me trouvais dans la cuisine en train de préparer mon petit déjeuner, plus précisément en train d’attendre que mon café soit prêt. J'avais dû batailler dur avec Maryse pour qu'elle accepte d'acheter une machine Nespresso, mais vu qu'elle n'arrivait rien à me refuser, j'avais bien évidemment eu le dernier mot au final. Je ne savais pas vraiment pourquoi j'en avais voulu une, je me disais juste qu'il était temps d'apporter de la modernité en échangeant la cafetière par une machine à dosettes. Puis, en plus, nous nous trouvons à New York, trouver des dosettes Nespresso est un jeu d'enfant pour nous, beaucoup plus facilement que dans d'autres villes du pays. Non seulement le goût s'améliorait grandement lorsqu'on passait d'une cafetière à une machine à dosettes, mais en plus au niveau de la rapidité, on y gagnait aussi, on n'avait pas besoin de refaire toute une carafe de café, il suffisait d'avoir sa dosette et on pouvait avoir son café. Je sortis de mes pensées pour m'apercevoir que mon café était déjà prêt, je le pris et je le déposai sur la table avec le reste de mon petit déjeuner, je commençai à manger en réfléchissant à ma journée d'aujourd'hui, j'avais une chasse de prévue avec Alec ce matin.

Alec, mon frère, mon parabatai.. Ces temps-ci, nous avions eu nos différends et nos disputes, plus souvent que d'ordinaire. Il faut dire que c'était en grande partie à cause d'une personne qui se trouvait entre nous deux, Clary. J'avais décidé de l'aider quoi qu'il m'en coûte, quitte à transgresser chaque règle de l'Enclave tandis qu'Alec avait choisi de vouloir suivre les règles, là avait toujours été notre différence, mais aussi notre plus grande force. J'avais choisi Alec comme parabatai, non pas seulement parce qu'il était mon frère et mon meilleur ami, mais aussi parce qu'il était la voix de la raison, une chose qui me faisait cruellement défaut. Depuis aussi loin que je m'en rappelle, j'avais toujours été ce garçon téméraire et déterminé à faire ce qui me semble juste, peu importe les conséquences et les risques, et c'est là qu'intervenait Alec, il savait me raisonner ou me montrer une meilleure façon de faire les choses, il était tout simplement mon ancre dans ce monde. Notre lien de Parabatai fait que je lui montre beaucoup d'affection, je ne peux pas savoir qu'il est fâché contre moi sans rien faire pour arranger les choses, je n'aime pas le savoir triste et le laisser comme cela, les émotions qu'il ressent, je les ressens aussi et vice versa. Je me rappellerais toujours du jour où je lui ai demandé de devenir mon parabatai, il a répondu qu'il avait besoin de temps pour y réfléchir, du Alec tout craché en somme. Il est revenu plus tard dans la journée pour me dire qu'il était d'accord avec le visage le plus sérieux du monde, il se doutait déjà à l'époque qu'en acceptant, il se retrouverait dans de sacrés ennuis par ma faute, mais il l'a fait quand même, car tout comme moi, il avait senti la forte connexion qui nous unissait déjà.

Je repris mes esprits une fois encore pour me rendre compte qu'il était temps que j'accélère la cadence, je finis rapidement mon petit déjeuner, et je filai directement jusqu'à ma chambre. Je passai par la case douche en prenant soin de bien me savonner, je détestais sentir l'odeur de transpiration du réveil, je voulais toujours paraître au meilleur de moi-même, autrement dit propre et avec une bonne odeur. Une fois fini, je pris le temps de me sécher convenablement tout en réfléchissant déjà aux vêtements que j'allais porter pour cette chasse. Je choisis de mettre un jean noir, un t-shirt en col tunisien de couleur anthracite et une veste en cuir noir renforcée par le cuir des Soeurs de Fer pour surmonter le tout comme d'habitude. Je pris soin de mettre dans mes poches une lumière de sorcier, ma stèle ainsi que mon téléphone portable au cas où on voudrait me joindre. Une fois prêt, je pris une lame séraphique double que je glissai à ma ceinture, et je sortis de ma chambre en prenant la direction de la sortie de l'Institut. Arrivé au bas des marches du grand escalier, je reçus un sms d'Alec me disant qu'il me rejoindrait aux Ruines, que je ne devais pas l'attendre à l'Institut. Ne cherchant pas à en savoir plus, je pris la direction du garage, enfourcha la moto que j'avais volé avec Clary la dernière fois et prit la direction des Ruines de Renwick.

Il ne me fallut pas longtemps pour arriver sur les lieux, au vu du peu de trafic, je n'eus même pas besoin de recourir au mode volant. Je garai la moto dans un coin à l'abri des regards, je sortis ma stèle et je réactivai mes runes de vitesse et de force au cas où la bataille commencerait tôt. Je me posai ensuite contre un arbre devant le bâtiment attendant que mon partenaire de chasse arrive pour enfin commencer la mission, j'espérais qu'il n'allait pas tarder car cela me démangeait d'entrer sans lui à cet instant précis.










I love you Clarissa..
From this moment, we will be one until death do us part.





Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
- Shadowhunters -




Re: [TERMINE] «You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» Alec ♣ Jace
Sam 23 Avr - 13:47
          



You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !
 

 
Alec aime Jace. Vraiment. Il l'a toujours aimé d'ailleurs, aussi loin qu'il s'en souvienne. D'un amour puissant et indescriptible: mais d'un amour fraternel. Pendant longtemps, il s'est trompé sur ses sentiments et son attirance envers son parabatai brouillait tout. Amplifiait tout. Maintenant qu'Alec a trouvé Magnus, il sent qu'il a repris sa place dans sa propre famille, dans son propre univers. Et il se sent tellement, tellement mieux. Libéré. Maintenant, il n'a de place dans son coeur que pour un amour platonique envers Jace et ça rend les choses vraiment plus faciles. Aujourd'hui, il n'a plus l'estomac qui se tord à l'idée de devoir le retrouver, il ne ressent plus cette jalousie maladive qui l'empoisonnait lorsqu'il voyait Jace avec Clary. Tout est rentré dans l'ordre, ou presque. Parce que si Alec a fait son coming out, le plus dur reste à faire: en effet, les couples homosexuels ne sont pas très bien vus par l'Enclave et Alec sait qu'il reste énormément de chemin à faire, qu'il n'est pas au bout de ses peines. Mais il sait aussi que Jace sera à ses côtés, peu importe le temps que ça prendra. En fait, Jace sera toujours là, tout comme Alec sera là pour lui. C'est un accord tacite qu'ils ont passé plus jeunes et qu'ils ont scellé en devant Parabatai. Cette décision, ils l'ont prise tellement jeunes, quand Alec y pense. Mais il ne regrette pas une seule seconde le fait d'avoir accepté la demande de Jace. Pas une seule. C'était même la meilleure décision qu'il ai jamais pris dans sa vie, malgré les disputes et autres conneries qui les divisent parfois: Ils ne peuvent se séparer bien longtemps. Ils sont liés à vie et ça fait tellement de bien d'avoir quelqu'un sur qui compter. Ils sont un peu comme les deux faces d'une seule et même pièce, ils se complètent par leurs différences et à deux, ils sont beaucoup plus forts.

Vêtu entièrement de noir des pieds à la tête et protégé par son invisibilité de Nephilim, Alec sort de chez Magnus. Oui, il a effectivement passé la nuit chez le sorcier, chose qui arrive de plus en plus souvent ces temps-ci. Alec sent qu'il a besoin de s'éloigner un peu des siens de temps en temps. De se retrouver seul avec lui-même et avec Magnus surtout. Il a désespérément besoin de vivre pour lui, pour une fois dans sa vie. Voilà pourquoi il a envoyé un sms à Jace pour lui dire de partir sans lui de l'Institut, de ne pas l'attendre. Et si il sait que ce soir, sa soeur lui posera une demie tonne de questions; Alec est rassuré en se disant que ce ne sera pas le cas de Jace. Lui, ressentant tout ce qu'Alec ressent et vice versa, ne cherchera pas à le faire parler. Surtout pas sur ce sujet là. Il sera plutôt du genre à laisser Alec décider quoi et quand lui dire tout ce qu'il a sur le coeur. Et c'est ce que le jeune Lightwood apprécie le plus chez son Parabatai. Ça et beaucoup d'autres choses, évidemment. Alec marche tranquillement, son arc posé contre son épaule, accompagné de ses légendaires flèches. Dans la poche de sa veste en cuir, il sent la présence rassurante de sa stèle et contre sa hanche tape son poignard, ainsi que sa lame séraphique.

