Welcome home, Princess - Hayley [Terminé]

 ::  :: Rp Terminés
avatar


The Gifted Mundane
Je suis ici depuis le : 22/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Dave Franco . J'ai actuellement : 19 ans mais déjà : 830 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 741 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : À rien d'autre .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Survivre et apprendre . Pour cela, je réside actuellement : En ville tout en étant d'une humeur : Curieuse . Au fait, les crédits reviennent à : Pinterest

Journal intime
Mon statut:
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis:
- Shadowhunters -




Welcome home, Princess - Hayley [Terminé]
Mer 8 Mar - 13:52
          


Toute faite de muscles, de piques et de rage, la créature aussi grande que deux hommes me chargea en balayant l'air de ses poings massifs. Solidement campé sur mes deux jambes, je leva mon bouclier couvert de runes étincelantes et absorba l'impact. D'un moulinet de poignet rapide et puissant, ma lame enchantée plongea derrière le genoux du monstre et trancha net les tendons. Avec ça, elle ne risque plus de courir partout, songeai-je. Poussant un hurlement furieux, la créature démoniaque leva un bras pour protéger son torse quand une volée de flèches passa au-dessus de moi, puis abattu ses deux énormes poings. Dans un craquement sinistre, mon bouclier vola en éclat et mon bras gauche pendit lamentablement inutilisable. Mais cela ne dura guère longtemps ! Déjà, l'énergie curative de la guérisseuse elfe pansait mes plaies, ressoudait les os et régénérer les chairs. Je la remercie rapidement avant de me concentrer sur le combat qui dura jusqu'à ce qu'une boule de feu gigantesque n'explose contre le monstre et l'enflamme. Il tomba enfin au sol et la musique d'ambiance passa sur une sonorité triomphale pour marquer notre victoire.

Mes doigts s'activèrent sur le clavier, félicitant le groupe et leur indiquant que je devais partir. Déjà deux joueurs étaient partis, pressés de trouver un autre groupe et n'ayant visiblement pas de temps à perdre en politesse. Secouant légèrement la tête, je me déconnecta à mon tour et regretta de ne pas avoir Alexie comme partenaire. J'étais certain qu'elle ferait une excellent joueuse... ou alors qu'elle hackerait le jeu pour que ce soit le cas ! Jetant un coup d’œil par la fenêtre, je constata qu'il faisait un temps plus clément. Une petite balade ne pourrait pas me faire de mal tiens ! M'habillant convenablement, j'étais prêt à sortir quand je remarqua le message en attente sur mon smartphone. Fronçant les sourcils, je reconnu le numéro de mon propriétaire et écouta son message. Et là... Stupeur ! J'allais avoir de la visite pour une collocation !? Je me souvenais bien qu'il m'avait parlé de cette éventualité - pour lui c'est plus sécurisant d'avoir deux locataires niveau finance - et que j'avais même posté une annonce mais c'était il y a un moment déjà, au point que j'avais même fini par l'oublier. Du coup, voilà qui changeait mes plans ! Si ça ne me plaisait que moyennement de partager l'appartement, ça ne voulait pas pour autant dire que j'allais le laisser dans un état déplorable pour une visite.

Ouvrant grand les fenêtres et retroussant mes manches, je commença en premier lieu par vider les cartons que j'avais laissé trainer dans l'autre chambre. Mieux valait que le futur coloc' puisse voir sa chambre directement après tout. Deux petites chambres, un salon, une cuisine et une salle de bain à ranger et nettoyer, le tout en un temps limité... La plupart du bazar ambiant qui occupait le salon, à savoir des bouquins et des vêtements mal pliés, trouva une place sous mon lit vu qu'il était pour moi clair que le futur coloc' ne mettrait jamais les pieds dans ma chambre. De toutes façon, que pourrions-nous bien y faire ? Le temps d'avoir un vrai lit, le canapé pouvait être déplié. Pendant que je passais l'aspirateur, traquant impitoyablement les poussières, je me demandai quand même à quoi pouvait bien ressembler ce futur coloc'... ou une coloc' peut-être ? Nan certainement pas, et puis je trouverai ça trop étrange de partager le même toit avec une jeune femme sans m'en tenter un rapprochement. Je chassai cette idée idiote de ma tête en passant la serpillère et observa le résultat, satisfait. Le salon était propre, vidé de tout superflu, une corbeille de fruits posée sur la table. Aucune plante par contre, car j'avais une fois réussi l'exploit de tuer un cactus. Depuis, j'évitai de prendre le moindre risque avec les fleurs et autre végétaux. Un petit coup de désodorisant senteur florale - garanti sans gaz nocifs pour la couche d'ozone - et j'étais fin prêt. En fait... Il fallait juste que je m'occupe de moi maintenant ! Vérifiant l'heure, je filai sous la douche. C'était juste mais ça le ferait sans problèmes.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
- Shadowhunters -




