[Terminé] « It should have been a beautiful night. » ✝ Raphaël

 ::  :: Rp Terminés
En ligne
avatar


The Runic Girl

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Katherine McNamara . J'ai actuellement : 18 ans mais déjà : 7974 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 5352 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Tanya & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : veiller sur ceux que j'aime. . Pour cela, je réside actuellement : à l'institut de NY tout en étant d'une humeur : heureuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

UNCONDITIONAL LOVE
Jace... Nous nous sommes éloignés l'un de l'autre pour de multiples raisons, et pourtant, quoi qu'on y fasse, quoi qu'on dise, on se retrouve de nouveau attiré l'un par l'autre. J'ai découvert pourquoi de mon côté. Je sais que je suis amoureuse de toi depuis le premier jour où j'ai croisé tes magnifiques yeux vairons. Je n'ai plus peur de dire ce que je ressens réellement au fond de moi. Et depuis que c'est fait, je dois bien admettre que je suis la plus heureuse des femmes. Car toi et moi, je le sais au fond, c'est gravé dans la pierre. Je t'aime plus que tout au monde Jonathan Christopher Lightwood et rien ne changera jamais cela.

ANCHOR IN THIS WORLD
Simon... Nous deux, nous avons traversé tellement de choses, tellement de moment drôle, triste, joyeux, énervant. Nous nous sommes relevés encore et toujours et nous le ferons à nouveau. Oui je ne suis plus avec toi, mais c'était pour ton bien, et le mien. Mais cela ne veut pas dire que je ne t'aime pas. Tu seras toujours l'un des êtres les plus importants dans mon coeur. Absolument toujours. Tu restes toujours dans ma vie, dans mon cœur, et je tiendrai toujours à toi plus qu'à ma propre vie.


Journal intime
Mon statut: Avec l'homme de ma vie #J ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




[Terminé] « It should have been a beautiful night. » ✝ Raphaël
Sam 4 Fév - 22:37
          




« It should have been a beautiful night. »
feat. Raphaël Santiago


Il y a certaines choses matérielles qu’on ne mettrait pour rien au monde de côté, dont on ne voudrait jamais se séparer si cela était possible. Il en va de même pour les personnes qui nous sont proches. Nous nous sommes habitués à eux, nous avons grandis avec, évolués à leurs côtés. Sans eux, notre vie aurait été très certainement différente. Peut-être aurait-elle était meilleure, nous ne pouvons pas le savoir, tout comme nous ne pouvons pas dire si elle aurait été pire sans eux. Dans tous les cas, nous savons une seule et unique chose, ces êtres ont pris une place dans nos vies qu’on ne peut plus renier. C’est exactement le cas de Simon, je le connais depuis plus de la moitié de ma vie, voilà dix ans que nous nous suivons l’un l’autre, que nous restons les meilleurs amis du monde. Jamais rien ne peut nous empêcher d’être si proche, même pas la découverte d’un monde totalement nouveau. Lorsque que j’ai appris pour le nouveau monde, que j’ai dû renoncer à ma petite vie normale, à aucun moment il ne m’est venu en tête de laisser Simon de côté, au grand jamais. Je tiens beaucoup trop à lui pour l’abandonner et le rayer de ma vie comme s’il n’avait jamais existé. Et pourtant, cette détermination à l’entraîner dans ma nouvelle vie créa sa perte, bien que temporaire. J’ai été celle qui déclencha sa mort, celle qui dût faire le plus égoïste des choix. Faire en sorte de choisir entre la mort ou la vie éternelle privée du souffle de la vie. Je n’avais pas pu me résoudre à le laisser partir définitivement, j’avais choisi de le faire devenir vampire, par pur égoïsme c’est vrai. Et encore aujourd’hui, il m’arrivait de m’en vouloir de ce choix, car même s’il m’avait pardonné, il n’en était pas moins un mort-vivant. Son avenir s’était éteint en même temps que mon choix.

Il m’était donc nécessaire d’être encore plus présente pour lui, surtout maintenant que les choses se sont calmées. Je peux enfin retrouver un semblant de vie normal, retrouver mes petites soirées tranquilles avec Simon, mes soirées avec lui, à m’amuser comme jamais grâce à son humour. Et aujourd’hui, nous avions prévu tous deux de faire une petite sortie comme on les aimait autrefois. Une sortie en mode terrestre en quelque sorte. Lui et moi nous avions par le passé adoré nous rendre au Yankee Stadium pour assister aux célèbres matchs des Yankees. Je parle là de base-ball bien entendu. Et fort heureusement, il arrivait que certains d’entre eux soient disputés de nuit, pouvant lui permettre par conséquent d’y assister. C’était la soirée parfaite pour oublier tous nos tracas du Monde Obscure. De plus, j’en avais le besoin. Le besoin d’être proche à nouveau de mon meilleur ami et confident de toujours.

