::  :: Brooklyn :: Habitations
Partagez | 
 

 
Une vérité difficile à annoncer- Maxime Harper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



Je suis ici depuis le : 17/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Steven R McQueen . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 1014 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 182 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Isabelle Lightwood .Je n'ai qu'un but dans la vie : : vivre la vie que j'ai choisi . Pour cela, je réside actuellement : New York tout en étant d'une humeur : amoureux . Au fait, les crédits reviennent à : .angelus.

Journal intime
Mon statut: Célibataire
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Une vérité difficile à annoncer- Maxime Harper Dim 11 Juin - 21:44





Une vérité difficile à annoncer
Ft.Maxime Harper
 
La vie n’est pas toujours tendre avec nous. Il est toujours difficile d’annoncer à quelqu’un qu’on apprécie la mort d’un proche. On sait que cette tâche sera ardu, mais qu’on doit le faire apaiser certaine crainte ou douleur chez d’autre.  Je savais que ce sujet n’allait pas être facile à aborder sachant que la mort de cette personne allait déchirer le coeur de celui-ci.Pourtant je savais que je devais le faire pour soulager sa conscience et aussi la mienne en même temps. Je ne voulais pas lui mentir, mais je ne pouvais pas lui dire la vérité non plus ce qui rendait la tâche plus compliqué que je le pensais. Une demi vérité allait devoir s’imposer et je devais trouver rapidement une histoire qui tenait la route à lui raconter.  

Je tournais en rond dans mon appartement en parlant à haute voix en cherchant mes mots. J’essayais de trouver la meilleure façon de pouvoir annoncer à mon ami terrestre Maxime que sa colocataire Hayley était morte. Il fallait que mon histoire se tient, car je savais que je pouvais pas lui dire la vérité. La vérité était que moi son ami, j’étais un loup-garou et que sa colocataire était en faite une fée. Une fée qui a été assassiné par un chasseur d’ombre lors d’une bagarre pour empêcher Valentin d’activer l’épée mortel. C’étai très simple en faite, mais je ne pouvais pas lui dire la vérité, puisque c’est un terrestre. Je faisais nerveusement les cents pas dans mon appartement pour trouver les mots pour lui dire. J’avais envoyé un message à celui-ci un peu plutôt dans la journée pour lui dire que j’allais venir passer la soirée avec lui histoire de lui remonter le moral sur la disparition de sa colocataire.

J’étais maintenant décidé, j’avais trouvé une histoire qui selon moi se tenait et à ce que j’espérais, il ne ferait pas de cas et n’essayerait pas de creuser plus profondément. J’allais lui dire que Hayley était morte suite à un accident de voiture et que comme elle n’avait pas fait son changement d’adresse, les policiers avait parler à sa famille en Australie et qu’il avait envoyé le corps là-bas. Pour moi, cette histoire avait du sens. Je préparais mes affaires avant de me rendre chez lui. Je mis ma console de jeu dans mon sac et j’apportai aussi de la bière ainsi que des chips. Une fois mon sac prêt, je quittai mon appartement en direction de chez Maxime. Je prit mon cote de cuir au passage et enfila ma moto en direction de mon ami le terrestre.

Une fois arrivée, j’essayais de me trouver un stationnement pour ensuite marcher jusqu’à chez Maxime. Je tournai mon histoire milles et une fois dans ma tête, j’espérais vraiment que celle-ci serait crédible aux yeux de mon ami. J’étais maintenant devant l’immeuble, levant la tête vers, je pouvais voir une lueur traverser la fenêtre mentionnant que Maxime était bien là. Je cognai rapidement à la porte attendant que mon ami le terrestre vient m’ouvrir la porte.      
     

© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Je suis ici depuis le : 22/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Dave Franco . J'ai actuellement : 19 ans mais déjà : 679 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 730 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : À rien d'autre .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Survivre et apprendre . Pour cela, je réside actuellement : En ville tout en étant d'une humeur : Curieuse . Au fait, les crédits reviennent à : Pinterest

Journal intime
Mon statut:
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis:

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: Une vérité difficile à annoncer- Maxime Harper Mer 14 Juin - 9:36



Avec un soupir, je rinçai l’éponge à l’eau claire pendant quelques minutes, le regard vaguement fixé sur le trait d’eau coulant du robinet. La cuisine brillait, le salon était rangé impeccablement et ma chambre était aussi stérile qu’une salle de chirurgie. Il n’y avait que la salle de bain qui n’avait pas encore été méticuleusement récurée mais je me la réservais pour plus tard. Et la chambre d’Hayley. Certaines personnes se laissent aller au désespoir et font l’impasse sur le minimum d’hygiène nécessaire… Pour ma part, j’avais choisi de m’occuper l’esprit en rangeant, réorganisant, triant et nettoyant l’appartement. Deux fois. Le travail répétitif et l’épuisement physique qui en résultait me permettait de dormir malgré son absence. Oh bien sur j’étais allé voir la police mais on m’avait répondu avec plus ou moins de tact que ma colocataire était majeure et vaccinée et donc libre de faire ce que bon lui semblait, y compris disparaitre du jour au lendemain. Au bout de quelques jours à harceler le commissariat local, un inspecteur - Galloway ou quelque chose comme ça – avait fini par m’accorder cinq minutes de son temps pour se renseigner et éventuellement lancer une enquête. Et depuis, plus rien d’autre que l’attente.