Re: Welcome home, Princess - Hayley [Terminé]
Jeu 16 Mar - 3:24
          



Une belle journée avait commencé, le soleil brillait, les oiseaux chantaient, une journée parfaite. Je pris une grande bouffer d’air frais, une nouvelle expérience allait maintenant commencée.  J’avais quitté le monde des fées pour rejoindre celui des terrestres. Ayant de l’argent en poches, j’avais décidé de me trouver un appartement chez les terrestres pour me familier à leur mode de vie. J’avais feuilleté un journal et décidé de regarder les petites annonces. J’avais finalement trouver une annonce qui me plaisait. Une annonce cherchant quelqu’un pour vivre en colocation avec un jeune homme. Pourquoi pas, je voulais connaitre plus amplement les terrestres et vivre avec l’un deux pourrait me permettre de comprendre plus facilement leur mode de vie. J’étais curieuse et à la fois fascinée par eux, je ne comprenais pas pouvoir les fées ne les aimaient pas. Ceux-ci ne savaient même pas qu’on existait, d’accord, il n’était pas tous gentils, mais ce n’était pas la majorité.    

J’avais décidé de mettre ma jolie petite robe blanche avec des fleurs de teinte verte et jaune. Mes longs cheveux blonds étaient détachés, je mis seulement une petite fleur dans mes cheveux pour une touche de nature féérique. Je mis mes petits escarpins blanc prit mon sac et partie vers l’appartement ou on m’avait donner rendez-vous. J’espérais seulement réussir à vivre dans ce monde, disons que j’étais habituée à vivre dans la nature entourée d’arbre et de fleur, mais en ville c’était nouveau pour moi. J’étais sûr d’une chose, c’était certain que j’allais mettre des plantes et des fleurs dans mon appartement. J’aimais beaucoup trop la nature pour ne pas en avoir chez moi. J’espérais vraiment que mon nouveau colocataire allait être gentil et que l’appartement allait me plaire. Parce qu’il était bien situé et que le prix avait l’air convenable.

Je marchai tranquillement dans les rues de Brooklyn pour me rendre dans les quartiers d’habitation. Regardant la note que j’avais écrite avec l’adresse, je regardai les adresses pour être essayer de trouver la bonne. il y avait tellement de bâtiment et de maison, comment je pourrais trouver celle que je cherchais parmi eux. Je ne connaissais pas la ville et j’étais déjà en train de me perdre. Je tournai en rond et je crois avoir passer l’adresse au moins deux fois. Alors que je marchais, pensant que j’étais encore perdu je la trouvai enfin. Je m’arrêtai devant le bâtiment pour le contempler. Il manquait un peu de végétation au alentour, mais ça allait convenir. Enfin, j’espérais, il suffisait maintenant que mon nouveau futur colocataire soit mignon et sympathique. Je montai les marche et cogna à la porte.

- Bonjour ! Il y a quelqu’un ? dis-je en haussant la voix pour que quelqu’un m’entend, mais en ayant tout de même un ton timide. J’ai rendez-vous pour visiter l’appartement. dis-je tout doucement. J’espérais qu’il y avait quelqu’un puisque j’avais vraiment envie de visité l’appartement. J’étais à la fois nerveuse et en même temps excitée, c’était nouveau pour moi, mais j’étais partagé par plein d’émotion.  

J’attendais que mon futur nouveau colocataire était là pour que je puisse afin voir mon nouvel appartement. Regardant autour de moi le quartier que j’allais peut-être maintenant habiter, j’étais en majorité satisfaite de ce que je voyais. C’était un quartier assez banale de Brooklyn sans être trop tape à l’oeil.                

   


Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Gifted Mundane
Je suis ici depuis le : 22/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Dave Franco . J'ai actuellement : 19 ans mais déjà : 830 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 741 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : À rien d'autre .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Survivre et apprendre . Pour cela, je réside actuellement : En ville tout en étant d'une humeur : Curieuse . Au fait, les crédits reviennent à : Pinterest

Journal intime
Mon statut:
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis:
- Shadowhunters -




Re: Welcome home, Princess - Hayley [Terminé]
Jeu 16 Mar - 12:21
          


L'eau ruisselait sur ma peau et je restais immobile sous la douche, profitant d'un instant de calme avant que n'arrive mon hypothétique futur colocataire. C'est ainsi que je restais pensif à fixer un point dans le vide, laissant mes pensées vagabonder... Curieusement, elles semblaient toujours me ramener vers mon calepin et mes notes, comme s'il s'était passé quelque chose d'important dont je devais me souvenir. Ce sentiment étrange disparut dès que quelqu'un frappa à la porte et me tira de ma rêverie. Coupant l'eau de la douche, je tendis l'oreille et entendit distinctement une voix de femme à travers la porte d'entrée. J’ai rendez-vous pour visiter l’appartement. Dire que j'étais surpris aurait été un euphémisme car je m'attendais plutôt à la venue d'un homme. Ni une ni deux, je trouvai une serviette pour me sécher rapidement et enfilai un boxer et un pantalon beige, puis attrapai un t-shirt vert que j'affectionnai particulièrement pour flâner à l'appartement. J'avais encore les cheveux à moitié en bataille et mouillés, mon t-shirt à moitié mis quand j'ouvris la porte et découvris la jeune femme la plus splendide et éclatante qu'il m'ait été donné de voir. A coup sur, mon cerveau du marquer un temps d'arrêt le temps d'analyser l'information et d'en conclure que d'une, je ne rêvais pas, et que de deux, j'étais comme un idiot avec un t-shirt à moitié mis dans l'encadrement de la porte d'entrée.

