::  :: Rp Terminés
Partagez | 
 

 
[Terminé] Love and Sadness feat Tanya Epinguer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
En ligne
avatar



Je suis ici depuis le : 17/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Steven R McQueen . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 1028 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 190 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Isabelle Lightwood .Je n'ai qu'un but dans la vie : : vivre la vie que j'ai choisi . Pour cela, je réside actuellement : New York tout en étant d'une humeur : amoureux . Au fait, les crédits reviennent à : .angelus.

Journal intime
Mon statut: Célibataire
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: [Terminé] Love and Sadness feat Tanya Epinguer Mar 18 Avr - 0:36



Cela faisait déjà une semaine que j’étais transformé en loup pratiquement en permanence. Une semaine que j’avais avoué mes sentiments à Tanya qui m’avait rejeté sans que j’ai pu faire quoi que se soit. Une semaine que j’étais blessé par le chagrin et la tristesse. C’était la première fois que je pouvais ressentir un amour comme ça pour une femme. Cette femme qui me connaissait en qui j’avais confiance et que je n’avais pas peur de qui j’étais en sa présence. Je savais que je pouvais me contrôler, avec elle je ne perdais pas le contrôle. Elle me donnais une certaine confiance en moi et je ne voulais simplement pas la blesser. Mes sentiments étaient plus amplifiés et le fait que j’avais encore du mal à me contrôler ne m’aidais pas vraiment à ce moment là. J’étais seulement parti, n’avertissant personne sur le passage de mon expédition. Je voulais simplement étouffer ce chagrin qui me hantait, je voulais enlever de ma tête le souvenir de Tanya qui me rejeta et garder celle de cette magnifique femme au charme et à la douceur inégalé. Je m’étais senti blessé, blessé parce que je pensais qu’elle ressentait les mêmes sentiments que moi. Nous avions tellement passer de bon moment ensemble, j’avais appris à la connaitre, appris à la voir évoluer pour être la femme qu’elle est aujourd’hui. Je sais qu’elle n’est pas parfaite, qu’elle n’a pas un parcours sans faute, mais elle était pour moi la femme parfaite à mes yeux. Elle est celle qui arrive à me faire sourire lorsque je suis triste, celle qui arrive à m’émerveiller lorsque je la vois.

Je devais essayer d’arrêter de penser à elle, arrêter de remémorer cette scène avec torture. Son coeur était pris et je savais par qui. La colère se mélangea à mes émotions déjà présente lorsque je pensais à Jace. Comment ne pouvais-il pas l’aimer ! Cette femme si merveilleuse soit-elle. Je ne le comprenais tout simplement pas et je voulais qu’elle soit heureuse. Je crois que c’est surtout ça qui me mettait dans cette état. Je voulais qu’elle soit heureuse et je savais qu’elle ne ressentait pas la même chose que moi, mais aussi que Jace ne ressentait pas la même chose qu’elle. un jour, je finirai sûrement par comprend et rester tout de même dans sa vie peu importe le titre, mais pour le moment la blessure était trop profonde pour que je puisse avoir les idées claires et savoir ce que je voulais réellement.

J’avais traversé New York au complet, essayant de m’éloigner le plus possible de la ville et de ses habitants. Je voulais blesser le moins de gens possible, mais enfermer dans ce tourbillon d’émotion qu’était le chagrin, la colère et la tristesse tout pouvait arriver. J’avais parcourus le plus de distance possible, faisant quelque ravage au passage. J’avais attaqué un troupeau de mouton en tuant quelques s’uns lors de ma route. J’avais aussi tué un cerf à l’entrée d’une forêt laissant la carcasse à la vue des passants. J’étais dans cette forêt depuis maintenant quelques jours. Chassant ce qui passait sous mon nez en essayant de faire taire la rage qui était en moi.

La nuit commença à tomber, je regardai la lune monter dans le ciel à travers les arbres. Ce n’était pas la plein lune ce soir, mais je me mis en position et hurla pour avertir ma présence à quiconque qui pouvait se trouver dans ces bois. une légère brise souffla sur mon pelage brun roux et je fermai les yeux pour me concentrer sur ce moment. Je sentis alors une odeur à travers l’air, une odeur humaine. il y avait des terrestres près de l’endroit ou je me trouvais. Envahi par la rage, la colère et le chagrin, je partis à courir en suivant l’odeur avec mon flair. Je zigzaguais à travers les arbres à toute vitesse sachant très bien ou ils étaient. Je les voyais clairement dans ma tête et j’allais directement vers eux. Je m’arrêtai un instant sachant que j’étais tout près. Cacher derrière un buisson, je pouvais les voir, deux personnes, un couple assis près d’un feu entrain de s’embrasser. J’allais franchir le point de non retour, faire la plus grosse bêtise de toute ma vie, mais à ce moment précis, je voyais rouge. Voir ces gens s’aimer, alors que moi la seule personne que j’avais ne voulait pas de moi était la goûte d’eau faisant déborder le vase. J’étais maintenant en position d’attaque, je me mis à grogner avertissant ma présence. Je voulais leur signer que j’allais les attaquer, voir la peur dans leur yeux. Rien ni personne ne pouvait me faire changer d’avis à ce moment, en faite si, une seule personne, celle que j’aimais, mais je ne penserais pas la voir dans les parages. Je ne penserais pas qu’elle tient assez à moi pour venir me chercher. Le jour qu’elle me retrouvera, il sera peut-être trop tard et qu’elle m’a mentionné lors de notre première rencontre, si je fais quelque chose d’impardonnable, ça serait au bout de son épée que je serai. Après ce soir, je ne m’attendais qu’a se scénario comme possibilité.            

   


Revenir en haut Aller en bas
avatar


The New Tanya

Je suis ici depuis le : 28/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Amber Heard . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 2749 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 2891 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être la meilleure mère possible. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut. tout en étant d'une humeur : enjôleuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SCAR FROM THE PAST
Regrets & Liars... Il m'aura fallu des années avant de réaliser le mal que j'avais fait et les erreurs que j'ai commises. Aujourd'hui, je vois enfin le mal de mes actes passés et je regrette. Je regrette de ne pas avoir aimé mes parents comme ils le méritaient, de ne pas avoir été la fille dont ils rêvaient. Tous mes choix et toutes ses années de mensonges et de manipulation. Je continue chaque jour de me battre contre le monstre que j'étais. On me dit de tirer un trait sur tout cela, mais ce n'est pas évident d'oublier les cicatrices de notre passé.

SOUL MATE FROM HEAVEN
Jace... Il faudrait un tout un livre pour décrire cette connexion qui nous unie. Je te connais depuis ta naissance, tout bébé tu me faisais déjà fondre. Dès le premier regard que j'ai posé sur toi, je savais que tu serais bien plus qu'un frère d'arme. Nous avons grandis ensemble, nous nous sommes toujours soutenues contre les adversités, mains dans la main nous avancions ensemble. Et même si neuf années nous ont tenus loin l'un de l'autre, mon amour pour toi n'a pas changé. Te revoir après tout ce temps n'a que davantage ravivé cette flamme que j'éprouvais déjà pour toi à l'époque. Nous pensons pareils, nous lisons en l'autre comme dans un livre ouvert. J'ai besoin de toi pour vivre, j'ai besoin de celui que je considère comme mon âme sœur, ma moitié spirituelle. Te perdre serait la pire des choses, car je sais que si tu venais à disparaître avant moi, la mort n'aurait qu'à venir me chercher juste après.

SUNSHINE IN THE DARK
Naya... Ma fille, mon petit ange. Tu ne sais pas à quel point je peux t'aimer ma princesse. Tu es mon rayon de soleil, celle qui illumine ma vie. Un regard tourné vers toi me suffit à me sentir mieux. Tu as été celle qui m'a donné envie de changer, poussé par ton père, je suis devenue une personne meilleure. Pour toi, pour vous. N'oublie jamais ma chérie, ta maman t'aime plus que tout au monde, et elle sera toujours là pour toi, pour te soutenir et t'aider dans chacun des moments de ta vie. Car tu es ma vie. Celle qui me donne envie d'affronter le monde chaque jour rien que pour te rendre fière. Merci pour tout ce que tu as pu faire pour moi en l'espace de si peu de temps.


Journal intime
Mon statut: Célibataire.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé] Love and Sadness feat Tanya Epinguer Mar 25 Avr - 19:38


feat. Elliot Matthews
« Love and Sadness. »
Depuis un peu plus de six mois maintenant, beaucoup de choses ont changées dans ma vie. Que ce soit mon être profond ou les événements autour de moi, rien n’est plus pareil. J’ai appris à devenir une meilleure personne depuis que mon passé est remonté à la surface, appris à concilier celui-ci avec mon nouveau moi. Si je vois les créatures obscures sous un nouveau jour, c’est en partie grâce à plusieurs d’entre elles qui m’ont permis d’ouvrir les yeux sur ce qu’elles sont, c’est-à-dire des personnes comme moi ou les autres chasseurs d’ombre. Ce n’est pas parce que du sang démoniaque coule dans leurs veines qu’elles sont foncièrement mauvaises. Au contraire, certaines seront toujours bien plus bienveillantes que je ne le serai jamais. Parmi ces personnes que j’estime comme meilleure que moi, il y a Elliot Matthews. Un loup garou que j’ai rencontré il y a justement une moitié d’année maintenant. Une personne au cœur tendre et à la gentillesse palpable. Une chose est certaine, cet homme est quelqu’un qui mérite le bonheur. Il me faut reconnaître que je l’aime beaucoup ce garçon, il a su m’écouter et être présent pour moi quand j’en ressentais le besoin. Il a pris soin de ne pas me couper quand je racontais les atrocités que j’avais commises plus jeune, les mauvais choix que j’avais fait. Le tout sans jamais me juger. Je me sens bien quand je suis près de lui, je n’ai plus à ressentir cette crainte qu’on me rejette pour ce que j’étais car lui m’a acceptée telle que je suis.

Seulement, il s’est avéré qu’il ne m’a pas seulement acceptée comme une amie proche, il m’a avoué quelque chose à laquelle je n’étais pas préparée et surtout à laquelle je ne savais pas quoi répondre. Il est tombé amoureux de moi au fil des mois et a osé me le dire il y a de cela une semaine. Seulement, je ne ressens pas la même chose que lui et je le lui ai dit. Je suis amoureuse de Jace et mon cœur est pris par lui. Je due lui dire la vérité, celle que je ne pouvais pas l’aimer, qu’il ne devait pas ressentir cela pour moi et surtout que j’étais désolée de lui faire du mal. Seulement malgré mes paroles, il m’a assuré qu’il serait toujours là pour moi, quoi qu’il arrive et surtout qu’il m’attendrait. Ma seule réaction à ces paroles fut la fuite. Je l’ai laissé dans ce parc sans me retourner alors que je me sentais mal de le laisser ainsi avec des sentiments non partagés.

