Cette fois-ci, c'est la bonne ! [PV Olympe]

 ::  :: Manhattan :: Habitations
avatar


The Gifted Mundane
Je suis ici depuis le : 22/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Dave Franco . J'ai actuellement : 19 ans mais déjà : 830 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 741 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : À rien d'autre .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Survivre et apprendre . Pour cela, je réside actuellement : En ville tout en étant d'une humeur : Curieuse . Au fait, les crédits reviennent à : Pinterest

Journal intime
Mon statut:
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis:
- Shadowhunters -




Cette fois-ci, c'est la bonne ! [PV Olympe]
Lun 5 Juin - 12:35
          



Je ne savais pas encore si je devais prendre ça pour un don ou une malédiction. Sans doute était-ce un peu des deux... Pour faire simple, sans entrer dans les détails car j'en aurai bien été incapable même si je l'avais voulu, depuis quelques temps je voyais des... choses. Trucs. Machins. Sur certains murs, autour de certaines personnes, imprégnant certains bâtiments ou objets. Une sensation comme un picotement dans la nuque, l'impression de voir une vague aura colorée, des symboles runiques au milieu des graffitis qui disparaissent dès que je cligne des yeux ou détourne le regard. Depuis quelques temps, j'ai ce sentiment d'être en équilibre comme dans la pénombre lorsqu'on voit des ombres qu'on ne peut pas identifier : on ignore ce qu'est ce qu'on voit, mais ça ne l'empêche pas d'être réel. Tangible. Évidemment, j'avais gardé tout ça pour moi, n'ayant nul envie de passer quelques nuits en hôpital psychiatrique. Je n'avais pas non plus tenté de contacter Tanya qui était, malgré son histoire de gang qui n'expliquait en rien les épées de lumière et les guérisons express, sans doute la personne la mieux placée pour m'expliquer ce qui se passait. Je faisais là surement une erreur mais je ne voulais pas l'ennuyer avec ça, surtout si je perdais effectivement la boule !

Or donc, me revoilà devant cette boutique de bijoux. La devanture avait quelque chose d'ancien qui me plaisait et m'attirait. Quelque part, elle me rappelait la description d'une boutique d'enchanteur d'un vieux roman de fantastique que j'affectionnai... L'ambiance glauque en moins. Je poussai une fois de plus la porte d'entrée et entendit, comme les autres fois, la sonnette tinter. La pièce était plus grande qu'on n'aurait pu le croire depuis la rue. Je le savais maintenant, la propriétaire n'allait pas tarder à descendre et, une fois de plus, je lui mentirai en prétendant chercher un bijou pour l'être aimé. Si cela avait été quelques temps plus tôt, ça aurait pu être la vérité mais Hayley n'était plus. Non, la véritable raison pour laquelle je venais, c'était que cette boutique avait quelque chose de spécial... Plus exactement quelques rares bijoux : ils n'étaient pas seulement finement ouvragés et de toute beauté, ils avaient quelque chose en plus. Quelque chose qui faisait s'affoler mon détecteur à bizarrerie. Un peu comme le sens du danger de Spiderman, sauf que ça ne détectait pas de le danger mais les trucs qui sortaient de l'ordinaire. Mon attention était fixé sur un collier argenté où pendait une pierre précieuse, une sorte de quartz presque transparent. C'était sans doute autre chose, mais mes connaissances en joaillerie étaient loin d'être aussi poussées que ça. Par contre ce dont j'étais certain, c'est que cette pièce faisait dégageait quelque chose de sortant de l'ordinaire. Quoi donc ? La réponse dansait toujours hors de portée, à la fois proche et inaccessible.

J'entendis du bruit dans l'escalier, signe que la maitresse des lieux arrivait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Purple Lamia

Je suis ici depuis le : 16/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Felicity Jones . J'ai actuellement : 313 ans mais 26 en apparence ans mais déjà : 144 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 284 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Sigrune B. Blackfox .Je n'ai qu'un but dans la vie : : la richesse . Pour cela, je réside actuellement : Manhattan, Sugar Hill tout en étant d'une humeur : généreuse, profitez en . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

Surnoms et noms portés : Diana, Queen Anne, Olivia, Olympia, Lady Britain, Louiza, Scarlett


♦️♦️♦️

Mes conquêtes notables :
- Philippe Hamilton, noble britannique (mari de 1731 à 1733), décédé dans un "accident" de calèche
- William Ferrier, noble britannique (mari de 1735 à 1740), empoisonné
- Pierre-Martin Lavalette, médecin (mari de 1750 à 1760), décédé d'une crise cardiaque
- Bogdan Romski, roi des tsiganes puis ambassadeur polonais en Russie (mari de 1775 à 1776), fusillé par Catherine II de Russie
- Samuel Newman, joaillier (mari de 1779 à 1783), décédé aux Etats-Unis durant la guerre d'indépendance
- Teddy Banner, noble britannique / dealer d'opium (mari de 1789 à 1804), décédé d'une overdose (opium + brandy)
- Thomas Barnes, rédacteur en chef du The Times (mari de 1824 à 1827), décédé de vieillesse à l'âge de 71 ans
- Marcel Dubrai, banquier français (mari de 1832 à 1838), assassiné par un certain vampire
- Connor Lang, garde royal de sa Majesté (mari de 1855 à 1857), étouffé et blessé par les sorts de protection de l'atelier
- Diego Belados, fournisseur espagnol de nacre philippin (mair de 1871 à 1878), mort d'ivresse à l'âge de 55 ans
- Medhi Hellik, professeur d'université indien (mari de 1880 à 1883), mort de vieillesse à l'âge de 63 ans
- Harry Houdini, magicien hongrois (amant de 1884 à 1888), décédé en 1926
- Arthur Conan Doyle, écrivain britannique (amant de 1884 à 1910 puis de temps en temps jusqu'en 1930), décédé en 1930
- Daniel Carter, musicien britannique (mari de 1889 à 1892), s'est suicidé
- Benjamin Stamford, ingénieur américain chez Ford (mari de 1908 à 1912), torturé à mort
- Liam Thompson, soldat américain (mari de 1938 à 1940), mort au front en France durant la Seconde Guerre Mondiale
- Giorgio Esperado, scientifique italien spécialisé en astronomie (mari de 1955 à 1960), mort d'un AVC
- Juan Deluna, peintre brésilien (mari de 1976 à 1978), disparu en Amazonie en 1978 et considéré mort
- Crystal Evans, actrice américaine (femme de 1991 à 1995), morte d'un cancer du sein


