Everybody can find their happy ending ✝ RP privé

 ::  :: Brooklyn :: Coney Island
Aller à la page : Précédent  1, 2
En ligne
avatar


The Devil in Disguise

Je suis ici depuis le : 12/07/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Christopher Wood . J'ai actuellement : 288 ans mais physiquement j'ai 26 ans mais déjà : 4121 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 3830 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Légendaire Jace Wayland o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : M'amuser un maximum... . Pour cela, je réside actuellement : à New York. tout en étant d'une humeur : Démoniaque... . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS
♣ Je suis un homme complexe, je pense que c'est le moins qu'on puisse dire. Mais ce que vous ne savez pas, c'est que vous ne voyez que les apparences, la réalité est encore plus terrifiante.. On peut dire que je possède trois personnalités


The Businessman - Il y a tout d'abord ce que j'appellerais la personnalité normale, celle de l'homme d'affaires, et surtout celle qui s'efforce de garder les deux autres sous contrôle...


The Showman - Puis vient celle du plaisantin, celle de la joie de vivre, on peut dire que cette personnalité est totalement naturelle chez moi, contrairement à la précédente, je n'ai pas besoin de me forcer, le rire est instinctif chez moi.


The Killer - Et enfin.. La dernière.. Celle que je cache en permanence, celle du tueur assoiffé de sang, celle que je porte depuis ma naissance, je dirais même celle de mon vrai moi... Je suis un tueur depuis mon plus jeune âge, être un vampire n'y est pour rien, et je resterai un tueur jusqu'à la fin de mes jours...

Journal intime
Mon statut: Marié à une étoile | Katerina ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: Everybody can find their happy ending ✝ RP privé
Dim 23 Juil - 0:12
          



Everybody can find their happy ending
Feat Katerina, Olympe, Magnus, Jace & Clary


Je commençais à mieux comprendre le mythe de la boite de Pandore, étrange à un mariage et pourtant cela m’ouvrait les yeux. Vous savez ce mythe du cadeau de Zeus à Pandore lui ordonnant de ne jamais ouvrir la boite, elle décide quand même de le faire et libère tous les maux sur la face de la planète. Mais ce que peu de gens savent, c’est que Pandore réussit à fermer la boite à temps pour garder l’espoir dedans, ce qui fait que l’humanité le possède toujours. Pourquoi je vous parle de cela ? Parce que toute ma vie, j’ai cru que je ne trouverai jamais l’amour, que ce n’était pas fait pour moi, que j’étais condamné à la solitude sentimentale peu importe les évènements. Katerina a changé tout cela, elle a réveillé ou plutôt développé une partie de moi, la partie sentimentale de mon esprit, elle a su accéder à mon cœur et l’initier à l’amour. Je sais que dorénavant, je ne perdrai plus jamais espoir en rien, je me souviendrais de ce moment, et ainsi je saurai que peu importe la difficulté de la tâche ou de l’obstacle, il y a toujours de l’espoir, que tôt ou tard cela s’arrange.

Je n’avais pas manqué d’entendre les mots de Clary à mon encontre, je n’aurais jamais pensé la première fois que je l’ai rencontré, qu’un beau jour, le fait qu’elle soit fière de moi me touche autant, comme si son avis était crucial. Moi qui avais pensé la détenir dans la paume de ma main sans problème, il s’avérait au final que c’était elle qui me tenait dans la sienne depuis le départ. Et bien que cette idée aurait dû m’agacer au plus haut point, c’était tout l’inverse en réalité, j’étais satisfait de graviter autour d’elle, je ne le combattais pas, je l’embrassais. Il était évident que nous aurions un moment après tout cela mais pour l’instant  je réservais toute mon attention à ma future femme d’autant plus qu’elle s’apprêtait à me réciter ses vœux elle aussi.  

Une fois qu’elle eut fini de les énoncer, j’avais l’impression que le monde tanguait autour de moi, comme si nous n’étions plus sur une surface bien régulière, mais plutôt sur un océan. Si mon cœur avait battu, je crois qu’il se serait éjecté de ma poitrine pour faire comme dans les cartoons. Ce qu’elle venait de dire m’avait totalement bouleversé, je ne doutais pas du fait qu’elle était amoureuse de moi, mais entendre l’étendue de son amour pour moi, était bien plus fort comme sentiment. Je me sentais exactement comme elle juste avant, je ne voyais pas ce que je pouvais dire pour ne serait-ce que décrire mon état émotionnel après tout ceci. D’ordinaire j’aurais sûrement respecté la règle de ne pas s’embrasser avant, mais non seulement j’en mourrais d’envie, la jeune femme l’avait fait elle, et pour finir cette règle ne s’applique pas à des êtres aussi vieux que nous.

Je m’empressai alors d’embrasser la jeune femme, me fichant des protestations du prêtre, l’embrassant passionnément pour traduire tout l’amour que je ressens pour elle. « Pouvons-nous continuer je vous prie ! » Je m’étais alors reculé de ma chère fiancée en prenant un air innocent sur le visage pour dire au prêtre de continuer. « Si quelqu'un veut s'opposer à cette union, qu'il le dise maintenant ou se taise à jamais ! En fait oubliez cette phrase, je pense que c’est inutile dans le cas présent ! » Le prêtre regarda de nouveau les mariés, l’un après l’autre, il s’arrêta donc sur le jeune homme en premier « Aiden Bradford, voulez-vous prendre Katerina Lupesco pour épouse, de l'aimer, la chérir, dans la richesse comme dans la pauvreté, dans le bonheur comme dans l'adversité et ce jusqu'à ce que la mort vous sépare ? »

Je regardai alors Katerina intensément dans les yeux, tenant ses mains fermement pour qu’elle se souvienne à tout jamais de ce moment « Oui je le veux, je l’ai toujours voulu depuis que je l’ai rencontré, je ne le savais juste pas encore ! » Je compris alors au vu du regard du prêtre que j’en avais trop dit, j’esquissai un léger sourire avant de reprendre « Oui je le veux ! ». Le prêtre se tourna alors vers la jeune femme ce coup-ci « Katerina Lupesco, voulez-vous prendre Aiden Bradford pour époux, de l'aimer, le chérir, dans la richesse comme dans la pauvreté, dans le bonheur comme dans l'adversité et ce jusqu'à ce que la mort vous sépare ? »





We are married. You make me the happiest man on this planet..
I love you more than anything Katerina ♥

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Purple Lamia

Je suis ici depuis le : 16/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Felicity Jones . J'ai actuellement : 313 ans mais 26 en apparence ans mais déjà : 128 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 262 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Sigrune B. Blackfox .Je n'ai qu'un but dans la vie : : la richesse . Pour cela, je réside actuellement : Manhattan, Sugar Hill tout en étant d'une humeur : généreuse, profitez en . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

Surnoms et noms portés : Diana, Queen Anne, Olivia, Olympia, Lady Britain, Louiza, Scarlett


♦♦♦

Mes conquêtes notables :
- Philippe Hamilton, noble britannique (mari de 1731 à 1733), décédé dans un "accident" de calèche
- William Ferrier, noble britannique (mari de 1735 à 1740), empoisonné
- Pierre-Martin Lavalette, médecin (mari de 1750 à 1760), décédé d'une crise cardiaque
- Bogdan Romski, roi des tsiganes puis ambassadeur polonais en Russie (mari de 1775 à 1776), fusillé par Catherine II de Russie
- Samuel Newman, joaillier (mari de 1779 à 1783), décédé aux Etats-Unis durant la guerre d'indépendance
- Teddy Banner, noble britannique / dealer d'opium (mari de 1789 à 1804), décédé d'une overdose (opium + brandy)
- Thomas Barnes, rédacteur en chef du The Times (mari de 1824 à 1827), décédé de vieillesse à l'âge de 71 ans
- Marcel Dubrai, banquier français (mari de 1832 à 1838), assassiné par un certain vampire
- Connor Lang, garde royal de sa Majesté (mari de 1855 à 1857), étouffé et blessé par les sorts de protection de l'atelier
- Diego Belados, fournisseur espagnol de nacre philippin (mair de 1871 à 1878), mort d'ivresse à l'âge de 55 ans
- Medhi Hellik, professeur d'université indien (mari de 1880 à 1883), mort de vieillesse à l'âge de 63 ans
- Harry Houdini, magicien hongrois (amant de 1884 à 1888), décédé en 1926
- Arthur Conan Doyle, écrivain britannique (amant de 1884 à 1910 puis de temps en temps jusqu'en 1930), décédé en 1930
- Daniel Carter, musicien britannique (mari de 1889 à 1892), s'est suicidé
- Benjamin Stamford, ingénieur américain chez Ford (mari de 1908 à 1912), torturé à mort
- Liam Thompson, soldat américain (mari de 1938 à 1940), mort au front en France durant la Seconde Guerre Mondiale
- Giorgio Esperado, scientifique italien spécialisé en astronomie (mari de 1955 à 1960), mort d'un AVC
- Juan Deluna, peintre brésilien (mari de 1976 à 1978), disparu en Amazonie en 1978 et considéré mort
- Crystal Evans, actrice américaine (femme de 1991 à 1995), morte d'un cancer du sein


Journal intime
Mon statut: Libre. Toujours.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: Everybody can find their happy ending ✝ RP privé
Mer 26 Juil - 22:39
          