"Oh .. Euh... Entrez, entrez !", dis-je en achevant rapidement de descendre ce fichu t-shirt.

Je m'écartai du passage pour la laisser entrer, n'arrivant pas à me sortir de l'esprit cette espèce d'aura de grâce et de charme qu'elle dégageait. Mentalement, je notai qu'elle devait aimer les fleurs vu les motifs qu'arborait sa légère robe blanche et la petite fleur blanche dans ses cheveux. Espérons que ma malédiction avec les plantes ne gâchent pas tout !

"Maxime.", continuai-je en tendant ma main pour faire les présentations. "Désolé pour l'accueil, je ne t'attendais pas si tôt. Oh euh je peux te tutoyer ?"

C'était venu tout naturellement. Moi qui d'ordinaire préférait garder mes distances, analyser encore et encore au point de voir les opportunités me passer sous le nez, je me trouvais étrangement à l'aise avec cette inconnue. Peut-être un trop d'ailleurs, si je continuais comme ça j'allais finir par l'effrayer !

"Donc comme tu peux le voir, j'ai fais un peu de rangement."
, dis-je en fermant la porte de l'appartement derrière nous. "Il y a un séjour, une cuisine équipée, une salle de bain, les toilettes à côté, ta chambre... et la mienne ici.", commençai-je en énumérant et montrant du doigt chaque pièce. "Alors par quoi commence-t'on ?", demandai-je avec un sourire un peu nerveux, peu habitué que j'étais d'avoir une aussi jolie jeune femme dans mon appartement, et encore moins à l'idée que nous puissions devenir colocataires.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
- Shadowhunters -




Re: Welcome home, Princess - Hayley [Terminé]
Mar 21 Mar - 0:21
          



Attendant patiemment que quelqu’un vient m’ouvrir la porte, je regardai autour de moi le quartier ou se trouverait bientôt mon nouvel appartement. Quatre assez modeste avec divers bâtiment à logement et de maison. Je pouvais voir un petit parc au coin de la rue, ce qui m’a fait sourire. Moi qui adorait la nature, je savais au moins que j’aurais un endroit pour m’évader de la ville si l’envie me prenait. De plus, je savais que le Central Park n’était aussi pas très loin. Je pensais vraiment que je me plairais ici et avec un colocataire, j’aurais pour m’adapter au monde terrestre. Je devais seulement faire attention pour ne pas qu’il découvre que je suis une fée. En faite, j’espérais que ça soit un terrestre et non une créature obscure qui demeurait dans cette appartement.  

Alors que j’étais dos à la porte, je l’entendis s’ouvrir. Je me retournai et vue un trop beau jeune homme le chandail à moitié mis laissant entrevoir son torse. Un sourire charmeur s’afficha sur mes lèvres, j’étais tombé sur un très beau terrestre. Je ne pu m’empêcher de le regarder de la tête en bas pour l’examiner de plus prêt, je sentais que j’allais me plaire dans cette appartement. Il s’écarta du chemin pour me laisser entrer. J’avançais vers la porte, lui souriant en passant devant lui. Il se présenta à moi, Maxime. Il avait un très joli prénom, en plus d’être mignon.  J’espérais que nous allons bien nous entendre lui et moi.

-Bonjour, mon nom est Hayley ! Dis-je avec un petit sourire. Je lui pris la main en guise de salutation. Il y a pas de problème, disons que j’avais hâte de venir voir l’appartement, mais oui, tu peux me tutoyer. Dis-je avec un petit air charmeur. Il avait l’air un peu gêner en ma compagnie, mais je trouvais ça adorable. Il avait un petit air mignon dans son regard que j’aimais particulièrement.

Il me pointa chaque pièce du bout des doigts et me demanda par laquelle je voulais commencer. J’espérais qu’il y aurait des plante dans l’appartement sinon cela serait un changement qui devra s’imposer avec ma venue. Pour moi il était inconcevable qu’il n’y est aucune plante dans mon espace de vie. Il y aurait minimum une plante par pièce sauf sa chambre, s’il ne voulait pas de plante je comprendrais. Je me doutais aussi que cela être moi qui allait m’en occuper, mais bon j’adorais les plante et m’occuper d’eux, c’était pour moi une telle facilité que je n’aurais aucun problème à les garder en vie.

- J’adorais une visite guidée, je te laisse le choix de commencer par la pièce que tu veux. Dis-je en souriant. Je le regardai à nouveau avant de regarder autour de moi. L’endroit avait l’air charmant. L’essentiel avait l’air d’être présent, ce qui était tout a fait convenable. J’avais beau être une princesse, je voulais essayer de vivre et de comprendre les terrestres. Il y avait rien de mieux pour les comprendre que de vivre comme eux et parmi eux.

