Allons chercher le petit viking de Chicago [Jace ♥]

 ::  :: Rest of the World
avatar


Shieldmaiden of Chicago

Je suis ici depuis le : 18/01/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Hayley Atwell . J'ai actuellement : 36 ans ans mais déjà : 798 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : -103 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : C.-Olympe Wellington .Je n'ai qu'un but dans la vie : : protéger et voir mon fils grandir . Pour cela, je réside actuellement : New York City tout en étant d'une humeur : autodestructrice . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

This ain't a song for the broken hearted × No silent prayer for the faith departed × And I ain't gonna be just a face in the crowd × You're gonna hear my voice when I shout it out loud × It's my life, it's now or never × I ain't gonna live forever × I just wanna live while I'm alive × It's my life × My heart is like an open highway × Like Franky said I did it my way × I just wanna live while I'm alive


Journal intime
Mon statut: Surexcitée
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Allons chercher le petit viking de Chicago [Jace ♥]
Mer 6 Sep - 15:46
          


Il ne fallut que trois secondes après avoir vu Jace en dehors de l’Institut pour que je me mette à sourire. Il m’a fallut un peu de temps pour planifier ce voyage et de trouver le véhicule à louer pour quelques jours. J’aurai pu aussi demander à Bane ou Wellington de nous ouvrir un portail, mais avec tout ce qui s’est passé récemment avec un certain sorcier psychopathe, je préfère éviter d’impliquer les sorciers dans cette histoire. C’est une affaire personnelle et je vais me débrouiller pour la régler seule. Même si je dois avouer que je suis contente que Jace m’accompagne, car je ne me voyais clairement pas faire toutes ces heures de voiture seule. Nous devrons certainement passer la nuit à Chicago, vu le temps du voyage dans un sens, c’est pourquoi j’ai préparé des affaires pour deux jours au moins. Avec le nécessaire pour partir en mission aussi, on ne sait jamais et un Chasseur ne part jamais sans son arsenal.

Les évènements récents ont mis tout l’Institut en état d’alerte et les choses vont se corser dans les semaines qui suivent. C’est pourquoi c’est le dernier moment pour s’autoriser ce genre de voyage, car après, nous aurons besoin de tous les Chasseurs disponibles pour affronter ce qui sera sans doute l’une des pires batailles de ce siècle en ce qui concerne le monde obscur, mais sans doute aussi le monde mortel. Ce sorcier n’a clairement pas peur de faire des dégâts et s’en fiche des dommages collatéraux, les Terrestres seront donc aussi touchés. Reste maintenant à savoir à quel point. Puisque c’est la ville de New York qui risque d’être notre champ de bataille, à moins que ce ne soit Alicante ou Idris…

En tout cas, je n’attends pas longtemps avant que Jace arrive, il est tout à fait à l’heure. Maryse a été prévenue de notre voyage et départ, il ne reste plus qu’à grimper et partir, surtout que j’ai déjà effectué toutes les vérifications nécessaires pour un long voyage de ce genre et le plein est fait. Malgré ce que l’on pourrait penser puisque je suis une femme et encore plus parce que je suis une Chasseuse, je sais conduire et entretenir une voiture. Mon mari en possédait une et, malgré le fait que nous vivons dans un monde différent de celui des Terrestres, il a toujours tenu à garder une part de présence dans l’autre monde. Il se fichait des dernières tendances et des élections présidentielles, mais il s’intéressait aux nouvelles technologies et à certains aspects culturels. Nous allions parfois au cinéma par exemple et Leïf n’a pas grandi dans une grotte isolé de tout. Pourtant, il n’a pas non plus eu une éducation Terrestre classique. Un peu de mortel et le reste de surnaturel on va dire. Dès que Jace arrive, je m’appuie sur le capot de la voiture en croisant les bras et souriant. « T’as vu ce que j’ai réussi à dégoter ? Première classe baby ! » Je tapote le capot de la voiture. « Allez monte cowboy, on a pas mal de route à faire. »

code by sixty





Someone told me once that life is like a line. It has ups and downs, just like your life line on a heart monitor. It's not always great and it might seem like it's not worth it. But it is. Because the day the line becomes flat is the day you die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 9148 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 7890 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Accomplir la mission qui incombe à mon sang. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