C’est une chose que de savoir l’amour que deux personnes se portent et c’est une autre complètement que de l’entendre de ses propres oreilles, dans un contexte aussi sublime que ce mariage. Bien entendu, je connaissais l’étendu des sentiments d’Aiden, il est mon meilleur ami, parfois c’est comme si nous lisions dans les pensées de l’autre. Et, bien que je n’ai pas un seul instant douté de Katerina, l’entendre prononcer ses vœux à son tour m’a bouleversée. Tout comme les vœux d’Aiden m’ont bouleversée. D’une part, parce que c’est le plus beau jour de mon meilleur ami et que je suis absolument heureuse qu’il ait enfin trouvé le bonheur. Et que Katerina l’ait trouvé aussi, car même si nous avons nos différents, c’est une personne magnifique qui mérite d’être heureuse. Et je ne doute pas un seul instant que l’un comme l’autre parviendront à se rendre heureux pour les siècles à venir. Car c’est ma deuxième raison pour laquelle je suis bouleversée : vivre l’éternité seul, c’est bien, mais c’est triste, alors que la vivre à deux…

Et forcément, je me mentais en me disant que je n’allais pas revivre mes propres mariages en assistant à cette cérémonie. Ils étaient loin d’être parfait comme l’est ce mariage-ci. Ils étaient parfois stratégiques, parfois à moitié mentis, parfois par pur caprice ou encore par ennui. Mais ils étaient tous importants, tous sacrés. Ils m’ont tous marquée. Que je le veuille ou non, même mes pires mariages qui se sont avérés être de grosses erreurs et se sont transformés en cauchemar, même ces mariages-là étaient sacrés. Car le jour du mariage est le jour où j’avais toujours de l’espoir, le jour où j’étais heureuse de pouvoir simplement partager cette joie avec le reste du monde et surtout mon futur conjoint, le jour où je me disais que finalement, cette fois-ci c’est la bonne. Certes, il m’a fallut plus de quinze essais pour me rendre que non, ça n’a que deux fois été la bonne. Et cela ne signifie pas que le mariage de Katerina et d’Aiden va se transformer en cauchemar, loin de là. Mais simplement cette petite larme qui menaçait de couler après avoir entendu leurs vœux vient bel et bien de cascader ma joue maintenant que ce petit coup de pouce de mes souvenirs à eut lieu. Comme si toutes mes émotions étaient un vase rempli à raz-bord et que ces souvenirs étaient la goutte de trop.

Je me serais bien excusée en cet instant, si je n’avais pas été au premier rang, aux côtés de Magnus, fidèles témoins que nous sommes. C’est pourquoi je chasse cette larme d’un revers rapide de la main en gardant mon sourire au cas où on me surprenne avant de magiquement rectifier mon maquillage pour pouvoir décemment suivre le reste de la cérémonie, même si, maintenant que le déluge émotionnel est passé (il est vrai que je n’avais jamais entendu des vœux aussi longs et intenses, que ce soient ceux de Katerina ou ceux d’Aiden), le reste n’est que formalité.

code by sixty






I live for the applause, applause, applause I live for the applause, 'plause I live for the applause, 'plause I live for the way that you scream and cheer for me Applause Applause Applause
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Runic Girl

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Katherine McNamara . J'ai actuellement : 18 ans mais déjà : 6916 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 4213 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Tanya & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : veiller sur ceux que j'aime. . Pour cela, je réside actuellement : à l'institut de NY tout en étant d'une humeur : heureuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

UNCONDITIONAL LOVE
Jace... Nous nous sommes éloignés l'un de l'autre pour de multiples raisons, et pourtant, quoi qu'on y fasse, quoi qu'on dise, on se retrouve de nouveau attiré l'un par l'autre. J'ai découvert pourquoi de mon côté. Je sais que je suis amoureuse de toi depuis le premier jour où j'ai croisé tes magnifiques yeux vairons. Maintenant j'ai juste peur. Peur que ce que je pense être réciproque ne le soit pas, peur de franchir l'étape qui me poussera à te confier mes sentiments pour au final ressentir à nouveau ce vide m'envahir.

ANCHOR IN THIS WORLD
Simon... Nous deux, nous avons traversé tellement de choses, tellement de moment drôle, triste, joyeux, énervant. Nous nous sommes relevés encore et toujours et nous le ferons à nouveau. Oui je ne suis plus avec toi, mais c'était pour ton bien, et le mien. Mais cela ne veut pas dire que je ne t'aime pas. Tu seras toujours l'un des êtres les plus importants dans mon coeur. Absolument toujours. Tu restes toujours dans ma vie, dans mon cœur, et je tiendrai toujours à toi plus qu'à ma propre vie.


Journal intime
Mon statut: En proie aux doutes...
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: Everybody can find their happy ending ✝ RP privé
Jeu 27 Juil - 1:36
          



« Everybody can find their happy ending. »
RP privé

Le discours d’Aiden était vraiment magnifique et j’espérais secrètement, un garçon me dise ces mêmes mots pour mon mariage. Seulement, plus le temps passait, plus je me demandais si un jour, je me marierai. Après tout, Aiden a la chance d’avoir trouvé Katerina qui est elle aussi une vampire, ils pouvaient ainsi vivre une éternité ensemble. Alors que moi, j’étais certes avec Simon que j’aimais énormément, mais pourtant je ne pouvais pas un jour l’épouser ni avoir un véritable avenir dont toutes les jeunes filles rêves. Il est un vampire, un être éternel là où je finirai lentement par vieillir et mourir. Je n’aurai jamais la chance de me marier et d’avoir un jour des enfants en étant avec Simon, et je le regrettais au fond. Toutefois, dire que je me sentais prête à mourir pour renaître en vampire serait un mensonge. Car je ne me voyais pas quitter la vie, je ne me voyais pas abandonner ceux que j’aime ni endurer un jour leur mort. C’est pour tout cela que je devais me résoudre à ne jamais être cette femme qu’on conduira à l’autel dans sa belle robe blanche. Pas tant que je serai en couple avec Simon en tout cas. Et tant qu’entre nous deux cela fonctionne, je n’ai nulle raison d’envisager d’y mettre un terme après tout.

Je n’avais pas remarqué les regards furtifs de Jace sur ma personne auparavant. C’est quand moi-même je voulu le regarder pour voir sa réaction face à cette cérémonie que je remarquais qu’il m’avait lui aussi regardé. J’avais quelque peu rougi, et cela d’autant plus quand il sortit un mouchoir de la poche de son costume pour que j’essuie mes yeux embués de larmes suite au discours de mon confident et futur marié. Je n’avais pas manqué de glousser un peu en l’entendant parler d’un Aiden potentiellement couvert de mes larmes. Puis je m’étais mordu la lèvre inférieure discrètement en l’entendant évoquer une telle possibilité, une possibilité qui n’arriverait jamais. Je pris doucement son mouchoir, et l’espace d’une seconde nos doigts se frôlèrent. Ce simple contact suffit à provoquer un frisson le long de mon échine qu’il m’était difficile d’ignorer. Je portais néanmoins le bout de tissus à mes yeux pour en essuyer le début d’écoulement avant de lui rendre doucement « Merci Jace. En effet, j’aimerai éviter de ruiner son costume hors de prix.. Quoi qu’il ne m’en voudrait pas, il me passe tout… Oh je ne doute pas que tu lui ferais se tenir droit dans ses baskets sans quoi il prendrait cher. Seulement, c’est une chose qui n’arrivera jamais, il n’y aura jamais de moi à la place de Katerina... Mais j’espère qu’un jour toi aussi tu auras la chance d’être à la place du marié, de pouvoir dire oui à une femme qui t’aimera de tout son cœur et surtout qui te méritera. Et cela, ce n’est vraiment pas gagner pour arriver à mériter mon merveilleux Jace Lightwood. » lui avais-je dit en prenant sa main doucement dans la sienne, enlaçant nos doigts les uns dans les autres.

Vint ensuite les vœux de Katerina qui sont loin de faire pâles figures également. C’était merveilleux de voir à quel point malgré les années et les épreuves qu’ils ont eu, ils sont restés soudés à ce point. Non je me trompe, les épreuves les ont forgés et ont renforcé leur connexion. Cela me rappelait à nouveau la chance qu’elle avait de pouvoir épouser l’homme dont elle est follement éprise. J’aimerai moi aussi avoir cette possibilité, celle d’aimer plus que tout un homme au point de vouloir lui dire oui. Car même si j’aimais énormément Simon, je ne me sentais pas l’âme de l’épouser ne serait-ce dans le futur, nous sommes malheureusement trop différent et je ne me vois clairement pas lui infliger d’être à mes côtés alors que lui pourrait vivre une jeunesse éternelle avec d’autres personnes. De plus, une petite part de moi au fond de moi ne cesse de me répéter que ce n’est pas ainsi que les choses doivent aller, elle ne cesse de me pousser à réfléchir sur mes relations actuelles, à penser à ce que je veux vraiment. Et autant dire que ce mariage, ce que je peux ressentir en voyant le bonheur sur le visage des futurs époux me fait me remettre clairement en question. Et si je pouvais moi aussi être un jour une mariée ? Et si un jour je rencontrais vraiment celui qui est destiné à devenir mien ? Peut-être même est-ce déjà fait mais seulement, je l’ignore. Après tout, nous ne pouvons jamais savoir ce que l’avenir nous réserve.

.ANGELUS




My heart is yours, my lips are yours.

My half  I had a choice to do. And I choose you. Because I love you since the first time I saw your eyes, my heart became yours. I'm in love with you. I want to be with you and nobody else. But I'm scaring that you don't love me in the same way that I do. I'm not strong enough to tell you what I feel and take risk to ear a "Not me".

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 7766 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 6452 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Essayer de vivre malgré la souffrance... . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

Clarissa - Clary, tu es tellement importante pour moi que j'ai l'impression que tu as toujours fait partie de ma vie. Dorénavant tu sais que je ne suis pas ton frère, mais ce que tu ne sais pas, c'est que je suis fou de toi, littéralement fou de toi. Je ne peux te l'avouer car je ne veux pas briser le bonheur que tu as avec Simon. Il est dit que le véritable amour est sacrifice, je sacrifierai donc mes sentiments pour que toi tu puisses être heureuse. Je t'aime éperdument Clarissa, mais ça, tu ne le sauras sûrement jamais..


Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela.


Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille.

Journal intime
Mon statut: Célibataire amoureux...
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: Everybody can find their happy ending ✝ RP privé
Jeu 27 Juil - 19:50
          



Everybody can find their happy ending
Feat Katerina, Aiden, Olympe, Magnus & Clary


L’éducation de Valentin m’a préparé à beaucoup de choses, elle a fait de moi un homme avant même d’en être un, prêt à résister à tous les obstacles. L’un des points essentiels était que je devais taire mes émotions, ne pas les laisser prendre le pas sur moi, c’est ce qu’il me répétait tout le temps. Pourtant en voyant ce spectacle, comment ne pas croire au pouvoir des émotions, personne n’aurait pu rester insensible devant les paroles que se livraient ces deux personnes, c’était tout simplement magnifique. Décidément ce mariage ne faisait que de me faire prendre conscience d’une chose, à quel point j’avais fait une erreur en ne disant rien à Clary. Il était fort possible que le fait que je sois son frère ne changerait rien au fait qu’elle veuille être avec Simon, mais au moins j’aurais eu la conscience tranquille, ce sentiment de regret aurait disparu. Tandis que maintenant je me retrouvais à lui cacher quelque chose, et si je lui disais dès maintenant, elle me demanderait depuis quand je le sais, autant dire que les choses n’iraient pas bien pour moi. J’aurais vraiment dû tout lui dire dès le départ, quitta à couper leur moment, maintenant je me retrouvais piégé avec un secret très lourd à porter.

Il me fallait reprendre mes esprits, je me laissais bien trop aller dans mes pensées, au point où quelqu’un aurait pu remarquer mon air perdu et me poser des questions. Je regardai donc de nouveau les mariés et plus précisément la mariée, je me devais de la féliciter pour ses vœux magnifiques, je me mis donc à murmurer sûr qu’elle entendrait « Mon cœur, wow c’était magnifique, tes vœux étaient magnifique ! Je comprends qu’il est dit je le veux ! S’il ne l’avait pas fait, j’aurais pris sa place et j’aurais dit oui, interdiction de gâcher ses vœux parfaits ! ». Je gardai un sourire sur le visage, sûr d’amuser la jeune femme avec mes paroles. J’étais vraiment heureux de la voir heureuse, quand je pensais à tout ce qu’elle avait enduré, elle méritait amplement ce bonheur, elle le méritait plus que quiconque sur cette planète. Et puis d’une certaine façon, j’avais l’impression d’avoir un peu de bonheur à travers elle, il paraissait évident désormais que je n’aurai pas le droit à cela. Je pouvais sans doute me marier oui, trouver une femme voulant m’épouser, sûrement pour mes exploits et mon physique, tolérant ma personnalité et mon caractère, mais malheureusement il n’y avait aucune chance que je tombe amoureux d’elle. Donc avais-je vraiment le droit d’imposer cela à quelqu’un ? Imposer une vie sans amour à une femme qui mériterait sans aucun doute beaucoup mieux ? Je ne pense pas, ce qui excluait par conséquent le mariage. Bien que dans notre civilisation, beaucoup de mariages se font sans amour et par pur intérêt, souvent pour le pouvoir, je ne cautionne pas ce genre d’actes, je ne le cautionnerai jamais, c’est archaïque.

Je n’avais pas manqué d’écouter les paroles de la jeune femme à mon encontre et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce qu’elle me disait, me désolait, c’était comme si elle s’était résigné à vivre une vie sans certaines choses. Je me tournai donc vers elle, posant mes deux mains sur son visage pour qu’elle me regarde dans les yeux et comprenne que je suis sérieux « Ecoute moi bien Clarissa Adèle Fairchild, moi vivant, jamais je ne te laisserai te résigner à une vie de malheur ainsi ! Simon est un vampire, ce n’est pas conventionnel, qu’est-ce que tu t’en fiches ? Lui il vivra quand toi tu mourras, oui sans aucun doute ! Mais ce n’est pas l’immortalité qui compte, c’est ce que vous faîtes de votre temps ! Vous pourrez passer des années de bonheur, tous un tas même, ce sera comme une éternité pour toi et pour lui ! Ainsi il ne t’oubliera jamais et toi tu auras vécu ta vie comme tu le souhaitais ! Je te croyais plus forte que cela Clary, tu es celle qui depuis le début défie les conventions et les normes, ne laisse pas la normalité te freiner, être avec Simon ne t’empêche pas de vivre une vie comme tu en as toujours rêvé ! Et crois-moi, je serai là pour te le rappeler jusqu’à ma mort ! »





I can see that you are happy with Simon.
However.. My heart still thinks you don't love him...

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Lunatic Vampire

Je suis ici depuis le : 12/07/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Ashley Benson . J'ai actuellement : 596 ans mais physiquement seulement 24 ans mais déjà : 2339 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 2510 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Tanya .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être enfin heureuse . Pour cela, je réside actuellement : dans ma résidence à NY tout en étant d'une humeur : aux anges . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SHADOW OF A MONSTER
Blood & Disease... Un monstre, voilà ce que je suis au fond ou du moins, comme quoi je me considère. Oh bien entendu, je suis en partie d'accord avec ce que l'on me dit, que je ne suis pas responsable, que c'est ce que l'on m'a fait endurer qui m'a rendu ainsi et m'a fait faire ces choses. Pourtant, je ne peux m'empêcher de me voir comme un monstre car à l'instant où j'ai pu tuer lors de mes crises, j'ai aimé cela. Je me bats chaque jour contre ce que je suis, je maintiens la bête seulement je continue d'avoir peur de ce dont je suis capable lors des mauvais jours.

BREATH OF OXYGEN
Aiden... Toi et moi, ce n'était pas gagné. Nous nous sommes évités pendant tant d'années. Et pourtant, un jour je me suis décidée à franchir le cap, à venir vers toi et à apprendre à te connaître. Aujourd'hui, je ne regrette pas, car j'ai rencontré celui qui est clairement l'homme de ma vie. J'ai aimé par le passé, mais jamais comme je peux t'aimer toi. Tu es celui qui me permet de vivre et de me sentir vivante. Et bientôt, je pourrai crier haut et fort que je suis ta femme. Alors merci, merci pour tout ce que tu m'as apporté, merci de m'aimer malgré mes défauts mon amour. Car s'il y a une chose dont je suis certaine à l'heure actuelle, c'est que tu es ma moitié, celle dont j'ai besoin chaque jour pour continuer à vivre. Il suffit de voir à quel point mes pensées sont tournées vers toi. Nous nous complétons par nos différences, tu sais ce que j'aime et ce que je désire et tu assouvis chacun d'eux sans avoir besoin de me demander quoi que ce soit. Ma vie est tourne autour de toi, et même si je te sais fort et capable de te protéger seul, je m'évertue à avoir peur pour toi. Peur de te perdre, peur de ne plus jamais voir ton sourire que j'aime tant, la façon dont tu me regardes avec amour. Sans toi, je ne serais pas capable de continuer à avancer, car tu es mon oxygène et tu le seras pour l'éternité.

GUARDIAN ANGEL
Jace... Je te l'ai déjà dis, mais je le dis à nouveau. Je tiens à toi d'une façon que personne ne peut comprendre et se l'imaginer. Tu m'as sorti de mes ténèbres, tu m'as soutenu quand j'étais au plus mal. Au point même où j'aurai pu te tuer, tu croyais encore en moi et en ma force. En plus de tout cela, du fait que tu as su me protéger et que tu le fais encore aujourd'hui, cette connexion entre nous ne fait que se renforcer davantage chaque jour. Si bien que les choses se seraient passées autrement, tu aurais été bien plus que cela. Je le ressens, il aurait pu y avoir bien plus que de l'amitié entre nous. C'est pour ces raisons que j'ai besoin de toi dans ma vie que je ne peux me résoudre à me faire à l'idée qu'un jour je devrai te dire adieux. Cette simple hypothèse me brise d'avance le coeur, car une chose est sûre, je perdrai une part de moi, une part qui me maintient vivante..


Journal intime
Mon statut: Maried with the most beautiful man. #A
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: Everybody can find their happy ending ✝ RP privé
Sam 29 Juil - 16:55
          



« Everybody can find their happy ending. »
RP privé

Mes vœux à peine terminés, que l’inquiétude se faisait grandissante en mon sein face à l’absence de réponse de mon futur époux. Est-ce que cela lui avait plu ? Peut être avait-il détesté et qu’il cherchait une façon de me le dire. Mon esprit était totalement chamboulé de peur qu’il me rejette à cet instant. Pourtant cela était des plus ridicules car il ne tarda pas à venir m’embrasser aussi passionnément que je l’avais fait à la suite de ses vœux à lui. Aussitôt l’inquiétude s’envola pour un sourire qui se dessinait sur mes lèvres tandis que je lui rendais son baiser avec cette même passion qui nous caractérisait.

Mon sourire ne voulait pas quitter mes lèvres tant j’étais heureuse à cet instant. Le maître de cérémonie nous avait peut être interrompu dans notre baiser, mais au vu de ce qui en suivit, je n’allais pas m’en plaindre. A la place du traditionnel « Je le veux » il avait préféré dire quelque chose de plus personnel, ce qui lui ressemblait beaucoup. Les yeux émus, je ne manquais pas de le regarder intensément dans les yeux avec tendresse. Mes mains serraient davantage les siennes dans les miennes. Je n’avais peut être pas le mariage grandiose dont beaucoup rêveraient, mais moi je m’en fichais, je l’avais lui, et c’était tout ce qui comptait. Ce moment resterait à jamais gravé dans ma mémoire tant il est parfait. J’avais déjà envie de l’embrasser amoureusement et de ne plus le lâcher.