C’était avec pas mal d’avance que j’étais arrivée au Yankee Stadium. Bien décidée à pour une fois, être celle qui serait en avance. En fouillant dans mes vieilles affaires chez Luke, j’avais remis la main sur un maillot aux couleurs de l’équipe de Base-ball new-yorkaise. Il ne m’avait pas été difficile de retrouver également la palette de peinture corporelle qui aillait avec. J’avais tracé deux traits bleus et blancs sur chacune de mes joues, puis relevé mes cheveux en une queue de cheval afin de me sentir plus à l’aise. De toute façon, je m’en fichais d’avoir l’air plus détendue dans cette tenue, simplement vêtue de mon maillot beaucoup trop grand malgré son âge, et d’un jean à moitié troué. Une soirée avec Simon n’a jamais besoin d’être sur son trente et un pour être agréable. Et ça, lui comme moi nous le savions. C’est bien pour cela qu’après avoir mis brièvement quelques gouttes de parfum sur ma gorge, puis enfilé mes tennis et glissé ma stèle dans ma poche ; j’avais quitté en hâte l’Institut. Il ne me restait plus qu’à attendre mon meilleur ami afin de passer ensemble une soirée à s’époumoner et à débattre de qui était le meilleur dans l’équipe qu’on supportait.

Seulement, voilà quelques minutes que j’attendais, adossée à un des murs du Stade sans voir aucun Simon arriver. Commençant à m’inquiéter du retard qu’il prenait, j’attrapai mon téléphone portable glissé dans la même poche que ma stèle pour composer son numéro. Au téléphone, ce dernier me rassura qu’il avait juste pris un peu de retard dans sa préparation du à une panne de réveil, ce qui me fit bien rire, bien entendu après m’avoir soulagé. C’était plus détendue que j’attendais alors l’arrivée de Simon, glissa à nouveau mon téléphone dans ma poche. Mais mon regard se posa sur une silhouette louche au loin, un homme j’en étais sûre. Il m’observait mais je ne parvenais pas à voir son visage. Fronçant les sourcils face à la situation, je me demandais qui il était et fut prise de l’envie de vérifier. Puis de toute façon, Simon allait encore mettre un peu de temps à arriver jusqu’ici et le match était encore loin d’avoir commencé. Me faufilant parmi les supporters, je suivais l’homme jusqu’à une petite cavité cachée derrière deux grandes poubelles. Je ne parvenais pas à distinguer son visage, tout ce que je pouvais dire avec le contre-jour, c’était qu’il portait un costume plutôt chic il fallait le lui reconnaitre. C’est sur la défensive que j’osais enfin demander tout en gardant une distance de sécurité entre l’inconnu et moi « Qui êtes-vous ? Et pourquoi me fixiez-vous ? ».


by .ANGELUS




My heart is yours, my lips are yours.

My half  I had a choice to do. And I choose you. Because I love you since the first time I saw your eyes, my heart became yours. I'm in love with you. I want to be with you and nobody else. I swear all my soul is yours.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
- Shadowhunters -




Re: [Terminé] « It should have been a beautiful night. » ✝ Raphaël
Dim 19 Fév - 14:13
          



It should have been a beautiful nightClary & Raphael

Raphael avait toujours su qu’il ne pourrait pas compter sur les shadowhunters. Il avait découvert leur existence après avoir été transformé. Il avait réalisé alors que ceux qui étaient censé protéger les terrestres des créatures dite obscures ne faisaient pas grand-chose en réalité. Car sinon, pourquoi le jeune garçon qu’il était alors était-il devenu un vampire ? Oui Raphael avait mis les pieds là où il ne le devait pas mais ce vampire l’avait transformé, avait attaqué pas mal de jeunes gens dans son quartier, et pourtant personne n’avait pensé à mettre fin à ses agissements. Dans ce cas, comment Raphael aurait pu savoir qu’il y avait des shadowhunters censé être chargé de régler ce problème ? S’ils avaient été là pour faire leur travail, il ne serait jamais devenu un vampire et il n’aurait jamais eu à tuer son Sire pour éviter de devenir comme lui. S’il était devenu un monstre sans âme c’était leur faute. Et lorsqu’il était devenu un vampire il avait été témoin du comportement des shadowhunters avec les vampires. Ceux qu’ils avaient rencontrés étaient la plupart du temps arrogants et méprisants à l’égard des vampires simplement parce qu’ils se jugeaient supérieurs à cause du sang d’ange qui coulait dans leurs veines. Il avait donc rapidement compris qu’il valait mieux pour lui garder ses distances avec les shadowhunters. Il évitait d’attirer leur attention en brisant les Accords et eux n’avaient aucune raison de le côtoyer non plus. Mais lorsqu’il avait enlevé Simon Lewis sur les ordres de Camille, il avait été bien obligé de se confronter à eux. Et ça n’avait pas été plaisant pour le vampire car ils avaient débarqué en trombe pour sauver le terrestre. Pour une fois il avait affaire à des shadowhunters faisant leur job mais en même temps ils n’avaient pas hésité à s’en prendre aux vampires présents pour libérer Simon. Pour le coup Raphael préférait lorsqu’ils gardaient leurs distances de l’hôtel. Même s’il reconnaissait que leur irruption là-bas était leur faute pour avoir enlevé Simon, ce que Raphael n'avait pas tellement dès le départ. Mais la chance n’avait pas été du côté de Raphael puisque Simon avait été transformé en vampire, résultat les shadowhunters avaient ensuite pris l’habitude de débarquer à l’hôtel pour réclamer l’aide des vampires dès qu’ils avaient besoin de quelque chose allant jusqu'à libérer Camille malgré les ordres de Raphael. Et ça, ça ne plaisait pas à Raphael, car le clan n’était à la disposition de personne et encore moins des shadowhunters.  