Je m’écartai pour laisser passer Maxime devant moi. Je vis qu’elle avait un joli t-shirt vert, une couleur que j’affectionnais aussi. On avait peut-être un point en commun qui sait. Les terrestres n’étaient pas si différent de nous, mais ce n’était pas toute les fées qui pensaient ainsi. La majorité de mon espèce n’aimait pas les terrestres, moi je préférais essayer de les comprendre avant de me faire une idée.

-J’aimerais savoir si ce n’est pas trop indiscret, tu vis ici depuis longtemps ? Demandais-je intriguée. Comme ça si j’ai des questions sur le quartier au moins je serais vers qui me tourner et en même temps ça nous faisais un sujet de conversation.              

   


Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Gifted Mundane
Je suis ici depuis le : 22/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Dave Franco . J'ai actuellement : 19 ans mais déjà : 830 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 741 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : À rien d'autre .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Survivre et apprendre . Pour cela, je réside actuellement : En ville tout en étant d'une humeur : Curieuse . Au fait, les crédits reviennent à : Pinterest

Journal intime
Mon statut:
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis:
- Shadowhunters -




Re: Welcome home, Princess - Hayley [Terminé]
Mar 21 Mar - 12:41
          


Que les choses soient bien claires : je n'étais plus un gosse et j'avais passé l'âge d'avoir un coup de cœur pour toutes les filles charmantes que je croisais. Maintenant j'étais un jeune homme qui pesait murement chaque décision, maitre de moi-même et de mes émotions, et je n'allais certainement pa-... oh sa main était vraiment douce au toucher et sa voix avait quelque chose de captivant. Un sourire s'étira sur mon visage pendant que je buvais ses paroles. Déjà, j'adorai son nom. Il avait quelque chose d'énergique et ... enfin voilà, je l'aimai bien. Quand j'avais ouvert la porte, j'avais bien noté son regard qui m'avait déshabillé de la tête au pied et lorsqu'elle passa devant moi je ne pu m'empêcher de faire de même. Hayley était vraiment splendide, même de dos. Et moi, je me sentis tout d'un coup particulièrement chanceux !

Après lui avoir montré les pièces, elle me laissa le choix de commencer par la pièce que je désirais. Poliment, je la guidai vers la cuisine. Une pièce neutre pour commencer, assez classique. Deux éviers, un large plan de travail occupé par un micro-onde et une cafetière à dosettes avec des placards en dessous et au-dessus. Dans un coin, il y avait une gazinière et un réfrigérateur à l'angle opposé et un bar faisait la séparation entre la cuisine et le séjour.

"Voilà, c'est plutôt classique mais c'est une cuisine ouverte donc on y gagne en luminosité.", commençai-je. "Pour te répondre, je suis arrivé depuis quelques mois. Le quartier est plutôt sympa et l'isolation plutôt bonne, on entend pas trop les voisins sauf les soirs où les Yankee jouent. Je soupçonne que les supporters ont ouvert une annexe dans l'immeuble.", terminai-je en rigolant.

On retourna ensuite dans le salon. Canapé, télévision, table basse, table à manger et quatre chaises. J'avais récupéré les meubles d'occasion donc autant gardé les chaises avec. Je ne recevais pas grand monde mais avoir des chaises en plus ne pouvait pas faire de mal.

"J'ai fais un brin de ménage mais comme tu le vois, c'est un peu vide niveau décoration. Si tu te sens une âme de décoratrice, faudra pas hésiter à égayer tout ça."

Pour être honnête, je ne savais pas vraiment pourquoi j'avais dis ça mais ça me semblait juste normal. J'étais déjà en train de me projeter dans l'avenir avec elle. Mentalement je calmai mes pensées qui partait un peu trop loin et revint au présent.

"La salle de bain maintenant. Les toilettes sont justes à côté.", dis-je en indiquant une porte arborant une vignette semblable à celle que l'on pouvait trouver dans les toilettes des bars ou restaurants. J'ouvris la porte et un bouffée de chaleur et d'humidité me caressa le visage. De la buée était visible sur le miroir et quelques secondes suffirent à rendre ma peau encore quelque peu humide moite. Précipitamment je planqua dans la corbeille de linge salle des vêtements usagés qui trainaient. Hayley n'avait pas besoin de voir mes sous-vêtements maintenant dira-t'on. Il y avait un évier, une baignoire avec un rideau qu'on pouvait tirer pour éviter d'en mettre partout quand on voulait seulement prendre une douche et machine à laver dans un angle de la pièce, ainsi que quelques rangements.

"Bon comme tu peux le voir, il ne faut pas oublier d'aérer après une douche ou un bain. Je vais laisser la porte ouverte... On va voir ta chambre maintenant."

Nos deux chambres étaient côte à côte tout comme leurs portes. Songeur, je me dis que si elle restait je la verrai tous les matins au réveil et me demandai-je si elle était plutôt du genre nuisette ou vieux t-shirt et short quand elle dormait. Cachant mon trouble du mieux que je pus, j'ouvris la porte de sa chambre sur une pièce vide. L'unique fenêtre donnait sur le petit parc au coin de la rue.