Journal intime
Mon statut: Libre. Toujours.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: Cette fois-ci, c'est la bonne ! [PV Olympe]
Lun 3 Juil - 16:56
          


Ce serait un pur euphémisme que de dire que les affaires sont ralenties dans ma joaillerie. En vérité, elles sont plutôt rares, mais marquantes. Du moins, c’est ainsi que je préfère le décrire. Les clients sont rares, il est vrai que peu d’entre eux puisse se permettre mes bijoux de qualité, mais ceux qui finissent par effectuer un achat ou bien une commande ont la main particulièrement lourde sur les pièces dirons-nous. Du moins, leurs achats suffisent à faire tourner la boutique et les Anges savent à quel point mes produits bruts ne sont pas donnés. Mais j’économise grandement sur les dépenses auxiliaires en taillant moi-même mes pierres. Et vu l’expérience que j’ai après tout ce temps passé à effectuer cette tâche délicate, ce serait dommage de gâcher mes talents de lapidaire. Je ne vais pas aller me salir les mains en allant miner moi-même mes pierres, ni même en visitant les mines (même si cela m’est déjà arrivé au cours de mes voyages), mais cette tâche ardue et délicate qui consiste à tailler mes pierres est l’une des choses que je ne laisserai à personne d’autre. Ni même à ma magie.

Du à ce faible trafic de visiteurs, je suis surprise d’entendre la sonnette de l’entrée de ma boutique au rez-de-chaussée. Je ne possède pas de ouïe surhumaine comme certaines de mes connaissances, mais ma magie, et plus particulièrement les sorts de protection que j’ai mis en place tout autour de mon antre, m’indiquent la présence d’un Terrestre sur mon terrain. Sans entrer dans la complexité de mes sorts, je sais néanmoins quel type de créature entre, surtout qu’ils ne peuvent pas tous entrer. Je quitte alors mon atelier secret en verrouillant et camouflant bien la porte derrière moi et traverse le salon privé pour rejoindre ce potentiel client. Le tri de la dernière livraison de nacre en provenance des Philippines. Depuis la mort de Diego, j’ai du changer de fournisseur, mais je n’ai pas à me plaindre, le travail est décent et les produits de qualité. D’un simple geste, je fais apparaître l’image de la boutique sur un pan de mur vierge, découvrant avec une légère surprise amusée le visage de ce cher Terrestre. Je me demande ce qu’il veut cette fois-ci et s’il finira par faire un achat depuis le temps qu’il vient. Les portes sont déverrouillées et reverrouillées les unes après les autres, jusqu’à ce que le claquement de mes talons se fasse entendre dans l’escalier caché derrière la petite porte de service de la boutique. Porte qui vient de s’ouvrir, me révélant dans toute ma splendeur de corset de brocard doré et de jupons de flanelle reprenant la mode de la fin du 19ème siècle tout en réduisant le volume, car ce n’était vraiment pas pratique à l’époque. Une paire de boucles demi-lunes de nacre ainsi qu’un collier de perles irisées complimente ma tenue. La pince colombe dans mes cheveux qui relève pour une fois l’intégralité de ma chevelure, libérant totalement la nuque, n’est qu’un détail qui possède pourtant son importance. C’est ainsi, on ne se refait pas : peu importe les siècles, je m’habillerai toujours de manière extravagante et encombrante.

Je souris au jeune homme en me plaçant derrière le comptoir tout d’abord, instaurant cette relation de client-vendeur. « Bonjour, très cher. Vous revoilà ! » Mon sourire est toujours présent, amical, comme devrait l’être celui de chaque vendeur charismatique. Mon regard se pose alors sur la pièce qu’il semblait être en train d’observer et je quitte le comptoir parfaitement ordonné. M’approchant à mon tour de la vitrine brillant légèrement sous l’éclairage fin et tamisé, je m’arrête à quelques pas du jeune homme. « Ce collier est une pièce tout à fait particulière. » Je prends le ton de la connaissance et de l’expertise, comme à chaque fois que je parle de mes créations ou de joaillerie en général. « Le collier dans son ensemble est composé d’argent provenant du Nevada sur le site de Rochester. L’unique autre composante est la pierre précieuse qui fait office de pendentif intégré au collier. Cette dernière est un diamant de 5 carats provenant d’Angola. » Je ne précise pas le nom de la forme de cette pierre, il sera vain de déborder sur les caractéristiques techniques de l’objet et je n’ai pas spécialement envie de faire fuir ce potentiel client.