Lorsqu'il arrive au lieu de rendez-vous, il sent la présence de Jace avant même de l'avoir dans son champ de vision et sourit. Il n'y a pas si longtemps, le lien était tellement faible qu'il n'arrivait plus à ressentir la présence de son parabatai alors que celui-ci se trouvait tout près. Maintenant que leurs relations se sont améliorées et que tout s'est arrangé, tout a l'air d'être revenu à la normale aussi de ce côté là. Finalement, il voit Jace, accoudé contre un arbre et il arque un sourcil. "Salut", lance-t-il en arrivant à la hauteur de son frère. "Tu attends depuis longtemps?" L'impatience de Jace à se lancer au coeur de la mission du jour est presque palpable, faisant sourire Alec de plus belle. "Je vois. Merci quand même d'avoir patienté...Quoi que, de toute façon si tu ne l'avais pas fait, je t'aurai retrouvé et t'aurai botté le cul." Et c'est la pure vérité. "On y va? Après toi.", poursuit Alec et faisant un geste en direction de l'entrée du bâtiment.

 
© charney

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 9301 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 8067 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Accomplir la mission qui incombe à mon sang. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

♥️ Clarissa - Clary, ou plutôt Clarissa car moi je l'aime ton prénom. Toi et moi on peut dire que notre relation est digne d'une attraction terrestre, des hauts et des bas tout ça pour un mélange d'amusement et de peur au fil des étapes. Cela faisait un moment que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour toi, mais tu étais ma soeur, je devais donc lutter de toutes mes forces contre cet amour. Pourtant, j'ai eu beau faire tout ce que je voulais, je n'ai jamais pu effacer cet amour, rien ne pouvait changer cela. Dorénavant, nous avons enfin atteint l'aboutissement de notre relation, je sais maintenant que je t'aime plus que tout dans ce monde et que je veux être avec toi de tout mon coeur. Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve Clary, mais je sais que je me battrai pour que nous ayons un futur.♥️


♣️ Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela. ♣️


♠️ Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille. ♠️

Journal intime
Mon statut: En couple avec Clary ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINE] «You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» Alec ♣ Jace
Mar 26 Avr - 17:33
          



«You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» ♠ Feat Alec Lightwood


Durant son attente, Jace prenait le loisir d'observer tout ce qui l'entourait, que ce soit l'immeuble délabré dans lequel il n'allait pas tarder à entrer, le peu d'arbres qui entourait le bâtiment, l'eau qui était toute proche de lui et pour finir le moindre bruit qui pourrait lui paraître suspect. Il était bien trop entraîné pour se faire surprendre lors d'une attaque surprise mais il préférait être prudent, il avait cette habitude de toujours rester sur ses gardes, encore un bienfait de l'éducation de Valentin. On pouvait dire ce qu'on voulait sur Valentin, mais Jace devait en grande partie ce talent de guerrier exceptionnel à cet homme justement, il avait fait de lui l'élite des chasseurs d'ombre. Mais à l'inverse, il lui avait aussi inculqué ce désir du combat, cette rage dans la bataille et ce besoin de toujours plus de sang, il avait fait de lui un tueur sans pitié. Il fallait qu'il arrête de penser à cela ou sinon Alec le saurait lorsqu'il arriverait, l'un des pouvoirs du lien de parabatai, pouvoir ressentir les émotions de l'autre. Et même si depuis la veille du mariage, ils avaient réussi à se réconcilier, Jace en voulait encore un peu à Alec, il avait pris le risque de briser leur lien juste pour savoir où il était, les plongeant dans la souffrance. Il se rendait bien compte qu'il avait délaissé le jeune homme en allant avec Clary mais il n'aurait jamais imaginé qu'il le trahirait en jouant sur leur lien, un lien sacré entre eux deux. De toute façon il s'était toujours plus confié à Isabelle, elle avait ce côté émotionnel qui faisait défaut chez Alec, lui il laissait sa morale prendre le dessus sur ses émotions, parfois c'était une bonne chose, mais parfois cela donnait l'envie de le frapper, même pour Jace. Il se rendait bien compte que tôt ou tard, il allait devoir parler au jeune homme de l'amertume qu'il nourrissait envers ce qu'il avait fait, mais pour l'instant, il n'en avait pas l'envie, leur réconciliation était bien trop récente, et au vu des événements, d'autres choses plus importants passaient avant, comme vider cet endroit de la présence démoniaque.

Tout à coup Jace ressentit la présence d'Alec, cette sensation arracha un sourire au jeune homme satisfait de la ressentir encore. Après les derniers événements, il avait craint que leur lien en soit arrivé à un niveau irrécupérable, qu'il ne puisse plus être comme avant et que cela en était fini de leur connexion, mais apparemment il se trompait, et ce pour son plus grand plaisir. Il le vit arriver au loin, entièrement vêtu de noir comme lui, et bien sur équipé de son fidèle arc. Son arc, justement c'est ce qui faisait que les deux formaient un duo si excellent. Dès l'arrivée de Jace chez les Lightwood, il avait remarqué directement l'adresse d'Alec avec un arc, une chose que lui n'arrivait pas à faire, il avait beau s'entraîner, il était bon mais pas au niveau d'Alec en matière d'archerie. Par contre il reprenait le dessus en matière de combat à l'épée, il avait toujours été plus fort que le jeune homme en combat à l'épée. Le fait qu'ils aient tous deux leur spécialité et que ces spécialités soient complémentaires leur donnait une efficacité redoutable en combat. Le jeune homme se doutait bien de la provenance de son Parabatai, ces temps-ci il passait beaucoup de temps au même endroit, auprès de Magnus. Jace trouvait cela normal, ils étaient un jeune couple, il fallait donc qu'ils profitent au maximum de cette euphorie du début où tout est nouveau et parfait, il en venait même à envier un peu Alec car lui ne pouvait pas être avec la femme qu'il aime, mais il restait majoritairement content que son frère soit enfin heureux et non morose comme à son habitude. Et même s'il ne le disait pas beaucoup, il appréciait bien Magnus et le trouvait tout à fait adéquate pour son frère, il lui permettrait de se libérer un peu et d'enfin affirmer ses idées. Cependant une question tourmentait l'esprit du jeune homme, il se demandait si cet amour naissant avait effacé les sentiments d'Alec à son égard ou alors cela les avait juste enfoui. Il savait que son frère ne voulait pas reconnaître l'existence de ces sentiments mais pourtant Jace savait bien qu'ils existaient, il avait fait exprès de les ignorer tout ce temps justement, pour ne pas mettre Alec mal à l'aise en déclinant la réciprocité de ceux-ci.

"Salut beau brun ! Je ne te demande pas si tu as passé une bonne nuit, je me doute de la réponse, connexion psychique oblige ! Pour dire vrai, je ne sais pas du tout, j'étais dans mes pensées et je n'ai pas vu le temps passer !"dit-il en laissant échapper un léger sourire au coin de ses lèvres. À force qu'on lui reproche, il avait bien compris qu'il ne souriait pas assez, il essayait donc de faire des efforts mais si ce n'était pas dans sa personnalité.
"Dis toi ça tiens pour te rassurer mais on sait tous les deux qu'avant même que tu m'aurais rattrapé, j'aurais vidé cet endroit de toute présence démoniaque et que c'est moi qui t'aurait botté le cul mon cher frère ! C'est très aimable à vous mon bon monsieur, je prend la marche alors !"

Il prit la tête de la marche tout en rigolant par rapport à la discussion qu'il venait d'avoir avec son frère, la simplicité d'une chasse à démons et les discussions animées avec Alec lui avait manqué, il avait un peu l'impression de rentrer chez lui après des semaines à l'étranger. Il ne manquait plus qu'Izzy pour que le trio légendaire soit reformé, il avait pris ce nom du manga Naruto que lisait Max, il avait trouvé la ressemblance frappante avec les trois membres du livre, Tsunade la fille excentrique mais soucieuse de faire le bien, tout à fait Izzy, Jiraya l'homme cachant sa bonté d'âme et ses émotions mais prêt à tout pour aider les gens, Alec tout craché, et pour finir Orochimaru, le prodige avec une âme obscure mais qui essaye quand même de faire ce qu'il pense juste malgré des écarts de conduite. Bien qu'en fin de compte il espérait ne pas finir comme Orochimaru dans le manga. Il reprit ses esprits et commença à entrer dans le bâtiment, il sortit aussitôt une lumière de sorcier de sa poche, elle s'alluma dès le contact avec les doigts du jeune homme, puis il sortit son épée séraphique de derrière son dos, la lumière dans une main et l'épée dans l'autre main, prêt à en découdre à tout instant. Techniquement il devait y avoir pas mal de démons mineurs dans cet endroit, les éclaireurs n'avaient pas rapporté la présence de démons intermédiaires ou même supérieurs, une très bonne chose pour eux, les démons mineurs n'étaient vraiment pas de taille. Désireux de s'amuser un peu et de faire râler son frère, Jace se tourna vers Alec avec un sourire malicieux aux lèvres

"On fait le jeu de celui qui en tue le plus, on se dit nos scores à la fin ! De toute façon, avec notre lien de parabatai, on le saura si l'un de nous deux ment ! Je prend ton silence pour un oui !"