Je n’étais rentré qu’une seule fois dans la chambre d’Hayley car j’avais cru y entendre du bruit mais cela n’avait été que mon imagination. Pour tout dire, je n’avais pas dépassé le seuil de la porte et était juste resté planté là comme un idiot à observer la pièce. Je pouvais toujours me mentir mais au fond je savais bien que j’étais bien plus affecté que je ne voulais bien l’admettre. Je m’étirai les épaules et revins à la réalité : ce soir j’avais de la visite ! Elliot devait passer la soirée et franchement, j’avais bien besoin d’un peu de compagnie. Bières, jeux vidéo et bouffes franchement pas diététiques, c’était tout ce qu’il me fallait pour me sortir Hayley de la tête pendant quelques heures. Je l’aimais bien Elliot, il avait un côté normal et rassurant éloigné de toutes les bizarreries qui commençaient à s’accumuler dans ma vie. Même s’il avait un côté vieux loup solitaire, je savais que c’était un type bien sur qui on pouvait compter… Et très franchement, c’était exactement ce dont j’avais besoin à l’instant présent. J’entendis cogner à la porte et allai ouvrir, découvrant justement Elliot.

"Ah ben tiens, quand on parle du loup ! Entre, fais comme chez toi.", dis-je en finissant ma pensée à voix haute.

"Alors la journée, ça a été ?", demandai-je tout en lui indiquant tour à tour le canapé puis le frigo pour y déposer respectivement son sac et les bières qu’il avait à la main.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



Je suis ici depuis le : 17/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Steven R McQueen . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 1014 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 182 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Isabelle Lightwood .Je n'ai qu'un but dans la vie : : vivre la vie que j'ai choisi . Pour cela, je réside actuellement : New York tout en étant d'une humeur : amoureux . Au fait, les crédits reviennent à : .angelus.

Journal intime
Mon statut: Célibataire
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: Une vérité difficile à annoncer- Maxime Harper Mer 21 Juin - 5:47





Une vérité difficile à annoncer
Ft.Maxime Harper
 
J’étais devant la porte de Maxime à attendre qu’il vient m’ouvrir. Étrangement, j’étais nerveux de le voir. Sûrement à cause que je savais la nouvelle que j’allais lui annoncer. Maxime était devenu un très proche ami et lui cacher ma vrai nature ainsi que le monde obscure était dur pour moi. Il était le premier terrestre chez qui j’avais une réelle affection et qui me rappelait celui que j’étais avant. Pourtant, je savais que je ne pouvais rien lui dire de ce que je suis sinon il me prendrait pour un fou ou il prendrait ses jambes à son coup. Quoi qui l’en soit, le voir me rendait heureux et me faisait sentir comme si j’étais un homme comme les autres.

Celui-ci m’ouvra finalement la porte. J’affichai un large sourire en le regardant tout en lui souvent à l’intérieur de son appartement. J’allai directement en direction de la cuisine y déposer les bières au frigo tout en prenant deux au passage pour Maxime et moi. J’ouvrai les deux bières et en donna une à Maxime en venant m’asseoir sur le canapé.

-Oui, j’ai passé une bonne journée, j’ai travaillé aujourd’hui à la caserne. Je t’avais dit que j’étais devenu pompier pour la ville de New-York ? Et toi, tu as passé une belle journée. Dis-je tout en prenant une gorgée de ma bière. J’avais enfin décidé de me trouver un vrai travail dans la ville de New-York et le fait de devenir pompier m’avait parut une bonne idée. L’avantage de ce métier, habituellement ça attirait les filles. Quoi que la seule fille que je voulais attirer, c’était Tanya.

J’avais déposai mon sac à coté de moi, je l’ouvrai pour en sortir ma console de jeu avec des jeux et des manettes et le casque de réalité virtuel. C’était la nouvelle console qui venait de sortir il y a quelques jours. Avec mon nouvelle emploi comme pompier, je pouvais me permettre un peu plus de luxe et j’adorais jouer avec se genre de chose. Je savais aussi que Maxime serait sûrement d’accord pour l’essayer, lui qui adorait les jeux vidéos ainsi que l’informatique.

-J’ai apporté ma nouvelle console de jeu avec des jeux et le casque de réalité virtuel. Elle est sortie il y a quelque jour, je me suis dit que tu voudrais sûrement l’essayer. Dis-je en regardant Maxime avec enthousiasme. J’avais hâte de voir sa réaction lorsqu’il remarqua que j’avais déjà mis la main sur la nouvelle console et en même temps ça me permettrait de réfléchir à comment lui annoncer la nouvelle de la mort dr Hayley. Je ne savais vraiment pas comment lui annoncer, donc je préférais tâter le terrain avant et me préparer mentalement. Ce n’était pas une nouvelle facile et je savais que Maxime allait surement être bouleverser en apprenant ça.