Après la libération de Camille, Raphael avait bien essayé de la retrouver, organisant des patrouilles aux alentours de l’hôtel mais tout ça n’avait rien donné. Mais il n’avait pas eu à la chercher bien loin puisque un soir, elle avait profité de l’absence des autres vampires du clan pour s’introduire dans l’hôtel et confronter Raphael. Elle n’avait même pas essayé de le tuer pour reprendre sa place, non, elle était juste passée pour lui montrer qu’elle était toujours dans les parages, lui faisant bien comprendre qu’elle avait un plan avant de disparaître aussi vite qu’elle était apparue. Lequel, ça il n’en savait rien mais la connaissant, ça n’annonçait rien de bon ni pour les terrestres qu’elle trouverait sur son chemin ni pour le clan qu’elle trouverait un moyen de rendre responsable. Même s’il faisait tout pour éviter les shadowhunters en temps normal et depuis la libération de Camille encore plus, il ne voulait pas être responsable de ce qu’elle ferait. Il avait donc rapidement décidé que la meilleure solution était de prévenir les shadowhunters et qu’ils se chargeraient du problème ou pas mais au moins, il ne garderait pas d’informations pour lui pouvant menacer le clan ensuite. Il voulait assurer la survie de son clan et si ça voulait dire devoir discuter avec des shadowhunters alors c'est ce qu'il ferait. Et il avait rapidement déterminé que la personne qui serait le plus susceptible de l’aider ce serait Clary à cause de son lien avec Simon mais aussi parce qu’elle était responsable de la libération de l’ex cheffe de clan. Autrement dit tout ce que ferait Camille une fois dehors, reposerait aussi sur elle.

Si bien que Raphael se trouvait ce soir-là au Yankee Stadium où il savait que Clary devait passer la soirée avec Simon. Raphael le savait parce qu’il avait passé du temps à surveiller Simon au cas où il aurait trouvé quoi que ce soit pouvant le mener jusqu’à Camille, en vain. Il avait donc prévu d’intercepter la jeune shadowhunter avant l’arrivée du novice pour pouvoir la convaincre de les aider à la retrouver. Sans le savoir, Clary et Simon n’avaient pas choisi n’importe quel endroit, mais un endroit qui rappelait des souvenirs à Raphael. Il se souvenait encore des nombreuses fois où lorsqu’il était un terrestre il avait emmené ses petits frères assister à des matches. Leur mère étant trop occupée à travailler pour subvenir seule à leurs besoins, Raphael s’était chargé de veiller sur eux si bien que très souvent ils atterrissaient ici pour voir un match. Mais ce n’était pas la raison qui avait poussé Raphael à venir ici ce soir, il n'avait pas envie de repenser au passé. Il voulait surtout protéger son clan, la seule famille qu’il lui restait maintenant et il savait déjà que le seul moyen de le faire c’était de prévenir les shadowhunters et qu’ils se débrouillent avec Camille ensuite. Lorsque Raphael arriva sur les lieux, il n’eut pas de mal à repérer Clary au loin qui attendait Simon, probablement en retard. Il resta dans la pénombre à l’observer quelques instants, attendant qu’elle remarque sa présence pour l’attirer à part de tous ces supporters pour discuter. Tout ce que Raphael avait à faire c’était de la prévenir et il pourrait ensuite rejoindre l’hôtel. Clary se débrouillerait avec l’information qu’il lui avait donnée ensuite mais au moins Raphael n’aurait pas gardé ça pour lui et le clan ne pourrait pas être tenu responsable d’avoir gardé des informations. Déjà qu’ils avaient tendance à débarquer comme bon leur semblait à l’hôtel quand ils le jugeaient nécessaire, Raphael voulait éviter de causer des problèmes supplémentaires avec eux. Rapidement pourtant Clary l’avait repéré et il l’avait entraîné jusqu’à un petit coin tranquille pour discuter, dissimulé par deux grandes poubelles. Il l’observa quelques secondes avant de finalement s’adresser à elle. « Vu le nombre de fois où tu as débarqué à l’hôtel dès que tu avais besoin de quelque chose, je pensais que tu m’aurais reconnu quand même. Je suis déçu vraiment.»
Il fit un pas vers elle afin de sortir de la pénombre avant de la fixer froidement.