Juste après, Magnus annonça qu’il avait une urgence et qu’il devait nous quitter. Un rapide baiser sur ma joue et le voilà déjà parti. Je ressentie un élan de tristesse à l’idée que mon meilleur ami doive me quitter de la sorte au beau milieu de mon mariage. Je reconnaissais être un peu déçu mais il devait avoir une bonne raison toutefois.

Un murmure me vint à l’oreille juste après, je reconnus aussitôt la voix de Jace. Mon regard se posa sur lui alors que je me mettais à sourire de nouveau à l’écoute de ses paroles, oubliant ce désagrément. Ce qu’il me disait me touchait énormément, il faut dire que Jace est la seconde personne la plus importante dans ma vie et il le restera pour toujours. Il a conquis un part de mon cœur sans que je ne m’en rende compte. Une part de moi éprouve des sentiments de l’ordre amoureux pour lui et je sais que cette part lui sera à jamais dévouée. Pour rien au monde je ne voudrai le perdre ou le voir s’éloigner de moi. Et cela me faisait de la peine de l’admettre, mais l’idée qu’un jour il disparaîtrait me terrifiait au plus haut point. C’est pour cela que je faisais tout pour profiter de nos moments tous les deux, pour les graver dans ma mémoire et pouvoir à nouveau sourire en pensant à lui quand nous serons plus vieux. Je comptais bien entendu le remercier comme il se doit et passer un moment avec lui sous peu car j’en avais besoin. Mais mon attention fut rappelée vers mon futur époux et les vociférations du prêtre qui faillirent m’arracher un petit gloussement amusé.

Quand le prêtre se tourna vers moi pour me demander à mon tour de dire les trois petits mots. Mon sourire n’en fut que plus grand tandis que mes mains venaient caressaient doucement celles de l’homme de ma vie, mon regard plongé dans le sien « Mon cœur t’appartient depuis le premier jour où nous sommes rencontrés, mon esprit est tien depuis notre premier regard échangé. Alors oui je le veux. » Cette fois ci, le prêtre ne pesta pas, ayant clairement compris qu’il n’arriverait pas à les faire tenir dans les convenances. Il se contenta de reprendre la parole « Par leurs consentements mutuels, je les déclare unis aux yeux de tous par les liens sacrés du mariage. Vous pouvez embrasser la…. ». Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que je me jetais déjà dans ses bras pour venir l’embrasser le plus passionnément et amoureusement possible alors que mes mains venaient caresser sa douce chevelure, mes yeux se fermant pour profiter du moment. Mon baiser dégageait tout l’amour que j’avais pour lui et à que je refoulais depuis notre second baiser. Il faut dire qu’en plus de cela, nous avons toujours été très tactiles tous les deux et portés sur l’étreinte charnelle, alors quand vous prenez en compte qu’on ne s’est pas vu depuis vingt-quatre heures, que c’est notre mariage, que ses vœux étaient magnifiques, et qu’on est enfin mari et femme. Il y a de quoi passer au-dessus des conventions. J’ouvrais de nouveau mes yeux pour planter mon regard dans ses pupilles sombres que j’aimais tant, mes lèvres effleurant les siennes je venais murmurer contre celles-ci, plus qu’heureuse à cet instant « Je vous aime d’un amour sans faille et sans limite mon cher et tendre époux. Merci de me rendre heureuse comme je ne l’ai jamais été. » dis-je en venant caresser doucement sa joue du bout de mes doigts, profitant de ces quelques instants avant que nos invités ne viennent nous féliciter et que les danses soient de mise. Je voulais juste un instant avec lui, avec l’homme de ma vie, mon Grand amour.

.ANGELUS




YOU ARE MY HALF, YOU ARE MY EVERYTHING

True Love I said Yes because a life without you it's no more a life, it's Hell. I want to stay to your side for an eternity of love and happiness. You are my half, my oxygen. Moreover, you are the only one who knows everything about me and who loves me not matter what I have done by the past. If you will came to disappear, I know that my end will be coming soon. Because you are my everything, and without you, I'm nothing.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Devil in Disguise

Je suis ici depuis le : 12/07/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Christopher Wood . J'ai actuellement : 288 ans mais physiquement j'ai 26 ans mais déjà : 4121 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 3830 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Légendaire Jace Wayland o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : M'amuser un maximum... . Pour cela, je réside actuellement : à New York. tout en étant d'une humeur : Démoniaque... . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS
♣ Je suis un homme complexe, je pense que c'est le moins qu'on puisse dire. Mais ce que vous ne savez pas, c'est que vous ne voyez que les apparences, la réalité est encore plus terrifiante.. On peut dire que je possède trois personnalités


The Businessman - Il y a tout d'abord ce que j'appellerais la personnalité normale, celle de l'homme d'affaires, et surtout celle qui s'efforce de garder les deux autres sous contrôle...


The Showman - Puis vient celle du plaisantin, celle de la joie de vivre, on peut dire que cette personnalité est totalement naturelle chez moi, contrairement à la précédente, je n'ai pas besoin de me forcer, le rire est instinctif chez moi.


The Killer - Et enfin.. La dernière.. Celle que je cache en permanence, celle du tueur assoiffé de sang, celle que je porte depuis ma naissance, je dirais même celle de mon vrai moi... Je suis un tueur depuis mon plus jeune âge, être un vampire n'y est pour rien, et je resterai un tueur jusqu'à la fin de mes jours...

Journal intime
Mon statut: Marié à une étoile | Katerina ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: Everybody can find their happy ending ✝ RP privé
Mar 1 Aoû - 1:21
          



Everybody can find their happy ending
Feat Katerina, Olympe, Magnus, Jace & Clary


Et voilà qui était fait, j’étais maintenant officiellement le mari de cette chère Katerina Lupesco, ou je devrais dire Bradford maintenant. Je n’en revenais toujours pas, moi Aiden Bradford, l’homme ayant un mal fou dans les relations humaines, j’étais marié à la femme la plus merveilleuse qui m’avait été donné de rencontrer, la plus vieille vampire, dotée d’une beauté extraordinaire, riche businesswoman accomplie, j’étais vraiment le plus chanceux des hommes. J’avais cette chance que la première femme dont je tombe amoureux, ce soit elle, je n’aurais pu rêver meilleur premier amour et grand amour. Quand je regardais attentivement ses yeux, je pouvais clairement y voir tout l’amour qu’elle me porte, je voyais bien qu’il n’y avait aucune supercherie là-dedans, elle était bel et bien folle amoureuse de moi, je me devais de me montrer à la hauteur de cet amour maintenant, ne pas la décevoir. Il était clairement dans mon objectif de devenir le meilleur époux possible, de continuer à la surprendre pour lui faire plaisir, de trouver de nouvelles façons de lui déclarer mon amour, de la faire rayonner de bonheur tout simplement après tout ce qu’elle a vécu.

Néanmoins je ne voulais louper aucune seconde de ce moment, je continuai donc de serrer la jeune femme dans mes bras, la portant à moitié vu qu’elle m’avait sauté dessus, et bien évidemment, l’embrassant à pleine bouche avec le plus de passion possible, tout l’amour que j’ai pour elle. Encore une fois, nous n’avions pas respecté les règles de la cérémonie mais je m’en fichais éperdument, elle avait très bien fait de faire cela, cela nous représentait à la perfection, la folie et l’imprévisibilité. Je ne voulais pour rien au monde d’une relation classique, banale, où la seule surprise est de choisir le restaurant d’anniversaire de mariage. Cette relation avec la jeune femme me correspondait parfaitement, un peu de folie, d’imprévisibilité, de renouveau perpétuel, un cocktail parfait pour ne pas s’ennuyer et continuer de découvrir la vie à deux même après plusieurs siècles. « Je vous aime d’un amour encore plus fou que je ne le suis, aussi mystérieux qu'est un trou noir, aussi imprévisible qu'est la fusion nucléaire, mais aussi grand qu'est l’univers ! À partir de ce jour, mon seul objectif sera de te faire sourire chaque jour, de te rendre heureuse, et même après un millénaire, je continuerai de viser ce but ! »  

Je reposai la jeune femme au sol sous les applaudissements de nos amis, il était temps pour les félicitations évidemment. La première que je vis venir vers moi était bien évidemment Olympe, elle était mon témoin après tout, ma meilleure amie, la deuxième femme de ma vie après Katerina. Je la pris aussitôt dans mes bras, m’en fichant des convenances et du fait qu’elle n’aimait pas trop cela en public, j’aurai bien voulu être dans sa tête pour savoir ce qu’elle pensait de tout cela. Elle m’avait vu évoluer ces derniers mois très rapidement alors que j’avais stagné tout le reste de notre amitié, était-elle fière de moi ou bien au contraire n’aimait-elle pas ce mariage. Je me posais plein de questions la concernant, il paraissait clair que j’avais besoin de son approbation, de son avis pour me dire que tout était parfait. « Avoue, je t’ai fait pleurer ? J’étais grave à la hauteur, même moi j’ai réussi à m’émouvoir ! Plus sérieusement, j’espère que ce moment t’a plu, car tu sais bien qu’il n’y a personne d’autre avec qui je voulais le plus partager ce moment Chérie ! Tu me connais, autant que Katerina, même anatomiquement parlant mais là n’est pas la question ! Je me doute que cela doit te faire bizarre le chemin que j’ai pris ces derniers mois mais je n’aurai jamais réussi sans toi, c’est toi qui est resté mon ancre durant toutes ces décennies, je ne t’en remercierai jamais assez Oly, je le sais bien.. Mais je tenais quand même à te dire merci, merci d’avoir été cette meilleure amie formidable, d’avoir été la Socrate à mon Platon ! » Je savais qu’elle comprendrait totalement la référence, le fait que ce soit elle qui m’a fait évoluer socialement, qu’elle a fait de moi qui je suis aujourd’hui.