Voilà qu’une semaine avait passé et je m’inquiétais pour lui. Aucune nouvelle ne m’était parvenue, comme s’il avait disparu de la circulation. J’ai fini par comprendre qu’il avait voulu fuir ses sentiments et surtout me fuir moi loin de la ville. Je ne pouvais que m’en vouloir d’avoir été celle qui lui brise le cœur d’un amour non réciproque. D’autant plus que je tiens énormément à lui, et son absence me manque plus que je ne l’ose me l’admettre.  Pour ces raisons, j’avais fait en sorte de le localiser pour lui parler, même si je ne pensais pas que ma présence l’apaiserait, je voulais tenter le coup quand même. Après quelques recherches, j’avais eu vent d’un loup massif brun roux se dirigeant vers les bois en dehors de la ville. Plusieurs habitants l’avaient signalé et des meurtres d’animaux étaient remontés à la surface. Il ne m’avait pas été très dur de faire le rapprochement entre les carcasses de moutons et le cerf découvert éventré à l’entrée de la forêt.

Il me fallait agir et vite. Plus le temps passait avec Elliot en position de loup, plus il risquait de ne jamais pouvoir revenir en arrière. Et cela, je ne me le pardonnerai jamais. Le Soleil commençait à disparaître dans le ciel alors que je roulais à vive allure sur ma moto en direction de l’orée du bois. Je ne savais pas comment j’allais le retrouver, s’il allait redevenir normal ou si même, il n’était pas trop tard. Je me souvenais encore de notre rencontre quand je lui ai sauvé la vie et ensuite menacé avec amusement en lui faisant comprendre qu’au moindre faux pas, il finirait au bout de ma lame. Les temps avaient changés, aujourd’hui, c’était mon ami, un ami auquel je tenais énormément et je ne sais pas si j’aurai la force de mettre en pratique mes menaces jadis.

A peine j’étais entrée dans la forêt que les hurlements d’un loup me glacèrent le sang. Il était sur le point d’attaquer, il ne me restait plus beaucoup de temps. Armée de ma stèle, je réactivais ma rune de rapidité avant de me saisir de mon épée dont les runes se mirent à briller aussitôt. Je gagnais alors la position d’Elliot et des campeurs le plus vite qu’il m’était possible. Je ne voulais qu’une seule chose, arriver à temps et l’empêcher de faire une erreur. C’est là que je le vis, un majestueux loup brun roux au pelage soyeux. Il m’était étrange de reconnaître que je le trouvais beau même sous sa forme animale, pourtant c’était le cas. Je m’approchais alors doucement de lui, prenant soin de ne pas l’énerver et surtout de garder mon propre calme. Ma respiration se faisait pourtant plus rapide, non que je craigne pour ma vie, mais plutôt pour la sienne.

D’une voix douce, je tendis la main dans sa direction, tout en quittant l’arbre où j’étais cachée pour analyser le terrain. Mon regard se posa sur lui alors que je me rapprochais doucement de sa personne, le cœur battant rapidement dans ma poitrine sous l’effet du stress « Elliot... ». Aussitôt, je pu voir ses yeux noirs se tourner vers moi et mon cœur se serra un peu plus, je tentais de me maîtriser tout en le regardant, m’approchant d’un nouveau pas dans sa direction « C’est moi. S’il te plaît Elliot… ne fais pas quelque chose que tu regretteras. Je n’ai pas envie de te perdre. ». Mes paroles étaient sincères, je m’étais attachée à lui, il faisait partie de ma vie et de mes amis, très proches c’est vrai. Et je ne me voyais pas avec lui mort, sûrement parce que je tiens à lui plus que je ne me l’avoue.
© 2981 12289 0 & .ANGELUS



EVERYTHING IS COMPLICATED ESPECIALLY IN LOVE

Cheat appearances I show a girl who doesn't need more than she already have. A girl who plays with boys and makes believe that they can have more with her. Whereas in truth, my heart and my soul are taken yet. By Jace, my soulmate that I love for many years and for whom, my heart beat every day. But in deep, I need that somebody love me for who I am and accept me with my scars. Maybe, I found this boy but I'm not strong enough to try something with him.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar



Je suis ici depuis le : 17/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Steven R McQueen . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 1028 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 190 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Isabelle Lightwood .Je n'ai qu'un but dans la vie : : vivre la vie que j'ai choisi . Pour cela, je réside actuellement : New York tout en étant d'une humeur : amoureux . Au fait, les crédits reviennent à : .angelus.

Journal intime
Mon statut: Célibataire
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé] Love and Sadness feat Tanya Epinguer Jeu 4 Mai - 23:50



Tellement de chose ce bousculait dans ma tête que je ne savais pas vraiment ou j’en était. Mes émotions et ceux du loup commençaient à s’entremêler ce qui devenait de plus en plus compliquer à me contrôler. J’étais animé par une certaine rage bestiale, un instinct de prédateur qui me poussait vers le crime. Il y avait des sentiments fort en moi qui se percutaient et faisait en sorte que j’étais imprévisible. J’étais devenu imprévisible dans mes mouvements et dans mes pensées. L’animal que j’étais devenu depuis déjà quelque temps prenait lentement le dessus sur l’homme que j’étais. L’animosité enfoui au fonds de moi se réveillait peu à peu revenant partiellement à nos instincts primitifs.

D’une part je savais que ce que je m’apprêtais à faire était mal, mais il y avait aussi l’autre part de moi qui était déchiré part cette animosité qui me poussait à le faire. Je savais que j’étais tout prêt des terrestres et que rien ni personne ne pouvait m’arrêter. Le senteur de ceux-ci avait envahi l’air autour de moi. Je les voyais, mon grognement avait eu l’effet escompté. Je voyais la peur dans leur yeux sachant qu’un loup se trouvait tout prêt. La femme se cachait dernière l’homme qui regardait tout autour de lui en cherchant ma présence. Alors que j’allais sortir de ma cachette pour attaquer, j’entendis une voix. Une voix féminine que je pouvais reconnaitre parmi mille, celle de Tanya. Je pouvais sentir sa présence son odeur si délectable soit t’elle qui se trouvait prêt de moi. Je me tournai et la vue se rapprocher de moi, une main devant elle. J’écartai les pattes et bomba la torse gardant la tête haute. Elle essayait de me parler de me calmer, mais dans l’état que j’étais, un mélange de colère, de rage et de chagrin, il était difficile de me canaliser. Je grognai dans sa direction signalant mon mécontentement. Je tournai la tête en direction des terrestres et revient ensuite vers elle. Mon esprit était tourmenté, d’un côté je voulais attaquer, mais d’un autre je ne voulais pas la blesser.  

J’étais toujours en position agressive, les oreilles vers l’arrière grognant après mon interlocutrice. Je claquai de la mâchoire et d’un coup très rapide, j’allais en direction de Tanya en la faisant tomber au sol. J’étais maintenant par-dessus elle en l’immobilisant avec mes pattes et grognant à son visage. Je réfléchissais à ce que j’allais faire, mais sa voix résonna dans ma tête. Elle ne voulait pas me perdre, tenait-elle vraiment à moi ? J’étais en train de réaliser ce que j’étais en train de faire, ce n’était pas moi, je ne voulais pas la perdre, je ne voulais pas la blesser, je l’aimais. Je cessai de grogner et débarqua de par-dessus elle en poussant des plaintes de tristesse. Je m’assis devant elle et baissa la tête. Je me rapprochai d’elle a nouveau en collant ma tête à la sienne comme elle ne c’était toujours pas relevée. La sentir contre mon pelage avait un effet apaisant sur ma personne. Je me reculai pour plonger mon regard dans le sien avant de commencer ma transformation en forme humaine.

J’étais en train de me retransformer sous ses yeux poussant des plaintes de douleur jusqu’a ma transformation complète. J’étais maintenant nu au sol devant Tanya. Des larmes coulaient le long de mes joues. Je savais que je l’avais déçu, j’avais failli franchir l’impardonnable.

- Je suis terriblement désolé, j’espère ne pas t’avoir blesser lors de ta chute, jamais je n’aurais voulu te faire de mal. Dis-je en relevant les yeux remplis de larmes vers elle. Mon ton tremblotant, mon corps tremblait de tous mes membres. Je ne savais pu quoi penser, j’étais rempli de remord sur le geste que j’avais posé.                                   
   


Revenir en haut Aller en bas
avatar


The New Tanya

Je suis ici depuis le : 28/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Amber Heard . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 2749 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 2891 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être la meilleure mère possible. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut. tout en étant d'une humeur : enjôleuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SCAR FROM THE PAST
Regrets & Liars... Il m'aura fallu des années avant de réaliser le mal que j'avais fait et les erreurs que j'ai commises. Aujourd'hui, je vois enfin le mal de mes actes passés et je regrette. Je regrette de ne pas avoir aimé mes parents comme ils le méritaient, de ne pas avoir été la fille dont ils rêvaient. Tous mes choix et toutes ses années de mensonges et de manipulation. Je continue chaque jour de me battre contre le monstre que j'étais. On me dit de tirer un trait sur tout cela, mais ce n'est pas évident d'oublier les cicatrices de notre passé.

SOUL MATE FROM HEAVEN
Jace... Il faudrait un tout un livre pour décrire cette connexion qui nous unie. Je te connais depuis ta naissance, tout bébé tu me faisais déjà fondre. Dès le premier regard que j'ai posé sur toi, je savais que tu serais bien plus qu'un frère d'arme. Nous avons grandis ensemble, nous nous sommes toujours soutenues contre les adversités, mains dans la main nous avancions ensemble. Et même si neuf années nous ont tenus loin l'un de l'autre, mon amour pour toi n'a pas changé. Te revoir après tout ce temps n'a que davantage ravivé cette flamme que j'éprouvais déjà pour toi à l'époque. Nous pensons pareils, nous lisons en l'autre comme dans un livre ouvert. J'ai besoin de toi pour vivre, j'ai besoin de celui que je considère comme mon âme sœur, ma moitié spirituelle. Te perdre serait la pire des choses, car je sais que si tu venais à disparaître avant moi, la mort n'aurait qu'à venir me chercher juste après.

SUNSHINE IN THE DARK
Naya... Ma fille, mon petit ange. Tu ne sais pas à quel point je peux t'aimer ma princesse. Tu es mon rayon de soleil, celle qui illumine ma vie. Un regard tourné vers toi me suffit à me sentir mieux. Tu as été celle qui m'a donné envie de changer, poussé par ton père, je suis devenue une personne meilleure. Pour toi, pour vous. N'oublie jamais ma chérie, ta maman t'aime plus que tout au monde, et elle sera toujours là pour toi, pour te soutenir et t'aider dans chacun des moments de ta vie. Car tu es ma vie. Celle qui me donne envie d'affronter le monde chaque jour rien que pour te rendre fière. Merci pour tout ce que tu as pu faire pour moi en l'espace de si peu de temps.