"Et voilà ton futur chez toi. Ce n'est pas énorme mais comme ça tu peux voir de combien d'espace tu as besoin pour tes meubles et ton lit. Pour ma chambre, je ne ferme pas à clef mais par contre je te demanderai de frapper à la porte avant d'entrer. Alors, des questions ?"

J'avais fais le tour, enfin du moins je le pensais. J'observais son visage et ses magnifiques cheveux, attendant de voir sa réaction et espérant que tout lui conviendrait. Elle avait vraiment quelque chose de ... magique.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
- Shadowhunters -




Re: Welcome home, Princess - Hayley [Terminé]
Lun 27 Mar - 23:26
          



Mon interlocuteur m’ouvra finalement la porte. C’était un beau jeune homme du nom de Maxime. Il était assez mignon, je devais me l’avouer pour un terrestre. Quoi que je ne connaissais pas beaucoup de terrestre, mais celui-ci avait un petit côté sexy surtout sans chandail. J’espérais pouvoir le voir plus amplement en restant dans cette appartement, disons que la vue n’était pas pour me déplaire. J’avais entrepris ce voyage pour pouvoir m’amuser et expérimenter et c’était ce que j’allais faire. Je le suivi alors qu’il commença à me faire une visite guidée de l’appartement. On commença par la cuisine. La cuisine était à air ouverte assez simple, mais bien aménagé et équipé pour faire tout ce qui nous plairait. J’étais assez satisfaite, mais il manquait dans une cuisine une touche de couleur et de nature. Chose que j’allais sûrement mettre une fois installée. Il m’expliqua être ici depuis quelques mois et que l’endroit était assez sympa, sauf lorsque les Yankees jouaient. C’est quoi les Yankees ? Me demandais-je, n’ayant pas ma langue dans ma poche, je le regardai intrigué.

- C’est parfait, mais j’ai une question pour toi, c’est quoi les Yankees ?
Demandais-je en riant. Il allait sûrement me prendre pour une idiote, mais bon, comme je venais d’arriver dans ce monde, il y avait encore beaucoup de chose que je ne connaissais pas.

Nous continuons la visite, il me montra le salon. Il y avait un canapé, une télévision, une table basse. L’essentiel était, mais encore une fois, je remarquai que l’endroit manquait un peu de vie, mais je ne pouvais pas en vouloir à ce charmant jeune homme, c’était un homme malgré tout. Il me dit avoir fait du ménage, mais que le tout était un peu vide au niveau décoration, ce que j’acquiesçais d’un signe de tête et avec un petit sourire. Il me mentionna aussi que si l’envie m’en prenait je pouvais décorer à mon goût. Un grand sourire apparu sur mes lèvres, cette révélation me rendait heureuse.

- Ah oui ? J’adorais ça, disons que j’aime bien la couleur et les plantes, donc si ça te gêne pas, lorsque je saurais installée, je vais m’attaquer à tout ça. Dis-je avec un sourire. L’endroit me plaisait réellement, ce qui était nouveau pour moi, surtout que j’habitais dans un palais dans le monde des fées et que cette endroit était loin de ressembler à mon ancienne demeure.

En continuant la visite, je le suivi jusqu’à une nouvelle porte. Celui-ci m’indiqua que c’était la salle de bain et les toilettes étaient juste à côté. Lorsqu’il ouvrit la porte de la salle de bain, une bouffée de vapeur en sortie. Je crois qu’il venait de sortir de la douche lorsque je suis arrivé un peu plus tôt. Je le vis ramasser des vêtements au sol et le mettre dans la corbeille à linge. Je crois qu’il c’était dépêché à venir m’ouvrir la porte. Un sourire aborda mes lèvres à cette penser. Se retournant vers moi, il me mentionna qu’on ne devait pas oublier d’aérer la pièce après son utilisation.

- Je vois, sinon la pièce ressemblera vite à un sauna. Dis-je en riant doucement. Je trouvais la situation un peu cocasse, mais je sentais que le courant passait bien entre nous deux et j’étais contente, car au fonds je l’aimais bien pour un terrestre.

Nous allons ensuite en direction des chambres. Il me montra ma chambre, celle-ci était vide présentement. Je devrai penser à la meubler, je devrai aller au magasin en sortant d’ici. Il me montra ensuite sa chambre, me disant de cogner avant d’entrer. Avait-il une petite copine. Cette question me traversa l’esprit, j’espérais en théorie que non. Il me demanda ensuite si j’avais des questions, pourquoi ne pas lui demander.

-Pas de problème, tout est parfait ! Dis-je en souriant. Euh… je voulais savoir tu as une copine ? Histoire de ne pas faire le saut si je vois une autre fille dans l’appartement. Dis-je en souriant. Et tu connais un magasin de meuble dans le coin, comme je viens d’arriver à New York disons que j’ai apporté seulement le nécessaire. Dis-je en me mordant la lèvre. En même temps si ça lui dit, il pourrait peut-être venir magasiner avec moi.