code by sixty






I live for the applause, applause, applause I live for the applause, 'plause I live for the applause, 'plause I live for the way that you scream and cheer for me Applause Applause Applause
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Gifted Mundane
Je suis ici depuis le : 22/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Dave Franco . J'ai actuellement : 19 ans mais déjà : 830 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 741 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : À rien d'autre .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Survivre et apprendre . Pour cela, je réside actuellement : En ville tout en étant d'une humeur : Curieuse . Au fait, les crédits reviennent à : Pinterest

Journal intime
Mon statut:
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis:
- Shadowhunters -




Re: Cette fois-ci, c'est la bonne ! [PV Olympe]
Mer 5 Juil - 20:12
          



Lentement, je relevai la tête pour découvrir la maitresse de lieux. Sa tenue vestimentaire semblait sortir d'une autre époque, extravagante et sophistiquée, mettant néanmoins sa silhouette et sa classe en valeur. C'était une femme des plus séduisantes qui plus est, bien qu'elle soit quelque peu plus agée que moi. Si j'avais su la vérité au sujet de son âge, j'aurai probablement pris mes jambes à mon cou sans demander mon reste.

"Bonjour, madame. En effet, me revoici !"

Contrairement à son habitude, elle choisit cette fois de me rejoindre à proximité de la vitrine contenant la pièce qui m'intéressait. J'écoutais ses explications avec attention et ne pu retenir un léger sourire. De toutes évidences, elle maitrisait parfaitement son sujet et, comme j'avais révisé avant de venir, mes maigres connaissances suffirent pour savoir que c'était une pièce rare et précieuse... à laquelle on pouvait aussi ajouter le qualificatif unique.

"Cette pièce est vraiment splendide."

Et probablement hors de prix. Mais à vrai dire, ce n'était pas la beauté de cette pièce qui m'attirait mais plutôt la force, l'énergie si je puis dire, qui s'en dégageait.

"Je trouve vraiment très intrigant la manière dont la pierre change de couleur selon l'angle avec laquelle on l'observe. C'est ... saisissant.", hasardai-je en me concentrant sur le diamant.

Sauf que la pierre ne changeait pas de couleur, du moins pas pour un oeil de Terrestre. En bref c'était un détail que je n'étais pas censé voir, tout comme je n'étais pas censé ressentir instinctivement qu'Olympe avait quelque chose de plus, quelque chose qui la rendait unique. Oh, cette sensation ne m'était pas venu d'un coup, loin de là. Pour tout dire, il m'avait fallu plusieurs visites avant de commencer à percevoir la bizarrerie de ce lieu... commentaire que je ferai bien de garder pour moi à la réflexion !

"Avez-vous ... fait subir un traitement particulier à cette pierre ? Je serai curieux d'en apprendre plus.", finis-je par demander, littéralement suspendu à sa réponse.

Je n'osais pas encore mettre de mots sur ce que je voyais dans cette pièce d'orfèvre unique, mais j'espérai secrètement que Miss la vendeuse me mette sur la voie.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Purple Lamia

Je suis ici depuis le : 16/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Felicity Jones . J'ai actuellement : 313 ans mais 26 en apparence ans mais déjà : 144 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 284 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Sigrune B. Blackfox .Je n'ai qu'un but dans la vie : : la richesse . Pour cela, je réside actuellement : Manhattan, Sugar Hill tout en étant d'une humeur : généreuse, profitez en . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

Surnoms et noms portés : Diana, Queen Anne, Olivia, Olympia, Lady Britain, Louiza, Scarlett


♦️♦️♦️

Mes conquêtes notables :
- Philippe Hamilton, noble britannique (mari de 1731 à 1733), décédé dans un "accident" de calèche
- William Ferrier, noble britannique (mari de 1735 à 1740), empoisonné
- Pierre-Martin Lavalette, médecin (mari de 1750 à 1760), décédé d'une crise cardiaque
- Bogdan Romski, roi des tsiganes puis ambassadeur polonais en Russie (mari de 1775 à 1776), fusillé par Catherine II de Russie
- Samuel Newman, joaillier (mari de 1779 à 1783), décédé aux Etats-Unis durant la guerre d'indépendance
- Teddy Banner, noble britannique / dealer d'opium (mari de 1789 à 1804), décédé d'une overdose (opium + brandy)
- Thomas Barnes, rédacteur en chef du The Times (mari de 1824 à 1827), décédé de vieillesse à l'âge de 71 ans
- Marcel Dubrai, banquier français (mari de 1832 à 1838), assassiné par un certain vampire
- Connor Lang, garde royal de sa Majesté (mari de 1855 à 1857), étouffé et blessé par les sorts de protection de l'atelier
- Diego Belados, fournisseur espagnol de nacre philippin (mair de 1871 à 1878), mort d'ivresse à l'âge de 55 ans
- Medhi Hellik, professeur d'université indien (mari de 1880 à 1883), mort de vieillesse à l'âge de 63 ans
- Harry Houdini, magicien hongrois (amant de 1884 à 1888), décédé en 1926
- Arthur Conan Doyle, écrivain britannique (amant de 1884 à 1910 puis de temps en temps jusqu'en 1930), décédé en 1930
- Daniel Carter, musicien britannique (mari de 1889 à 1892), s'est suicidé
- Benjamin Stamford, ingénieur américain chez Ford (mari de 1908 à 1912), torturé à mort
- Liam Thompson, soldat américain (mari de 1938 à 1940), mort au front en France durant la Seconde Guerre Mondiale
- Giorgio Esperado, scientifique italien spécialisé en astronomie (mari de 1955 à 1960), mort d'un AVC
- Juan Deluna, peintre brésilien (mari de 1976 à 1978), disparu en Amazonie en 1978 et considéré mort
- Crystal Evans, actrice américaine (femme de 1991 à 1995), morte d'un cancer du sein