Journal intime
Mon statut: Célibataire.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé] Love and Sadness feat Tanya Epinguer Ven 5 Mai - 16:50


feat. Elliot Matthews
« Love and Sadness. »
Mon cœur battait à cent à l’heure dans ma poitrine. La peur m’envahissait à cet instant. Pas pour moi, car je sais me défendre et je sais que dans tous les cas je pourrai me sortir d’un affrontement avec un loup. Mais ici, je m’en faisais pour Elliot qui allait au plus mal à cause de moi et de ce que je lui avais dit. Si bien que lui, de nature bienveillante et tendre était sur le point d’enfreindre les Accords et de s’en prendre à deux terrestres si je n’intervenais pas. Bien entendu, j’aurai pu le laisser faire, ne rien dire à personne, et le laisser vivre. Seulement je sais qu’il ne se le pardonnera jamais à lui-même et d’autres chasseurs viendront pour lui si cela venait à se savoir. Il me fallait donc intervenir pour son propre bien avant que les choses n’aillent si loin que le retour en arrière soit impossible.

Debout devant lui, je m’approchais de ce grand loup avec un calme que j’avais du mal à maîtriser mais que je ne laissais pas transparaître dans mes gestes. Je voulais qu’il se concentre sur moi et lâche de vu les deux campeurs non loin de nous. Il était en position défensive et si pendant un instant j’ai cru qu’il les attaquerait quand même, il se concentra finalement sur moi. Me permettant de ne plus avoir à m’inquiéter pour les deux personnes qui ne savaient rien de ce qui se tramait en ce moment même. Il était énervé, tout son corps était raidi et les grognements me laissaient présager qu’il ne tarderait pas à passer à l’attaque. Si bien que quand il me sauta dessus et me fit tomber à la renverse, je pus me prémunir en tombant correctement sans me faire mal. J’aurai pu l’empêcher de me sauter dessus et le maîtriser, mais ce n’était pas mon envie. Ici, je voulais qu’il se défoule un peu avant de retrouver son calme. Je voulais aussi qu’il puisse lire dans mes yeux que je n’avais pas peur, que je lui faisais confiance et surtout que je savais qu’il ne me ferait jamais de mal.

Sa gueule toute proche de mon visage, il grognait contre moi, et cela se comprenait. Puis rapidement, il reprit ses esprits et se dégagea de sur moi pour s’asseoir juste à côté sans manquer de me regarder. Immédiatement, je me mis à genoux devant lui, voulant montrer que je ne valais pas mieux que lui en restant à sa hauteur. Quand il s’approcha ensuite de moi pour frotter sa tête contre la mienne, je ressentis des frissons de soulagement et de bien-être presque. Si bien, qu’instinctivement, je venais caresser le dessus de sa tête doucement sans manquer de le regarder dans les yeux avec de la tendresse. Lui montrant ainsi que je tenais à lui et que tout irait bien.

Quand il entama sa transformation pour redevenir un être humain, mon cœur se serra fort dans ma poitrine. L’entendre hurler de la sorte, dû à la douleur me déchira de l’intérieur. Il était quelque de bien, et savoir qu’il souffrait aussi bien physiquement que mentalement me faisait du mal. D’autant plus que j’en étais l’entière responsable. Il était à présent nu devant moi, mais sa nudité ne me choqua pas. Ce n’était pas le premier homme que je voyais nu et cela ne serait certainement pas le dernier. Sans prêter attention à cela, je venais me serrer contre lui pour le prendre dans mes bras. Mes yeux s’humidifiaient quant à eux alors que je le serrais plus fort contre moi. Je n’aimais pas le voir pleurer et quand son regard triste se planta dans le mien, je ne pus empêcher mes propres larmes de couler sur mes joues.

Mes mains se posèrent automatiquement sur ses joues alors que tenter de regagner mon calme, mon regard s’intensifiant dans le sien alors que je décidais enfin de prendre la parole. « Tu ne m’as pas fait mal, ne t’en fais pas pour cela. On nous apprend à tomber depuis notre plus jeune âge.. Je sais que tu ne voulais pas me faire mal dans tous les cas, je te connais Elliot. Tu es une personne formidable, douce, attentionnée et prévenante. Tu ne ferais pas de mal à une mouche. Tout comme je sais, qu’au fond, tu n’aurais pas touché à ses deux campeurs. » dis-je d’une voix douce. J’en étais certaine, il ne l’aurait pas fait. Il se serait arrêté avant, car c’est une personne forte, et je sais qu’il vaut mieux que cela.

Je détournais mon regard du sien pour fouiller dans ma sacoche en bandoulière dans laquelle j’avais glissé un maillot d’homme et un jean. Je me doutais que je le retrouverai sous sa forme de loup et qu’il n’aurait rien à porter. Je tendais alors les vêtements avant de lui sourire tendrement, mon regard le fixant à nouveau dans les yeux afin d’éviter de regarder son corps nu. Même si je devais reconnaître que j’étais fortement tentée de laisser mon regard dévier de son visage. Toutefois, ce n’était ni le lieu, ni le moment pour de tels comportements d’autant plus qu’ici, j’étais la responsable de tout ce carnage. « Je t’ai prévu des vêtements. J’espère qu’ils seront à ta taille.. Je me suis dit que.. enfin tu vois, que tu n’aurais certainement pas de vêtements de rechange pour quand tu redeviendrais toi. ».

Je n’osais pas aborder le sujet qui fâche. Je n’osais pas encore parler de ce qui s’était passé entre nous dans Central Park la semaine passée. Il faut dire, que je n’avais surtout pas s’il voulait en parler ni comment je pourrais le dire. Seulement, c’était ma faute et pour commencer, la seule chose dont j’eu la force de répondre alors que cette fois-ci, mes yeux quittaient les siens pour regarder mes mains, je soufflais doucement « C’est moi qui suis désolée.. Désolée pour tout Elliot... ».
© 2981 12289 0 & .ANGELUS



EVERYTHING IS COMPLICATED ESPECIALLY IN LOVE

Cheat appearances I show a girl who doesn't need more than she already have. A girl who plays with boys and makes believe that they can have more with her. Whereas in truth, my heart and my soul are taken yet. By Jace, my soulmate that I love for many years and for whom, my heart beat every day. But in deep, I need that somebody love me for who I am and accept me with my scars. Maybe, I found this boy but I'm not strong enough to try something with him.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar



Je suis ici depuis le : 17/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Steven R McQueen . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 1028 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 190 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Isabelle Lightwood .Je n'ai qu'un but dans la vie : : vivre la vie que j'ai choisi . Pour cela, je réside actuellement : New York tout en étant d'une humeur : amoureux . Au fait, les crédits reviennent à : .angelus.

Journal intime
Mon statut: Célibataire
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé] Love and Sadness feat Tanya Epinguer Mer 10 Mai - 21:16



J’étais maintenant nu devant Tanya les yeux remplis de larme. Cette situation aurait pu être dans d’autre circonstance géante, mais à ce moment précis, je ressentais seulement de la triste et de la honte. Honte de ne pas été capable de me contrôler, honte d’avoir failli franchir l’impardonnable, honte d’avoir déçu la femme que j’aime. Je ne la méritais pas, pourquoi se trouvait-elle ici, Je ne méritais sont intérêt à mon égard, je ne méritais pas son amitié. Je n’étais qu’une bombe à retardement prêt à exploser. J’étais un danger pour les gens qui m’entourait, tant que je n’arriverais pas à contrôler mon loup, elle devrait rester loin de moi. Je ne veux pas la blesser ou lui faire du mal. Cette femme était pour moi ma lueur, mon rayon de soleil, celle qui brillait mes jours et éclaircissait mes nuits. Elle avait sur ma personne une lueur d’apaisement, elle calmait la bête en moi et m’aida à garder le contrôle. La savoir la devant alors que j’étais au plus bas de l’échelle me donnait de l’espoir. L’espoir que peut-être, elle tenait plus à moi qu’elle me laissait paraitre. Je ne savais pas si je devais m’accrocher à cette espoir, mais pour le moment je le faisais. Cette espoir me donnait la force de vouloir continuer malgré tout.

Lorsque Tanya me prit dans ses bras, la tristesse et le chagrin qui noircissait mon coeur laissait place progressivement à un peu de lumière. Elle était là, elle était venue pour moi. Je posai mon regard dans le sien pour m’apercevoir que les larmes étaient aussi montées à ses yeux. Les larmes coulaient aussi le long de ses joues, je ne pu m’empêcher de m’agripper à elle pour la serrer fort dans mes bras. J’étais heureux de l’avoir, heureux qu’elle a réussi à m’arrêter. Je lui serai redevable toute ma vie. Elle savait que si j’aurais causer la mort à ses terrestres, je me le serais jamais pardonné. Ma vie aurait été rempli de remord jusqu’a ma mort et jamais je n’aurais pu me regarder en face. Ces mains étaient posées sur mes joues et je ne pu m’empêcher de mettre ma main sur l’une d’elle en penchant la tête. Mon regard dans le sien avait un mélange de joie et de tristesse. J’écoutais ses paroles tout en laissant couler mes larmes sur mes joues.

- Je suis content que tu n’es rien, je ne m’aurais pas pardonner de t’avoir blesser, comme je ne me serais jamais pardonner si j’avais attaqué ces deux campeurs. Dis-je entre quelques sanglots. Merci de croire en moi, tu es la personne que je tiens le plus sur cette terre et je sais que je t’ai déçu. Dis-je d’une voix triste. Je penchai la tête pour quitter son regard. J’étais tellement déçu de moi-même, déçu de ce que j’avais voulu faire, j’étais incapable de la regarder plus longtemps. Je ne pouvais pas la regarder en fasse sachant ce que je me m’apprêtais à faire avant que celle-ci intervienne.

Elle lâcha mes joues pour fouiller dans son sac. Elle sortie un chandail et un jean qu’elle me tendit. Je pris les vêtements et me levai pour essayer de m’habiller. J’essayai mes yeux du revers de ma main et réussi à mettre les vêtements. Le jean me faisait, mais le chandail était légèrement serrer moulant la forme de mes muscles. Une fois habiller, je regardai à nouveau Tanya cherchant mes mots pour la remercier.

- Je te remercie, disons que mes anciens vêtements devraient être à quelque part en lambeaux, mais je te remercie vraiment d’être arrivé à temps. Dis-je en penchant la tête vers le bas ayant honte de moi-même. Je n’étais pas aussi fort qu’elle pourrait le penser, je n’étais pas aussi fort que Jace.