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Runic Girl

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Katherine McNamara . J'ai actuellement : 18 ans mais déjà : 7974 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 5352 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Tanya & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : veiller sur ceux que j'aime. . Pour cela, je réside actuellement : à l'institut de NY tout en étant d'une humeur : heureuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

UNCONDITIONAL LOVE
Jace... Nous nous sommes éloignés l'un de l'autre pour de multiples raisons, et pourtant, quoi qu'on y fasse, quoi qu'on dise, on se retrouve de nouveau attiré l'un par l'autre. J'ai découvert pourquoi de mon côté. Je sais que je suis amoureuse de toi depuis le premier jour où j'ai croisé tes magnifiques yeux vairons. Je n'ai plus peur de dire ce que je ressens réellement au fond de moi. Et depuis que c'est fait, je dois bien admettre que je suis la plus heureuse des femmes. Car toi et moi, je le sais au fond, c'est gravé dans la pierre. Je t'aime plus que tout au monde Jonathan Christopher Lightwood et rien ne changera jamais cela.

ANCHOR IN THIS WORLD
Simon... Nous deux, nous avons traversé tellement de choses, tellement de moment drôle, triste, joyeux, énervant. Nous nous sommes relevés encore et toujours et nous le ferons à nouveau. Oui je ne suis plus avec toi, mais c'était pour ton bien, et le mien. Mais cela ne veut pas dire que je ne t'aime pas. Tu seras toujours l'un des êtres les plus importants dans mon coeur. Absolument toujours. Tu restes toujours dans ma vie, dans mon cœur, et je tiendrai toujours à toi plus qu'à ma propre vie.


Journal intime
Mon statut: Avec l'homme de ma vie #J ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [Terminé] « It should have been a beautiful night. » ✝ Raphaël
Lun 20 Fév - 15:37
          




« It should have been a beautiful night. »
feat. Raphaël Santiago


Passer une soirée tranquille avec mon meilleur ami comme au bon vieux temps. Voilà ce à quoi je m’attendais pour cette nuit à venir et surtout tout ce que je demandais. Je ne voulais pas me faire embêter pas des personnes que j’avais vaguement rencontrée, d’autres qui m’auraient reconnue comme la fille de Valentin, ou encore devoir répondre de mon devoir de chasseuse face à un démon ou une créature obscure mal attentionnée. Puis franchement, était-ce trop demander que d’être tranquille durant l’espace d’une seule nuit par rapport à tout ce qu’on endurait depuis plusieurs semaines ? Je ne pense pas, non. Après tout, je n’étais pas la seule à mériter ce moment de repos. Simon aussi y avait le droit. Tout ce que j’ai traversé, il l’a traversé aussi et lui en a payé le prix de sa vie. Chose pour laquelle je ne me pardonnerai jamais, c’est certain. En même temps, comment peut-on se pardonner d’avoir fait le choix délibéré de condamner son meilleur ami à une vie éternelle sans avenir ? C’est impossible, j’avais bien entendu essayé sans pour autant y arriver. Une seule solution restait, vivre avec mes choix et les assumer en continuant à avancer et surtout ne jamais faillir à le protéger et veiller sur lui. Plus maintenant.

D’ailleurs, si une chose n’avait pas changé c’était le retard habituel de Simon lors de nos rendez-vous. J’étais habituée maintenant en une dizaine d’années, je trouvais cela amusant maintenant. Même si le fait d’être vampire avec une super vitesse et être quand même en retard, demeure assez paradoxal. Mais son retard m’avait alors permis de scruter mon environnement. Les supporters devenus fous d’attendre le début du match. L’odeur de bière flottant dans l’air. Je n’avais jamais aimé la bière soit dit en passant. Quoi qu’il en soit, j’avais remarqué dans la foule quelqu’un qui me regardait avec attention. Je ne parvenais pas à le reconnaitre à cause de la foule mouvante, les lumières éblouissantes notre environnement. On se serait presque cru en plein jour tellement les gérants du Stade avaient boosté l’éclairage. J’avais envie de savoir ce qu’on me voulait, puis, même si j’aurai aimé resté tranquille cette soirée, mon instinct me disait de suivre cet homme. C’était plus fort que moi, je ressentais le besoin de savoir qui il était et ce qu’il voulait de moi.

Le suivant jusque dans la petite ruelle, il s’était posé dans l’ombre. Il m’était dès lors impossible de distinguer son visage. Bien sûr j’aurai pu activer ma rune de vision nocturne, mais franchement, quel était l’intérêt ? S’il voulait me parler, il sortirait de l’ombre sous peu, il me suffisait de patienter. Avant même de voir son visage, la voix qui répondait à ma question me parut familière. Raphaël était donc mon suiveur. Et apparemment, il ne venait pas pour faire ami-ami à en contre son regard froid. Bon d’un côté, pourquoi jouais-je l’étonnée ? Il n’était pas vraiment du style chaleureux. Je n’avais pas pu m’empêcher de rouler des yeux en écoutant ses paroles pleines de sarcasmes. D’un soupire, je lui répondais enfin après avoir laissé un silence bien que bref. « Pauvre de toi. Mais excuses moi, ce n’est pas forcément évident de te reconnaître dans la pénombre mon cher Raphaël. Et d’ailleurs depuis quand tu me suis de la sorte ? Si c’est pour me déclarer ton amour, je suis désolée. Mais saches que je ne suis pas intéressée. Il faudra plutôt te rabattre sur quelqu’un d’autre. Tiens, pourquoi pas Camille ? ».