Journal intime
Mon statut: Libre. Toujours.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: Cette fois-ci, c'est la bonne ! [PV Olympe]
Jeu 20 Juil - 20:13
          


Il est vrai qu’avec les années, je suis devenue particulièrement friande des compliments, notamment lorsque ceux-ci concernent mes créations puisque c’est quelque chose qui me rend particulièrement fière. Et que cela prouve en général les bons goûts des gens, du moins, d’après mes standards. Et mon très cher client fidèle n’aurait pas pu choisir mieux. Parmi toutes les pièces exposées dans cette salle, c’est certainement la plus fascinante. Je ne disparais qu’un instant derrière le comptoir pour enfiler une paire de gants translucides et légers. Je sors ensuite un petit set de clés et j’ouvre la vitrine avant de prendre le bijou en main pour l’observer à la lumière, faisant jouer les rayons sur la pierre finement taillée. Mais mon sourire disparaît lorsque mon potentiel client m’annonce que la pierre change de couleur et c’est à ce moment-là que je me rends compte que ce n’est pas un Terrestre comme les autres. Il n’a pas réveillé d’alarmes en entrant dans la boutique et comme j’ai une grande confiance en mes propres sorts, je sais que ce n’est pas une créature obscure. Rien en lui ne crie chasseur d’ombre, pas de runes, d’armes ni même de façon guerrière ou militaire de se tenir. Un simple Terrestre en soit. Sauf qu’il m’est déjà arrivé de rencontrer des Terrestres capables de voir les choses surnaturelles. Deux de mes conjoints étaient comme ça.

Un nouveau sourire reprend sa place rapidement sur mon visage alors que je replace la pièce dans la vitrine, fermant à clé et enlevant les gants. « Je vois que vous avez un œil particulier pour mes pièces spéciales… Et il est vrai qu’elle a subi un traitement unique. » Je replace les gants derrière le comptoir tout en me dirigeant doucement vers la porte menant à l’étage. « Cette salle n’est que la boutique basique, l’entrée en somme. À l’étage se trouve un salon privé dans lequel sont exposées d’autres pièces encore plus spéciales, réservées à des clients… fortunés. Je peux vous faire visiter, si vous le souhaitez et je pourrais vous parler plus avant de mes traitements spéciaux. Bien entendu, je ne vous engage à rien, vous n’êtes pas obligés d’acheter quoi que ce soit, vous pourrez parfaitement repartir les mains vides. Mais je peux vous garantir que vous en verrez des merveilles à l'étage ! »

J’ajoute un sourire rassurant, ouvrant la porte qui révèle un escalier en bois poli. Il mérite d’avoir accès au salon public, qui est déjà une nouvelle étape dans mon appartement, mais ce n’est que le bout de l’iceberg comme on dit. Pourtant, ce Terrestre, bien qu’il a gagné son droit d’entrer dans mes appartements, je ne pense pas que je lui ferai voir le reste. Ce dernier est purement réservé à mes amis les plus proches, usage exclusif. Mais je suis curieuse et j’ai envie d’en apprendre plus sur ce Terrestre si particulier. Je me demande vraiment à quel point il est au courant de sa rareté, du fait qu’il est spécial. Peut-être qu’il connaît les Chasseurs d’ombre ? Ce sont eux en général qui sont le premier visage que les Terrestres spéciaux rencontrent. Il est rare que je sois la première à en trouver un. Ce qui ne change rien en soit, puisque ce n’est ni une compétition, ni une chasse. Simplement, cela fait longtemps que cela ne m’est pas arrivé, plus de vingt ans, j’ai de quoi être intriguée.

code by sixty






I live for the applause, applause, applause I live for the applause, 'plause I live for the applause, 'plause I live for the way that you scream and cheer for me Applause Applause Applause
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Gifted Mundane
Je suis ici depuis le : 22/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Dave Franco . J'ai actuellement : 19 ans mais déjà : 830 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 741 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : À rien d'autre .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Survivre et apprendre . Pour cela, je réside actuellement : En ville tout en étant d'une humeur : Curieuse . Au fait, les crédits reviennent à : Pinterest

Journal intime
Mon statut:
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis:
- Shadowhunters -




Re: Cette fois-ci, c'est la bonne ! [PV Olympe]
Ven 21 Juil - 9:11
          



Je restais suspendu à ses lèvres, ou plus exactement perdu dans la contemplation de cette pièce d’orfèvrerie si délicate si bien que je ratai le moment où son expression changea fugacement. Peut-être que si j’avais été plus attentif à ma charmante interlocutrice - et extravagante – j’aurai remarqué ce moment exact où elle avait compris ce que j’étais. Mais ce n’était pas le cas, loin de là ! J’étais concentré sur le bijou et la manière dont la lumière s’y reflétait et se dispersait comme avec un kaléidoscope, les rayons lumineux me donnant l’impression de se courber et d’onduler légèrement. Phénomène ô combien singulier que mon esprit rationnel, qui avait encore en tête quelques cours du collège concernant la propagation de la lumière, identifia comme… ben un truc vraiment bizarre en fait. Je manquais vraiment de vocabulaires pour décrire ce qu’il se passait et cela en devenait frustrant car je sentais bien qu’il y avait autre chose à dire qu’un « truc bizarre ». Une situation qui se résumait en un mot : frustrant.