Je levai à nouveau les yeux vers elle en attendant ses paroles. Elle était désoler, mais désoler pourquoi, elle n’avait rien fait. C’est moi qui avait failli causer tous ses malheurs, c’est moi qui n’avais pas été assez fort pour contrôler mes émotions et qui avait simplement abandonné face à ce qui se trouvait en moi. Je m’approchai d’elle doucement et pris ses mains dans les miennes.

- Tu ni es pour rien, tout est de ma faute, c’est moi qui est tombé amoureux de toi et c’est moi qui a failli causer tout se tord. Rien de tout cela serait arriver si je n’avais pas éprouvé de sentiment envers toi. Dis-je en levant son menton d’une main pour la regarder dans les yeux. Tu ni est pour rien, tu n’es que toi. Tu es une femme tellement merveilleuse et je suis certain que ta fille sera aussi merveilleuse que toi. J’aime la chasseuse d’ombre forte et confiante que tu as toujours été, la mère accompli et protectrice que tu es en train de devenir et la femme formidable et aimante que tu es aujourd’hui. Dis-je tout en essayant de soutenir son regard. Je serrai nerveusement ses mains, ses mots avaient sortis de moi sans réfléchir. Je savais qu’elle n’avais pas les même sentiments que moi, mais je devais lui faire comprendre ce que je ressentais.  

   

                                    
   


Revenir en haut Aller en bas
avatar


The New Tanya

Je suis ici depuis le : 28/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Amber Heard . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 2749 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 2891 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être la meilleure mère possible. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut. tout en étant d'une humeur : enjôleuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SCAR FROM THE PAST
Regrets & Liars... Il m'aura fallu des années avant de réaliser le mal que j'avais fait et les erreurs que j'ai commises. Aujourd'hui, je vois enfin le mal de mes actes passés et je regrette. Je regrette de ne pas avoir aimé mes parents comme ils le méritaient, de ne pas avoir été la fille dont ils rêvaient. Tous mes choix et toutes ses années de mensonges et de manipulation. Je continue chaque jour de me battre contre le monstre que j'étais. On me dit de tirer un trait sur tout cela, mais ce n'est pas évident d'oublier les cicatrices de notre passé.

SOUL MATE FROM HEAVEN
Jace... Il faudrait un tout un livre pour décrire cette connexion qui nous unie. Je te connais depuis ta naissance, tout bébé tu me faisais déjà fondre. Dès le premier regard que j'ai posé sur toi, je savais que tu serais bien plus qu'un frère d'arme. Nous avons grandis ensemble, nous nous sommes toujours soutenues contre les adversités, mains dans la main nous avancions ensemble. Et même si neuf années nous ont tenus loin l'un de l'autre, mon amour pour toi n'a pas changé. Te revoir après tout ce temps n'a que davantage ravivé cette flamme que j'éprouvais déjà pour toi à l'époque. Nous pensons pareils, nous lisons en l'autre comme dans un livre ouvert. J'ai besoin de toi pour vivre, j'ai besoin de celui que je considère comme mon âme sœur, ma moitié spirituelle. Te perdre serait la pire des choses, car je sais que si tu venais à disparaître avant moi, la mort n'aurait qu'à venir me chercher juste après.

SUNSHINE IN THE DARK
Naya... Ma fille, mon petit ange. Tu ne sais pas à quel point je peux t'aimer ma princesse. Tu es mon rayon de soleil, celle qui illumine ma vie. Un regard tourné vers toi me suffit à me sentir mieux. Tu as été celle qui m'a donné envie de changer, poussé par ton père, je suis devenue une personne meilleure. Pour toi, pour vous. N'oublie jamais ma chérie, ta maman t'aime plus que tout au monde, et elle sera toujours là pour toi, pour te soutenir et t'aider dans chacun des moments de ta vie. Car tu es ma vie. Celle qui me donne envie d'affronter le monde chaque jour rien que pour te rendre fière. Merci pour tout ce que tu as pu faire pour moi en l'espace de si peu de temps.


Journal intime
Mon statut: Célibataire.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé] Love and Sadness feat Tanya Epinguer Jeu 11 Mai - 15:30


feat. Elliot Matthews
« Love and Sadness. »
Au moment même où je l’avais serré dans mes bras, j’avais ressenti cette peur en mon sein. La peur qu’il me repousse et ne veuille plus que je l’approche. C’était peut-être bête, mais avec la déclaration qu’il m’avait faite et le fait que je le repousse, il y avait de quoi penser qu’il ne voudrait pas que je le prenne dans mes bras. Pourtant, ce n’est pas ce qui se passa, bien au contraire. Il me serra plus fort dans ses bras alors que je pouvais lire dans ses yeux qu’il me remerciait pour ce qui venait de se passer. Pourtant je n’avais rien fait si ce n’est aider une personne à laquelle je tiens énormément. J’avais alors prolongé notre étreinte, profitant de ce contact et oubliant totalement le fait que je serrais mon ami alors totalement nu contre moi. Son regard plongé dans le mien, je pouvais lire un savant mélange de bonheur et de tristesse. Voir cela en sachant que j’en étais responsable me serra un peu plus encore le cœur, d’autant plus que ses larmes n’aidaient en rien à ce que je ne m’en veuille pas davantage.

Mes mains toujours sur ses joues, je venais doucement essuyer les larmes qui y coulaient, à l’aide de mes pouces. Je n’aimais pas le voir pleurer, et selon moi, cela ne changerait jamais. Mon regard se faisait plus intense encore dans ses pupilles sombres et pourtant si brillantes de larmes. « Je ne le sais que trop bien Elliot. Tu n’es pas une personne méchante, loin de là même. Tu es un quelqu’un de bon et bienveillant et cela, personne ne pourra jamais te l’ôter. N’oublie pas la personne que tu es, car moi je le sais. Cette personne ne m’aurait jamais fait de mal, et aurait su se contrôler avant de faire l’inévitable avec eux. » Mais quand il énonça le fait que je l’avais déçu, un soupire d’agacement s’échappa de mes lèvres alors que je le forçais à me regarder en bougeant son menton dans ma direction. « Elliot Matthews tu vas m’écouter maintenant. Tu ne m’as pas déçu, je ne vois même pas pourquoi tu viens à penser cela. Tu ne m’as jamais déçu depuis tout ce temps où je te connais et ce n’est pas aujourd’hui que tu vas commencer. Ce qui s’est passé ici, c’est un accident, et de toute façon, tu n’as rien fait de mal. Je vais bien, ces deux campeurs vont bien. Alors il n’y a eu aucun mal. Donc pas de déception d’accord ? ». J’avais dit cela avec une voix presque autoritaire, mais je voulais lui faire comprendre qu’il n’avait pas à penser cela. Il n’avait pas à se dénigrer de la sorte alors qu’il avait au contraire, réussi à redevenir lui-même.

Après lui avoir donné les vêtements, je détournais la tête pour ne pas le gêner alors qu’il s’habillait devant moi. Il fallait reconnaître qu’une part de moi avait envie de regarder ce qui se passait juste à côté, mais la situation ne s’y prêtait pas et puis, c’était déplacé surtout vu notre relation actuelle. J’en avais profité pour me relever et épousseter mes vêtements pleins de terre et de brins d’herbes. Puis quand il eut fini, il se tourna vers moi sans pour autant oser me regarder. Je décidais alors de m’approcher vers lui et de relever à nouveau son menton doucement pour planter mon regard dans le sien, un tendre sourire se dessina sur mes lèvres alors que je lui répondais enfin « Encore une fois, tu n’as pas à me remercier. Les amis sont faits pour cela. Puis, je serai toujours là pour te soutenir, n’en doute pas Elliot. ». Je n’avais pas manqué de remarquer que le maillot taillait petit et que ses muscles ressortaient plus qu’à l’habitude. J’eu une envie subite de laisser parcourir mes doigts le long de chacun de ses muscles, mais me ravisait avant de glousser un peu pour détendre l’atmosphère « La prochaine fois par contre, je devrai peut être prévoir un maillot un peu plus grand. Tu ne crois pas ? ».

Au moment même où il prit mes mains, je sentis mon cœur s’accélérer dans ma poitrine. J’avais peur de ce qui allait suivre, après tout, j’étais totalement responsable de cette situation et de l’état dans lequel il était aujourd’hui. Il me força à son tour à le regarder dans les yeux alors qu’il m’expliquait que selon lui, il était responsable de tout cela. Et surtout, il me fit une déclaration qui me laissa sans voix sur le coup ; laissant un silence s’installer entre nous. Il était nerveux, ce qui se sentait alors qu’il serrait mes mains plus fort et avait du mal à me regarder dans les yeux. Ce qu’il venait de me dire ne me laissa pas indifférente, loin de là même. Si bien que j’en avais les larmes aux yeux.

Sans réfléchir, je venais embrasser tendrement sa joue, m’y attardant quelques secondes pour le remercier de ce qu’il venait de me dire, le cœur encore battant dans ma poitrine. Puis je serrais à mon tour ses mains doucement avant de rompre enfin le silence que j’avais laissé se faire. « Je ne sais trop quoi dire à ça. Si ce n’est que je te remercie Elliot. Je te remercie de croire en moi, de me faire confiance quant à mon devenir, de penser que je suis une bonne personne malgré mon passé chaotique. Je te remercie d'être la personne formidable que tu es. J’ai fait la rencontre de beaucoup de personne durant ma vie, mais j’en ai rarement vu avec un cœur aussi gros que le tien. Tout ce que tu viens de dire, c’est la preuve de ce que je te disais tout à l’heure. Tu es une bonne personne Elliot, et tu es fait pour le bien, pour rendre heureux les autres. Tu n’es pas là pour faire du mal ou blesser les autres. Que ce soit physiquement ou psychiquement. »

Je marquais une pause doucement en venant caresser doucement sa joue sans le quitter des yeux, gardant la même intensité dans mon regard « Quant aux sentiments… Cela ne se contrôle pas. Bien entendu que j’aurai préféré que tu ne tombes pas amoureux de moi, que tu ne souffres pas que cela ne soit pas réciproque. Mais le cœur ne se commande pas, quoi qu’on en dise. Ce n’est pas ta faute non plus. Tu n’as pas décidé de qui tu aimerais, alors tu n’as pas à t’en excuser ou penser que c’est de ton fait. Mais quoi qu’il puisse arriver par la suite, je serai toujours là pour toi. Sache-le. Tu pourras toujours compter sur moi Elliot. Je tenais à te le dire. ».
© 2981 12289 0 & .ANGELUS



EVERYTHING IS COMPLICATED ESPECIALLY IN LOVE

Cheat appearances I show a girl who doesn't need more than she already have. A girl who plays with boys and makes believe that they can have more with her. Whereas in truth, my heart and my soul are taken yet. By Jace, my soulmate that I love for many years and for whom, my heart beat every day. But in deep, I need that somebody love me for who I am and accept me with my scars. Maybe, I found this boy but I'm not strong enough to try something with him.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar



Je suis ici depuis le : 17/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Steven R McQueen . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 1028 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 190 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Isabelle Lightwood .Je n'ai qu'un but dans la vie : : vivre la vie que j'ai choisi . Pour cela, je réside actuellement : New York tout en étant d'une humeur : amoureux . Au fait, les crédits reviennent à : .angelus.