Mes paroles se voulaient quand même cinglantes, mais ce n’était pas d’un ton agressif que j’employais. J’avais même souri à ma remarque, la trouvant assez drôle en fait. D’ailleurs, je m’étais aussitôt empressée d’ajouter avec amusement « Ou alors c’est que tu te sens seul ce soir et tu veux nous accompagner au match Simon et moi. Je te préviens, je ne partage pas mon pop-corn. Alors tu iras t’en acheter. » Il faut croire que passer du temps avec Simon et Jace ne m’aidait pas. Me voilà là à faire des blagues ridicules comme Simon, tout en employant des sarcasmes dignes de mon frère. Mais autant s’amuser un peu après tout. Car c’était bien parti pour que le vampire face à moi plombe ma bonne ambiance. Même si j’étais assez agacée qu’on vienne interférer dans ma soirée. Je posais mes mains de chaque côté de mes hanches avant de planter mon regard dans ses pupilles sombres tout en reprenant un air sérieux et posé. « Plus sérieusement Raphaël, je suppose que tu n’es pas ici pour me parler du match qui va avoir lieu, ni pour me demander de nous accompagner Simon et moi n’est-ce pas ? Alors que veux-tu au juste ? ».

Je m’étais approchée de Raphaël tout en haussant les épaules, pour mieux me poser contre le mur près de lui, autant être un peu à l’aise. Ainsi, je pouvais guetter d’un rapide coup d’œil l’entrée de la ruelle et surtout voir si Simon arrivait. Même si j’aurai préféré que ces deux-là ne tombent pas l’un sur l’autre. Mon regard se planta sur Raphaël avec une pointe d’agacement, voulant que cette conversation finisse rapidement. « Et quoi que tu veuilles, fais le vite s’il te plaît. Je n’ai pas que cela à faire et toi non plus je suppose cher Leader. » Je ne détestais pas le brun mais il faut reconnaître que je ne le portais pas non plus particulièrement dans mon cœur après ses actions vis-à-vis de mon meilleur ami. Il y avait une chose que j’avais sous-estimée en donnant rendez-vous à Simon dans un lieu publique, de nuit où étaient rassemblés autant de personnes. Il n’y a pas que des terrestres parmi les supporters. Et ce que je ne voulais pas qui arrive, risquait bien malgré nous, de se dérouler. D’autant plus que prise dans la pseudo-conversation entre Raphaël et moi, je ne me concentrais pas assez sur les alentours. Et le leader du plus célèbre clan de vampire de la ville dans une ruelle avec la fille de Valentin Morgenstern risquaient très vite d’attirer l’attention.



by .ANGELUS




My heart is yours, my lips are yours.

My half  I had a choice to do. And I choose you. Because I love you since the first time I saw your eyes, my heart became yours. I'm in love with you. I want to be with you and nobody else. I swear all my soul is yours.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
- Shadowhunters -




Re: [Terminé] « It should have been a beautiful night. » ✝ Raphaël
Mar 7 Mar - 1:11
          



It should have been a beautiful nightClary & Raphael
Raphael avait bien conscience que si Camille était restée dans sa boîte, tout ceci aurait pu être évité. Il la connaissait trop bien pour savoir qu’elle ne resterait pas dans son coin. C’est pour ça qu’il avait été contre sa libération. Il avait bien compris que son passage à l’hôtel avait été un avertissement. Le clan l’avait trahi en la détrônant de sa place de leader, et elle leur en ferait payer le prix. Et surtout elle voulait qu’ils le sachent. Et Raphael ne prenait pas cet avertissement à la légère car il avait tout un clan à protéger. Et elle n’hésiterait pas à les entraîner avec elle peu importe ce qu’elle avait prévu et Raphael n’avait aucune confiance dans les shadowhunters pour espérer que, lorsque ça arrive, ils sachent que le clan n’avait rien à voir là-dedans.  Il savait qu’à la première occasion, l’Enclave en profiterait pour ordonner l’extermination des vampires du Dumort, ravis d’avoir là une bonne occasion de le faire. Les Accords ne les protégeaient que tant qu’il n’y avait aucune preuve que des vampires les avaient enfreints mais après ça, ils n’auraient pas beaucoup de scrupules avant d’éliminer les vampires qu’ils trouveraient sans s’assurer d’abord qu’ils étaient réellement les responsables. Et Raphael refusait de voir le clan subir ça par la faute de Camille. Si bien qu’il avait rapidement été clair qu’il devrait en parler à des shadowhunters, pour protéger son clan.