♥️ Clarissa - Clary, ou plutôt Clarissa car moi je l'aime ton prénom. Toi et moi on peut dire que notre relation est digne d'une attraction terrestre, des hauts et des bas tout ça pour un mélange d'amusement et de peur au fil des étapes. Cela faisait un moment que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour toi, mais tu étais ma soeur, je devais donc lutter de toutes mes forces contre cet amour. Pourtant, j'ai eu beau faire tout ce que je voulais, je n'ai jamais pu effacer cet amour, rien ne pouvait changer cela. Dorénavant, nous avons enfin atteint l'aboutissement de notre relation, je sais maintenant que je t'aime plus que tout dans ce monde et que je veux être avec toi de tout mon coeur. Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve Clary, mais je sais que je me battrai pour que nous ayons un futur.♥️


♣️ Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela. ♣️


♠️ Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille. ♠️

Journal intime
Mon statut: En couple avec Clary ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: Allons chercher le petit viking de Chicago [Jace ♥]
Dim 10 Sep - 18:23
          



Allons chercher le petit viking de Chicago
Feat Sigrune Blackfox


Les relations humaines, mille ouvrages ne suffiraient pas à en décrire toute la complexité tant le sujet est grand. Je pense néanmoins qu’on peut discerner les relations les unes des autres, en particulier avec un critère, le naturel. Il y a des relations qu’on est obligé de forcer pour qu’elles se produisent, les mariages arrangés, les relations de travail et bien d’autres encore, on a beau n’avoir aucune envie de partager quelque chose avec cette personne, on y est obligé et c’est limite une torture. Et puis il existe les relations naturelles, ces relations qui se sont imposés à nous sans même qu’on le veuille ou qu’on y réfléchisse, c’est exactement dans ce type de lien que Sigrune et moi on évolue. La première fois que je l’ai vu, je n’avais nullement prévu qu’on devienne des amis aussi importants l’un pour l’autre, je pensais juste trouver une partenaire d’entraînement acceptable. C’est comme si nous étions des légo elle et moi, faits pour s’emboiter à la perfection, voilà comment sont nos personnalités, parfaitement complémentaires. D’ailleurs, la jeune femme m’a dit plusieurs fois que je lui rappelais beaucoup son mari, à croire que nos personnalités s’accordent tels deux mariés, et c’est ce qui fait que notre relation est aussi géniale.

Alors quand la jeune femme m’a énoncé qu’elle voulait ramener son fils près d’elle, et qu’elle voulait que je l’accompagne, j’ai dit oui sans hésiter. Non seulement pour elle, si elle me demandait, c’est qu’elle avait besoin de moi et je serai toujours là pour elle. Mais aussi parce qu’étant père dorénavant, je sais l’importance d’un enfant pour les parents, je comprenais donc tout à fait qu’il puisse atrocement lui manquer. Ce matin-là, je n’avais pas perdu une seconde, je m’étais levé tel un missile prêt à partir, j’avais quand même pris un peu de temps pour faire mes au revoir convenables à ma chérie, l’embrassant à plusieurs reprises le plus amoureusement possible avant de filer vers la douche. Une fois là-dedans, j’avais exactement reproduit ce que j’avais vu dans un film récemment, le coup des soldats terrestres qui doivent se doucher en moins de cinq minutes top chrono. J’avais passé le plus clair de la douche à surtout bien me shampouiner, il faut savoir ce qu’on préfère chez soi, moi ce sont les cheveux. Une fois sorti, je m’étais séché en vitesse une fois encore, choisissant déjà les vêtements que j’allais porter, un jean bleu clair, un t-shirt gris et bien sûr une veste en cuir comme à mon habitude. Habillé comme il faut, j’étais retourné dans la salle d’eau pour me coiffer convenablement et me parfumer aussi, même pour une virée en voiture, il fallait assurer, j’étais en présence féminine après tout.