Une fois la pierre et son collier remis en sécurité dans leur vitrine, mon attention se reporta vers la maitresse des lieux et je constatai que, perdu dans mes pensées, je n’avais pas entendu ses premières paroles… mais ne manquai pas de remarquer qu’elle m’invitait à la suivre à l’étage. M’invitait à voir d’autres de ses pièces spéciales, se proposait même de m’expliquer de quels traitements spéciaux il en retournait. Avec un sourire des plus charmants et une voix chaleureuse, l’exubérante joaillière ouvrit une porte donnant sur un escalier de bois. Je n’avais que quelques pas à faire et une dizaine de marche à monter pour me retrouver dans ce qu’elle avait nommé son salon privé. J’hésitai, sentant les battements de mon cœur s’accélérait subtilement mais surement. Dans un thriller, ce serait exactement la scène où la victime inconsciente se jette dans le piège du serial-killer. Mais mon appréhension ne pouvait pas rivaliser avec ma curiosité… Et je comblai donc la distance qui me séparait de cet escalier en quelques pas.

"J’en serai ravi. Merci de me permettre d’en voir plus.", répondis-je avec un sourire charmeur, ou plutôt charmé.

Je passais rapidement devant elle, autant pour masquer ma gène dû à ma réaction stupide - un sourire charmeur, sérieusement ? - que pour découvrir les merveilles de l’étage le plus vite possible. Une fois en haut, Je fus forcé de m'arrêter car devant moi ce trouver une porte. Le genre de porte en bois massif avec une vieille serrure sculptée d'arabesques qu'on pourrait trouver dans un hôtel chic ou un manoir. Je m'écartai donc sur le palier étroit pour laisser passer madame, me faisant tout petit, quelque peu gêné de cette proximité soudaine. La porte se déverrouilla d'elle-même quand elle toucha la poignée, comme par magie. D'ailleurs en parlant de magie... Je vis clairement un éclair, ou plutôt un onde, azuré se propager depuis la poignet de la dite porte sur tout sa surface avant que le loquet ne clique pour annoncer son ouverture. Tandis que la maitresse des lieux s'engouffrait dans son salon privé, je restai interloqué par ce que je venais de voir : je n'avais pas rêvé... donc que venait-il de se produire exactement !? Mon hésitation était visible mais elle ne dura pas, la curiosité l'emportant en dépit du bon sens. Après avoir passé un vestibule assez sommaire dont la seule curiosité était les photos devant dater de l'époque du 18ème siècle, j'arrivai enfin dans le salon : devant moi se trouvait une pièce comme sorti d'un autre âge, ou d'une boutique d'antiquaire. Sur la façade donnant vers la rue, de hautes fenêtres étaient encadrées par d'épais rideaux de velours. Plusieurs divans d'époques encadraient une table ancienne provenant sans doute d'un ancien manoir du Vieux Continent, table basse dont les pieds gravés reposaient sur un tapis exotique. Sur un pan de mur, je découvris deux immenses bibliothèques remplies de vieux livres et manuscrits en tout genre. J'adorais les livres et mon envie d'aller y jeter un oeil ne fut éclipsé que par les pièces maitresses de ce salon : des vitrines dans lesquelles reposaient une vingtaine de pièces d’orfèvrerie toutes plus rares et splendides les unes que les autres. Dès que mes yeux se posèrent dessus, je sentis qu'elles avaient quelque chose de spécial, quelque chose... d'enchanteur. Mon anxiété avait laisser la place à l'émerveillement.

La porte grinça en se refermant et se verrouilla avec un déclic. Je sortis de ma rêverie pour constater que je m'étais avancé presque au milieu du salon sans même m'en rendre compte. Pivotant légèrement, je fis face à la bijoutière, ou quelque soit son titre réelle, qui semblait me jauger du regard.

"Cet endroit est ...incroyable. Et pourtant il existe bel et bien. Tout ça est réel, n'est-ce pas ?"

Je voulais que ce le soit. Il fallait que ce le soit. Là j'étais comme un gosse dans un magasin de jouet, à la fois excité et intrigué. Si j'avais su à quel point j'étais un enfant de son point de vue...


[Edit à la demande d'Olympe ^^]

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Purple Lamia

Je suis ici depuis le : 16/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Felicity Jones . J'ai actuellement : 313 ans mais 26 en apparence ans mais déjà : 144 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 284 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Sigrune B. Blackfox .Je n'ai qu'un but dans la vie : : la richesse . Pour cela, je réside actuellement : Manhattan, Sugar Hill tout en étant d'une humeur : généreuse, profitez en . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

Surnoms et noms portés : Diana, Queen Anne, Olivia, Olympia, Lady Britain, Louiza, Scarlett