Jace fonça aussitôt dans la bataille avec une férocité absolue, cherchant les démons dans chaque pièce, il tomba enfin sur une pièce où il devait y avoir au moins une bonne dizaine de démons. Il afficha un grand sourire et se jeta sur eux sans hésiter, il en découpa d'un geste net et précis en plein milieu de sa tête, le démon se désintégra sur le coup. Il fit un léger bond pour éviter l'attaque de celui derrière lui et planta son épée en arrière dans son oeil provoquant sa désintégration à lui aussi.

"Bah alors mes petits, vous êtes fatigué ou quoi aujourd'hui ? Montrez de la férocité un peu, j'ai l'impression de combattre tout seul là, un peu d'adrénaline, ce n'est pas trop demandé tout de même !"

Il savait bien que les démons mineurs ne comprenaient pas le langage des humains, mais il était un grand partisan de la provocation durant les combats, il trouvait que cela apportait une touche de piment dans les batailles ennuyeuses. Jace prit un coup qui effleura son aine gauche, une blessure superficielle, largement insuffisante pour stopper le jeune homme. Il se demandait ce qu'Alec faisait à cet instant précis, était-il en train de combattre lui aussi, en train de fouiller ou bien juste en train d'attendre que Jace ait fini pour le réprimander de sa témérité et de son insouciance. Quelques minutes plus tard, le jeune homme avait vidé la pièce de la dizaine de démons qui y résidaient, il savait bien qu'il en restait encore beaucoup d'autres dans le bâtiment, et rien que de penser à cela, son regard flamboyait d'impatience et son sourire ne s’effaçait plus de son visage. Il sortit de la pièce et se mit à continuer sa recherche tout en cherchant Alec dans le processus.










I love you Clarissa..
From this moment, we will be one until death do us part.





Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
- Shadowhunters -




Re: [TERMINE] «You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» Alec ♣ Jace
Mar 26 Avr - 21:40
          


You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !
 

 
Il est drôle de se dire qu'en réalité, une très faible quantité de Shadowhunter ne possède un parabatai. Ils sont rares, et privilégiés. Après tout, il s'agit tout de même d'une union devant les frères silencieux, de construire une lien qui durera des années, qui se fortifiera même avec le temps. Et même une fois morts, la tradition veut que les cendres des deux Shadowhunters soient placées côte à côte dans la cité des Os, pour ainsi rester ensembles, même disparus. Les talents des parabatai sont immenses lorsqu'ils sont ensembles, et Alec et Jace ne dérogent pas à la règles: mais ça aurait pu ne pas marcher. Le lien aurait très bien pu ne pas se faire, si ils n'avaient pas été compatibles. Pourtant, Alec n'a pas douté une seconde que le rituel fonctionnerait, quand il était plus jeune. Comme si son âme elle-même savait qu'elle était fête pour être la "soeur" de celle de Jace. Bien sûr, ça n'a rien de romantique ni de charnel, mais dans cet univers, le lien du parabatai est tout aussi respecté et envié que celui du mariage. Dans le fond, c'est un peu cela, quand Alec y pense: Peu importe qui il va aimer dans sa vie, qui il va épouser et avec qui il va partager sa vie, Jace sera toujours là, au premier plan. Il aura toujours l'une des plus grande place dans son coeur et si ça peut paraitre effrayant, ça ne l'est pas tellement en fait. Alexander aime à se dire qu'il aura quelqu'un pour l'aider, pour le soutenir et pour l'épauler quoi qu'il arrive, et peu importe combien de décennies s'écoulent. C'est rassurant.

Alec, comme prévu, retrouve Jace devant le bâtiments qui devrait apparemment, grouiller de démons. Jace le reçoit comme à son habitude et le fait qu'il l'appelle beau brun, le fait un peu tiquer. Pourtant il ne relève pas et se contente de lever les yeux au ciel: venant de Jace, ça ne devrait pas même pas être étonnant. Non, ce qui l'est plus, c'est que maintenant il ne se sente plus du tout impressionné par Jace, physiquement parlant. Pourtant il y a encore quelques temps, ce simple surnom l'aurait fait rougir comme une collégienne: maintenant, ce n'est plus le cas. Au contraire, ça l'amuse juste, dans le fond. "Tu ne sais absolument pas ce que j'ai fais de ma nuit, Jace: alors ne commence pas à te faire des idées!", répondit Alec tout en croisant les bras, un sourcil arqué et un léger sourire étirant ses lèvres. "Mais effectivement, elle était bonne, merci de t'en inquiéter." Alec ne sait pas trop pourquoi il rentre dans le jeu de son frère. Sûrement parce qu'il en a besoin. Parce qu'ils en ont tous les deux besoin après les horribles choses qu'ils ont vécues ces derniers temps. Après avoir failli se perdre l'un et l'autre, après avoir enchaîné les disputes et les conflits. Alec sait qu'il a des choses à se reprocher, et que Jace également: il faut être deux pour conduire un duo à sa perte -ou à sa quasi perte-, mais il ne se sent pas prêt à faire face à tout cela pour l'instant. Non là, tout de suite, Alec ne veut qu'une chose: retrouver son parabatai, se disputer avec lui gentiment pour des broutilles...Comme maintenant. "C'est ça, bien sûr! Tu sais très bien que tu as besoin de moi, sinon tu serais capable de te blesser avec ta propre lame séraphique!", lance finalement Alec avec humour, avant de suivre Jace qui ouvre le chemin dans le bâtiment.

Celui-ci est comme toutes les bâtisses un peu abandonnées: sombres, poussiéreuses, à moitié en ruine. Bref, totalement le genre de chose que les démons mineurs adorent. Après tout, ils ne sont pas assez futés pour même ne serais-ce que réfléchir à ce qu'est la notion de confort de toute manière...Tout en marchant prudemment et en regardant un peu partout, Alec attrape son arc accompagné d'une flèche et se met en joue, juste au cas où. Après tout, un incident est très vite arrivé et Alec ne veut pas risquer de se blesser, ou de voir quelqu'un s'en prendre à Jace. Finalement, Jace lui demande si il veut qu'ils fassent un concours comme ils en faisaient souvent auparavant; à savoir, compter combien de démons ils tuent chacun et celui qui aura le plus gros score aura donc gagné. Alec ouvrit la bouche pour répondre, mais Jace l'en empêcha, prenant la décision pour lui. Le jeune Lightwood pousse donc un soupire résigné et sourit en haussant les épaules: Jace ne changera jamais, il faut bien l'accepter comme il est. A savoir, aussi têtu qu'un âne et aussi fougueux qu'un pur sang arabe. Et comme à son habitude, il fonça tête baissée, droit sur les démons. Droit dans le danger et les ennuis. Génial. Alec leva les yeux au ciel et ne mis au tapis que quelques démons, ne s'approchant pas, contrairement à son frère. Si Jace se battait au corps à corps, Alec s'en tient pour sa part, à son arc. Il tire donc quelques flèches qui ne manquent pas leurs cibles, sur les démons qui voulaient l'attaquer soit lui, soit son parabatai un peu trop occupé avec ses propres ennemis à affronter.

Rapidement, la pièce fut vidée et alors qu'Alec allait baisser son arc, il sentit quelque chose le tirer en arrière. Quelque chose qu'il n'avait pas senti approcher, et il s'en voulu immédiatement pour son manque de prudence et d'attention. Perdant l'équilibre, il tombe sur le dos et son arc lui échappa, allant s'échouer quelques mètres plus loin. Sans attendre qu'il puisse se relever, un démon fonça sur lui et le cloua au sol, prêt à le tuer. D'ici, Alec pouvait sentir son haleine dégoûtant et il grimaça. Puis, avec une prise bien utilisée, il réussit à non seulement se dégager, mais à faire en sorte que son ennemi prenne sa place. Là, il sortit sa lame séraphique et la planta dans le coeur du démon, qui devint poussière. Essoufflé, Alec resta à genoux un instant, avant de voir Jace arriver, l'air entier et en bonne santé. Fier de lui, même. Voyant son frère encore sur le sol, il lui tendit une main, qu'Alec accepta et se laissa aider à se relever. "C'est fou ce que je peux détester ces saletés", grogne le brun tout en se débarrassant de la poussière de démon qui couvrait encore sa veste en cuir. "Ils sont aussi débiles qu'ils sont moches, mais parfois ils ont une de ces forces!"