Journal intime
Mon statut: Célibataire
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé] Love and Sadness feat Tanya Epinguer Jeu 18 Mai - 6:09



J’avais l’estomac noué, il était noué par la tristesse et la joie. Je ne pouvais m’empêcher de serrer Tanya le plus fort possible dans mes bras. D’un côté, j’étais plus que heureux de la voir et de l’autre côté, son visage me rappelait ce dur moment. Pourtant, elle est là, je pouvais la sentir. Je pouvais sentir son odeur enivrante, son parfum, son odeur qui avait sur moi un effet rassurant. Je pouvais aussi ressentir ses bras autour de mon corps, ressentir la chaleur sur ma peau, le contact de son corps contre le mien venait apaiser les tremblements de mon corps qui était encore sous les effets de la transformation. J’aimais cette femme de tout mon être sachant très bien que ce n’était pas ce qu’elle ressentait en retour, mais néanmoins, je ne pouvais m’empêcher de l’aimer.

Plongeant moi aussi dans son doux regard, me rassurait, elle était là ou plutôt, elle était enfin là dans une situation ou je pensais désespérée. Elle était la seule personne sur cette terre qui avait pu réussir à me stopper et elle serait aussi la seule. C’étai la seule personne qui avait un effet rassurant et apaisant sur ma personne et assez pour calmer la bête qui sommeillait en moi. Elle essaya mes larmes qui coulaient le long de mes joues, je restai là en silence ne sachant pas vraiment quoi dire, mais lorsqu’elle parla je l’écoutai sans broncher et sans détourner mes yeux de celle-ci. J’avais le coeur gros, et je sentais une boule se former dans mon estomac.

- Je te remercie, merci de croire en moi et de me donner cette force de continuer, mais je ne sais pas si je suis aussi fort que tu le prétend, le loup… je veux dire, j’avais vraiment l’intention de les tuer. Dis-je d’une voix sanglotante. J’avais honte du geste que j’avais failli commettre, honte d’avoir eu l’intention de briser les accords. Je ne sais pas si j’aurais réussi à me contrôler à temps, si j’aurais réussi à reprendre le dessus sur la bête. Dis-je en détournant mon regard de Tanya. J’avais prononcer ces mots avec une certaine déception, une déception envers moi-même.

Alors que j’avais détourné son regard, Tanya me força à la regarder à nouveau. Cette fois-ci je ne pouvais pas me défiler. Je la regardai alors que les larmes continuaient de monter à mes yeux sans pour autan couler le long de mes joues. Je me torturais moi-même en me disant que si elle ne serait pas intervenue, j’aurais brisé les accords. Prenant une vois plus autoritaire, je restai un tantinet surpris. Je me forçai à l’écouter sachant qu’elle avait raison. Je hochai la tête en guise de compréhension et laisser couler un larme sur une de mes joues en l’essuyant du revers de la main. Je devais me ressaisir et arrêter de pleurer. J’avais pris les vêtements que Tanya m’avait tendu et m’était forcer de m’habiller, car je faisais un peu tenu d’Adam présentement. Une fois habiller, je me tournai vers elle en gardant la tête baisser et fixant le sol. Tanya releva une fois de plus mon menton pour me forcer à la regarder.

-D’accord, je ne douterai pas de toi. Je sais que tu seras toujours là pour moi et je crois que c’est aussi pour cela tu es la personne la plus important à mes yeux. Dis-je en soutenant son regard. J’avais dit ses mots plus calmement, j’avais arrêté de pleurer sur mon sort. Je voulais lui montrer que je m’étais ressaisis. Je regardai le maillot qu’elle m’avait donner et la regarda à nouveau en souriant. Je crois que tu as raison, à moins que tu veux seulement profiter de la vue. Dis-je en laissant tomber un petit sourire.

Tanya était réellement pour moi la personne qui comptait le plus. C’était la première shadowhunter que j’avais rencontré et aussi l’une des premières personnes qui avait accepter ma nature de loup-garou. Elle avait été pour moi une source d’inspiration et un moyen pour moi de me dire que la vie continu et que je pouvais me faire des amis malgré ma nature. Mon coeur avait fait deux tours. Je pouvais encore sentir les lèvres de Tanya sur ma joue après qu’elle y est déposé un baiser.

-Je croirai toujours en toi quoi qui l’arrive, tu es la personne qui compte le plus pour moi et je ferais tout pour toi. Tu es aussi une personne bien malgré tout ce qui a pu passer, mais je sais que tu es entrain de devenir une meilleure personne, une femme merveilleuse.
Dis-je d’un ton sincère. Je continuai de serrer ses mains, je ne pouvais pas les lâcher, je voulais garder un contact physique avec elle.

Je soutenais son regard, mais ses mots me faisait mal. Je savais qu’elle avait raison et réentendre encore une fois qu’elle ne partageait pas mes sentiments était encore dur pour moi. C’était dur de devoir accepter ce fait, puisque je l’aimais de tout mon être.

- Merci d’être là pour moi, mais je dois te mentionner que pour le moment c’est dur pour moi. Dur d’accepter que tu ne partage pas ce que je ressens alors que je t’aime plus que jamais. Sache que je te remercie d’être là, mais je vais avoir besoin de temps. J’aurais besoin de temps, de me faire à l’idée que toi et moi ce n’est pas possible alors qu’à chaque fois que je te vois mon coeur fait trois tour sur lui-même.  Qu’à chaque fois que tu touche ma peau, un frisson parcours mon corps tout entier et me donne juste l’envie de te serrer dans mes bras et de t’embrasser. Dis-je en caressant également sa joue. Je viens poser un baiser sur son front avant de coller ma tête contre la sienne. Je fermai les yeux quelque seconde avant de les ouvrir à nouveau et de me décoller la tête de la sienne. Je t’aime et ce sentiment ne changera sûrement pas, mais j’aurai besoin de temps pour me faire à l’idée que nous ne serons jamais plus que des amis à moins que tu décide qu’il n’en sera plus ainsi. Alors là, je serais prêt à te donner la vie que tu rêves et à t’aimer et te chérir du plus profond de mon être. Dis-je en la regardant. J’avais dit tout cela le plus sincèrement possible. J’aimais cette femme plus que tout au monde et je voulais qu’elle le sache.        
       
   

                                    
   


Revenir en haut Aller en bas
avatar


The New Tanya

Je suis ici depuis le : 28/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Amber Heard . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 2749 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 2891 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être la meilleure mère possible. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut. tout en étant d'une humeur : enjôleuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SCAR FROM THE PAST
Regrets & Liars... Il m'aura fallu des années avant de réaliser le mal que j'avais fait et les erreurs que j'ai commises. Aujourd'hui, je vois enfin le mal de mes actes passés et je regrette. Je regrette de ne pas avoir aimé mes parents comme ils le méritaient, de ne pas avoir été la fille dont ils rêvaient. Tous mes choix et toutes ses années de mensonges et de manipulation. Je continue chaque jour de me battre contre le monstre que j'étais. On me dit de tirer un trait sur tout cela, mais ce n'est pas évident d'oublier les cicatrices de notre passé.

SOUL MATE FROM HEAVEN
Jace... Il faudrait un tout un livre pour décrire cette connexion qui nous unie. Je te connais depuis ta naissance, tout bébé tu me faisais déjà fondre. Dès le premier regard que j'ai posé sur toi, je savais que tu serais bien plus qu'un frère d'arme. Nous avons grandis ensemble, nous nous sommes toujours soutenues contre les adversités, mains dans la main nous avancions ensemble. Et même si neuf années nous ont tenus loin l'un de l'autre, mon amour pour toi n'a pas changé. Te revoir après tout ce temps n'a que davantage ravivé cette flamme que j'éprouvais déjà pour toi à l'époque. Nous pensons pareils, nous lisons en l'autre comme dans un livre ouvert. J'ai besoin de toi pour vivre, j'ai besoin de celui que je considère comme mon âme sœur, ma moitié spirituelle. Te perdre serait la pire des choses, car je sais que si tu venais à disparaître avant moi, la mort n'aurait qu'à venir me chercher juste après.

SUNSHINE IN THE DARK
Naya... Ma fille, mon petit ange. Tu ne sais pas à quel point je peux t'aimer ma princesse. Tu es mon rayon de soleil, celle qui illumine ma vie. Un regard tourné vers toi me suffit à me sentir mieux. Tu as été celle qui m'a donné envie de changer, poussé par ton père, je suis devenue une personne meilleure. Pour toi, pour vous. N'oublie jamais ma chérie, ta maman t'aime plus que tout au monde, et elle sera toujours là pour toi, pour te soutenir et t'aider dans chacun des moments de ta vie. Car tu es ma vie. Celle qui me donne envie d'affronter le monde chaque jour rien que pour te rendre fière. Merci pour tout ce que tu as pu faire pour moi en l'espace de si peu de temps.


Journal intime
Mon statut: Célibataire.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé] Love and Sadness feat Tanya Epinguer Dim 21 Mai - 17:44


feat. Elliot Matthews
« Love and Sadness. »
C’était un peu le comble quand on y songeait. Voilà que c’était Elliot qui me remercie d’avoir cru en lui et de lui donner la force de continuer à avancer, de se reprendre. Alors qu’il y a encore peu, c’était moi qui le remercier pour quasiment la même chose. Je l’avais remercié cette nuit dans le parc de croire en moi et en mon avenir malgré les atrocités que j’avais pu commettre dans le passé. Il m’avait dit que le passé devait être mis derrière soi et si on en avait la force, on continuerait à avancer pour être une meilleure personne que celle qu’on pouvait être avant. Là où il aurait pu me haïr pour celle que j’avais été, il m’acceptait malgré tout, avec mes cicatrices, mes erreurs et mon passé peu glorieux. Et maintenant, c’est lui qui s’en voulait d’avoir été sous le contrôle de ses émotions, de son côté sauvage. Seulement, il ne voyait pas la personne que je peux voir moi. Une personne bien plus forte et courageuse que lui ne le prêtant.