♦️♦️♦️

Mes conquêtes notables :
- Philippe Hamilton, noble britannique (mari de 1731 à 1733), décédé dans un "accident" de calèche
- William Ferrier, noble britannique (mari de 1735 à 1740), empoisonné
- Pierre-Martin Lavalette, médecin (mari de 1750 à 1760), décédé d'une crise cardiaque
- Bogdan Romski, roi des tsiganes puis ambassadeur polonais en Russie (mari de 1775 à 1776), fusillé par Catherine II de Russie
- Samuel Newman, joaillier (mari de 1779 à 1783), décédé aux Etats-Unis durant la guerre d'indépendance
- Teddy Banner, noble britannique / dealer d'opium (mari de 1789 à 1804), décédé d'une overdose (opium + brandy)
- Thomas Barnes, rédacteur en chef du The Times (mari de 1824 à 1827), décédé de vieillesse à l'âge de 71 ans
- Marcel Dubrai, banquier français (mari de 1832 à 1838), assassiné par un certain vampire
- Connor Lang, garde royal de sa Majesté (mari de 1855 à 1857), étouffé et blessé par les sorts de protection de l'atelier
- Diego Belados, fournisseur espagnol de nacre philippin (mair de 1871 à 1878), mort d'ivresse à l'âge de 55 ans
- Medhi Hellik, professeur d'université indien (mari de 1880 à 1883), mort de vieillesse à l'âge de 63 ans
- Harry Houdini, magicien hongrois (amant de 1884 à 1888), décédé en 1926
- Arthur Conan Doyle, écrivain britannique (amant de 1884 à 1910 puis de temps en temps jusqu'en 1930), décédé en 1930
- Daniel Carter, musicien britannique (mari de 1889 à 1892), s'est suicidé
- Benjamin Stamford, ingénieur américain chez Ford (mari de 1908 à 1912), torturé à mort
- Liam Thompson, soldat américain (mari de 1938 à 1940), mort au front en France durant la Seconde Guerre Mondiale
- Giorgio Esperado, scientifique italien spécialisé en astronomie (mari de 1955 à 1960), mort d'un AVC
- Juan Deluna, peintre brésilien (mari de 1976 à 1978), disparu en Amazonie en 1978 et considéré mort
- Crystal Evans, actrice américaine (femme de 1991 à 1995), morte d'un cancer du sein


Journal intime
Mon statut: Libre. Toujours.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: Cette fois-ci, c'est la bonne ! [PV Olympe]
Mar 1 Aoû - 20:07
          


Je souris lorsque Maxime accepte de me suivre dans le salon public. Il a réussit à piquer mon intérêt je l’avoue et je suis particulièrement curieuse de savoir quels autres habiletés secrètes ce Terrestre cache-t-il. Car je suis certaine de sa nature, mes sorts ne peuvent pas se tromper. Je suis d’ailleurs en général quelqu’un qui a tout vu. Peu de choses réussissent encore à me surprendre. Mais je dois avouer que le regard de ce Terrestre sur ma serrure, magique bien entendu, vaut de l’or. Je ne savais pas vraiment s’il allait la voir, mais visiblement il est particulièrement gâté comme je m’y attendais. Mais je ne tarde pas à ouvrir les portes, le faisant passer par le couloir de l’entrée qui n’a rien de spéciale outre les différentes photos prises d’une autre vie, la majorité d’entre elles étant en noir et blanc et les autres étant des peintures. Certaines représentent certains des endroits où j’ai logé, d’autres les différentes réceptions auxquelles j’ai participé (celles-là sont nombreuses), d’autres encore sont des portraits ou bien des lettres de personnes que j’ai côtoyées durant les siècles et avec qui j’avais une grande amitié.

Je le laisse découvrir mon salon public, tranquillement à sa guise tandis que je m’assois dans l’un des fauteuils de velours fuchsia, et, pendant qu’il a le dos tourné, je fais apparaître sur la table basse deux verres, une bouteille de digestif frais au citron tout droit venu d’Italie ainsi que quelques amuse-gueules, comme des cacahuètes, fruits secs, olives, tomates et même un peu de fromage, le tout présenté dans des bols en porcelaine et sur un plateau d’argent. Je sers la liqueur dans les deux verres avant de croiser les jambes, mon verre à la main. La question de ce Terrestre me fait sourire. « Bien entendu, tout ce que vous voyez ici est réel, des bijoux, au mobilier en passant par la nourriture. » Le fauteuil en face de moi est libre, l’invitant à venir s’assoir s’il le souhaite, mais lui laissant le choix d’explorer le reste de la pièce s’il le souhaite. Mon verre toujours à la main, je me lève pour aller rectifier la position de l’un des lourds rideaux. Enfin satisfaite lorsque la lumière provenant de l’extérieur éclaire bien comme il faut les différents présentoirs de verre dans lesquels sont présents mes pièces d’orfèvrerie, je passe une main baladeuse sur la couverture de certains des vieux manuscrits présents dans l’une des deux bibliothèques au fond de la pièce. Un regard vers la porte fermée menant à mon salon privé et l'ombre fugace qui apparaît sous l'ancienne porte baroque m'indique que Dolorès a repéré cet inconnu. Mais son ombre disparaît aussi vite qu'elle n'est apparue et mon animal de compagnie ne fait pas le moindre bruit dans l'autre pièce.

Récupérant le deuxième verre, je viens le tendre à ce Terrestre. « Vous êtes venu plusieurs fois dans ma boutique sans rien acheter et pourtant, je ne connais toujours pas votre nom, très cher. Et Madame Wellington ne laisse pas n’importe qui entrer dans son salon. » Simple façon de lui demander son identité. Il se pourrait que ses origines soient liées à des Terrestres capables de voir les maques obscures que j’aurai pu rencontrer par le passé, son nom de famille pourrait de ce fait être un indice. Après tout, trois de mes maris étaient capables de voir ces choses, alors je suis persuadée qu’il y a d’autres Terrestres spéciaux qui n’appartiennent pas aux Chasseurs d’Ombre. Et, même si mon nouvel invité n’a rien avoir avec un de ces Chasseurs, il n’en est pas moins intéressant, au contraire même. Son héritage et absence de runes le rend unique à souhait.

code by sixty






I live for the applause, applause, applause I live for the applause, 'plause I live for the applause, 'plause I live for the way that you scream and cheer for me Applause Applause Applause
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Gifted Mundane
Je suis ici depuis le : 22/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Dave Franco . J'ai actuellement : 19 ans mais déjà : 830 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 741 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : À rien d'autre .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Survivre et apprendre . Pour cela, je réside actuellement : En ville tout en étant d'une humeur : Curieuse . Au fait, les crédits reviennent à : Pinterest