 
© charney

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 9301 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 8067 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Accomplir la mission qui incombe à mon sang. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

♥️ Clarissa - Clary, ou plutôt Clarissa car moi je l'aime ton prénom. Toi et moi on peut dire que notre relation est digne d'une attraction terrestre, des hauts et des bas tout ça pour un mélange d'amusement et de peur au fil des étapes. Cela faisait un moment que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour toi, mais tu étais ma soeur, je devais donc lutter de toutes mes forces contre cet amour. Pourtant, j'ai eu beau faire tout ce que je voulais, je n'ai jamais pu effacer cet amour, rien ne pouvait changer cela. Dorénavant, nous avons enfin atteint l'aboutissement de notre relation, je sais maintenant que je t'aime plus que tout dans ce monde et que je veux être avec toi de tout mon coeur. Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve Clary, mais je sais que je me battrai pour que nous ayons un futur.♥️


♣️ Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela. ♣️


♠️ Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille. ♠️

Journal intime
Mon statut: En couple avec Clary ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINE] «You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» Alec ♣ Jace
Dim 1 Mai - 19:49
          



«You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» ♠ Feat Alec Lightwood


Jace avait remarqué dès l'arrivée d'Alec, son visage rayonnant, son visage traduisait enfin une joie de vivre intérieure, sans aucun doute dû à sa relation avec Magnus. Le jeune homme avait apprécié voir son frère enfin assumer ses désirs et ses envies le jour de son mariage avec la belle Lydia, aussi loin que Jace s'en souvenait, il avait toujours vu Alec se sacrifier pour les autres, ne jamais oser réclamer une chose qu'il convoitait ou faire une chose dont il avait l'envie, il voyait toujours le bonheur des autres avant le sien. À cause de cette attitude, le jeune homme avait toujours eu peur de voir son parabatai finir en un homme aigri et haineux envers tout le monde parce qu'il n'aurait jamais pu trouver le bonheur. Cette peur avait été d'autant plus accentué lorsqu'il avait appris son mariage avec Lydia, là il s'était dit que c'était sans doute la plus grande erreur de sa vie. Heureusement, Alec avait finalement accepté qui il était et que seul lui se mettait en obstacle de son propre bonheur. Jace avait beau, lui, être dans une spirale de souffrance parce qu'il ne pouvait pas être avec la personne qu'il aimait, il était heureux qu'au moins l'une des personnes les plus proches de lui puissent goûter au bonheur, et il ne voulait surtout pas voir ce sourire joyeux quitter le visage de son parabatai, il ferait tout pour empêcher cela. Surtout qu'au final, Magnus était le parfait copain pour Alec, il ne cachait jamais ses émotions et ses envies, et assumait ouvertement tous ses choix, il permettrait sans doute à Alec de s'affirmer plus, un point vraiment positif.

Le coeur de Jace venait d'avoir un soubresaut violent lorsqu'il avait vu Alec en mauvaise posture avec le démon au dessus de lui, il s'était même apprêté à lui venir en aide mais son parabatai avait repris le dessus et avait terrassé le démon. D'un oeil extérieur, on pouvait penser que le lien de Parabatai comportait que des avantages mais cela était bien évidemment faux. Certes tous les deux pouvaient puiser dans la force de l'autre durant les combats, les rendant ainsi plus puissants que des chasseurs d'ombre ordinaires, et plus le lien est fort et plus ils pouvaient sentir les émotions de l'autre, mais il y avait un revers à la médaille. Une très forte empathie s'installait chez eux dès lorsqu'il s'agissait de leur parabatai, en cas de tristesse par exemple, on avait tout de suite envie de réconforter la personne car cela nous rendait triste aussi, et lorsqu'elle est fâchée contre nous, on ferait n'importe quoi pour qu'elle nous pardonne. Mais le plus gros défaut reste l'empathie physique, si l'un des deux est blessé, l'autre ressent exactement la même douleur comme si on lui avait infligé à lui. C'est bien pour cela qu'on dit qu'un Chasseur d'Ombre dont le Parabatai est mort, n'est plus que la moitié de l'homme qu'il était car l'autre moitié est morte en même temps, ce qui fait qu'il n'est plus que l'ombre de lui-même et qu'il vaut mieux la mort à ce traitement. Voilà pourquoi Jace ne pouvait s'empêcher d'avoir peur lorsqu'il voyait Alec en mauvaise posture, il ne voulait pas devenir cette coquille vide, et surtout il ne voulait pas perdre son frère.

"C'est clair que pour être moche, ils sont vraiment vraiment moches, sauf quand ils prennent notre apparence évidemment ! Et oui ils sont forts, c'est bien pour ça que malheureusement on perd des Chasseurs d'Ombre chaque année, on est de moins en moins à se battre contre eux, tôt ou tard il faudra de nouveau grossir les rangs !"dit-il en arborant un visage sérieux tout en réfléchissant à la situation. Il savait bien que le rituel de l'Ascension était très dangereux, mais il ne fallait pas se leurrer non plus, à ce rythme, il ne resterait bientôt plus assez de Chasseurs d'Ombre pour défendre tous les Terrestres de cette planète. "Bon il est temps de s'y remettre, j'ai bien peur que cet endroit ne se vide pas tout seul de sa présence démoniaque ! Et vu que tu as du mal, on va arrêter le jeu et tu vas rester avec moi mon cher petit !"

Il avait fait exprès de faire passer cela pour un sarcasme, plutôt que d'énoncer la vraie raison qui était tout simplement l'inquiétude, il préférait garder un oeil sur son frère, pour pouvoir lui venir en aide au cas où. Il prit de nouveau la tête de la marche, toujours avec la lumière de sorcier dans une main et l'épée dans l'autre, ils décidèrent de prendre l'escalier pour passer à l'étage du bâtiment, il était sur que des démons devaient s'y cacher. Il ne lui fallut pas longtemps pour vérifier sa théorie puisque à peine après avoir atteint le pallier, un démon fonça droit sur eux. Jace esquiva son attaque et lui coupa le bras d'un geste et finit par lui planter l'épée dans la bouche, ce qui le désintégra aussitôt. Il tourna la tête vers son Parabatai avec un grand sourire, l'air de signifier qu'il formait bel et bien le duo de choc.

"Je sais que ce n'est pas le meilleur moment pour en parler, mais je sais aussi qu'au vu de nos deux caractères, il n'y a jamais de bon moment pour en parler ! Je sais bien que je ne le dis pas souvent, mais saches que je te considère comme mon frère Alexander, il n'y a rien que je ne ferais pas pour toi, j’irais jusqu'à te sauver dans les dimensions démoniaques s'il le fallait ! Je sais qu'avec l'arrivée de Clary, tu as pu penser que je vous délaissais vous, ma famille, et surtout toi ! Mais jamais quelqu'un ne pourra prendre la place que tu occupes dans mon coeur, je te connais depuis que j'ai dix ans, tu es mon meilleur ami, mon frère, et par dessus tout mon Parabatai, le rituel le plus fort chez les Chasseurs d'Ombre ! Je pense que ce que je veux dire, c'est que peu importe si on se retrouve séparés un jour, tu ne perdras jamais la place que tu as dans mon coeur, et rien ne pourra jamais changer cela !". Il avait dit ses mots en tournant la tête vers Alec, un grand sourire sur le visage. Il avait pensé qu'il n'y avait pas de meilleur moment pour deux Chasseurs d'Ombre que juste avant de se lancer dans le combat, de risquer leurs vies une énième fois pour garantir la paix dans ce monde et protéger tout le monde.

Alors qu'il continuait d'avancer dans le couloir, ils furent soudain encercler par des démons de toute part, aucune issue n'était possible. Jace se tourna vers Alec avec un sourire narquois au coin des lèvres, il savait très bien qu'Alec comprenait ce sourire, un sourire voulant dire qu'ils allaient bien s'amuser et que la vraie bataille commençait enfin. Le jeune homme décida d'adopter leur formation de combat, lui devant pour stopper les ennemis qui arrivaient et protéger Alec pendant que son parabatai tue les ennemis plus éloignés avec son arc, une formation qui avait bon nombre de fois porté ses fruits. Pour le moment Jace réussissait à stopper les assaillants mais ils étaient vraiment très nombreux et il se demandait en fin de compte si cette stratégie allait pouvoir marcher ce coup-ci, il avait du mal à tous les stopper, il fallait qu'Alec abandonne l'arc pour passer lui aussi à l'épée dans le but de se protéger seul et que Jace puisse mieux se concentrer sans s'inquiéter pour lui. Il se doutait qu'Alec avait dû en arriver à la même conclusion, il était donc inutile d’utiliser des mots pour lui dire, il faut dire que le fait de s'entraîner et de combattre ensemble neuf ans de suite, crée une symbiose et une osmose parfaite entre les partenaires, une fluidité dans le combat que seul le temps permet d'acquérir.