Je pris une nouvelle gorgée de ma bière et regarda dans mon sac. C’est vrai, j’avais aussi apporter deux sac de chips pour grignoter. Je l’ai sortie tout en regardant Maxime.

- Alors, quel tu préfères, ordinaire ou BBQ ? Dis-je en posant la question comme si c’était la question la plus sérieusement au monde. N’arrivant pas à garder mon sérieux, je partie à rire tout en regardant Maxime. J’espérais que détendre l’atmosphère avant de venir à un sujet plus sérieux allait aider même si je savais comment cela allait sûrement se terminer.          
     

© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Je suis ici depuis le : 22/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Dave Franco . J'ai actuellement : 19 ans mais déjà : 679 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 730 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : À rien d'autre .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Survivre et apprendre . Pour cela, je réside actuellement : En ville tout en étant d'une humeur : Curieuse . Au fait, les crédits reviennent à : Pinterest

Journal intime
Mon statut:
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis:

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: Une vérité difficile à annoncer- Maxime Harper Jeu 22 Juin - 11:20



J’attrapai la bière et l’ouvris, laissant Elliot me raconter sa journée. Je me souvenais qu’il m’avait vaguement parlé de de devenir pompier mais j’ignorais qu’il était allé jusqu’au bout.

"Hey c’est une sacrée bonne nouvelle ça, c’est cool que tu aies été pris."

C’était la vérité, j’étais ravi pour lui. De plus dans cette nouvelle activité de pompiers, j’avais le sentiment qu’il y deviendrait rapidement excellent. Je pris une gorgée au goulot de la bouteille et m’assis sur le canapé avant de répondre :

"Bah écoute ça a été, j’avais un jour de repos et j’en ai profité pour faire un peu de ménage."

Un peu de ménage, c’était un euphémisme : j’avais tellement décapé l’appartement pour me sortir Hayley de la tête qu’on aurait pu y pratiquer une opération chirurgicale… Bon, c’était peut-être exagéré, mais l’idée était là ! Je laissai Elliot sortir et brancher sa console, appréciant d’avance de pouvoir essayer ce matériel de dernière génération. Pour tout dire, j’avais un peu hésité à en acquérir une moi aussi mais je n’avais pas sauté le pas… donc c’était une bonne chose que je puisse tester cette console avec mon pote.

"Tu as entièrement raison pour la console, j’attendais sa sortie avec impatience mais il m’est arrivé des trucs de dingues dernièrement… Du coup j’ai un peu zappé !"

Je ne m’étendis par sur mes récents déboires, préférant tenter de passer une bonne soirée avec mon ami. Elliot n’avait aucunement besoin de savoir que j’avais frôlé la mort par deux fois ni que ce que j’aurai dû prendre pour des hallucinations n’étaient rien d’autre que la stricte vérité, mais je ne voulais pas lui en parler et l’impliquer dans quelque chose de dangereux et mystérieux. De toute façon, il me prendrait certainement pour un doux rêveur ou un fou.

"Envoie le paquet BBQ.", répondis-je après une intense réflexion d’une demi-seconde.

C’étaient mes préférés et Elliot ne s’était pas trompé en en amenant un paquet. Il termina le branchement de la console et lança une partie : un jeu de tir plutôt bien réalisé et très immersif avec le casque de réalité virtuelle. Je me fis proprement mettre en pièce dans les premières parties, découvrant à cette occasion qu’Elliot était redoutable au lancer de grenade, avant de renverser la vapeur et que nos duels ne deviennent plus équilibrés.

"Dommage que ma coloc’ ne soit pas là pour tester. Les jeux de tirs c’est pas trop son truc mais je suis sûr qu’elle aurait adoré l’immersion.", dis-je lors d’une pause bière-chips.

Je ne dis pas un mot de plus, sentant mon attitude changer subtilement. Je ressentis comme une sorte de mélancolie à l’évocation d’Hayley mais préférai ne pas ennuyer mon ami avec ça.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: Une vérité difficile à annoncer- Maxime Harper



Revenir en haut Aller en bas
 

Une vérité difficile à annoncer- Maxime Harper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 ::  :: Brooklyn :: Habitations


 Sujets similaires
-
» [Chattam, Maxime] Le sang du temps
» [Maxime Chattam] Le cycle de l'homme Tome 3: La théorie Gaïa
» Frédérique Constant Maxime [montre de manuf à pas cher?]
» [Pratchett, Terry] Les Annales du Disque-Monde - Tome 26: La Vérité
» [Chattam, Maxime] La Trilogie du Mal - Tome 2: In Tenebris




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

© SHADOWHUNTERS (2016) appartient à ses admins : Deathtime et .ANGELUS. Toute reproduction totale ou partielle est interdite. Forum optimisé pour GC.