C’est pour cette raison que je le forçais à me regarder, à ne pas détourner le regard, car ainsi, il pourrait y lire à quel point il est une bonne personne dans mes yeux. Je glissais ma main sur sa joue pour la caresser doucement du bout de mon pouce, esquissant un sourire que je voulais rassurant alors que moi aussi je soutenais son regard à cet instant précis. « Tu dis que tu ne doutes pas de moi Elliot, que je serais là pour toi. Alors si tu ne doutes réellement pas de cela, tu dois me croire pour le reste aussi. Tu es une personne bien plus forte et courageuse que tu ne le prêtant. Et au fond de toi, tu dois sûrement le savoir. Avec ou sans moi ici, tu te serais stoppé et tu aurais repris le contrôle du loup. C’est une certitude. Car... » Je marquais une pause en venant poser ma main sur sa tempe avec un doux sourire dessiné sur mes lèvres « Tu es vraiment plus brave que tu peux le penser. Tu as des doutes, on en a tous à certains moments de la vie. Mais tu ne dois plus les avoir, tu as le contrôle. Tu aurais pu les attaquer dès le départ, tu aurais pu les tuer, et pourtant, tu as maintenu le loup un maximum. Tu aurais pu te transformer dans cette ruelle face à ces deux vampires alors que tu étais encore un jeune novice, et pourtant, tu t’es immédiatement calmé. Et pourquoi ? Parce que Elliot Matthews, tu es plus fort que tu ne le penses. Tu ne crois pas en toi, c’est juste là où est ton problème. Le jour où tu croiras en toi comme les autres autour de toi, comme moi, peuvent le faire. Alors tu comprendras ce que nous voyons réellement quand on te regarde. ».

L’atmosphère se détendit un peu quand il énonça que je voulais profiter de la vue de ses muscles sous son maillot très ajusté. Je m’étais aussitôt mise à rire doucement, c’est vrai que je n’avais pas forcément visé juste quant à la taille du maillot à lui ramener. Mais maintenant qu’il le disait, mon regard s’attarda un peu sur ses muscles qui se dessinaient sous le tissu. Je devais bien reconnaître qu’il était bien charpenté et surtout qu’il était parmi les hommes les mieux bâtis que j’avais pu côtoyer. Reprenant mes pensées, je me mis à lui sourire en coin avant d’hausser les épaules à sa réplique « Vous m’avez percé à jour Monsieur Matthews. J’ai fait exprès d’apporter un maillot que je savais trop petit pour vous, dans l’unique but de pouvoir poser mon regard sur votre corps. Voilà mon stratagème découvert. Quelle sera ma punition pour mon crime ? » dis-je avec un regard sérieux qui disparut rapidement au profit d’un rire franc. Cela me faisait vraiment du bien à cet instant de pouvoir rire de la sorte.

Il serrait toujours mes mains dans les siennes, et c’était loin de me déplaire. Elles étaient chaudes et réconfortantes, même si à cet instant, je n’étais pas celle de nous deux qui avait besoin d’être rassuré. Il n’y avait pas seulement son contact physique qui me faisait chaud au cœur, ses paroles aussi faisaient du bien à entendre par les temps qui courent. Même si on me le répète souvent, même si Jace ne cesse de me dire à quel point je suis devenue une meilleure personne à laquelle mes parents et notre fille seraient fière ; l’entendre à nouveau fait toujours du bien. Je lui souriais doucement avant de répondre « Je te remercie de faire partie de ceux qui me soutiennent et croient en moi malgré mon passé. Merci Elliot de ne pas me juger pour celle que j’ai été, mais bien sur celle que je suis actuellement et je serai demain. Cela me fait du bien d’entendre cela. ».

Toutefois, quand il énonça à quel point il était encore dur pour lui de m’entendre lui dire que ce n’était pas réciproque. Je me sentis gênée. J’ai horreur de lui faire du mal, et voilà que je ne faisais qu’enfoncer à nouveau le couteau dans la plaie encore vive. Quand il me fit cette déclaration alors qu’il caressait ma joue, je me sentie frissonner. C’était étrange comme sensation, et encore plus de savoir que l’inverse ne serait certainement jamais possible. Son baiser sur mon front m’apaisa sur le fait qu’il ne me détestait pas malgré tout, et je savourais presque l’instant où il accola nos fronts. Et les paroles qui suivirent ne m’aidèrent en réalité pas à ne pas me sentir coupable de ce que je lui infligeais. Il serait prêt à attendre qu’un jour mes sentiments changent et que j’éprouve plus que l’amitié actuelle à son égard. Les mots qui sortaient de sa bouche sonnaient telle une déclaration, et cela me touchait réellement. Ce n’était pas évident de se dire qu’on était celle qui brisait le cœur d’un garçon si tendre et gentil et qui plus est, nous aimes sincèrement et profondément.

Je répondis enfin, ayant du mal à soutenir son regard à cet instant « Elliot… Je ne sais pas quoi dire. Je veux dire, ce que tu me dis me touche énormément et je suis honorée par tout cela. Mais d’un autre côté, je suis sincèrement et profondément désolée que cela ne soit pas réciproque car cela me blesse de te faire du mal. Tu ne sais pas comment je peux m’en vouloir de te faire souffrir alors que je vois bien le garçon gentil, drôle, attentionné et prévenant que tu es. Tu es quelqu’un de fort, je ne cesse de te le répéter. Et j’espère vraiment que tu pourras surmonter cela. Que je ne serai plus celle que tu aimes mais qui pourtant te fait souffrir. Car tu mérites tellement mieux, une femme qui t’aimera à ta juste valeur, qui ne sera pas un ancien monstre. Et... » Je marquais une pause avant de reprendre en ayant toujours cette difficulté à le regarder dans les yeux « Même si admettons, je venais à être avec toi. Tu ne le supporterais pas. Car, si il y a une chose qu’il faut savoir entre Jace et moi, c’est qu’il n’y a pas seulement l’amour que je lui porte. Je veux dire, notre relation est tellement plus que cela. Lui et moi on est des âmes sœurs. Pas dans le sens où toi tu l’entendrais. Notre définition à nous serait plus dans le sens de deux âmes identiques, deux morceaux qui se réassemblent et qui ont besoin de l’autre moitié pour exister. Dans cette philosophie, il faudrait m’accepter avec notre lien particulier. Ce lien qui fait que je ne pourrai jamais m’éloigner de lui, que j’ai besoin de lui dans ma vie, d’être proche de lui et d’avoir des moments tendres à ses côtés. Je ne parle pas forcément de sexe, ce n’est pas ce qui résume notre relation. C’est plus l’aspect spirituel qui prime. Et dans ce sens, j’ai besoin de ma moitié spirituelle à mes côtés. Et cela, je ne suis pas certain qu’un homme soit capable de l’accepter, aussi amoureux soit-il de moi.  ». Je devais me montrer honnête car c’était la vérité. Même si je venais à m’éprendre d’Elliot, Jace aurait toujours cette place dans mon cœur que personne ne pourrait prendre. Il m’est indispensable à ma survie, et ça, je sais bien que cela ne passera jamais auprès de quiconque.
© 2981 12289 0 & .ANGELUS



EVERYTHING IS COMPLICATED ESPECIALLY IN LOVE

Cheat appearances I show a girl who doesn't need more than she already have. A girl who plays with boys and makes believe that they can have more with her. Whereas in truth, my heart and my soul are taken yet. By Jace, my soulmate that I love for many years and for whom, my heart beat every day. But in deep, I need that somebody love me for who I am and accept me with my scars. Maybe, I found this boy but I'm not strong enough to try something with him.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar



Je suis ici depuis le : 17/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Steven R McQueen . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 1028 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 190 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Isabelle Lightwood .Je n'ai qu'un but dans la vie : : vivre la vie que j'ai choisi . Pour cela, je réside actuellement : New York tout en étant d'une humeur : amoureux . Au fait, les crédits reviennent à : .angelus.

Journal intime
Mon statut: Célibataire
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé] Love and Sadness feat Tanya Epinguer Lun 29 Mai - 3:05



Tanya avait le don pour trouver les mots pour me rassurer et me redonner confiance en moi. Ma nouvelle vie était encore dur à assimiler et j’avais encore du mal à accepter mon côté garou. Je me contrôlais de mieux en mieux, mais je ne savais si je pouvais me contrôler autant que Tanya pouvait le prétendre. Je doutais encore de moi, étais-je aussi fort qu’elle pouvait le prétendre ? Je devais me convaincre que oui si je voulais encore croire que j’étais une aussi bonne personne que Tanya pouvait le penser.

Je ne pouvais pas détourner mon regard de Tanya, celle-ci voulait que je la regarde et que je l’écoute. Lorsque je sentie sa main sur ma joue je fermai tranquillement les yeux avant de les rouvrir. Je soutenais à présent son regard en écoutant ses paroles à mon sujet. Je ne pensais pas qu’elle me voyait aussi fort que ça, je n’aurais pas pu croire qu’elle pensait ça de moi. J’étais à la fois surpris, amis aussi heureux en l’écoutant parler. Le pire dans tout ça, c’est que je savais qu’elle avait raison. Je ne croyais pas assez en moi, je n’avais pas cette confiance comme Jace pouvait avoir. Je devais à présent et dans l’avenir avoir confiance en moi et en mes capacités. Je devais lui montrer, non lui prouver, que je savais ce que je faisais et que je serais en mesure de la protéger et non dans la crainte de lui faire du mal.

- Tu as raison, je dois arrêter de me cacher dernière la crainte de mes nouvelles capacités. Dis-je en prenant plus de conviction. Je sais que je dois travailler la dessus et croire en moi. Je sais que je suis quelqu’un de bien et j’avais je ne ferais de mal à quiconque, mais sous cette forme, mes émotions et ceux du loup se mélange et parfois m’embrouille, mais je compte travailler la dessus. Seulement là, je serais convaincu que tu as raison, lorsque je serai véritable capable de prendre le dessus sur les émotions de loup alors là, je serai que je ne suis pas une menace pour personne. Dis-je avec une voix assurée. Je savais ce qui me restait à faire et je ferais tout pour y parvenir.

J’allais devoir m’entrainer plus durement et canaliser mes forces pour les fusionner avec celle du loup. Je savais que ça n’allait pas être facile, mais j’étais prêt  travailler dur pour elle, pour Tanya. J’avais l’écouter parler en disant qu’elle savait que je ferais jamais de mal à personne, mais je voulais me convaincre moi, je voulais être sûr à cent pour-cent que jamais ça allait arriver. Je détestais perdre le contrôle  et le fait de ne pas avoir entièrement le contrôle sur mon loup me rendait fou et me faisait douter de moi. Je voulais devenir  une meilleure personne, me prouver à moi-même que jamais le loup ne prendrait le dessus sur moi et que je serais toujours en parfaite contrôle de mes moyens.