I love you Clarissa..
From this moment, we will be one until death do us part.





Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
- Shadowhunters -




Re: [TERMINE] «You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» Alec ♣ Jace
Lun 9 Mai - 16:35
          



You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !
 

 
Alec ne comprend pas comment il a fait pour se laisser surprendre de la sorte. D'ailleurs, il se maudit encore un peu plus pour son manque de vigilance: mais parfois, il est tellement dans la lune, tellement obnubilé par la sécurité de son Parabatai, qu'il en vient à prendre des risques. Comme il n'y a pas deux minutes, par exemple. Alec acquiesce quand Jace lui lance que les démons sont beaucoup moins moches lorsqu'ils prennent l'apparence d'humains: mais dans ce cas là, ils sont d'autant plus durs à tuer. Alec se souvient de la première fois qu'un démon a pris l'apparence de quelqu'un lors d'une mission. Il avait pris la forme physique d'une femme, qui devait être à peine plus vielle que Jace et lui aujourd'hui. Elle avait cet air sur le visage, qui le suppliait de ne pas le tuer: et il avait bien failli craquer. Seule une personne dénuée de coeur et de sentiments n'aurait pas hésité l'espace d'une micro seconde. Puis Alec a planté sa lame séraphique dans son coeur et l'a regardée se désintégrer devant lui. La nuit suivante, il en avait même fait des cauchemars, comme si il avait tué la vraie femme. Il s'était senti mal, avant de se souvenir que cette chose n'était pas humaine, qu'elle tuait sans scrupules des personnes innocentes: maintenant, il peut les exterminer les yeux fermés, sans une once de remords: et ce, quelque soit la forme qu'elle prenne. "Il est certain que nous commençons doucement mais sûrement à être en sous nombre face à ces saletés", répond Alec tout en passant une main sur son cou, massant sa peau meurtrie par la prise que le démon avait eu sur lui. "Mais pour créer de nouveaux chasseurs d'ombres, il nous faut la coupe...Et puis imagine le temps que ça prendrait pour les entrainer, pour qu'ils arrivent à avoir notre niveau." Jace, Izzy et lui s'entrainent sans relâche depuis neuf ans, voir plus. Ils sont redoutables et sont les Chasseurs d'Ombres les plus doués de leurs générations. Mais ça incombe plus de responsabilités. Et malheureusement, même si l'optique de créer de nouveaux shadowhunters paraît être une excellente idée: à quoi bon le faire si ils viennent à mourir au combat à cause d'un manque d'entraînement?

"Quoi, moi j'ai du mal? Tu sais très bien que je pourrais rivaliser avec toi les yeux fermés et une main dans le dos, Jace", rétorque Alec d'une manière totalement de mauvaise foi. Et aussi parce qu'il connait sa valeur, mais qu'il ne veut juste pas à avoir à rivaliser avec son parabatai. "Et puis arrêtes ça, on dirait ma mère. Ou pire, ma soeur.", taquine-t-il Jace en comprenant qu'il cherche à le préserver. Puis il suivit Jace dans les escaliers menant à l'étage supérieur. Effectivement, il a raison: tous les démons ne pouvaient pas être là, presque à l'entrée du bâtiment. Il y en avait forcément d'autres dans des pièces plus reculée: et le truc c'est que maintenant, l'effet de surprise ne doit plus être de leur côté, vu le boucan qu'ils ont fait en détruisant les premiers démons. Un sourcil arqué, Alec regarde Jace en tuer un autre, qui apparemment était purement suicidaire parce qu'il s'était jeté dans la gueule du loup sans même avoir de renforts avec lui. Voyant le sourire fier de Jace, Alec ne put s'empêcher de sourire aussi, allant même jusqu'à pouffer de rire avant de lever les yeux au ciel. Mais son sourire s'évanouit petit à petit en entendant le monologue de Jace. Il leur arrive parfois de parler à coeur ouvert, de se dire les choses franchement; parce que de toute manière, ils ne peuvent rien se cacher. Leur lien est fort et ils savent automatiquement quand l'un et l'autre ment, c'est quasi immédiat. Mais Alec ne s'attendait pas à tout ça. Surpris, il écoute, baisse son arc et regarde Jace droit dans les yeux, allant même jusqu'à arrêter de respirer, ou presque. Puis ses paupières papillonnent un instant une fois que Jace s'arrête, faisant certainement aussi une pause pour pouvoir respirer. "Merci.", dit-il simplement. "Merci d'avoir dit tout ça...J'en avais besoin." Et c'est la vérité. Clarissa a représenté pour lui une menace dès le début et ça lui a quasiment brisé le coeur de se battre contre son propre parabatai à cause d'elle. Il lui en a énormément voulu pour ça, et à Jace aussi, dans le fond. Ils ont tous les deux fait des erreurs qu'ils doivent maintenant se pardonner, mais Alec ne s'était pas rendu compte d'à quel point il avait besoin d'être rassuré. Puis il s'approche et pose une main sur l'épaule de Jace. "Tu sais, je n'ai jamais eu a te partager avec aucune autre personne que mes parents et Izzy. C'était naturel, parce que tu es mon frère...Mais Clary, est une étrangère. Elle l'était, du moins. Je suis désolé de m'être mal comporté, mais tu me connais. Je suis comme ça, bien que j'essaie de travailler là dessus. Tu sais que tu comptes pour moi, plus que personne d'autre au monde...Et te voir t'éloigner, ça m'as juste fait l'effet d'une énorme claque. Mais maintenant, tout est différent." Oui, maintenant, il y a Magnus. Maintenant Alec sait ce que ça fait de laisser Jace s'en aller, et ce que ça fait quand il est libre de son côté aussi. Puis il s'éclaircit la gorge et détourne le regard. "Bon, non pas que cette séquence émotion ne me plaise pas, hein: d'ailleurs on pourra reprendre cette conversation plus tard si tu veux, mais là je pense qu'on a encore pas de boulot alors...Bref."

Et il a eu plutôt raison, car quelques secondes plus tard seulement, les voilà encerclés par une bande de démons. Génial. Alec regarde Jace qui lui sourit d'un air conspirateur. Et voilà, ils sont partis pour une bonne partie de rigolade: du moins, surtout Jace. Lui prend toujours plus de plaisir à tuer des démons qu'Alec, qui lui est plus méthodique. Moins force brute, on va dire. Mais il sourit aussi, et attrape une de ses flèches, qu'il envoie sur un démon: c'est ce qui semble réveiller tous les autres, qui commencent à les attaquer. Et comme toujours, Jace protège les arrières d'Alec, et inversement. Jusqu'au moment où il est obligé de ranger son arc au profit de sa lame séraphique. Heureusement pour lui, il est aussi agile au tir à l'arc qu'au combat au corps à corps. Pour Alec, se battre est aussi naturel que de marcher ou de respirer. Il ne compte d'ailleurs pas le nombre de démons qu'il abat, tournant de temps en temps la tête pour voir comment va Jace. Dans ces moments là, la peur est constante, mais il se sert de leur lien pour s'assurer qu'il n'est pas blessé: ou pire. D'un geste rageur, il plante ensuite sa lame dans le coeur d'un démon, qui s'effondre. "C'est moi où il y en a plus que prévu?", lance Alec tout en esquivant les griffes d'un démon qui se sont approchés un peu trop de sa jugulaire. Il lui plante ensuite la lame dans la gorge et soupire tout en passant une main dans ses cheveux. "A ce rythme là, on est pas sortis avant demain!" Et surtout, est-ce qu'il tiendront la cadence? D'accord il ont leur puissance, leurs armes et les runes de leur côté...Mais est-ce que ce sera suffisant?