Journal intime
Mon statut:
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis:
- Shadowhunters -




Re: Cette fois-ci, c'est la bonne ! [PV Olympe]
Jeu 3 Aoû - 11:25
          



Tout ce que je vois est réel. C’était ses propres mots et force m’était de reconnaitre que ce salon extraordinaire n’était pas juste sorti de mon imagination. Je remarquai alors les amuse-gueules déposés dans des couverts délicats ainsi que la liqueur à l’étiquette étrangère, de l’italien peut-être. Pas une bouteille importée, non, une bouteille arrivant directement d’Italie. Sans doute un souvenir de ses nombreux voyages, songeai-je. J’en étais encore à me demander comment elle avait réussi ce tour de passe quand ses mots résonnèrent à nouveau dans ma tête : tout ce que je vois est réel, y compris la nourriture. Pourquoi cette précision ? Curieux, je regardais discrètement sous la table basse à la recherche d’un compartiment où aurait pu être dissimulé amuse-gueule et bouteille. Je me souvenais vaguement que sur les anciens meubles ils aiment bien les caches et autres petits compartiments secrets. Mais là… je ne voyais rien de la sorte sur cette charmante table basse. Et comme il n’y avait pas de buffet ou autres meubles de ce genre, j’en étais encore à me demander ce que j’avais loupé quand sa voix me tira de mes réflexions.

"Effectivement, ce n’est pas très poli de ma part. Maxime Harper, madame.", répondis-je en saisissant par réflexe le verre qu’elle me tendait, et clairement pas très à l’aise.

Résumons la situation : j’étais dans un salon à l’étage d’une boutique de bijoux, fermé par une porte très probablement verrouillée, avec une parfaite inconnue aussi séduisante qu’extravagante, entouré d’une décoration tout droit tiré des réserves d’un musée, et m’apprêtant à siroter un verre de je ne sais quelle liqueur. Oh et également, je percevais des choses qui devraient normalement me valoir une carte de fidélité chez un psychiatre. Si mon père ou ma défunte mère étaient présents, ils m’ordonneraient probablement de sortir d’ici au plus vite. Mais là, j’étais seul. Avec un léger sourire je goutai la liqueur, priant intérieurement pour qu’elle ne l’ait pas drogué, puis me tourna vers l’un de ses bibliothèques. Maintenant qu’elle avait rectifié la position des lourds rideaux de velours, on y voyait plus clair. Mon regard fut attiré par la couverture d’un livre magnifiquement orné de pierres précieuses juché sur un petit présentoir d’un métal noir mat. Le titre évoquait un recueil de poésie mais en y regardant de plus près plus intensément, les caractères sur la couverture changèrent de formes et d’emplacement pour former un nouveau titre incompréhensible pour moi. J’eus un mouvement de recul que ne dû pas manquer de remarquer madame Wellington, clignai des yeux deux ou trois fois que ma vue ne me jouait pas un mauvais tour, mais la couverture du livre que j’avais vu se modifier sous mes yeux était toujours là.

"Vous avez vu ça ?", lui demandai-je avec un brin d’excitation. "La couverture… elle a changé !"

Evidemment, la question était plus rhétorique qu’autre chose. Nous étions chez elle, dans son salon, il était évident qu’elle savait ce qui s’y déroulait. Je pris une autre gorgée de liqueur, presque étonné par mon propre calme. Maintenant, mes yeux scrutaient le salon avec encore plus d’assiduité, m’attendant presque à voir un chandelier se mettre à danser sur la table.

"Qu’est-ce qui se passe ici ?", finis-je par demander, jetant un œil à mon verre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Purple Lamia

Je suis ici depuis le : 16/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Felicity Jones . J'ai actuellement : 313 ans mais 26 en apparence ans mais déjà : 144 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 284 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Sigrune B. Blackfox .Je n'ai qu'un but dans la vie : : la richesse . Pour cela, je réside actuellement : Manhattan, Sugar Hill tout en étant d'une humeur : généreuse, profitez en . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

Surnoms et noms portés : Diana, Queen Anne, Olivia, Olympia, Lady Britain, Louiza, Scarlett


♦️♦️♦️

Mes conquêtes notables :
- Philippe Hamilton, noble britannique (mari de 1731 à 1733), décédé dans un "accident" de calèche
- William Ferrier, noble britannique (mari de 1735 à 1740), empoisonné
- Pierre-Martin Lavalette, médecin (mari de 1750 à 1760), décédé d'une crise cardiaque
- Bogdan Romski, roi des tsiganes puis ambassadeur polonais en Russie (mari de 1775 à 1776), fusillé par Catherine II de Russie
- Samuel Newman, joaillier (mari de 1779 à 1783), décédé aux Etats-Unis durant la guerre d'indépendance
- Teddy Banner, noble britannique / dealer d'opium (mari de 1789 à 1804), décédé d'une overdose (opium + brandy)
- Thomas Barnes, rédacteur en chef du The Times (mari de 1824 à 1827), décédé de vieillesse à l'âge de 71 ans
- Marcel Dubrai, banquier français (mari de 1832 à 1838), assassiné par un certain vampire
- Connor Lang, garde royal de sa Majesté (mari de 1855 à 1857), étouffé et blessé par les sorts de protection de l'atelier
- Diego Belados, fournisseur espagnol de nacre philippin (mair de 1871 à 1878), mort d'ivresse à l'âge de 55 ans
- Medhi Hellik, professeur d'université indien (mari de 1880 à 1883), mort de vieillesse à l'âge de 63 ans
- Harry Houdini, magicien hongrois (amant de 1884 à 1888), décédé en 1926
- Arthur Conan Doyle, écrivain britannique (amant de 1884 à 1910 puis de temps en temps jusqu'en 1930), décédé en 1930
- Daniel Carter, musicien britannique (mari de 1889 à 1892), s'est suicidé
- Benjamin Stamford, ingénieur américain chez Ford (mari de 1908 à 1912), torturé à mort
- Liam Thompson, soldat américain (mari de 1938 à 1940), mort au front en France durant la Seconde Guerre Mondiale
- Giorgio Esperado, scientifique italien spécialisé en astronomie (mari de 1955 à 1960), mort d'un AVC
- Juan Deluna, peintre brésilien (mari de 1976 à 1978), disparu en Amazonie en 1978 et considéré mort
- Crystal Evans, actrice américaine (femme de 1991 à 1995), morte d'un cancer du sein