Et Raphael n’avait vraiment pas envie de parler avec une shadowhunter et encore moins avec Clary après leur dernière rencontre. Il faisait déjà tout pour éviter d’avoir affaire aux shadowhunters d’habitude, et voilà qu’aujourd’hui il se retrouvait à devoir aller discuter avec l’une d’entre eux. Et pas n’importe qui, celle qui était responsable de la libération de Camille. Mais Raphael savait aussi que c’était sa responsabilité d’assurer la sécurité du clan, et si ça signifiait devoir parler avec elle alors il le ferait, pour le clan. C’est pour ça qu’il se trouvait là ce soir au Yankee Stadium à discuter avec Clary. S’il avait pu choisir il aurait choisi un autre endroit, car ce lieu était aussi le rappel d’une autre vie pour lui, celle où il était encore en vie et pas un monstre sans âme. Celle où il avait encore sa mère en plus de ses frères et sœurs et plus seulement une petite sœur qui arrivait au bout de son existence en ayant même oublié qu’elle avait un frère. Le clan c’est tout ce qu’il lui restait à présent et Raphael ferait tout pour le protéger. Mais même s’il était celui qui était venu la trouver, il n’allait pas non plus se montrer ravi de cette rencontre. Il ne fallait pas en demander autant à Raphael car s’ils avaient ces problèmes aujourd’hui c’était par sa faute parce qu’elle avait fait passer ce qu’elle voulait au détriment des autres peu importe ceux qui en subiraient les conséquences, à commencer par les vampires. Ce qui ne le mettait pas de bonne humeur pour discuter avec Clary même si c’était nécessaire.

Arrivé là-bas, il n’avait pas mis longtemps à repérer Clary et il l’avait observé à distance jusqu’à ce qu’elle se rende compte de sa présence. Qu’elle fasse fonctionner ses réflexes de shadowhunter, il ne lui donnerait pas un coup de main pour ça. Il l’avait ensuite attiré dans un coin reculé pour pouvoir discuter à l’abri des autres supporters venus assister au match. Et Raphael qui n’avait pas apprécié d’être là avait tenu à le faire savoir dès le départ, ce qui forcément ne plaisait pas à Clary. Mais pour autant Raphael s’en fichait. Il leva les yeux au ciel en l’écoutant car il n’avait pas de temps à perdre avec ces idioties, il allait devoir mettre les choses au clair et toute suite. « Non merci plutôt mourir que de finir avec un shadowhunter. Quant à Camille elle était très bien dans son cercueil avant que ne décidiez de la faire sortir. » Voilà c’était dit, il n’avait même pas eu besoin d’aborder le sujet qu’elle s’en était chargée pour lui. Et si elle lui tendait la perche, il n’allait pas l’ignorer en oubliant de lui rappeler que si Camille était dans la nature c’était en partie par sa faute. Il l’écouta avant de soupirer et de la fixer « Non merci, j’ai mieux à faire que de perdre mon temps ici. Et dis à Simon de pas en manger parce que s’il finit par être malade, qu’il ne vienne pas à l’hôtel pleurer encore une fois pour qu’on résolve son problème. »  Parce que le clan n’était à pas à leur service ni à l’un ni à l’autre. Et s’il était là ce soir, ce n’était pas par plaisir, et il voulait en avoir fini rapidement de préférence. Raphael la suivait du regard alors qu’elle allait se poster contre le mur près de lui. Il n’avait aucune confiance dans les shadowhunters et ça n’allait pas commencer aujourd’hui. Il la fixa et attendit qu’elle en ait terminé avant de lui répondre. « Je suis juste venu pour vous avertir après je m’en vais car s’il y a bien une chose avec laquelle je suis d’accord, c’est que j’ai mieux à faire que d’être ici. Camille est revenue, elle est passée brièvement à l’hôtel pour le faire savoir et elle prépare quelque chose. Quoi je n’en sais rien, mais je te préviens. Après ce que vous, les shadowhunters faites de cette information ça vous regarde mais mon clan n’a pas à être rendu responsable pour ce qu’elle fera. » Il ne savait pas si Clary allait le croire ou pas, ce qu’elle ferait de cette information mais dans tous les cas, il l’avait prévenue pour le retour de Camille. Ce qu’elle ferait maintenant ne serait plus son problème même s’il ne cesserait pas de la chercher pour autant. Il espérait juste que les shadowhunters prennent leur responsabilité pour changer et qu’ils fassent quelque chose pour l’arrêter car il ne souhaitait pas découvrir ce qu’elle ferait maintenant qu’elle était à l’air libre.





Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Runic Girl

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Katherine McNamara . J'ai actuellement : 18 ans mais déjà : 7974 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 5352 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Tanya & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : veiller sur ceux que j'aime. . Pour cela, je réside actuellement : à l'institut de NY tout en étant d'une humeur : heureuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

UNCONDITIONAL LOVE
Jace... Nous nous sommes éloignés l'un de l'autre pour de multiples raisons, et pourtant, quoi qu'on y fasse, quoi qu'on dise, on se retrouve de nouveau attiré l'un par l'autre. J'ai découvert pourquoi de mon côté. Je sais que je suis amoureuse de toi depuis le premier jour où j'ai croisé tes magnifiques yeux vairons. Je n'ai plus peur de dire ce que je ressens réellement au fond de moi. Et depuis que c'est fait, je dois bien admettre que je suis la plus heureuse des femmes. Car toi et moi, je le sais au fond, c'est gravé dans la pierre. Je t'aime plus que tout au monde Jonathan Christopher Lightwood et rien ne changera jamais cela.