J’avais une nouvelle fois embrassé le front de Clary en lui disant qu’elle me manquerait avant de filer vers la porte de l’Institut. En chemin, j’avais glissé deux dagues dans chacune de mes bottes, on avait beau ne pas partir à la chasse aux démons, il fallait mieux être prudent. J’avais d’ailleurs mis aussi deux épées séraphiques dans mon sac de voyage, en plus des vêtements, là encore pour être prudent. Une fois dehors, en voyant la jeune femme appuyé sur le capot de cette manière, je m’étais mis à sourire tout en avançant tranquillement « Tu ne crois pas que toi et moi faisant des choses sur ce capot, on peut le garder pour plus tard ? Je veux bien te faire crier de plaisir tout de suite mais on va perdre la motivation d’y aller ensuite ! Donc pourrais-tu te redresser pour que ces deux collines tentatrices arrêtent de me tenter justement ! » Je jetai mon sac à l’arrière de la décapotable tout en continuant de sourire à la jeune femme « Elle a vraiment la classe cette voiture, si je savais conduire les véhicules terrestres, il m’en faudrait une ! Oui d’ailleurs, il vaut mieux que tu conduises, je ne suis pas un pro de la conduite pour leurs engins ! » Je me mis à la place passager en même temps que la jeune femme se mit à la place conducteur, puis je tournai la tête vers elle pour la regarder intensément dans les yeux « J’ai envie de dire Hue Dada ma poule ! » Je sortis les lunettes de soleil que m’avait offert Clary, puis je me mis à l’aise tout en profitant du soleil, du vent et du paysage qui défilait à mesure que la jeune femme avançait.





I'm sorry Clarissa.. It took me a long time
to accept that i love you from the beginning.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Shieldmaiden of Chicago

Je suis ici depuis le : 18/01/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Hayley Atwell . J'ai actuellement : 36 ans ans mais déjà : 798 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : -103 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : C.-Olympe Wellington .Je n'ai qu'un but dans la vie : : protéger et voir mon fils grandir . Pour cela, je réside actuellement : New York City tout en étant d'une humeur : autodestructrice . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

This ain't a song for the broken hearted × No silent prayer for the faith departed × And I ain't gonna be just a face in the crowd × You're gonna hear my voice when I shout it out loud × It's my life, it's now or never × I ain't gonna live forever × I just wanna live while I'm alive × It's my life × My heart is like an open highway × Like Franky said I did it my way × I just wanna live while I'm alive


Journal intime
Mon statut: Surexcitée
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: Allons chercher le petit viking de Chicago [Jace ♥]
Dim 17 Sep - 14:48
          


Comptez sur Jace pour faire une entrée en scène digne de ce nom. J’explose de rire à ses paroles, il n’y a décidément que lui pour oser faire ce genre de commentaires et c’est l’une des choses que j’apprécie chez lui, ce côté à ne pas prendre de gants quand il sait qu’il peut se le permettre. C’est comme ça que fonctionne notre amitié, on se dit les choses telles qu’elles sont, sans rien enjoliver, quitte à être brutal, vulgaire ou cruel. La stricte vérité. Et ça marche bien entre nous. « Aussi alléchante que puisse être la perspective de me faire prendre ainsi sur un capot, je vais devoir décliner. Il faut tout de même que je sois présentable quand on retrouvera mon fils, histoire de ne pas le traumatiser, hein. » Je lance ensuite Jace déposer ses affaires à côté des miennes afin que je ne m’installe derrière le volant. « Je ne t’aurais pas laissé conduire ce bijou de toute manière. Un bébé comme ça mérite une touche féminine. » Bien entendu, la vrai raison est que mon mari adorait ce genre de voitures et que la conduite c'est donc sacré pour moi. Cela me serre toujours un peu le cœur de me retrouver derrière un volant, car je me souviens immédiatement de tous nos moments et de ce qu’il représentait pour moi, de l’homme incroyable et bon qu’il était. Et lorsque Jace lance le départ, je ne me fais pas prier et appuie sur l’accélérateur après avoir enclenché la première vitesse.

Me concentrant sur la bonne sortie à prendre pour quitter New York, je ne dis pas grand-chose durant les premières minutes du trajet, à part quelques commentaires bateau sur la pluie et le beau temps. Ce n’est que lorsque les lumières de New York sont loin derrière nous, mes lunettes de soleil solidement campées sur mon nez, que je reprends la parole alors que nous fonçons sur l’autoroute. « C’est Hayden qui m’a appris à conduire. Il tenait à rester au top de la mécanique en ce qui concerne les voitures, il ne voulait pas qu’on soit complètement isolés de la culture terrestre. Nous allions souvent au cinéma par exemple. Et il aimait ses voitures. » Je me tais un instant, me remémorant le sourire sur son visage quand Leïf et moi lui avons offert une Jaguar pour son trentième anniversaire. « Savoir conduire était pour lui une compétence de survie qu’il fallait impérativement posséder. D’ailleurs, dès que Leïf sera assez grand, je lui apprendrais à conduire aussi. » Les voitures ne sont pas la seule chose qui me fait constamment penser à mon défunt mari, mais c’est l’une des choses principales, car c’était très important pour lui, surtout les modèles rétro qu’il adorait. Jace lui ressemble beaucoup d’ailleurs, même si ce n’est pas ça qui m’empêchera de continuer à le charrier. Cela fait déjà un an qu’il n’est plus parmi nous et pourtant, j’ai l’impression que c’était il y a une éternité.