 
© charney

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 9301 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 8067 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Accomplir la mission qui incombe à mon sang. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

♥️ Clarissa - Clary, ou plutôt Clarissa car moi je l'aime ton prénom. Toi et moi on peut dire que notre relation est digne d'une attraction terrestre, des hauts et des bas tout ça pour un mélange d'amusement et de peur au fil des étapes. Cela faisait un moment que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour toi, mais tu étais ma soeur, je devais donc lutter de toutes mes forces contre cet amour. Pourtant, j'ai eu beau faire tout ce que je voulais, je n'ai jamais pu effacer cet amour, rien ne pouvait changer cela. Dorénavant, nous avons enfin atteint l'aboutissement de notre relation, je sais maintenant que je t'aime plus que tout dans ce monde et que je veux être avec toi de tout mon coeur. Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve Clary, mais je sais que je me battrai pour que nous ayons un futur.♥️


♣️ Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela. ♣️


♠️ Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille. ♠️

Journal intime
Mon statut: En couple avec Clary ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINE] «You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» Alec ♣ Jace
Ven 13 Mai - 20:39
          



«You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» ♠ Feat Alec Lightwood


Il marquait un point important, non seulement ils ne disposaient pas de la Coupe, nécessaire pour faire de nouveaux Chasseurs d'Ombre, mais en plus de cela ces jeunes recrues n'auraient même pas le temps de s'entraîner et surtout personne ne prendrait le temps de les entraîner. L'Académie des Chasseurs d'Ombre était fermée depuis quelques années avant la naissance de Jace, voilà pourquoi leur génération avait été entraîné dans leurs familles et dans les divers Instituts du monde. Or aucun Institut ne choisirait de prendre sous son aile des dizaines de Chasseurs d'Ombre novices, cela impliquait trop de responsabilités et aussi trop de ressources mobilisées. Il fallait donc se résoudre au fait que les rangs n'étaient pas près de grossir ou du moins pas tant que l'Enclave ne rouvrirait pas l'Académie. Mais pourtant la menace, elle, était bien urgente, chaque année, on recensait des Chasseurs d'Ombre tués sous les coups des démons ou des Créatures Obscures, la mortalité rapide n'avait jamais trouvé autant son sens que maintenant. Il arrivait à Jace de penser à ce qui se passerait s'il apprenait la mort d'un Chasseur d'Ombre proche de lui, pourrait-il le supporter ou au contraire partirait-il totalement en vrille. Valentin avait sans doute raison quand il avait dit que les proches rendaient faibles, Jace devait bien avouer que désormais il était vulnérable quand il s'agissait de ses proches, il était prêt à tout pour leur venir en aide et les sauver, quitte à tout risquer et à perdre la vie. Mais d'un autre côté il comprenait aussi Clary quand elle disait que l'amour était la plus grande des forces, il savait que pour sauver ses proches justement, il ferait preuve d'une détermination sans faille, rien ne pourrait l'arrêter. Voilà pourquoi il s'était fixé un but simple, très simple à vrai dire, tant qu'il aurait encore un souffle de vie, il protégerait ses proches de toute menace pouvant leur nuire, quitte à ne pas dormir ni même manger, il les protégerait car telle était sa mission, les protéger envers et contre tout. Il se rendait compte que ces temps-ci, il avait manqué à ce rôle, en se préoccupant trop de Clary, il avait failli perdre sa soeur Isabelle, qui avait manqué de peu d'être déchu de ses runes et exilé, s'il n'était pas revenu avec la Coupe, il l'aurait perdu. Il n'aurait jamais pu se le pardonner, il considérait Isabelle comme sa soeur, au même titre que Clary, la perdre aurait brisé une partie de lui, voilà pourquoi, quitte à être déchu lui aussi, il serait parti à sa recherche, la traquant dans le monde entier, et la protégeant des démons qui voudraient la tuer. Il avait beau être narcissique et fier, il jetterait cette vie de Chasseur d'Ombre à la poubelle sans hésiter pour venir en aide à une personne de sa famille. Mais heureusement pour lui, Isabelle était sain et sauf, et surtout réintégré, cette expérience lui avait au moins ouvert les yeux sur le fait qu'il ne devait pas relâcher sa garde sous peine de perdre quelqu'un qu'il aime.

Jace aimait beaucoup ces petites boutades avec son parabatai, ils appréciaient tous les deux jouer à qui est le plus fort tout le temps. Mais il est vrai que le jeune homme avait remarqué que le trio que Alec, Isabelle, et lui représentait, était vraiment d'un niveau élevé parmi leur génération, si ce n'est le plus élevé. La première fois que les trois avait passé un séjour dans un Institut étranger, ils avaient douze ans, Maryse les y avait envoyé parce qu'elle pensait que c'était bénéfique d'être entraîné par les autres professeurs du monde. Ils avait été envoyé à Madrid, et c'est là que Jace l'avait remarqué, il avait toujours pensé que certes il était fort mais que certains pouvaient rivaliser avec lui ou sa fratrie, mais il avait vite remarqué dans cet Institut qu'eux trois étaient plus forts que tous les autres de leur âge, bien plus forts d'ailleurs. Depuis ce jour, ils avaient fait que de s'améliorer, et maintenant on pouvait dire sans peine qu'ils font parti de l'élite des Chasseurs d'Ombre. Ce qui devait étonner le plus les autres Chasseurs d'Ombre, était le niveau qu'avait atteint Isabelle, une femme. Il faut comprendre que lors de la jeunesse de Maryse, très peu de femmes devenaient vraiment Chasseuses d’Ombre, la plupart restaient dans les tâches de la vie quotidienne, seuls les vrais talents comme Jocelyn ou Maryse étaient entraînés car elles avaient un grand potentiel. D'ailleurs, Jace, un jour, avait posé la question à Maryse de savoir pourquoi elle n'apprenait pas la cuisine à sa fille au vu de son don à elle, et elle lui avait répondu qu'elle avait trop peur que si elle le faisait, Isabelle soit rétrogradé aux tâches ménagères par sa faute. Le jeune homme trouvait cette peur infondée, car dans son esprit, les femmes pouvaient être aussi fortes que les hommes si ce n'est plus, et concernant Isabelle, il ne faisait nul doute qu'elle faisait partie des meilleurs Chasseurs d'Ombre du monde, hommes et femmes réunis.

"Non mais c'est une blague ? Toi, rivaliser avec moi ? Dans tes rêves ouais !  On ne t'a pas prévenu je vois, l'Enclave compte créer une statue de moi à Alicante, j'ai demandé à poser nu mais on en a conclu que cela créerait trop de malaises chez les femmes donc je vais rester habillé au final ! Et je vais recevoir le titre du meilleur Chasseur d'Ombre de l'année, oui je vais créer ce titre car à un moment, il faut bien récompenser un talent comme le mien !"dit-il en arborant un sourire narquois au coin des lèvres. Il savait bien que son parabatai allait réagir aussitôt en rigolant et en envoyant quelques piques, mais c'était justement cela qui était amusant dans l'histoire, c'était quand il ne réagissait pas, que cela n'avait aucun intérêt.

Il comprenait très bien de quoi il voulait parler, il avait ressenti exactement la même chose lorsque Magnus s'était rapproché d'Alec, le sentiment qu'on nous vole une personne proche de nous. Il faut dire qu'aucun des deux n'avait jamais eu de petit-ami/petite-amie, donc forcément, quand on partage un lien de frères, meilleurs amis, et de parabatai, une grande possessivité s'installe entre les deux personnes, et cela fait bizarre quand on voit cette possessivité être remise en question par un étranger. Mais tout comme Alec, il avait fini par comprendre que l'amour n'empêchait en aucun cas à leur lien de continuer comme avant, il s'agissait juste de faire deux places de plus pour deux autres personnes dans leurs vies. Evidemment qu'il ressentait cette possessivité aussi envers Isabelle, mais à un autre niveau qu'avec Alec, sans aucun doute à cause du lien de parabatai. Quand on y pensait, le lien de parabatai était vraiment intriguant, il changeait totalement la liaison entre deux personnes levant le voile sur de nouvelles possibilités, tout d'abord la liaison physique, chacun sent la douleur de l'autre peu importe la situation. Ensuite il y a la liaison mentale, où on peut ressentir l'état émotionnel de l'autre, plus on est proche de lui, et plus on le ressent, s'il est triste, on le sait. Et pour finir la liaison sentimentale, où on développe une forte possessivité et un fort attachement pour la personne, au point où on peut parfois le comparer à de l'amour. Il ne regretterait jamais d'avoir choisi Alec en tant que parabatai, on pouvait croire à leur façon de s'embêter souvent qu'ils avaient du mal à communiquer, mais bien au contraire, on ne pouvait pas faire plus proches qu'eux, ils savaient juste séparer les sujets sérieux des périodes d'amusement et de rigolade, il ne fallait pas oublier qu'ils restaient des frères, et des frères, ça se taquine toujours.  