Journal intime
Mon statut: Libre. Toujours.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: Cette fois-ci, c'est la bonne ! [PV Olympe]
Mar 22 Aoû - 15:43
          


C’est un spectacle toujours aussi fascinant que de voir un mortel se demander ce qui se passe quand il a affaire au surnaturel. Le plus intéressant avec mon invité présent est qu’il ne sait pas encore tout à fait ce qui se passe, mais ce que n’est pas son contact avec ma magie. Il a déjà eu affaire à elle avec mes bijoux, il est l’un des rares mortels durant les trois derniers siècles à l’avoir remarqué. Pourtant, la présence de magie présente sous forme d’enchantements dans mes créations est tellement infime par rapport à ce que je suis capable de faire que j’en rirais presque. Assise dans mon fauteuil, les jambes croisées sur ma jupe triplée de dentelle, mes souliers à boucle brillant sous la lumière artificielle de la lampe au plafond, je souris à Maxime en l’observant, mais sans piper mot. C’est un spectacle tellement singulier et fragile que je n’ose pas le déranger. Profiter un peu plus longtemps, juste quelques secondes de plus. Après tout, ce n’est pas tous les jours que j’invite un mortel chez moi.

Pourtant, le sort ne peut durer éternellement et Maxime en vient à me poser des questions. Je m’y attendais et je ne l’aurais pas invité dans ma demeure si je n’étais pas prête à y répondre. D’un seul geste, j’indique le fauteuil vide à mes côtés pour qu’il vienne s’assoir à son tour. « Enchantée de pouvoir mettre un nom au visage, monsieur Harper. Présentement, mon nom complet est Cybèle-Olympe Wellington. On m’a affublé de nombreux noms au cours des siècles, certains moins flatteurs que d’autres. » Je souris en prenant une gorgée de ma boisson, la saveur fruitée et amère du citron languissant sur ma langue. « Je suis joaillière et lapidaire depuis plus de deux siècles maintenant. » Je lui laisse le temps d’assimiler cette information, car je ne me suis absolument pas trompée sur le mot. « Comme vous l’avez déjà remarqué avec certaines de mes créations, autant dans la boutique en bas que dans ce salon, je possède un petit quelque chose en plus par rapport à d’autres vendeurs de bijoux. » Le livre qui change de couverture n’est pas la seule chose que je peux faire. « Mais avant de vous en révéler davantage, monsieur Harper, dites-moi : avez-vous remarqué d’autres choses étranges en ville ? Des choses bizarres se sont-elles produites en dehors de ma boutique ? Des choses qui ne peuvent pas être expliquées scientifiquement, des choses qui semblent impossibles, des choses qui vont de l’ordre du surnaturel peut-être ? »

Mon sourire est toujours présent sur mon visage, pour l’instant bienveillant et surtout curieux. J’attends pourtant sa réponse. Il ne me semble pas m’être trompée sur sa nature de mortel doté d’une vue particulière, mais je dois en être sûre. Ce n’est pas prudent de révéler l’existence du monde obscur aux mortels, surtout à ceux qui ne peuvent pas accepter l’existence des choses surnaturelles. En soit, cela ne représente pas beaucoup de danger pour nous, créatures de l’ombre, mais il ne peut pas en être dit de même pour l’humain en question que le monde entier risque de prendre pour un fou. J’ai déjà eu affaire à quelques mortels qui sont devenus fous d’après les standards humains et qui se sont fait interner alors qu’ils voyaient simplement au-delà des apparences et étaient au courant de l’existence du monde obscur. Ce serait dommage qu’il arrive la même chose à monsieur Harper ici présent.

code by sixty






I live for the applause, applause, applause I live for the applause, 'plause I live for the applause, 'plause I live for the way that you scream and cheer for me Applause Applause Applause
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

- Shadowhunters -




Re: Cette fois-ci, c'est la bonne ! [PV Olympe]
          



Revenir en haut Aller en bas

 
Cette fois-ci, c'est la bonne ! [PV Olympe]

 ::  :: Manhattan :: Habitations


 Sujets similaires
-
» Cette fois c'est le dernier...
» Google Earth 4.2 (cette fois-ci, c'est la bonne)
» Caroline... mais avec la bonne (?) photo cette fois
» OpenOffice.org 3.0.0 Aqua (cette fois c'est la bonne)
» pourquoi cette photo n'est pas une bonne photo ?




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

© SHADOWHUNTERS (2016) appartient à ses admins : Deathtime et .ANGELUS. Toute reproduction totale ou partielle est interdite. Forum optimisé pour GC.