« Le directeur de l’Institut de Chicago a été prévenu de notre arrivée et il m’a promis qu’il allait expliquer la situation à Leïf. Bien entendu, c’est moi qui lui ai annoncé la nouvelle, mais le directeur va veiller à ce que ses affaires soient prêtes. Mais bon, comme moi, il n’en a pas des masses… » Bien qu’une once de tristesse soit présente dans ma voix, je ne suis pas triste d’avoir peu d’affaires matérielles. Je n’en ai jamais eues beaucoup de toute manière, avec la vie que l’on mène, mais c’est différent depuis la mort d’Hayden et le départ d’Alix. J’ai presque tout abandonné pour la suivre à New York et essayer de la sauver. La seule chose qui me retient encore à Chicago c’est mon fils, et ce ne sera plus le cas pour longtemps. Les seuls membres vivants de ma famille sont une cousine Ravenshade du côté de ma mère qui garde un œil sur Leïf. Et avant que je ne lui confie Leïf il y a quelques semaines, je ne lui avais pas parlé depuis la mort de ma mère, plus de dix ans auparavant. Donc bon, du côté famille, on repassera.

code by sixty





Someone told me once that life is like a line. It has ups and downs, just like your life line on a heart monitor. It's not always great and it might seem like it's not worth it. But it is. Because the day the line becomes flat is the day you die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 9148 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 7890 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Accomplir la mission qui incombe à mon sang. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

♥️ Clarissa - Clary, ou plutôt Clarissa car moi je l'aime ton prénom. Toi et moi on peut dire que notre relation est digne d'une attraction terrestre, des hauts et des bas tout ça pour un mélange d'amusement et de peur au fil des étapes. Cela faisait un moment que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour toi, mais tu étais ma soeur, je devais donc lutter de toutes mes forces contre cet amour. Pourtant, j'ai eu beau faire tout ce que je voulais, je n'ai jamais pu effacer cet amour, rien ne pouvait changer cela. Dorénavant, nous avons enfin atteint l'aboutissement de notre relation, je sais maintenant que je t'aime plus que tout dans ce monde et que je veux être avec toi de tout mon coeur. Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve Clary, mais je sais que je me battrai pour que nous ayons un futur.♥️


♣️ Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela. ♣️


♠️ Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille. ♠️

Journal intime
Mon statut: En couple avec Clary ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: Allons chercher le petit viking de Chicago [Jace ♥]
Dim 24 Sep - 15:19
          



Allons chercher le petit viking de Chicago
Feat Sigrune Blackfox


Je n’avais pu m’empêcher de rire en écoutant la réponse de la jeune femme à ma petite provocation sexuelle, c’était vraiment reposant d’avoir ce genre de discussion. Quand on vous demande d’être au top niveau constamment, d’être toujours le meilleur, d’être toujours sur ses gardes, vous en arrivez à être comme Atlas, à porter le poids du monde sur les épaules. Alors parler aussi librement de sujets tabous tels que le sexe, c’est limite comme un chevalier ôtant toute son armure un soir de bataille, un pur délice de libération et de sensation de bien-être. Je me rendais bien compte de la chance que j’aie tous les jours, je passais le plus clair de mon temps avec des femmes dignes des plus grands défilés terrestres. Là par exemple je me trouvais avec une femme brune absolument divine, au corps qui ferait tomber plus d’un homme, la chevelure au vent, derrière le volant d’une décapotable, dans le genre vision iconique on ne fait pas mieux. C’était étrange à dire mais c’était limite l’habitude pour moi, toutes les femmes de ma vie ressemblaient à des tops model de couverture, je ne réalisais pas toujours la chance que la vie m’offrait.