L’atmosphère c’était calmer, on pouvait sentir que la tension avait légèrement baisser. Je rie en la regardant, elle avait le don de savoir me faire rire dans des situations plus qu’étrange. Je me regardai avant de la regarder ensuite à son tour.

- Vous savez Mademoiselle Epinguer que vous n’avez pas besoin de m’apporter un maillot trop petit pour regarder ma musculature, vous n’avez seulement qu’à le demander et je vous le montrerez avec grand plaisir.
Dis-je en la regardant intensément. Je souris suite à mes paroles, elle savait que je ferais tout ce qu’elle voulait. Je me sentais à sa merci et le fait d’avoir des sentiments pour elle amplifiait ce que je pensais. Je rie légèrement en continuant de plonger mon regard dans le sien, dans ses yeux si beaux étaient-il, qui me faisait chavirer. J’aimais tout d’elle, du bout de ses pieds jusqu’à ses donc et soyeux cheveux blonds.

Mes mains étaient toujours dans les siennes, je refusais de les lâcher. Son contact m’étais rassurant même s’il faisait battre mon coeur plus rapidement. J’avais toujours cette joie soudaine de la voir et des frissons de sa peau contre la mienne. Ces remerciements m’allait droit au coeur, j’étais content qu’elle apprécie le fait que je la soutiens même si c’était pour moi quelque chose de facile.

- C’est naturel pour moi de te soutenir. Tout le monde fait des erreurs dans la vie, mais ça ne fait pas de nous de mauvaise personne. Je sais que tu es quelqu’un de bien malgré ton passé et je croirai toujours en toi quoi qu’il peut arriver. Peu importe ce qui pourra arriver, tu pourras te dire qu’il y'a au moins une personne sur cette tête qui te soutiendra autan dans tes moments heureux que dans tes moments difficiles. Dis-je en l’attirant vers moi. Je la serra contre moi en déposant un baiser sur sa tête. Sa tête sur mon torse, je ne savais pas si elle pouvait entendre comment mon coeur pouvait battre vite à son contact.

Je me détachai doucement d’elle pour la regarder. J’écoutais ses paroles qui était dur pour moi à entendre. Je savais pourtant que cela allait arriver, je savais qu’elle n’éprouvait pas les mêmes sentiments que moi, mais l’entendre encore une fois de sa bouche était comme recevoir  un poignard directement de la coeur. Je savais que ce n’était pas de sa faute et que les sentiments ne se contrôlaient pas, mais de mon coté, je l’aimais d’un amour plus que sincère. Pour moi elle était la bonne personne et je l’acceptais malgré tous ses défauts et ses qualités, malgré son passé, son présent et son future. Je l’écoutais parler de son lien avec Jace et d’une certaine façon je comprenais sans réellement comprendre. Je n’avais pas se genre de lien avec personne, mais je pouvais d’une certaine façon sentir ce que cela pouvait représenter pour elle. Même s’il était dur pour moi d’accepter cela, je le ferais, car mon amour pour elle était plus grand qu’elle pouvait l’imaginer.

- Première chose, tu n’es pas un monstre ! Tu es une femme merveilleuse et malgré ce que tu pourrais penser, tu es la femme que je veux à mes cotés. Tu es la plus merveilleuse des femmes que je connaisse. Il n’y a pas d’autre femme au monde que je voudrais près de moi à part toi. Dis-je avec une certain conviction qui m’étonnait moi-même à cette instant avant de reprendre. Je crois que tu ne mesure pas tout l’amour que je te porte. Je comprend le lien qui t’unie avec Jace et je l’accepte. J’accepterais toujours le fait que Jace soit dans ta vie même si on est ensemble. Il est le père de ton enfant et si tu me dis que tu as besoin de lui et de sa présence pour heureuse alors qu’il en soit ainsi. Je te ne mentirais pas sur le fait qu’on deviendra surement pas les meilleurs amis du monde, mais je ferais tous les efforts pour toi et ta fille. Je t’aime tellement que tu ne peux pas imaginer comment et peu importe ce qui peu arriver je te respecterais toujours et j’accepterais le lien que tu partage avec Jace parce que je t’aime. Dis-je en prenant finalement une respiration. Tout était sortie rapidement de ma bouche, mais je le pensais vraiment. L’amour que je lui portais était tellement grand, que jamais je n’aurais pu penser éprouver ça pour une femme.            
   

                                    
   


Revenir en haut Aller en bas
avatar


The New Tanya

Je suis ici depuis le : 28/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Amber Heard . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 2749 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 2891 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être la meilleure mère possible. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut. tout en étant d'une humeur : enjôleuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SCAR FROM THE PAST
Regrets & Liars... Il m'aura fallu des années avant de réaliser le mal que j'avais fait et les erreurs que j'ai commises. Aujourd'hui, je vois enfin le mal de mes actes passés et je regrette. Je regrette de ne pas avoir aimé mes parents comme ils le méritaient, de ne pas avoir été la fille dont ils rêvaient. Tous mes choix et toutes ses années de mensonges et de manipulation. Je continue chaque jour de me battre contre le monstre que j'étais. On me dit de tirer un trait sur tout cela, mais ce n'est pas évident d'oublier les cicatrices de notre passé.

SOUL MATE FROM HEAVEN
Jace... Il faudrait un tout un livre pour décrire cette connexion qui nous unie. Je te connais depuis ta naissance, tout bébé tu me faisais déjà fondre. Dès le premier regard que j'ai posé sur toi, je savais que tu serais bien plus qu'un frère d'arme. Nous avons grandis ensemble, nous nous sommes toujours soutenues contre les adversités, mains dans la main nous avancions ensemble. Et même si neuf années nous ont tenus loin l'un de l'autre, mon amour pour toi n'a pas changé. Te revoir après tout ce temps n'a que davantage ravivé cette flamme que j'éprouvais déjà pour toi à l'époque. Nous pensons pareils, nous lisons en l'autre comme dans un livre ouvert. J'ai besoin de toi pour vivre, j'ai besoin de celui que je considère comme mon âme sœur, ma moitié spirituelle. Te perdre serait la pire des choses, car je sais que si tu venais à disparaître avant moi, la mort n'aurait qu'à venir me chercher juste après.

SUNSHINE IN THE DARK
Naya... Ma fille, mon petit ange. Tu ne sais pas à quel point je peux t'aimer ma princesse. Tu es mon rayon de soleil, celle qui illumine ma vie. Un regard tourné vers toi me suffit à me sentir mieux. Tu as été celle qui m'a donné envie de changer, poussé par ton père, je suis devenue une personne meilleure. Pour toi, pour vous. N'oublie jamais ma chérie, ta maman t'aime plus que tout au monde, et elle sera toujours là pour toi, pour te soutenir et t'aider dans chacun des moments de ta vie. Car tu es ma vie. Celle qui me donne envie d'affronter le monde chaque jour rien que pour te rendre fière. Merci pour tout ce que tu as pu faire pour moi en l'espace de si peu de temps.


Journal intime
Mon statut: Célibataire.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé] Love and Sadness feat Tanya Epinguer Dim 4 Juin - 21:18


feat. Elliot Matthews
« Love and Sadness. »
S’il y a bien une chose qu’on nous apprend à nous les chasseurs, c’est de croire en nous et d’être sans crainte, et cela dès notre plus jeune âge. Il paraissait évident que pour moi, la crainte était quelque chose de presque totalement révolue, du moins dans des domaines tels que le combat et la mort. En matière de sentiments, il m’arrivait bien sûr de ressentir de la crainte, comme celle de perdre ceux que j’aime par exemple. Mais en dehors de cela, je sais être une personne forte qui croit en soi. Et c’était exactement ce que j’essayais de faire faire à Elliot, de le faire croire en lui. Il ne croit pas assez en lui, et pourtant il le devrait. Il a été plus résistant que bien des loups que j’ai pu rencontrer durant ces dernières années. Et le voir, avec si peu de confiance en lui, me fait de la peine car je sais qu’il vaut mieux que cela.

Mais le voir ainsi déterminé à avoir le dessus sur ce sentiment, à se battre pour montrer qu’il est plus fort et surtout pour qu’il se le prouve à lui-même, me faisait plaisir à voir. Voilà qu’il se réveillait enfin, et j’espère sincèrement qu’il continuera dans cette voie. En tout cas, je compte bien l’aider à ce que ce soit le cas, et surtout qu’il puisse enfin avoir pleinement confiance en lui-même comme moi j’ai confiance en lui. Je lui adressais alors un grand sourire devant cette détermination que je présageais sans faille « C’est ça que je veux voir chez toi. Cette volonté de réussir, de ne plus être l’esclave de ton côté loup. Et je ne doute pas que tu y arriveras. Tu as plus de volonté et de force que tu peux le penser. Tu ne dois plus avoir peur du loup qui sommeille en toi, tu dois au contraire l’asservir, l’utiliser à ton avantage et en retirer toute la force qui l’anime. Tu dois faire un avec lui, et non le craindre. ».

La remarque qu’il avait faite à propos de sa musculature et de moi pouvant y avoir accès, m’arracha un rire franc mais qui faisait du bien. Il est vrai qu’on pourrait presque dire qu’il était à ma merci, non que je le veuille. Mais le fait qu’il soit amoureux de moi n’y aidait pas, bien au contraire. Et si d’ordinaire, admirer le torse d’un homme ne me dérangeait absolument pas, avec lui, c’était tout à fait différent. Sûrement à cause de ses sentiments à mon égard, et le fait que j’avais l’impression d’abuser en quelque sorte de cet avantage dans notre relation. C’est pour cela que je repris mon sérieux, gardant néanmoins un sourire sur mes lèvres alors que nos regards se plongeaient l’un dans l’autre intensément. « Je ne le sais que trop bien mon cher Matthews. Mais je ne voudrais pas abuser d’une telle supériorité à votre égard. Bien au contraire. Quand bien même votre musculature fait tout pour que mon regard s’y égard. Je me dois de rester raisonnable. ».