ANCHOR IN THIS WORLD
Simon... Nous deux, nous avons traversé tellement de choses, tellement de moment drôle, triste, joyeux, énervant. Nous nous sommes relevés encore et toujours et nous le ferons à nouveau. Oui je ne suis plus avec toi, mais c'était pour ton bien, et le mien. Mais cela ne veut pas dire que je ne t'aime pas. Tu seras toujours l'un des êtres les plus importants dans mon coeur. Absolument toujours. Tu restes toujours dans ma vie, dans mon cœur, et je tiendrai toujours à toi plus qu'à ma propre vie.


Journal intime
Mon statut: Avec l'homme de ma vie #J ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [Terminé] « It should have been a beautiful night. » ✝ Raphaël
Dim 12 Mar - 18:55
          




« It should have been a beautiful night. »
feat. Raphaël Santiago


Il fallait que je me rende à l’évidence, jamais plus je ne pourrai avoir une soirée tranquille sans qu’il y ait quelque chose ou quelqu’un qui me tombe sur le coin du nez. Et ce soir, celui qui me tombait dessus n’était nul autre que ce cher Raphaël Santiago. J’aurai bien dû me douter que tôt ou tard il viendrait me demander de réparer ce qu’on avait causé en libérant Camille de sa prison. Bien sûr je comprenais qu’il nous en voulait pour cela, mais lui si protecteur de sa famille, pouvait au moins comprendre qu’on l’avait fait pour une très bonne raison, la famille justement. Mais il faut croire que jamais il n’arriverait à comprendre, surtout que quand on y pense, c’est hypocrite de sa part. Car je pourrai mettre ma main à couper qu’il aurait fait la même chose si c’était pour sauver son clan, et par extension sa propre famille, même si cela signifiait nous mettre nous chasseurs dans une triste situation.

J’essayais de détendre un peu l’atmosphère qui s’annonçait déjà pesante avec un peu d’humour. Bon d’accord, avec un mauvais humour assez taquin, mais il semblait que lui, cela ne l’amusait pas. En même temps, je me demande si Raphaël sait s’amuser, à croire qu’il est super coincé. Mais là n’est pas la question. Il était tellement sérieux tout le temps, je n’aimerai vraiment pas être un vampire au Dumort, vive l’ambiance d’enterrement sérieusement. Seulement je n’avais pas pu m’empêcher de rire en l’entendant dire qu’il préférait mourir que de sortir avec une chasseuse d’ombre. C’est en me mordant la lèvre inférieure pour maîtriser mon rire que je lui répondais enfin « Tu sais quand même que tu es déjà mort Raphaël ? Donc ta phrase n’a plus de sens. Et pour la énième fois à propos de Camille, c’était pour réveiller ma mère. Tu sais ce qu’est une mère quand même ? Toi qui prône la famille, tu devrais comprendre les raisons qui m’ont poussé à faire cela. Après tout, je suis certaine que si l’inverse avait été vrai, tu aurais agis de la même façon, et je ne t’en aurai pas blâmé quant à moi. ».

Et comme toujours, le sérieux de Raphaël était inégalable. A la base, je n’ai rien contre lui, je comprends en partie son ressenti et je sais qu’il n’est pas un mauvais bougre. Seulement sa façon d’être envers Simon et à s’entêter à ne pas comprendre pourquoi on a sorti Camille de sa boîte m’agace un peu, il me faut le reconnaître. Mais quand il m’annonça que Simon s’était rendu à l’hôtel à nouveau, cette idée ne me plaisait pas. Car je me méfiais de ce que Raphaël pouvait bien lui dire et faire. Même si à l’écouter, il n’avait fait que l’aider dans ce cas-là. Je n’aimais pas non plus l’idée que mon meilleur ami omette le fait qu’il a vu Raphaël. « Perdre ton temps ici, tu sais, il y a les téléphones dans ce cas si tu ne veux pas me voir, ou même un message à transmettre à l’Institut, au moins, tu n’aurais pas perdu ton temps. » dis je premier lieu avec un ton défensif avant de reprendre avec un peu plus d’agacement dans la voix. Je ne comptais pas en demander plus sur les raisons qui avait poussé mon meilleur ami à se rendre là-bas, et je comptais au contraire, bien jouer la carte de cette déjà au courant. Autant paraître souder, même si Simon se ferrait souffler dans les bronches la prochaine fois. « Ne t’en fais pas, il a compris la leçon, il ne fait plus n’importe quoi. Et arrête de l’infantiliser ainsi, ce n’est plus un enfant. Il sait ce qu’il fait et est bien soutenu. Il n’a pas besoin de toi. ». Bien sûr que j’étais contente que Simon puisse avoir de l’aide, même si c’était auprès de Raphaël, pour se familiariser toujours plus avec sa condition. Mais à ce moment-là, j’avais juste envie d’être blessante à son égard. Et rien de plus que cela.