« C’est marrant que tu parles de la culture terrestre, en ce moment j’y pense beaucoup ! Clary a beau n’avoir fait aucune demande à ce propos, je me doute qu’elle doit aimer les sorties de terrestres ! Mais moi je n’ai jamais fait cela, enfin si les bars et d’autres sorties oui ! Mais le coup du cinéma non, et je ne suis pas sûr de m’y sentir à l’aise, c’est un peu trop bizarre à mon goût ! Je vais essayer le restaurant la prochaine fois, et au pire on compensera le cinéma par la vidéo à la demande à la télé, tu en penses quoi ? » Je n’avais pas manqué de rire une nouvelle fois en écoutant les paroles de la jeune femme, observant le paysage par la même occasion « Si conduire est une compétence de survie, je suis foutu, je suis absolument nul pour conduire les véhicules terrestres, enfin les motos ça va mais les voitures on oublie direct ! Je vais devoir prendre des leçons particulières avec toi, des leçons dans tous les domaines évidemment, promis j’attendrai que ton fils ne soit pas là, évitons le traumatisme de voir sa mère crier mon nom les jambes en l’air ! »

Je me doutais que le fils de la jeune femme serait aux anges de voir sa mère, moi je l’avais été la première fois qu’Alec, Izzy et moi étions partis à l’étranger, l’institut de Londres pour être exact. En revenant, j’avais foncé jusqu’au bureau de Maryse, juste pour m’assurer qu’elle allait bien et que ça ne faisait pas comme mon père, vivant un instant, mort juste après. J’avais inventé une excuse devant elle mais je me doutais qu’elle avait dû voir mon inquiétude dans mes yeux. « Tu sais, je suis sûr qu’il va être très heureux de venir avec toi, ne t’inquiète pas ! Oui je peux sentir ton inquiétude, et en tant que parent je la ressens aussi ! Tu es sa mère, dis-toi que si toi il t’a manqué, c’est pareil de son côté, retrouver un quotidien avec sa mère, ce sera un pur bonheur pour lui ! Et puis, il pourra quand même garder le contact avec les autres, rien ne l'empêche ! » Je mis ensuite les doigts sur la radio et mit la première musique qui passait, il fallait bien mettre un peu d’ambiance « J’ai beau ne pas être aussi calé que toi sur la culture terrestre, je sais quand même qu’une virée en voiture sans musique, ce n’est pas une vraie virée ma chère ! » J’esquissai un sourire malicieux au coin des lèvres tout en regardant la jeune femme intensément dans les yeux





I'm sorry Clarissa.. It took me a long time
to accept that i love you from the beginning.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Shieldmaiden of Chicago

Je suis ici depuis le : 18/01/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Hayley Atwell . J'ai actuellement : 36 ans ans mais déjà : 798 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : -103 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : C.-Olympe Wellington .Je n'ai qu'un but dans la vie : : protéger et voir mon fils grandir . Pour cela, je réside actuellement : New York City tout en étant d'une humeur : autodestructrice . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

This ain't a song for the broken hearted × No silent prayer for the faith departed × And I ain't gonna be just a face in the crowd × You're gonna hear my voice when I shout it out loud × It's my life, it's now or never × I ain't gonna live forever × I just wanna live while I'm alive × It's my life × My heart is like an open highway × Like Franky said I did it my way × I just wanna live while I'm alive


Journal intime
Mon statut: Surexcitée
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: Allons chercher le petit viking de Chicago [Jace ♥]
Jeu 16 Nov - 19:13
          