Ses mains se cramponnaient aux miennes, non pour me déplaire, alors que je pouvais sentir que son cœur battait plus vite dans sa poitrine. C’était cela aussi d’avoir des capacités hors normes grâces aux runes, je pouvais mieux entendre grâce à ma rune pour décupler mon ouïe. Et je dois reconnaître, que l’idée que son cœur batte plus vite en ma présence, me gênait un peu car je savais que c’était dû à ses sentiments à mon égard. D’autant plus que je pouvais ressentir au travers de cette étreinte toute son affection pour moi. Seulement, étrangement, j’appréciais le contact de ses bras chauds m’enlaçant, et je me prêtais au jeu en me serrant d’avantage contre lui, pour le serrer. Il faut dire qu’il avait les mots aussi pour me réconforter. Et même si je savais que l’amour qu’il me porte y joue pour beaucoup, je ne pouvais m’empêcher d’aimer l’entendre me dire tout cela. C’est en me reculant doucement, relevant la tête pour plonger mes iris dans les siennes que je répondais enfin après un court instant de silence, un petit sourire dessiné sur mes lèvres « Tu ne sais pas à quel point ce que tu dis me touche Elliot. Tout le monde n’est pas capable d’une si grande gentillesse que toi. Certaines personnes vont uniquement s’arrêter au passé, sans chercher à comprendre les raisons des actes commis, ni chercher à voir à quel point on essaye de changer pour être meilleur par la suite. Je le sais bien tout cela, et encore une fois que je te remercie d’être là pour moi malgré tout ce que j’ai pu faire ou tout ce qui s’est passé il y a peu. » dis-je d’une voix douce alors que je ne quittais pas mon regard du sien, voulant ainsi lui montrer toute la reconnaissance que j’avais pour lui au travers de cet échange.

Toutefois je ne m’attendais vraiment pas à ce qu’il venait de me dire. Il venait de me faire une énième déclaration, et d’autant plus que ce versant-là portait sur ma relation avec Jace. Je ne pensais pas en énonçant le fait que ce dernier et moi avions une relation que je ne pourrai jamais cesser d’avoir, qu’il l’accepterait quand même. Il ne me faisait plus de doute qu’il m’aimait d’un amour sans limite pour être capable de m’accepter ainsi, avec une relation aussi liée et indescriptible que celle de Jace et moi. Je restais quelques instants sans voix sous ce beau discours qui ne me laissait pas indifférente, bien au contraire. Si je ne me connaissais pas autant, je serai presque prête à parier que mes joues s’empourpraient légèrement à cet instant. Mon regard ne quitta pas le sien alors que je me risquais enfin à répondre à l’homme qui m’aime d’une voix douce « En effet je n’en avais pas toute la mesure jusqu’à maintenant. Je ne pensais pas que quelqu’un accepterait ma relation aussi compliquée soit-elle avec Jace, même quelqu’un qui m’aimerait vraiment. Et pourtant tu le fais, tu dis que tu accepterais cette situation malgré tout. Je ne sais pas quoi dire à vrai dire, si ce n’est que je suis étonnée. Peut-être avais-je sous-estimé l’affection que tu me portes, même certainement pour dire vrai.. A l’heure actuelle, je ne peux pas te promettre qu’un jour ce que je ressens pour toi changera, et je ne pourrai jamais te le promettre. Mais.. je veux bien essayer de passer plus de temps avec toi, et apprendre à t’aimer du moins à ma façon.. » Je me rendais compte que ce n’était pas très clair ce que je venais de dire. Devais-je éclaircir ? Je ne le pensais pas, ce serait lui donner l’espoir de quelque chose qui n’arriverait peut être jamais. Car je sais que même si je venais à me laisser auprès de lui, à l’aimer même, il y aurait toujours une part de moi qui serait amoureuse de Jace. Car chez nous, les chasseurs d’ombre, la première personne dont on tombe amoureux demeure l’amour le plus ancré. Même si on peut aimer d’un amour puissant les personnes qui suivront après, cela ne sera jamais exactement pareil.

La nuit était à présent totalement tombée, et rester dans les bois pour discuter n’étaient pas vraiment ce qu’il y a de mieux. Je me décidais alors à lui adresser un sourire tendre « Nous ferions mieux de rentrer à New York, et de continuer cette discussion dans un endroit plus confortable que le sous-bois. » dis-je avant de glousser avant de me mettre en direction de ma moto qui étaient restée à la lisière de la forêt. Déjà bien avancée, je me tournais enfin vers Elliot, lui adressant un grand sourire cette fois « Alors tu viens ? ». Cela sonnait comme un écho à notre rencontre et peut-être vers une évolution. Seul l’avenir nous le dira.
© 2981 12289 0 & .ANGELUS



EVERYTHING IS COMPLICATED ESPECIALLY IN LOVE

Cheat appearances I show a girl who doesn't need more than she already have. A girl who plays with boys and makes believe that they can have more with her. Whereas in truth, my heart and my soul are taken yet. By Jace, my soulmate that I love for many years and for whom, my heart beat every day. But in deep, I need that somebody love me for who I am and accept me with my scars. Maybe, I found this boy but I'm not strong enough to try something with him.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar



Je suis ici depuis le : 17/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Steven R McQueen . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 1028 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 190 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Isabelle Lightwood .Je n'ai qu'un but dans la vie : : vivre la vie que j'ai choisi . Pour cela, je réside actuellement : New York tout en étant d'une humeur : amoureux . Au fait, les crédits reviennent à : .angelus.

Journal intime
Mon statut: Célibataire
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé] Love and Sadness feat Tanya Epinguer Jeu 8 Juin - 1:28



Les loup-garou sont réputés pour avoir des pertes de contrôle. Je devais essayer de briser cette image que les chasseurs pouvaient avoir de nous. Je devais montrer que je n’étais pas prisonnier de mon loup, mais que c’est moi qui le dominait. Je savais que j’allais devoir m’entrainer rigoureusement pour avoir le dessus, mais c’était un objectif que j’allais pouvoir atteindre. Une fois cet objectif atteint, je pourrais avoir confiance en moi comme Tanya. Elle était pour moi un modèle dans cet art, elle qui était souvent sûr d’elle et en pleine confiance de ses moyens. Je me dis qu’en travaillant fort, moi aussi j’aurais cette même attitude.

-Tu as raison et tu verras, je vais m’entrainer et la prochaine fois que nous allons nous voir, je serai beaucoup plus fort. Dis-je en souriant. J’étais content et motivé, Tanya me donnait la force de continuer et d’être plus que motiver pour lui montrer les progrès que je vais avoir en temps voulu.

La voir me regarder me faisait sourire. Elle savait que je ferais tout pour elle surtout à cause des sentiments que j’éprouvais pour elle. J’étais prêt à bien plus pour elle qu’elle pouvait le penser. Mes sentiments à son égard était très fort. Je sais que les couples créatures obscures et shadowhunter n’était pas souvent très bien vue surtout dans la communauté des chasseurs, mais moi je voulais tenter le coup. Jamais je n’avais éprouvé quelque chose d’aussi fort pour quelqu’un et cela me faisait peur en même temps. J’avais peur qu’elle me voit aussi pour une crainte pour elle et sa fille sachant les antécédent de ma nature.  Je sais bien qu’elle est habitué de côtoyer notre race, mais j’espérais aussi qu’elle voit tout ce que je pourrais faire pour elle.

- Supériorité ? Dis-je en arquant un sourcil. Je rie à cette remarque avant de continuer. Ou est le plaisir si on doit rester raisonnable ? Dis-je avec un petit sourire et en plongeant mon regard intensément dans celui de Tanya. Je savais que je faisais un certain effet à Tanya, mais que celle-ci ne voulait pas profiter de la situation non plus sachant ce que j’éprouvais pour elle. Je trouvais ça dommage en quelque sorte, mais je comprenais aussi son point de vue. Elle ne voulait pas me donner un espoir alors qu’il y en aurait peut-être aucun. Malgré tout, je me disais que même si nous ne serions jamais un couple, je m’efforcerais de rester à ses côtés pour la soutenir.

Je serrai ses mains dans les miennes. L’avoir prêt de moi, me faisait du bien et m’apaisais. Son étreinte, la sentir contre moi en voyant qu’elle me serrait à son tour fit parcourir un frisson dans tout mon corps. Mon amour pour elle toujours plus fort et grandissant était compliqué à gérer ne sachant pas ce que l’avenir pouvait me donner avec la femme qui se tenait debout devant moi. Malgré tout, je faisais tout mon possible pour la soutenir et lui montrer que j’étais avec elle peu importe ce qui allait arriver. J’écoutai ces douces paroles  alors que petit sourire se dessinait sur mes lèvres. J’étais heureux de voir qu’elle acceptait mon soutient. Je ne suis pas Jace, je ne suis pas un shadowhunter, mais même si je suis une créature obscure, j’ai des sentiments et je comprend qu’on peut faire des erreurs.

Mon regard sur elle, je pouvais la voir surprise face à ma dernière déclaration. Je crois qu’elle ne pensait pas que j’étais prêt à tout pour elle et ce même à accepter sa relation avec Jace. Je sais que lui et moi ne serions jamais des amis, mais pour elle j’étais prêt à accepter le fait qu’il soit dans sa vie et à disons le tolérer lorsqu’il est dans les parages. Je souris en voyant ses joues changer de couleur. Je pensais pas que tout ce que j’avais dit pouvait avoir une si grande porter. Je comprenais maintenant que tout ça avait une grande importance pour elle et que jamais elle ne penserait que j’étais en mesure d’accepter tout ça.

Lorsqu’elle me déclara à son tour qu’elle ne pouvait rien me promette, mais qu’elle voulait tente de m’aimer à sa façon, mon coeur fit des bonds dans ma poitrine. Cette fois-ci, c’était moi qui était étonné. Elle avait réussi à faire revivre en moi une lueur d’espoir. Je ne sais pas si c’était bon pour moi, mais je voulais m’accrocher à cette espoir.

-Je comprend et je suis prêt à te donner le temps que tu désire. Je sais que tu ne peux rein me promettre, mais le simple fait que tu veux passer plus de temps avec moi me comble de bonheur. Dis-je en la serrant à nouveau  dans mes bras. On pouvait sentir dans ma voix que j’étais heureux. Cette déclaration avait faite ma journée qui avait pourtant si mal commencée.

La nuit commençait à tomber. Après autant de jour loin de chez moi, je savais qu’il était temps de rentrer à la maison. Je souris à Tanya lorsque celle-ci me proposa ce que j’avais moi-même en tête.

-Très bonne idée, ça va me faire du bien de dormir dans mon lit et de prendre une douche aussi. Dis-je en riant  et en la suivant pour sortir hors de ses bois. La journée avait été dur, mais je rentrai chez moi avec un oeil nouveau. J’espérais d’une certaine manière que mes moments passer avec Tanya allait continuer et que peut-être allions nous devenir plus que des amis.                
   

                                    
   


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé] Love and Sadness feat Tanya Epinguer



Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] Love and Sadness feat Tanya Epinguer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 ::  :: Rp Terminés


 Sujets similaires
-
» Fally I. feat Olivia(candy shop) ADBM
» Come Back With Love [Terminé]
» Love me Tender Swap : photos p.10 à 15 [terminé]
» Premier love....
» Papa Wemba feat Ophelie Winter




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

© SHADOWHUNTERS (2016) appartient à ses admins : Deathtime et .ANGELUS. Toute reproduction totale ou partielle est interdite. Forum optimisé pour GC.