"Bon d'accord, je dis juste ça rapidement et on s'y remet.. Saches que tu n'étais pas le seul à ressentir ça, j'ai ressenti la même chose quand j'ai vu Magnus se rapprocher de toi, moi aussi je n'avais jamais dû te partager avec quelqu'un d'autre avant, ma possessivité est apparu aussitôt à ce moment ! Mais tout comme toi, j'ai compris que ta relation avec Magnus ne voulait pas dire que je devais renoncer à notre lien, bien au contraire, les deux pouvaient être complémentaires, on pouvait rester proches et toi, tu pouvais te rapprocher de Magnus ! Si je te dis ça, c'est pour dire que je ne t'en veux absolument pas de ton comportement avec Clary, vu que j'ai ressenti la même chose, mais comme tu le sais, j'ai encore plus de mal que toi à montrer mes émotions donc je n'ai rien dit !"Il conclut cette conversation d'un léger sourire, il était heureux d'avoir mis les choses au clair avec son frère. Car le fait de ne pas en parler le minait depuis leurs retrouvailles, c'est comme savoir qu'il y a du désordre dans sa chambre et glisser le tout sous le lit en disant qu'on le rangera plus tard, résultat on fait qu'accumuler sous ce lit, jusqu'à ce que ça déborde et que là ça prenne des proportions colossales. Maintenant, ils pouvaient enfin faire table rase de cet événement passé et repartir sur des bases saines sans problème sous-jacent.

Alec avait bel et bien raison, le lieu semblait maintenant surpeuplé de démons en tout genre, il faut croire que les éclaireurs de l'Institut étaient décidément mauvais de chez mauvais, et ne savaient pas faire un travail de reconnaissance. Car bien évidemment, Jace ne se jetait pas sans raison dans une mission, il avait pris soin de prendre des infos avant et les éclaireurs qui avaient inspecté rapidement le lieu, lui avait assuré qu'il y avait trois dizaines de démons au grand maximum. À priori, le compte s'approchait plus d'une grande soixantaine que d'une petite trentaine. Mais bon ils étaient des Chasseurs d'Ombre, et l'abandon ne faisait pas parti de leur credo, ils n'allaient pas reculer devant des créatures immondes comme les démons. Le jeune homme se mit alors à redoubler d'efforts dans le combat, esquivant les attaques perfides de démons et assénant des coups d'épées violents dans tous les sens pour déblayer le passage si on peut dire. Environ toutes les deux minutes, il jetait un coup d’œil rapide à son parabatai pour savoir non seulement s'il était blessé et aussi s'il avait besoin d'aide, il savait bien que s'il avait été blessé, il aura senti la douleur lui-même mais il n'y pouvait rien, il s'agissait là d'un réflexe, sans aucun doute poussé par l'affection qu'il portait à son frère. Soudain il vit un démon s’apprêtant à se jeter sur Alec par le côté, voyant aucune réaction de son parabatai, il sortit sa dague en adamas et la jeta à pleine vitesse dans la tête du démon qui se désintégra à quelques centimètres du bras d'Alec, il se contenta de sourire à son frère, un sourire voulant dire "De rien, à charge de revanche".

"Je crois que tu as raison, il est clair qu'ils sont plus nombreux que prévu, rappelles moi de remonter les bretelles des éclaireurs quand on sera rentré ! Heureusement pour nous, moi Jace, ton fidèle parabatai et ton merveilleux frère, j'avais prévu cette possibilité dans mon plan et voilà pourquoi j'avais demandé l'aide d'un ami à l'avance au cas où cela se produirait ! D'ailleurs, je crois que je les entends... !" dit-il en se mettant à rire. On vit aussitôt une tête de démon voler et se désintégrer avant de toucher le sol, le jeune homme tourna alors la tête vers l'endroit d’où venait la tête, on pouvait y voir plusieurs yeux verts fluorescents se rapprocher, et quelques secondes après, plusieurs silhouettes d'hommes s'approcher.

"Vous avez appelé un dépanneur ! Salut Jace, et bonjour Alexander, Luke s'excuse mais il était occupé par une autre histoire à régler mais bon il nous a envoyé nous et je dois dire que j'ai accepté avec plaisir, je m'ennuyais ferme au restaurant, je n'avais rien à faire !"
"Salut Alaric, tu en as mis un temps, tu faisais exprès de nous voir galérer ? En tout cas je suis content de te voir, maintenant on va pouvoir enfin renvoyer ces immondices d'où elles viennent, autrement dit le fin fond de l'Enfer !"

Sans attendre, le jeune homme prit la tête des loups et fonça aussitôt sur les démons, lacérant tous les démons possibles sur son passage. Il réussissait à en tuer pas mal, et partout où il tournait la tête, il pouvait voir que ses camarades faisaient de même, les loups avaient le dessus et Alec aussi. On commençait à voir les démons reculer et certains s'enfuir.
"On se sépare pour tous les tuer, on se retrouve tous devant le bâtiment dès qu'on a fini ! Bonne chance les gars ! Et sois prudent Alec !"
Puis le jeune homme partit en courant dans une direction poursuivant cinq démons qui avait pris cette direction, il en rattrapa un et lui planta sa lame en plein dans la bouche, le désintégrant sur le coup. Mais alors qu'il avait le dos tourné, il ne vit pas le démon arriver derrière lui et lui asséner une griffure en long sur le dos, Jace arracha une grimace de douleur mais riposta aussitôt en décapitant le coupable. Il ne lui en restait plus que trois à trouver, il arpentait le couloir le plus discrètement possible en se servant des coins d'ombre, et il faut dire que la rune de silence l'aidait beaucoup aussi. Mais il savait bien que cela ne suffirait pas à les surprendre, les démons pouvaient sentir le sang d'ange qui circulait dans ses veines, c'est comme ça qu'ils reconnaissaient les Chasseurs d'Ombre des humains. Ce fut d'un coup qu'il remarqua qu'il y en avait un qui se cachait au dessus de lui, au plafond, tout en glissant sur le sol pour échapper à son attaque, il lança sa dague au plafond, faisant tomber le démon, et le réceptionna en lui plantant son épée dans l’œil, provoquant ainsi sa désintégration. Il sentait bien la légère douleur dans son dos mais c'était loin de l'handicaper gravement pour le combat, mais il savait bien qu'Alec devait s'inquiéter depuis qu'il avait senti ça, il s'évertua donc à penser à un sentiment de joie, dans le but qu'il comprenne qu'il allait bien. Il récupéra sa dague qui était maintenant tombée du plafond, et continua sa traque des deux démons restants. Il ne mit pas longtemps à les retrouver et les éviscéra tous les deux de quelques coups d'épée, il souffla satisfait que cette chasse soit finie et partit attendre le reste du groupe à l'entrée du bâtiment, il y vit quelques lycanthropes mais pas Alec, il espérait que de son côté ça allait.










I love you Clarissa..
From this moment, we will be one until death do us part.





Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
- Shadowhunters -




Re: [TERMINE] «You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» Alec ♣ Jace
Mar 17 Mai - 15:02
          



You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !
 

 
Alexander Lightwood n'est pas du type bavard. Il ne l'a jamais été. Même enfant, il préférait nettement se taire et observer plutôt que de parler à tors et à travers. Pourtant, quand il s'y met, il ne manque pas de dire ce qu'il pense: que ça fasse plaisir ou non. Il n'aime pas mentir...un comble pour quelqu’un qui a caché son homosexualité à tout le monde pendant des années. Beaucoup le pensent froid comme un glaçon, distant: mais ce n'est pas le cas. D'accord, comparé à Jace ou à Izzy, il fait plus style "frère silencieux" que super comique. Sauf qu'en réalité, sous son épaisse couche d'insécurité se cache une bonne dose d'humour et d'ironie. Pourtant ça, peu de personnes ne le savent. En réalité, il faut le voir avec son parabatai, ou avec sa soeur pour comprendre qui il est réellement, parce que ce n'est qu'en leur présence qu'il se détend vraiment et qu'il montre le vrai Alec. Avec ses qualités et ses défauts. D'ailleurs, en entendant Jace parler d'une statue à son effigie, Alec ne peut s'empêcher d'éclater de rire. Un rire spontané, qui le fait paraitre plus jeune, plus insouciant. Il regarde son parabatai et répond: "Oui effectivement, elle s'évanouiraient de dégoût. Déjà que moi la première fois que je t'ai vu nu, j'ai failli tourner de l'oeil: heureusement, ma nausée m'en a empêché." Évidemment, c'est complètement faux. Jace est magnifique et ça, même Jace himself le sait. Sauf que déjà, il serait bizarre qu'Alec le lui dise -parce que quand même, ils sont frères et tout ça-, et puis même: son égo n'a aucun besoin de devenir plus gros qu'il ne l'est déjà! Mais bon, peut-être que dans le fond, il n'est pas très objectif, vu qu'il est le parabatai de Jace. "Mmh, j'espère que tu partageras ton prix avec ton énorme égo, qui est déjà presque plus grand que toi!", le taquine Alec tout en venant tapoter l'épaule de son frère, comme si il compatissait après avoir entendu une mauvaise nouvelle. Ça non plus, il ne le dire jamais à haute voix -surtout parce qu'il n'en a pas besoin-, mais Alec pense que Jace mériterait en effet, de recevoir une récompense pour tout ce qu'il fait. Tout ce qu'il a fait et ce qu'il fera. Pour tout ce qu'il a traversé alors qu'il n'était encore qu'un gosse et pour tout ce qui se trame encore dans l'ombre et qu'il devra affronter. Parce qu'il le mérite. Tout comme Izzy, qui s'est battue deux fois plus fort que les autres pour en arriver là où elle est aujourd'hui. Et aussi parce qu'elle est l'une des meilleurs guerrière de leur génération.