Je rentrai dans la pièce que me servira dans chambre en allant vers la fenêtre la vue qu’elle me donnait sur le parc. J’allais devoir peinturer la pièce pour une quelle plus jovial, mais en sommes tout me plaisait. Je retournai voir Maxime en m’accostant sur le cadrage de la porte en le regardant dans les yeux. J’espérais vraiment qu’il n’est pas de copine, sinon l’endroit ne serait pas aussi plaisant.                               

   


Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Gifted Mundane
Je suis ici depuis le : 22/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Dave Franco . J'ai actuellement : 19 ans mais déjà : 830 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 741 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : À rien d'autre .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Survivre et apprendre . Pour cela, je réside actuellement : En ville tout en étant d'une humeur : Curieuse . Au fait, les crédits reviennent à : Pinterest

Journal intime
Mon statut:
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis:
- Shadowhunters -




Re: Welcome home, Princess - Hayley [Terminé]
Mer 29 Mar - 12:01
          



En tout cas, j'étais content de la manière dont j'avais mené cette petite visite et, plus important encore, Hayley semblait satisfaite de l'appartement et de son occupant actuel, c'est à dire moi. En d'autres termes, tout allait pour le mieux !

"Tu ne connais pas les Yankee ? C'est l'équipe de base-ball de New-York. C'est un peu la fierté de la ville, ils ont leur propre stade."

Je n'étais pas un grand amateur de sport, enfin en tout cas pas de base-ball, mais c'était quand même l'une des équipes les plus réputées du pays. Difficile de passer à côté tant elle était présente dans la culture américaine ! Enfin je ne dis mot et la visite se termina tranquillement jusqu'à ce que vienne le moment des questions. Et là...

"Euh... une copine ?", répondis-je avec ce même air très intelligent de garçon mal dégrossi sortant de sa ferme. "Non, non bien sur que non !", me défendis-je en sentant le rouge me monter au lèvres et, sentant qu'elle pourrait mal l’interpréter : "Mais j'aime les femmes hein !", terminai-je en finissant de m'enfoncer lamentablement.

Dans la catégorie "Meilleur sabordage de l'année", j'aurais pu avoir un oscar pour cette prestation. Je pris une profonde respiration avant de reprendre.

"Et toi ? Un petit ami ? Une copine ? Un animal de compagnie ?", demandai-je avec humour même si j'espérai secrètement que les réponses seraient non... sauf pour l'animal de compagnie. Je l'observai tandis qu'elle se laisser aller dans l'embrasure de la porte et me mordillai légèrement la lèvre par mimétisme en attendant sa réponse.

"Pour les meubles, il faudra sortir un peu du quartier pour le magasin mais par contre une fois choisi, tu pourras te les faire livrer. Au besoin, je t'aiderai à les monter... c'est la moindre des choses !"

Ouais voilà, ça c'était pas mal. Comme ça, je pouvais retomber sur mes pattes et tenter de faire oublier ma légendaire maladresse avec le beau sexe. Néanmoins vu qu'Hayley ne semblait pas avoir grand chose avec elle, je me demandai bien ce qu'elle entendait par le strict nécessaire ?

"Oh tiens d'ailleurs d'où viens-tu ? Et pour les meubles ne t'en fait pas, le temps que ça arrive tu pourras prendre mon matelas si tu veux... Je prendrai le canapé en attendant."

C'était bien entendu une proposition en tout bien, tout honneur. Oui, il m'arrivait aussi de me mentir à moi-même...

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
- Shadowhunters -




Re: Welcome home, Princess - Hayley [Terminé]
Mer 5 Avr - 4:47
          



Je passai ma main dans mes cheveux en écoutant le beau Maxime m’expliquer que les Yankee était l’équipe de base-ball de New York. J’avais encore un peu de mal avec toutes ces choses de terrestres, mais je me dis qu’en habitant avec Maxime, je pourrais découvrir plus de chose sur eux. Je hochai de tête en guise de compréhension. Je connaissais le minimum de la culture terrestre, mais je ne connaissais pas tous les spécialités de chaque pays et de chaque ville.

-Ah d’accord ! Je vois, on les regardera jouer un de ces quatre, disons que je ne les ai jamais encore vue jouer depuis mon arriver. Dis-je en souriant. Je connaissais un peu les principes de base du base-ball, mais je pourrais arriver que ce n’était pas mon sport préféré.

Je sourie en le regardant jouant avec un de mes mèches de cheveux en la tourbillonnant autour de mon doigt. Je lui avais posé la question tellement spontané, pour moi qui n’avait aucun filtre disant tout simplement ce que je pensais, je n’avais pas vraiment réfléchi que ma question pourrait le gêner. Sa peau teinta au rouge, il bafouilla un peu en me répondant que non il n’avait pas de copine et qu’il aimait les femmes. Il me demanda aussi si j’avais un petit ami ou une copine ou un animal de compagnie. Un sourire s’afficha sur mes lèvres, je me mordis la lèvre inférieur en faisant un pas dans sa direction pour réduire quelque peu l’écart qu’il y avait entre nous.

-Aucun des trois pour répondre à ta question, mais moi aussi j’aime bien les hommes. Dis-je avec un ton charmeur. Je ne savais pas pourquoi, mais j’aimais bien le rendre malaise, je trouvais même cela très drôle en faite.