We are married. You make me the happiest man on this planet..
I love you more than anything Katerina ♥

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Purple Lamia

Je suis ici depuis le : 16/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Felicity Jones . J'ai actuellement : 313 ans mais 26 en apparence ans mais déjà : 128 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 262 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Sigrune B. Blackfox .Je n'ai qu'un but dans la vie : : la richesse . Pour cela, je réside actuellement : Manhattan, Sugar Hill tout en étant d'une humeur : généreuse, profitez en . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

Surnoms et noms portés : Diana, Queen Anne, Olivia, Olympia, Lady Britain, Louiza, Scarlett


♦♦♦

Mes conquêtes notables :
- Philippe Hamilton, noble britannique (mari de 1731 à 1733), décédé dans un "accident" de calèche
- William Ferrier, noble britannique (mari de 1735 à 1740), empoisonné
- Pierre-Martin Lavalette, médecin (mari de 1750 à 1760), décédé d'une crise cardiaque
- Bogdan Romski, roi des tsiganes puis ambassadeur polonais en Russie (mari de 1775 à 1776), fusillé par Catherine II de Russie
- Samuel Newman, joaillier (mari de 1779 à 1783), décédé aux Etats-Unis durant la guerre d'indépendance
- Teddy Banner, noble britannique / dealer d'opium (mari de 1789 à 1804), décédé d'une overdose (opium + brandy)
- Thomas Barnes, rédacteur en chef du The Times (mari de 1824 à 1827), décédé de vieillesse à l'âge de 71 ans
- Marcel Dubrai, banquier français (mari de 1832 à 1838), assassiné par un certain vampire
- Connor Lang, garde royal de sa Majesté (mari de 1855 à 1857), étouffé et blessé par les sorts de protection de l'atelier
- Diego Belados, fournisseur espagnol de nacre philippin (mair de 1871 à 1878), mort d'ivresse à l'âge de 55 ans
- Medhi Hellik, professeur d'université indien (mari de 1880 à 1883), mort de vieillesse à l'âge de 63 ans
- Harry Houdini, magicien hongrois (amant de 1884 à 1888), décédé en 1926
- Arthur Conan Doyle, écrivain britannique (amant de 1884 à 1910 puis de temps en temps jusqu'en 1930), décédé en 1930
- Daniel Carter, musicien britannique (mari de 1889 à 1892), s'est suicidé
- Benjamin Stamford, ingénieur américain chez Ford (mari de 1908 à 1912), torturé à mort
- Liam Thompson, soldat américain (mari de 1938 à 1940), mort au front en France durant la Seconde Guerre Mondiale
- Giorgio Esperado, scientifique italien spécialisé en astronomie (mari de 1955 à 1960), mort d'un AVC
- Juan Deluna, peintre brésilien (mari de 1976 à 1978), disparu en Amazonie en 1978 et considéré mort
- Crystal Evans, actrice américaine (femme de 1991 à 1995), morte d'un cancer du sein


Journal intime
Mon statut: Libre. Toujours.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: Everybody can find their happy ending ✝ RP privé
Mar 1 Aoû - 16:48
          


Je m’éloigne un instant, laissant les tourtereaux avoir leur moment en tête à tête. Ils auront bien l’éternité pour cela, mais je suis la mieux placée pour savoir à quel point ce premier moment entre mari et femme est important pour un couple fraîchement marié. Et cela me permet aussi de saluer Magnus avant qu’il ne s’éclipse dans un éclat de paillettes, toujours aussi grandiose et extravagant. Une fois mon maquillage magiquement refait d’un revers de la main, je m’approche des deux mariés quand ils semblent en avoir fini avec les embrassades et les mots doux. Maintenant que j’ai regagné le contrôle de mes émotions, je peux de nouveau pleinement embrasser mon rôle de témoin dans cette affaire des plus heureuses. « Félicitations mes Chéris ! » J’embrasse Katerina sur la joue en veillant à ne pas la salir avec mon rouge à lèvres, certes magique, mais tout de même. Et je fais autant avec Aiden. Je ne voudrais pas être trop effuse en émotions avec mon meilleure amie devant sa femme alors que je suis sur le point de leur offrir leurs cadeaux. « La cérémonie était parfaite, c’est magnifique et vous étiez si mignons, à croquer ! »

Je me tourne alors vers Katerina, lui tendant une boîte de taille moyenne. « Un petit cadeau de ma part pour la mariée, toi qui vantait mes talents d’orfèvre lors de notre rencontre. Voilà ma façon de te prouver que je suis aussi une excellente lapidaire. » Bien entendu, il a fallut que je tourne la conversation vers moi. Je ne serai pas Olympe autrement. La boîte en question, sur un coussin léger de velours, contient un collier d’argent aux mailles fines avec comme pendentif une émeraude d’environ trois centimètres de diamètre taillée en forme de losange et sertie dans un cadre d’argent et de poussière de diamant. Ce n’est pas le plus gros des bijoux que j’ai conçus, mais je pense que cela siéra mieux à Katerina. Et une paire de boucles d’oreilles assorties se trouve aussi dans la boîte. Puis je me tourne vers Aiden. « Ne pense pas que je t’ai oublié, Chéri. » Je lui tends à lui aussi une boîte, nettement plus petite que celle de Katerina par contre. De même, sur un léger coussin de velours se trouvent des boutons de manchettes en argent chromé, gravés de la lettre B stylisée comme Bradford. J'ai presque toujours vu Aiden en costume, mais jamais des boutons de manchette ne m’ont sauté aux yeux. « Forgés et travaillés par moi-même. » J’effectue une petite révérence pour théâtraliser mes paroles. Et comme il faut encore que j'en ajoute une couche, je glisse une clé ornée d'un ruban dans la poche de costume d'Aiden. « Je ne sais pas où vous avez prévus de passer votre lune de miel, mais voilà un double de la clé de l'entrée de la maison principale à ma plantation de cannes à sucre au nord de Cuba. Pour votre lune de miel ou un autre voyage. Prévenez-moi juste quand vous souhaiteriez y aller, histoire que je m'arrange avec les gens sur place pour votre venue. »

Et comme en écho, Aiden me prend dans ses bras et je soupire en levant les yeux au ciel tout en lui rendant son étreinte. Moi qui voulais ne pas en faire toute une scène, voilà que c’est raté. Mais je ne peux pas non plus dire que je ne m’y attendais pas, alors mon sourire retrouve rapidement sa place sur mon visage. « Tu n’as pas à me remercier, Chéri. Ton parcours, tu ne le dois qu’à toi-même, je t’ai simplement accompagné sur un bout du voyage. Et oui, tu m’as fait pleurer, tu as ruiné, non, vous avez ruiné mon maquillage, vous êtes contents ? Des vœux aussi magnifiques, ça devrait être interdit. » Mais je ris sur la fin de ma phrase. « Plus sérieusement, je vous souhaite une éternité de bonheur, mes Chéris ! »

code by sixty






I live for the applause, applause, applause I live for the applause, 'plause I live for the applause, 'plause I live for the way that you scream and cheer for me Applause Applause Applause
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Runic Girl

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Katherine McNamara . J'ai actuellement : 18 ans mais déjà : 6916 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 4213 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Tanya & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : veiller sur ceux que j'aime. . Pour cela, je réside actuellement : à l'institut de NY tout en étant d'une humeur : heureuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

UNCONDITIONAL LOVE
Jace... Nous nous sommes éloignés l'un de l'autre pour de multiples raisons, et pourtant, quoi qu'on y fasse, quoi qu'on dise, on se retrouve de nouveau attiré l'un par l'autre. J'ai découvert pourquoi de mon côté. Je sais que je suis amoureuse de toi depuis le premier jour où j'ai croisé tes magnifiques yeux vairons. Maintenant j'ai juste peur. Peur que ce que je pense être réciproque ne le soit pas, peur de franchir l'étape qui me poussera à te confier mes sentiments pour au final ressentir à nouveau ce vide m'envahir.

ANCHOR IN THIS WORLD
Simon... Nous deux, nous avons traversé tellement de choses, tellement de moment drôle, triste, joyeux, énervant. Nous nous sommes relevés encore et toujours et nous le ferons à nouveau. Oui je ne suis plus avec toi, mais c'était pour ton bien, et le mien. Mais cela ne veut pas dire que je ne t'aime pas. Tu seras toujours l'un des êtres les plus importants dans mon coeur. Absolument toujours. Tu restes toujours dans ma vie, dans mon cœur, et je tiendrai toujours à toi plus qu'à ma propre vie.


Journal intime
Mon statut: En proie aux doutes...
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: Everybody can find their happy ending ✝ RP privé
Jeu 3 Aoû - 18:35
          



« Everybody can find their happy ending. »
RP privé

Les voilà enfin mariés tous les deux, ils venaient de se dire oui pour la vie et étaient liés jusqu’à ce que la mort les sépare, du moins façon de parler pour deux immortels. Un sourire s’était dessiné sur mes lèvres avant que je n’applaudisse les deux mariés alors qu’ils s’embrassaient déjà à pleine bouche, m’arrachant un petit gloussement au passage. Cela me faisait oublier l’espace d’un instant mes doutes et mes regrets. Sans crier garde, Jace se tourna vers moi, posant ses mains sur mes joues avant de me forcer à le regarder dans les yeux intensément. Il m’était impossible de me libérer de cette emprise et pour dire vrai, je n’y comptais pas au fond. Ce qu’il était en train de me dire était vraiment magnifique et je me doutais au fond que ce n’était pas si simple pour lui de me dire de telles paroles. Après tout, il n’avait jamais vraiment porté Simon dans son cœur, loin de là même, même si je ne pouvais nier les efforts qu’il fait pour un minimum s’entendre avec. Mon regard se plongeait intensément dans ses yeux verrons dans lesquels je me plaisais à me perdre alors que mon cœur battait plus intensément dans ma poitrine.