Entendre Jace parler aussi simplement de Clary me fait sourire. « Vous me faites tellement penser à Hayden et moi quand nous avions votre âge ! » Certes, je ne me considère par encore comme senior, mais je n’ai plus vingt ans. J’ai franchi la barre des trente ans depuis un moment maintenant et surtout le cap maman. Ce qui n’est pas pour me déplaire et je ne le changerais pour rien au monde, Leïf est le plus grand trésor que j’ai jamais eu et ma plus grande fierté, mais il ne me rajeunit pas. On m’a d’ailleurs dit un jour que l’on ne se rend vraiment compte d’à quel point on vieillit qu’en regarder ses enfants. « Le restaurant c’est une bonne idée. Je ne peux malheureusement pas te conseiller un endroit en particulier à New York puisque je n’ai pas l’habitude des restaurants là-bas et que le dernier homme à m’y avoir emmené c’était toi. » Je ris en me souvenant de notre passage dans ce restaurant chinois après la séance d’entraînement qui a vraiment scellé notre amitié. « Mais il faut que tu sois classe. Je sais que tu en es capable, alors montre-lui ton côté gentleman. Après, je n’irai pas jusqu’à dire qu’il faut que tu lui sortes le grand jeu, garde ça pour des occasions vraiment spéciales, mais Clary mérite qu’on lui accorde toute l’attention du monde. C’est un amour. » Et pour ne pas qu’il soit jaloux, je me tourne vers lui et lui tapote la joue un peu maternellement. « Ne t’inquiète pas, tu es un amour aussi ! »

Une main sur le volant, l’autre sur la portière près de la vitre, je garde majoritairement mes yeux sur la route alors que Jace renchérit dans notre conversation. Nos conversations et joutes m’avaient manquées, sa présence en générale m’avait manquée avec tous les évènements terribles qui nous sont tombés sur le coin du visage récemment. Et ce n’est pas uniquement pour profiter de sa compagnie agréable que je lui ai demandé de m’accompagner aujourd’hui, j’ai aussi besoin de son soutien. J’ai beau avoir assuré à Clary que ça va, que j’ai passé le cap des larmes et de l’alcool (passage dont je ne suis pas particulièrement fière), mais ce genre de blessure ne se guérira jamais au fond. Je le sais bien, je souffre encore de la perte de mon mari. « Je t’apprendrais. Après tout, je m’en voudrais que tu meures stupidement parce que tu ne sais pas conduire une voiture. » Je caresse brièvement le cuir du volant. « Surtout un bijou de cette qualité. » Non, il n’y a pas que les hommes qui apprécient les belles voitures. À la mention de mon fils, je souris. « On va éviter de le traumatiser encore plus le petit bout de chou, hein ? » Certes, Leïf a plus de dix ans maintenant, mais dans mon cœur ce sera toujours mon petit bout de chou à qui je changeais les couches quand il était bébé.

C’est aussi agréable de pouvoir parler avec Jace de parent à parent. Même s’il n’est qu’au tout début de ce long périple qu’est la vie avec son propre enfant, il y a des choses que je peux déjà partager avec lui que je ne peux pas avec Clary par exemple. Non pas que Clary ne pourrait pas comprendre, mais il y a certaines choses que l’on ne ressent vraiment que si on les a vécues. Et voir Jace en tant que jeune papa me rappelle tellement Hayden peu après la naissance de Leïf. « C’est fou ce qu’il me manque ! Mais tu as raison, le fait que sa vie va prendre une nouvelle tournure ne signifie pas que la vie qu’il menait jusque-là doit complètement disparaître. Et j’ai aussi hâte qu’il vous rencontre tous. Je sais qu’il se plaira à New York et qu’ensemble, nous le protègerons. Tout comme je ferais toujours mon possible pour protéger Naya. » La musique de la radio m’interrompt alors, me faisant momentanément oublier ce que j’allais dire par la suite et je souris. « Ça c’est un bon vieux tube de rock ! » je lance en augmentant le volume et bougeant ma tête en rythme, parfois même fredonnant l’air de la chanson. « Pas comme tout ce qui passe en ce moment à la radio. » Appelez-moi vieux jeu, mais c’était mieux avant.

code by sixty





Someone told me once that life is like a line. It has ups and downs, just like your life line on a heart monitor. It's not always great and it might seem like it's not worth it. But it is. Because the day the line becomes flat is the day you die.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

- Shadowhunters -




Re: Allons chercher le petit viking de Chicago [Jace ♥]
          



Revenir en haut Aller en bas

 
Allons chercher le petit viking de Chicago [Jace ♥]

 ::  :: Rest of the World


 Sujets similaires
-
» Allons chercher les fleurs dans le désert de Gobi * (Dam)
» Avatars Disney
» un petit défi: le clan des sept.
» Allons dans les bois ... Episode II
» Un petit dragon




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

© SHADOWHUNTERS (2016) appartient à ses admins : Deathtime et .ANGELUS. Toute reproduction totale ou partielle est interdite. Forum optimisé pour GC.