Il est rare qu'Alec se laisse surprendre. Surtout pas par Jace, parce qu'ils sont connectés d'une manière tellement profonde et forte que l'un et l'autre peuvent ressentir les sentiments, les pensées et les évènements qui les envahit. Mais aujourd'hui, Alec est réellement étonné, si bien qu'il croit même, l'espace d'une seconde, être tombé dans un univers parallèle. Il est tellement rare de voir Jace se confier, lui qui préfère faire passer ses messages par les actes et non pas par les mots. Jamais il n'aurait pensé que son frère se méfiait de Magnus...Quoi que. Ca il l'avait bien senti, c'est clair. Jace n'est pas du genre accueillant, surtout pas avec les inconnus et encore moins envers les créatures de l'ombre. Mais de là à ce qu'il se sente menacé par Magnus! C'est ce qui met l'esprit d'Alec complètement à l'envers. Personne au monde ne pourra rivaliser avec Jace. Personne. Bien qu'il aime énormément sa soeur, qu'il aime beaucoup Magnus; jamais ça ne pourra surpasser ce qu'il ressent pour Jace. Du moins, l'amour ici, ne sera pas à la même échelle, ni même au même niveau. Il se sent plutôt comme quelqu'un qui aurait un jumeau: il ne peut pas s'en séparer, a grandi à ses côtés et l'aime d'une manière totalement inédite et différente que les autres. Oui, le lien est très dur a expliquer, à décrire, tout simplement parce qu'il ne peut pas être formulé avec des mots. Personne ne peut comprendre tout cela: pas si ils n'ont pas eux-même un parabatai. Et Alec, malgré toutes les disputes et ennuis qui peuvent se passer entre eux, malgré tout ce qui peut les séparer, se sent incroyablement chanceux. Dans le fond, il se sent même triste pour ceux qui n'ont pas l'occasion de vivre ça, d'avoir quelqu'un à leur côté pour toujours, même après leur mort. "Tu aurais dû m'en parler. J'aurais pu te dire que...Je ne sais pas, j'aurais pu te rassurer. Je crois qu'en fait, malgré le fait que nous puissions sentir tout ce qu'il se passe chez l'autre, nous avons du mal à nous comprendre. Peut-être qu'un peu plus de communication ne nous ferait pas de mal.", dit-il avec un léger sourire.

Malheureusement, il n'ont pas vraiment le temps de poursuivre leur conversation. Mais ce ne sera pas leur dernière, Alec en est persuadé. Quoi que. Quelques minutes plus tard, alors qu'il sont entourés de démons, qui sont apparemment, beaucoup plus nombreux que prévu, Alec commence à douter. Bon, ce n'est pas comme si personne ne savait où ils se trouvent...Mais tout de même. Combien de temps ils pourront tenir? Combien de temps avant que l'un d'eux de soit blessé ou ne se fatigue? Oui, même dans ces moments là, Alec aime réfléchir, voir toutes les options et penser aux scénarios qui peuvent se dérouler: même les moins jolis. "Pas besoin, je les tuerai de mes mains quand on rentrera", répond Alec, légèrement essoufflé. Il parle bien sûr des éclaireurs, qui semblent carrément être à côté de la plaque aujourd'hui. Une fois rentré, il ne manquera pas ce coup-ci, d'ouvrir sa grande bouche et de leur faire regretter d'avoir quitté leur lit ce matin. Il connait les risques en venant se battre dans ce genre d'endroit, tout comme Jace. Quand ils viennent de leur propre chef, ça n'a pas d'importance qu'ils se blessent, parce qu'ils sauraient dans quoi ils mettraient les pieds: Hors aujourd'hui, ils ont fait confiance à d'autres personnes pour les guider. Et les dites personnes ont foiré le seul job qu'on leur avait donné. Alec fronce les sourcils et tranche la gorge d'un démon. Quoi? Jace a un plan B? Il va sûrement neiger en enfer ce soir, c'est sûr! Alec ouvre la bouche pour répondre, mais un grand fracas le coupe tout net. Là il voit un groupe de loups garou débarquer, avec Alaric à sa tête. Alors comme ça, il a fait appel à la meute de loup en prévision de leur échec? Super...Bon, il faut avouer qu'ils ont besoin d'aide mais quand même! Il aurait pu lui en parler avant, non?

Alexander salue tout de même Alaric, ainsi que les autres à qui il adresse un simple signe de tête. Puis tout recommence. Le temps, qui avait comme semblé se suspendre, recommença à tourner. Alec ne comptait même plus le nombre de démons qu'il tuait, trop occuper à essayer de ne pas être touché et là, il remarqua que certains essayaient de fuir, apparemment conscients qu'ils allaient finir par tous être exterminés. Jace le devança en disant qu'il fallait qu'ils se séparent afin de tous les tuer. Évidemment, ils ne pouvaient pas en laisser s'échapper et aller faire du mal au humains. "Arrête, on dirait ma mère!", répond Alec avec un sourire quand Jace lui précise qu'il faut qu'il soit prudent, avant de s'en aller. Puis il lève les yeux au ciel et reprend son arc, tuant les démons qui sont trop loin pour être à portée de main. Les loups eux, s'occupent de ceux qui sont plus près, et dans le fond, ça l'arrange. Soudain, il sent quelque chose vibrer en lui, comme si son âme venait de prendre un coup. Il sait très bien ce que ça signifie: Jace est blessé. Comme il ressent la douleur, Alec perd pied l'espace d'une demie seconde et un démon en profite pour élancer ses griffes, essayant de lui trancher la gorge. Au dernier moment, Alec esquive mais ne peut pas empêcher les griffes d'atteindre sa joue, qu'il sent être lacérée. La sensation de brûlure n'arrive pas tout de suite et Alec réplique en lui plantant son poignard en plein coeur. Apparemment Jace va bien, et c'est ce qui compte. Alec sent le gout du sang dans sa bouche mais se bat avec deux fois plus d'ardeur, pressé d'en finir.

Ça ne dure pas longtemps après. Les loups ont été d'une grande aide finalement, ce qui fait que le boulot a été terminé deux fois plus vite. Alec coupe la tête du dernier démon encore vivant et se tourne vers les lycanthrope. Aucun n'a l'air gravement blessé, et ils n'ont essuyé aucune perte. Tant mieux. Mais maintenant, Alec doit retrouver Jace, pour s'assurer qu'il va bien. Il les remercie, part ensuite en premier et sort de la pièce avant de dévaler les escaliers et de rejoindre le passage par où Jace et lui se sont glissés en arrivant. Il se moque pas mal du sang qui coule le long de sa joue jusque dans son cou: il veut juste s'assurer que son frère est en bon état. Il est alors extrêmement soulagé de le voir là, attendant déjà à dehors. Alec soupire alors de soulagement sans pouvoir s'en empêcher alors qu'il se précipite vers Jace avant de le prendre dans ses bras. "Tu m'as fichu une de ces trouilles! J'ai cru que t'étais gravement blessé", dit-il avant de se reculer et de grimacer en voyant le dos de Jace. "Bon ça va, ce n'est pas trop moche. J'espère juste que tu ne tenais pas trop à tes fringues, parce qu'ils sont minables maintenant!", poursuit-il avant de toucher sa propre joue, ses doigts ressortant tout gluants et poisseux à cause du sang. "Super, il fallait que ce con touche mon visage. On rentre?" Il n'attendit pas vraiment la réponse de son frère et cette fois-ci, il mena la marche. Mais pas de trop loin, préférant rester aux côtés de Jace. Il s'est assez fait peur pour la journée, ça c'est clair. Mais quoi qu'il dise, c'était une bonne matinée: tuer des démons aujourd'hui les a rapprochés, tous les deux. Comme souvent.



 
© charney

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

- Shadowhunters -




Re: [TERMINE] «You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» Alec ♣ Jace
          



Revenir en haut Aller en bas

 
[TERMINE] «You and me.. We're not just brothers.. We're Parabatai !» Alec ♣ Jace

 ::  :: Rp Terminés


 Sujets similaires
-
» L'été se termine
» Quand se termine les festivités
» Mot qui se termine en -ment
» Thomas Mann
» Fairy Tail 166




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

© SHADOWHUNTERS (2016) appartient à ses admins : Deathtime et .ANGELUS. Toute reproduction totale ou partielle est interdite. Forum optimisé pour GC.