Me penchant un peu plus vers lui, je me décidais à poser mon front contre le sien pour mieux profiter de notre proximité, tandis qu’une de mes mains venaient à l’encontre de la sienne alors que je me sentais véritablement mieux par un simple contact avec lui. C’était comme si il me suffisait à me sentir mieux. « Comment fais-tu pour toujours réussir à me réconforter de la sorte quand bien même quand le sujet concerne Simon ? Je sais que tu ne le portes pas plus que cela dans ton cœur et pourtant, tu te montres bienveillant à son égard. J’ai énormément de chance de t’avoir à mes côtés Jace, de t’avoir là pour m’épauler dans chaque moment de ma vie même quand je suis en proie au doute. Je ne pourrai jamais te remercier assez pour toutes les choses que tu as faites pour moi et que tu continues à faire. Merci d’être celui qui me permet de continuer à me battre, à croire en l’avenir même quand je crois certaines choses de l’ordre de l’impossible. De toute évidence, tu seras toujours là pour cela, mais sache que je serai aussi toujours là pour te soutenir et t’épauler. Jusqu’à mon dernier souffle, peu importe ce que l’avenir nous réservera, je te fais le serment que je serai là pour toi Jace Lightwood. A jamais. » dis-je d’une voix douce avant de déposer un tendre baiser sur sa joue tandis que je retrouvais le sourire grâce à lui.

Lentement j’avais enlevé une des mains de Jace sur ma joue, pour venir enlacer nos doigts doucement avant que nous nous levions en direction de Katerina qui avait d'ores et déjà retrouvé son époux. Main dans la main, je m’approchais en compagnie de Jace vers la mariée pour commencer, lui adressant un grand sourire « Toutes mes félicitations Katerina. Je vous souhaite un bien long et heureux mariage. Vous le méritez tous les deux. ».

Je pris ensuite un peu à part Aiden avant de venir le serrer fortement dans mes bras. Au bout d’un moment enfin, je relevais la tête vers lui pour plonger mon regard intensément dans ses yeux sombres avec un grand sourire dessiné sur mes lèvres « Tu sais que tu m’as fait pleurer Aidy chéri ? Ce que tu as dit était vraiment sublime, tes vœux, on ne pouvait rêver mieux. Je comprends pourquoi Katerina t’a aussitôt embrassée sans attendre. J’aurai fait la même chose si on m’avait dit de si belles paroles. Tu as de quoi être fier tu sais. D’ailleurs, toutes mes félicitations Monsieur Bradford. Vous êtes officiellement un homme amoureux et marié. Les femmes devront garder leurs distances de toi maintenant, vais-je devoir garder mes distances moi-même ? » dis-je d’un air quelque peu amusé.

Je me mis à le regarder dans les yeux intensément en rougissant quelque peu « J’ai également quelque chose pour toi Aidy chéri. Je sais que ce n’est pas grand-chose comparé à la beauté de tes boutons de manchettes mais j’espère que tu aimeras quand même... ». J’allais vers le sac posé près de ma chaise et en sortie une grosse poche fermée par un ruban avec à l’intérieur un complet costume de cowboys parfaitement à la taille d’Aiden, avec un chapeau en plus et même les bottes assorties. J’y avais également glissé un faux pistolet et le brin de blé comme les cowboys du Far West. « Cela devrait te rappeler quelques bons souvenirs. » Pour l’aspect plus sentimental, j’avais également glissé à l’intérieur une enveloppe avec son nom écrit en version manuscrite. A l’intérieur de celle-ci se trouvait, une photographie que j’avais faite avec mon téléphone portable cette nuit-là où nous avions dansé comme deux fous sur la piste de son bar-club, sous l’air ahuri des autres. Au dos de la photographie imprimée telle un polaroïd, j’y avais écrit quelques mots < Pour que je sois toujours auprès de toi. Que tu n’oublies jamais l’importance que tu as à mes yeux et à quel point je peux t’aimer mon frère. Je serai toujours dans ton cœur, à veiller sur toi. Je t’aime. -Clary. >. Maintenant j’avais peur de sa réaction, et j’espérais sincérèrement qu’il ne serait pas trop déçu par mon présent.

.ANGELUS




My heart is yours, my lips are yours.

My half  I had a choice to do. And I choose you. Because I love you since the first time I saw your eyes, my heart became yours. I'm in love with you. I want to be with you and nobody else. But I'm scaring that you don't love me in the same way that I do. I'm not strong enough to tell you what I feel and take risk to ear a "Not me".

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 7766 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 6452 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Essayer de vivre malgré la souffrance... . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

Clarissa - Clary, tu es tellement importante pour moi que j'ai l'impression que tu as toujours fait partie de ma vie. Dorénavant tu sais que je ne suis pas ton frère, mais ce que tu ne sais pas, c'est que je suis fou de toi, littéralement fou de toi. Je ne peux te l'avouer car je ne veux pas briser le bonheur que tu as avec Simon. Il est dit que le véritable amour est sacrifice, je sacrifierai donc mes sentiments pour que toi tu puisses être heureuse. Je t'aime éperdument Clarissa, mais ça, tu ne le sauras sûrement jamais..


Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela.


Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille.

Journal intime
Mon statut: Célibataire amoureux...
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: Everybody can find their happy ending ✝ RP privé
Sam 5 Aoû - 0:05
          



Everybody can find their happy ending
Feat Katerina, Aiden, Olympe, Magnus & Clary


Elle avait totalement raison dans ses propos, je ne savais absolument pas comment je faisais pour lui donner de tels conseils alors que je n’aimais pas Simon et j’aimais encore moins la voir dans ses bras. Pourtant, je ne faisais que suivre mon cœur, et mon cœur se refusait à voir la jeune femme triste, donc si mes conseils lui permettait d’aller mieux et d’être heureuse avec Simon, c’était ce que j’allais faire. C’est étrange ce sentiment quand on y pense, j’en avais déjà entendu parler dans des films, ce coup de se sacrifier pour le bonheur de l’être aimé, j’avais toujours pensé que c’était une faiblesse de terrestre, je m’étais bien trompé. Je comprenais maintenant totalement ce qui pouvait pousser les gens à se sacrifier, parce que malgré que la personne nous fait souffrir en étant dans les bras d’un autre ou une autre, on ne peut lui vouloir du mal, tout ce qu’on veut c’est son bonheur, peu importe le prix. Je n’en revenais pas des progrès que j’avais fait grâce à elle, avant je n’aurais jamais été capable de la conseiller ainsi, je me fichais des émotions, je ne cherchais même pas à les comprendre, c’est elle qui m’avait appris leur importance, je lui devais tout.

Lorsque la jeune femme m’avait pris la main, je n’avais même pas été surpris une seconde, je m’étais habitué à force à nos petits gestes d’affection de ce genre, je dirais même que mon cœur en raffolait. J’avais été félicité les mariés avec elle, tel un couple main dans la main, je me demandais si Katerina l’avait remarqué, elle qui savait tout sur moi et surtout mes sentiments pour la jeune femme. Pendant que Clary avait félicité Katerina, j’en avais profité pour serrer la main d’Aiden « Félicitations mon cher, tu te maries avec la femme idéale sans nul doute ! Comme tu le sais, Katerina n’a plus de famille, donc plus de père, par conséquent je vais le dire à sa place.. Trois siècles ou pas, si tu lui brises le cœur, je te tue sans le moindre état d’âme ! Sur ce, je te souhaite une vie heureuse à ses côtés, le plus grand bonheur possible ! » J’avais lâché la main du vampire, le regard plongé dans le sien, il avait bien compris que je ne plaisantais pas sur mes mots de l’instant.

Clary avait ensuite lâché ma main pour rejoindre Aiden, son ami, je ne pouvais pas dire que perdre sa main me réjouissait mais c’était normal après tout. Je m’étais donc concentré sur Katerina, venant la prendre dans mes bras doucement, en caressant son dos tendrement « Tu as entendu n’est-ce pas ? Oui je le pensais, s’il te brise le cœur, je lui brise la tête ! Je te l’ai déjà dit mais je le pense, s’il y a une personne ici-bas qui mérite le bonheur, c’est toi, sans la moindre hésitation ! Tes vœux étaient incroyables, ce mariage était incroyable ! Je te souhaite d’être la plus heureuse des femmes Katerina, d’être heureuse pour l’éternité ! Ah et j’allais oublier.. » Je pris le sac qui était au pied de ma chaise de tout à l’heure « J’ai deux cadeaux pour toi.. Oui, un ne suffisait pas selon moi ! Tout d’abord celui-là ! » Je sortis un papier ressemblant à un certificat « Je t’annonce officiellement qu’une étoile là-haut a été nommée Katerina Lupesco ! Oui oui c’est officiel, j’ai tout fait dans les règles, je ne pensais pas que les terrestres permettaient ceci mais apparemment oui, tu es enregistrée à la NASA officiellement ! Regarde le deuxième papier, ça montre une image de la planète brièvement ! Je l’ai choisi car apparemment, dans son système solaire, c’est la plus éloignée du Soleil, et malgré cela d’après l’image, on y voit des océans, elle ressemble étrangement à notre planète ! Cela m’a fait penser à toi, malgré les obstacles de la vie, tu t’arranges toujours pour les surmonter et briller, tu es comme cette planète défavorisée dès le début ! »

Je sortis un deuxième objet du sac, une rose en or gravée sur le côté de la tige « Ce cadeau est plus intime je dirais, il concerne une autre partie de moi et je pense que tu sais laquelle ! Elle symbolise l’amour que j’ai pour toi, les sentiments que j’aurai toujours malgré tout ! Tout comme toi, cette rose ne fanera jamais, elle sera toujours avec toi ! Et il y a une gravure ! » "Pour que tu te souviennes de moi, de ce que je ressentais pour toi.. Jace" Je caressai sa joue avec le plus de tendresse possible « Sois heureuse Katerina, et ne pense jamais que tu ne le mérites pas, souviens toi de ce chasseur borné et arrogant qui te disait que tu le mérites ! »





I can see that you are happy with Simon.
However.. My heart still thinks you don't love him...