Je le vis ce mordiller la lèvre et je ne sais pas pourquoi, mais en voyant comment il le faisait, ça me donnait un envie soudain d’aller lui mordiller à mon tour. Je devais calmer mes ardeurs pour le moment, mais sachant qu’il n’avait pas de copine, ce beau jeune homme allait sûrement devenir une de mes distractions en espérant que cette idée pourrait lui plaire bien évidement. Je n’allais pas lui proposer aujourd’hui, mais cette idée restera sûrement dans mes plans éventuellement. Concernant les meubles, celui-ci me mentionna que j’allais devoir sortir du quartier, mais qu’une fois choisi, je pourrais les faire livrer et il m’aiderait à les monter. Une monté de joie s’empara de moi, je trouvais ça tellement mignon qu’il se propose de m’aider.

-Ah oui ? C’est tellement gentil de ta part, ton aide me serait volontiers et en même temps comme je ne connais pas vraiment le coin, tu pourrais venir m’aider à les choisir, enfin si ça te dit, je ne voudrais pas te déranger non plus. On pourrait même y aller tout à l’heure comme ça le tout serait fait. Dis-je en souriant. J’espérais qu’il dise oui, car pour être honnête, je n’avais aucune idée de ou le magasin pouvait se trouver et avoir un guide m’aiderait grandement.

J’avais un sentiment d’excitation, j’étais heureuse de l’endroit que je trouvais charmante et de mon nouveau colocataire que je trouvais craquant. Je ne pouvais pas demander mieux ! C’est là que viens la question… d’ou je viens ? Comment je pourrais lui dire. Je ne peux pas lui dire je viens du monde des fées, mais en même temps je ne peux pas lui mentir non plus à cause du fait que je suis une fée de sang pure. Comment je pourrais me sortir de tout ça. Je réfléchi en vitesse.

-Je viens de très loin, mais ce n’est pas très important et c’est très gentil pour ta proposition, mais non, garde ton matelas, je dormirai sur le canapé. Dis-je en toute franchise. J’espérais éviter la catastrophe, puisque ce n’était ni vrai, ni faux. J’espérais qu’il ne me demande pas trop de question à propos de moi, sinon je devrai trouver un moyen pour le faire taire. Enfin j’en connaissais un qui ne demandait pas trop de bavardage, mais en même temps, je voulais apprendre à le connaitre. Je devrai réfléchir à deux fois sur ce que j’allais lui dire pour ne pas dévoiler ma véritable identité. Essayant de changer le sujet, je lui sourie avant de prendre la parole.

- Je te confirme que j’adore cette appartement et toi aussi, et que si tu l’accepte aussi, je veux bien être ta colocataire. Dis-je en souriant et en lui faisant un clin d’oeil. J’espérais ne pas trop le mettre malaise le pauvre, mais j’étais contente de l’endroit et j’espère qu’il voudrait bien de moi comme colocataire. Je continuai à le regarder en espérant une réponse positive de sa part.                                

   


Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Gifted Mundane
Je suis ici depuis le : 22/02/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Dave Franco . J'ai actuellement : 19 ans mais déjà : 830 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 741 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : À rien d'autre .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Survivre et apprendre . Pour cela, je réside actuellement : En ville tout en étant d'une humeur : Curieuse . Au fait, les crédits reviennent à : Pinterest

Journal intime
Mon statut:
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis:
- Shadowhunters -




Re: Welcome home, Princess - Hayley [Terminé]
Mar 11 Avr - 9:31
          



Elle était vraiment craquante et son attitude désinvolte, voir ingénue, en rajouter encore une couche à son charme. Franchement, comment lui dire non ? Et d’ailleurs, je n’avais aucune envie de lui refuser quoi que ce soit. Perdu dans mes pensées, je remarquai que ses lèvres bougeaient, signe qu’elle me parlait.

« Ah oui bien sur, on pourra y aller. », répondis-je en rattrapant le fil de la conversation. Elle devait parler des Yankee mais à vrai dire je ne faisais plus trop attention à ses paroles.

Voilà qui n’était vraiment pas sympa de ma part mais mon imagination commençait à s’emballer. Les rayons de soleil illuminant sa chambre semblait baigner sa silhouette d’une lueur irréelle, presque angélique. Je manquai encore un battement de cœur mais, dans un élan de volonté, reporta mon attention sur ses paroles. Oh même sa voix était captivante, avec une sonorité chantante des plus séduisantes. Et Hayley n’avait, selon ses propres termes, pas d’attaches. Pas de petit ami. Ni de petite amie. Malgré mon état de déconcentration manifeste, je perçu le sous-entendu… ou alors je me mis à l’imaginer. Toujours est-il qu’un léger sourire de joie s’étira sur mon visage. J’appréciai beaucoup la tournure que prenait cette première rencontre.