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Lunatic Vampire

Je suis ici depuis le : 12/07/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Ashley Benson . J'ai actuellement : 596 ans mais physiquement seulement 24 ans mais déjà : 2339 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 2510 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Tanya .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être enfin heureuse . Pour cela, je réside actuellement : dans ma résidence à NY tout en étant d'une humeur : aux anges . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SHADOW OF A MONSTER
Blood & Disease... Un monstre, voilà ce que je suis au fond ou du moins, comme quoi je me considère. Oh bien entendu, je suis en partie d'accord avec ce que l'on me dit, que je ne suis pas responsable, que c'est ce que l'on m'a fait endurer qui m'a rendu ainsi et m'a fait faire ces choses. Pourtant, je ne peux m'empêcher de me voir comme un monstre car à l'instant où j'ai pu tuer lors de mes crises, j'ai aimé cela. Je me bats chaque jour contre ce que je suis, je maintiens la bête seulement je continue d'avoir peur de ce dont je suis capable lors des mauvais jours.

BREATH OF OXYGEN
Aiden... Toi et moi, ce n'était pas gagné. Nous nous sommes évités pendant tant d'années. Et pourtant, un jour je me suis décidée à franchir le cap, à venir vers toi et à apprendre à te connaître. Aujourd'hui, je ne regrette pas, car j'ai rencontré celui qui est clairement l'homme de ma vie. J'ai aimé par le passé, mais jamais comme je peux t'aimer toi. Tu es celui qui me permet de vivre et de me sentir vivante. Et bientôt, je pourrai crier haut et fort que je suis ta femme. Alors merci, merci pour tout ce que tu m'as apporté, merci de m'aimer malgré mes défauts mon amour. Car s'il y a une chose dont je suis certaine à l'heure actuelle, c'est que tu es ma moitié, celle dont j'ai besoin chaque jour pour continuer à vivre. Il suffit de voir à quel point mes pensées sont tournées vers toi. Nous nous complétons par nos différences, tu sais ce que j'aime et ce que je désire et tu assouvis chacun d'eux sans avoir besoin de me demander quoi que ce soit. Ma vie est tourne autour de toi, et même si je te sais fort et capable de te protéger seul, je m'évertue à avoir peur pour toi. Peur de te perdre, peur de ne plus jamais voir ton sourire que j'aime tant, la façon dont tu me regardes avec amour. Sans toi, je ne serais pas capable de continuer à avancer, car tu es mon oxygène et tu le seras pour l'éternité.

GUARDIAN ANGEL
Jace... Je te l'ai déjà dis, mais je le dis à nouveau. Je tiens à toi d'une façon que personne ne peut comprendre et se l'imaginer. Tu m'as sorti de mes ténèbres, tu m'as soutenu quand j'étais au plus mal. Au point même où j'aurai pu te tuer, tu croyais encore en moi et en ma force. En plus de tout cela, du fait que tu as su me protéger et que tu le fais encore aujourd'hui, cette connexion entre nous ne fait que se renforcer davantage chaque jour. Si bien que les choses se seraient passées autrement, tu aurais été bien plus que cela. Je le ressens, il aurait pu y avoir bien plus que de l'amitié entre nous. C'est pour ces raisons que j'ai besoin de toi dans ma vie que je ne peux me résoudre à me faire à l'idée qu'un jour je devrai te dire adieux. Cette simple hypothèse me brise d'avance le coeur, car une chose est sûre, je perdrai une part de moi, une part qui me maintient vivante..


Journal intime
Mon statut: Maried with the most beautiful man. #A
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: Everybody can find their happy ending ✝ RP privé
Mar 8 Aoû - 18:30
          



« Everybody can find their happy ending. »
RP privé

A peine m’eut-il posée au sol, qu’Olympe fut la première à venir nous féliciter Aiden et moi. Je n’avais pas pu m’empêcher de sourire grandement en l’entendant nous féliciter et dire que la cérémonie était parfaite. Sans elle ou Magnus, elle n’aurait jamais eu lieu, après tout, c’était eux qui avaient arrangé tout cela en l’espace de deux jours à peine.  « Merci Olympe. Mais c’est à nous de te remercier. Sans toi et Magnus, cette cérémonie n’aurait même pas eu lieu. Alors je te remercie pour ce que tu as fait pour nous. Sincèrement. » dis-je en lui rendant son baiser sur la joue à mon tour sans pour autant que mon sourire n’en soit moins grand. C’est alors qu’elle me tendit une petite boite de taille plutôt moyenne en m’annonçant en quelque sorte ce qu’elle contenait. J’ouvris alors celle-ci doucement avant d’y découvrir un collier d’argent serti d’une magnifique émeraude rehaussée de poussière de diamant, ainsi qu’une paire de boucles d’oreille assorties. Elles étaient magnifiques vraiment. Même si nous n’étions pas les meilleures amies du monde, nous avions fait toutes deux d’énormes progrès dans notre relation. Sans hésiter, je vins serrer Olympe dans mes bras après avoir refermé la boite pour ne rien n’y perdre. Me reculant doucement, j’embrassais sa joue délicatement avant de la regarder dans les yeux intensément en souriant « Ce cadeau est sublime. Merci encore une fois Olympe. Je n’hésiterai pas à les porter aussi souvent que possible. Même si aujourd’hui je ne le peux pas, je n’y manquerai pas. S’il le faut, je t’enverrai même une photo pour te le prouver. » dis-je en lui faisant un clin d’œil avant de la laisser offrir son cadeau à Aiden et les laisser parler ensemble un peu plus loin.

Quelques minutes plus tard, le temps de m’occuper rapidement de la mise en place du buffet, je vis Aiden revenir à moi. Ce fut d’ailleurs au tour de Jace et Clarissa de se présenter à nous pour nous féliciter. Je rendis son sourire à la jeune rousse « Je te remercie Clarissa, je suis sûre que toi aussi tu auras un jour le droit à cette même chance. ». Puis j’entendis Jace féliciter à son tour Aiden, en lui lançant une petite menace au passage que je trouvais vraiment très adorable. Je m’étais même mordu la lèvre inférieure, trouvant qu’il était sexy quand il se montrait protecteur avec moi. Bien entendu, je sais qu’un tel état de fait n’arrivera jamais, fort heureusement d’ailleurs.

Dès lors que Jace me serra dans ses bras un peu à l’écart, je le serrais à mon tour, en profitant pour sentir son effluve citronnée au passage, caressant également son dos doucement. Je reculais un peu la tête pour le regarder dans les yeux intensément tout en l’écoutant me parler de sa menace à Aiden. Un sourire s’était dessiné sur mon visage avant que je ne pose ma main sur sa joue doucement « Je sais que tu le pensais Jace, tu ne mens jamais. Et je dois dire que cela me touche vraiment beaucoup que tu me protèges de la sorte alors que tu es l’être le plus fragile de nous deux. Tu mérites tout autant le bonheur que moi, nous le méritons tous les deux pour tout ce que nous avons pu traverser. Et tu es une part de ce bonheur, je t’en remercie jamais assez pour cela. Je te souhaite la même chose, de tout cœur, je te souhaite le bonheur mon Ange blond. » Je n’avais pas eu le temps de répondre qu’il me présentait déjà le premier cadeau : un papier certifiant une étoile à mon nom. Mes yeux s’illuminèrent à cet instant, c’était vraiment un très beau cadeau, un auquel je n’aurai absolument pas songé. Je regardais alors le second papier comme il me l’avait conseillé, et remarqué une planète avec des étendues bleues dignes de nos océans. Il avait raison, elle ressemblait bien à la tête vu ainsi. Mon regard se plongea dans le sien intensément, alors que je venais fortement embrasser sa joue à plusieurs reprises, à défaut de l’embrasser sur les lèvres. Je posais ensuite mon front contre le sien doucement sans rompre notre regard « C’est vraiment incroyable ce que tu as fait là. Nommer une étoile à mon nom ? Franchement, tu es vraiment imprévisible Jace. C’est un magnifique cadeau que tu m’as fait là. J’espère rester à jamais digne de ce si beau présent que tu m’as fait là. Je continuerai toujours à me battre pour cela, pour être cette femme que tu décris là. Merci à toi d’avoir étais une très grande part à cela. De m’avoir sauvée et de rester à jamais là pour moi. ». Ce n’est que là qu’il sortit le second cadeau, une rose d’or, gravée sur la tige d’une inscription qui me donna aussitôt les larmes aux yeux à peine l’eu-je lu. Mon regard humide se posa sur celui de Jace alors que le contact de ses doigts sur ma joue me faisait tressaillir. Je posais immédiatement mes doigts sur sa main avant de le regarder le plus intensément possible dans les yeux, venant poser ma main libre sur sa joue à lui avant de répondre enfin, comme si mon souffle se trouvait court « Je pensais que ton cadeau précédent était vraiment sublime, mais je n’avais pas encore vu celui-ci. Tu me fais même pleurer Jace… Tu sais très bien que ce sera toujours la même chose pour moi, que j’aurai toujours cette partie de moi qui ne me quittera jamais. Une partie de mon cœur est gravée de ton nom et le sera pour l’éternité. Tu n’imagines pas à quel point tu peux me toucher avec cela. J’espère que tu n’en douteras jamais toi non plus, de l’importance que tu as dans ma vie, et surtout dans mon cœur Jace. » Je me mis ensuite à sourire un peu plus, laissant mes larmes sur mes joues se calmer avant de venir de nouveau embrasser tendrement sa joue à plusieurs reprises, puis je posais mon front contre le sien « Je me souviendrai toujours de ce chasseur, mais plutôt comme un chasseur avec un grand cœur et qui n’égalera jamais aucun autre humain que j’ai pu rencontrer. Celui qui m’a volé une partie de mon cœur pour le restant de mes jours. Je ne t’oublierai jamais Jace, cette rose sera toujours là pour me rappeler à quel point mon ange blond peut être important pour moi. Pour l’éternité. ».

.ANGELUS




YOU ARE MY HALF, YOU ARE MY EVERYTHING

True Love I said Yes because a life without you it's no more a life, it's Hell. I want to stay to your side for an eternity of love and happiness. You are my half, my oxygen. Moreover, you are the only one who knows everything about me and who loves me not matter what I have done by the past. If you will came to disappear, I know that my end will be coming soon. Because you are my everything, and without you, I'm nothing.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Devil in Disguise

Je suis ici depuis le : 12/07/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Christopher Wood . J'ai actuellement : 288 ans mais physiquement j'ai 26 ans mais déjà : 4121 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 3830 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Légendaire Jace Wayland o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : M'amuser un maximum... . Pour cela, je réside actuellement : à New York. tout en étant d'une humeur : Démoniaque... . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS
♣ Je suis un homme complexe, je pense que c'est le moins qu'on puisse dire. Mais ce que vous ne savez pas, c'est que vous ne voyez que les apparences, la réalité est encore plus terrifiante.. On peut dire que je possède trois personnalités


The Businessman - Il y a tout d'abord ce que j'appellerais la personnalité normale, celle de l'homme d'affaires, et surtout celle qui s'efforce de garder les deux autres sous contrôle...


The Showman - Puis vient celle du plaisantin, celle de la joie de vivre, on peut dire que cette personnalité est totalement naturelle chez moi, contrairement à la précédente, je n'ai pas besoin de me forcer, le rire est instinctif chez moi.


The Killer - Et enfin.. La dernière.. Celle que je cache en permanence, celle du tueur assoiffé de sang, celle que je porte depuis ma naissance, je dirais même celle de mon vrai moi... Je suis un tueur depuis mon plus jeune âge, être un vampire n'y est pour rien, et je resterai un tueur jusqu'à la fin de mes jours...

Journal intime
Mon statut: Marié à une étoile | Katerina ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: Everybody can find their happy ending ✝ RP privé
Dim 13 Aoû - 19:42
          



Everybody can find their happy ending
Feat Katerina, Olympe, Magnus, Jace & Clary


Lorsque j’avais vu le cadeau de ma meilleure amie pour moi, je le trouvais parfait évidemment, elle savait toujours comment viser juste. Quand on est riche comme je le suis, cela ne sert à rien d’avoir des cadeaux imposants juste pour impressionner car je peux évidemment me les acheter moi-même, tandis qu’un cadeau spécifique comme celui-ci, attentionné car mûrement réfléchi, on ne l’apprécie que d’autant plus car on sait que la personne l’a choisi avec amour.  C’est étrange à dire mais il faut croire que les riches sont moins superficiels que les modestes sur les cadeaux, même une carte avec un mot venant du cœur peut nous plaire plus qu’une télévision par exemple. Je regarde avec attention les boutons de manchette que la jeune femme m’a confectionné, avec un grand sourire sur le visage « Ils sont juste splendides, comme d’habitude tu sais toujours comment me faire plaisir, merci beaucoup Chérie ! Mais surtout merci beaucoup d’avoir été là car c’était là le meilleur cadeau que tu pouvais me faire ! Maintenant c’est à ton tour ma chère, c’est pour quand la nouvelle flèche de Cupidon dans ton cœur, je te préviens, ce coup-ci je veux un brun ou une brune, je te vois bien heureuse avec une personne aux cheveux bruns ! Et puis on aurait au moins les cheveux en commun cette personne et moi !» Je laissai échapper un nouveau rire en regardant la jeune femme « Maintenant, va te restaurer, c’est notre façon à Katerina et moi de nous faire pardonner pour le maquillage ! » Je me tournai ensuite vers tout le monde « Le buffet est déjà prêt là-bas, le traiteur a déjà tout préparé, donc n’hésitez pas, mangez autant que vous voulez, on a prévu large, très large ! »

J’étais ensuite revenu auprès de ma femme, voyant bien que Clary et Jace m’attendaient pour nous féliciter tous les deux sûrement. J’avais d’abord eu le droit aux félicitations de Jace, enfin des félicitations et un avertissement aussi. Il m’avait bien fait comprendre que si je faisais souffrir Katerina, il me réduirait tout simplement en poussières. Il n’avait rien à craindre de ce côté-là, je l’avais fait souffrir une fois et je m’étais promis de ne plus jamais recommencer, ça m’avait fait aussi mal qu’à elle. Néanmoins, je trouvais cela amusant qu’il la protège autant, je me réjouissais que quelqu’un à part moi, veille autant sur Katerina, ainsi j’étais sûr qu’elle serait toujours protégé de tout même si je ne suis pas là « Merci mon cher Jace ! Je dois dire que j’aime savoir que tu veilles sur ma femme ainsi, tu as raison, elle mérite tout le bonheur du monde ! Et je te rassure, tu n’aurais pas besoin de me chercher, si je lui brise le cœur, je viendrais de moi-même à toi pour que tu mettes fin à mes jours, plutôt mourir que de vivre sans elle, c’est aussi simple que cela ! »

Il y avait ensuite des félicitations que j’attendais beaucoup, car ils viendraient d’une femme que j’aime beaucoup. Il s’agissait de Clary, et comme je m’en doutais, elle m’avait pris aussitôt dans ses bras, je lui rendis bien évidemment son étreinte en la serrant doucement contre moi « Non je ne savais pas que tu avais pleuré, cela ne se voit pas sur ton visage, il rayonne toujours autant ! Ce qui est étrange, c’est que dans ma vie, la plupart des discours que j’ai prononcés était préparé ou bien je n’en pensais pas le moindre mot ! Celui-là, il est venu tout seul, comme si les mots avaient fait tout le chemin de mon cœur jusqu’à ma bouche, je ne l’avais pas écrit, tout est venu sans la moindre hésitation ! L’amour est vraiment une chose incompréhensible mais si puissant qu’il mérite la vénération ! » Je posai ensuite ma main sur sa joue que je caressai tendrement tout en la regardant intensément dans les yeux « Si tu gardes tes distances, je fais le serment de te kidnapper et de séquestrer chez moi pour ne plus jamais te perdre, compris Petit Chat ? Plus sérieusement, marié ne change rien, j’aurai toujours besoin de toi dans ma vie, je me suis attaché à ce visage trop mignon qu'on a envie de croquer, j’en ai le besoin dorénavant ! »

Je me doutais qu’il y aurait aussi un cadeau, je ne fus donc pas étonné lorsqu’elle me tendit un sac, je n’avais pas attendu un instant avant de regarder à l’intérieur, et aussitôt cela avait déclenché un rire franc de ma part. Pas un rire moqueur, mais plutôt un rire rappelant un bon souvenir. J’allais la reprendre dans mes bras pour la remercier quand soudain je  vis qu’il y avait une enveloppe aussi, une enveloppe avec mon nom dessus. Je l’ouvris aussitôt en prenant soin de faire attention pour ne pas abîmer ce qu’il y avait à l’intérieur. Je vis une photo de la jeune femme et moi lors de cette fameuse soirée cow-boy justement avec un message au dos très touchant. Je ne pus résister plus longtemps ce coup-ci, je la repris dans mes bras, la serrant fortement tout en embrassant tendrement sa joue de plein de bisous « Tout d’abord j’adore l’idée du costume, j’espère que tu en as pris un pour toi aussi, pour qu’on soit assortis ! Car la prochaine fois, je nous amène dans un bar country, on va se mélanger à la vraie populace cow-boy, là ça sera autre chose, Billy The Kid et Calamity Jane la team ! » Puis je posai mon front contre le sien tout en gardant mon regard plongé intensément dans le sien « Et concernant le reste, comme tu le sais, tu as pris une place très importante dans ma vie ! Je n’ai jamais eu de sœur, j’étais fils unique, je n’avais jamais donc su ce que cela faisait d’avoir une sœur ! Depuis qu’on se connait vraiment, je le sais désormais, ce besoin de te soutenir pour tout, d’être là pour toi, de tout t’apporter, de ne jamais te laisser ! Je ne fais pas unanimité chez les autres, et pour être honnête je m’en fiche, c’est ton avis à toi qui m’intéresse ! Je te souhaite de tout cœur de ne jamais être abandonné dans ta vie, mais si cela devait arriver, souviens toi de ceci, je serai toujours là pour moi, toujours, peu importe si la fin du monde arrive, si les Accords se brisent, rien ne me fera cesser d’être présent pour toi ! Je t’aime vraiment beaucoup Clarissa Fairchild, et comme le sous-entend ma condition, c’est pour l’éternité ! »





We are married. You make me the happiest man on this planet..
I love you more than anything Katerina ♥

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

- Shadowhunters -




Re: Everybody can find their happy ending ✝ RP privé
          



Revenir en haut Aller en bas

 
Everybody can find their happy ending ✝ RP privé

 ::  :: Brooklyn :: Coney Island
Aller à la page : Précédent  1, 2


 Sujets similaires
-
» [J-Pop] May'n
» Un projet très MLPresque. (Abandonné)
» Happy Birthday Disneyland Paris : 18 Ans de Magie.
» Happy Birthday Claudy !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
» HAPPY BIRTHDAY TO TSIPPORA........




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

© SHADOWHUNTERS (2016) appartient à ses admins : Deathtime et .ANGELUS. Toute reproduction totale ou partielle est interdite. Forum optimisé pour GC.