« Pas de problème pour t’accompagner, ça sera avec grand plaisir ! Je n’ai rien de prévu et si ça peut te permettre de t’installer au plus vite, je veux bien aider. »

Bon ma tournure de phrase pouvait me faire paraitre comme un gars pressé mais au vue de l’état dans lequel je me trouvais – maudite imagination – je trouvais que je faisais preuve de grande retenue. Hayley éluda la question de ses origines mais contrairement à mes habitudes, je ne poussai pas mes investigations plus loin.

« Je te passerai une couette alors, c’est le minimum que je puisse faire. Et puis si tu trouves les nuits fraiches, il ne faudra pas hésiter à me le dire, on fera ce qu’il faut pour se réchauffer. »

Et je m’interrompis, laissant ma phrase en suspens… C’était sorti involontairement mais naturellement. Est-ce qu’elle allait en prendre ombrage ? Est-ce qu’elle allait me remettre en place après ce sous-entendu maladroit ?

« On devrait y aller alors. », fis-je en regardant ma montre et en baissant le regard pour cacher mon trouble, tout en espérant sincèrement qu’elle n’allait pas me claquer la porte au nez. « Bienvenue chez toi très chère colocataire. »

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
- Shadowhunters -




Re: Welcome home, Princess - Hayley [Terminé]
Jeu 20 Avr - 2:33
          



Comme première rencontre, je trouvais que Maxime avait l’air d’un très gentil garçon en plus d’être joli. Il était drôle et arrivait à me faire rire. Plus j’y pensais et plus je savais que j’allais bien m’entendre avec lui. Je crois aussi qu’il m’aimait bien, enfin c’est ce qu’il laissait paraitre et disons que j’avais l’air d’être de son goût quoi que j’étais généralement le type de plusieurs hommes. Quoi qui l’en soit, j’étais contente que Maxime accepte ma proposition d’aller voir les Yankee lorsque ça adonnerait.

- C’est parfait, lorsque je serai installé et que nous aurions du temps, on s’organisera ça comme sortie. Dis-je en souriant. Je n’étais pas certaine s’il m’écoutais véritablement ou s’il pensait à autre chose. Il continuait quand même de me regarder en buvant mes paroles. Je crois même que je lui faisait un certain effet.

Je me mordis la lèvre inférieur en continuant de le regarder. Je sentais la chaleur dans mon dos, le soleil pénétra dans la fenêtre de ma future chambre. J’adorais sentir le soleil sur ma peau, je devrais lui proposer d’aller marcher dans le Central Park un de ces quatre. Maxime avait l’air si innocent, n’ayant pas conscience de ce qui l’entourait. J’espérais seulement qu’il ne pousse pas les questions sur d’ou je venais et ça serait parfait. Il accepte de m’aider sans broncher, je sautai de joie, j’allais vraiment avoir un chez moi. J’avais déjà une idée de ce que j’allais faire avec ma nouvelle chambre et j’étais vraiment très contente que Maxime veuillez bien m’aider. Il me mentionna qu’en attendant la livraison des meuble, comme je lui avait mentionné de garder son lit, il me passerait une couette et si j’avais froid, on trouverait un autre moyen de nous réchauffer. Je sourie malicieusement à ses mots. J’avais déjà une idée en tête pour nous réchauffer si tel était le cas.

- C’est très gentil de ta part et ne t’en fait pas, j’ai une nette idée du moyen que nous pourrions utiliser pour nous réchauffer. Dis-je en me rapprochant dangereusement de celui-ci. Mon ton quelque peu enjôleur, je rie intérieur. Je ne savais pas si ça avait un impact réel sur Maxime, mais j’espérais que oui. J’aimais bien charmer les hommes et les femmes et disons jouer quelque avec eux.

Il avait arrêté de parler, naturellement mal à l’aise par ce qu’il venait de dire. Il était tout de même tombé sur une femme qui aimait bien jouer à ce genre de jeu. Il me mentionna alors qu’on devrait y aller en regardant sa montre. Il avait l’air un peu gêné de la situation et essayait de changer le sujet. Il me souhaita alors la bienvenue dans notre appartement. Je sourie avant de la prendre dans mes bras.

-Merci beaucoup mon cher colocataire ! J’espère ne pas te décevoir, je sens que nous allons bien nous entendre. Dis-je en en dégageant de lui. Je lui sourie à nouveau à lui faisant un clin d’oeil.  Alors qu’est-ce qu’on attend, on y va, je te suis ! Dis-je en prenant la main de Maxime vers la sortie. J’avais enfin trouver mon appartement, ma nouvelle vie allait pouvoir commencer.



                            

   


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

- Shadowhunters -




Re: Welcome home, Princess - Hayley [Terminé]
          



Revenir en haut Aller en bas

 
Welcome home, Princess - Hayley [Terminé]

 ::  :: Rp Terminés


 Sujets similaires
-
» Hayley Long - Lottie Biggs n'est presque pas cinglée
» [AIDE] Cookies Home Tab : problème Wallpaper étiré
» Question home cinema
» [TWEAK] Icône du menu démarrer sur le HOME impossible à modifier
» Home cinéma de Manson




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

© SHADOWHUNTERS (2016) appartient à ses admins : Deathtime et .ANGELUS. Toute reproduction totale ou partielle est interdite. Forum optimisé pour GC.