Seulement quand il énonça le fait que Camille avait rendu visite au clan, mon cœur se serra un peu. Etrangement, je me sentais touchée par cette nouvelle, même si mes raisons pour libérer Camille étaient fondées, je ne pouvais m’empêcher de m’en vouloir en parti car si ce qu’il me disait était vrai, cela mettait en danger tout un clan. Surtout qu’elle ne reviendrait pas si elle n’avait pas une bonne raison. Je reprenais dès lors un air sérieux tout en m’approchant d’un pas vers lui, ne le quittant pas des yeux, réduisant l’écart entre nous deux. Voulant montrer tout mon sérieux dans cette affaire et mon investissement. « Camille est revenue. Je suis navrée de te l’entendre dire, même si je me doutais que tôt ou tard elle reviendrait. Préparer quelque chose, je ne sais pas, mais je t’accorde que revenir à l’hôtel Dumort sans avoir de plan de secours serait suicidaire de sa part. » Je marquais une autre pose tout en réfléchissant à la situation, fronçant un peu les sourcils en cherchant le cour de mes pensées. « Je transmettrai cette information à l’Institut. Et même si notre relation n’est pas au beau fixe, je ferai de mon mieux pour t’aider. Car oui, tu as réussi à me faire me sentir un peu responsable de tout ceci. Même si je le répète, je l’ai fait dans une intention noble. ». Mais je ne comptais pas faire cela sans contrepartie, je me méfiais quand même de Raphaël et de ce qu’il pourrait faire à Simon. Disons que je ne saisis pas tout encore dans leur relation. C’est avec un sourire en coin que je lui répondais avec malice, une idée jaillissant dans mon esprit au même moment. « Seulement je te demanderai une chose en échange. Et si tu me dis que je n’ai pas à négocier, je peux encore refuser. Ne rien transmettre et surtout ne pas plaider en faveur de votre innocence si Camille commet des crimes qui vous accusent. ». Il pouvait refuser mon offre, même si je n’avais pas encore formulé mon souhait, seulement, c’était idiot de le faire. Après tout, je pouvais les aider, être une voix là pour les soutenir. A lui de voir ce qu’il allait dire.


by .ANGELUS




My heart is yours, my lips are yours.

My half  I had a choice to do. And I choose you. Because I love you since the first time I saw your eyes, my heart became yours. I'm in love with you. I want to be with you and nobody else. I swear all my soul is yours.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
- Shadowhunters -




Re: [Terminé] « It should have been a beautiful night. » ✝ Raphaël
Dim 26 Mar - 22:29
          



It should have been a beautiful nightClary & Raphael


Raphael n’avait pas eu envie de venir voir Clary ce soir-là, mais il l’avait fait parce que c’était nécessaire pour protéger son clan. Parce qu’il savait déjà d’avance que quoi que Camille ferait, ce serait les vampires du Dumort qui seraient rendus responsables, coupables ou non. Pour l’Enclave tous les vampires étaient les mêmes et dès que l’un d’entre eux enfreignait les Accords c’est forcément vers le clan qu’on se tournait. Et si Camille était de retour, il ne doutait pas qu’elle briserait les Accords justement. Il la connaissait depuis bien trop longtemps pour croire qu’elle puisse se tenir tranquille. Et tout ça il le devait à Clary parce que pour sauver une personne, même si c’était une personne proche d’elle, elle avait mis en danger pas mal de vies comme si c’était à elle de décider que la vie de sa mère était plus importante que la vie de plusieurs vampires ou plusieurs terrestres qui deviendraient les victimes de Camille maintenant qu’elle était libre comme l’air.

Raphael n’était pas là ce soir pour s’amuser, c’était avant tout pour protéger son clan. S’il avait eu le choix il serait resté au DuMort alors il n’allait pas commencer à jouer le jeu de Clary. Il était venu pour quelque chose de sérieux pas pour qu’elle se fiche de lui. Il ne perdit pas un instant avant de lever les yeux au ciel à sa remarque « Tu sais que si c’était le cas je ne pourrai ni marcher ni te parler ? Faut croire qu’on ne vous apprend pas à savoir ce que c’est qu’un vampire chez les shadowhunters. Que Simon me pose ce genre de question encore je peux comprendre mais une shadowhunter ? » Il secoua légèrement la tête, c’était à se demander à ce qu’on leur apprenait durant leur entraînement. Ou alors c’était volontaire, si on leur apprenait dès le départ que les vampires étaient morts, pas de scrupules pour les tuer. Après tout c’était juste leur rendre service de les tuer et ça expliquait aussi pourquoi ils n’y réfléchissaient pas à deux fois avant de s'en débarrasser. Mais Raphael n’était pas étonné, il savait qu’on ne pouvait pas leur faire confiance et il avait appris déjà depuis bien longtemps à ne pas dépendre d’eux. Voilà qu’elle lui ressortait maintenant l’histoire de sa mère. Et ce n’était pas le problème, bien sûr qu’il comprenait le besoin de sauver un proche mais ça ne voulait pas dire pour autant remettre Camille dans la nature. Surtout si ça signifiait qu’elle ne se tiendrait pas tranquille. Même si elle avait fait ça pour sauver quelqu’un de proche, il y avait d’autres moyens que de remettre Camille dans la nature car c’était une manière de lui dire de faire ce qu’elle voulait. A croire que seul Raphael savait à quel point elle était dangereuse. Ou alors on s’attendait encore à ce que ce soit le clan qui se débrouille pour la remettre dans sa boîte. « Donc si j’avais relâché Valentin dans la nature pour sauver un membre de ma famille tu n’aurais rien dit, tu aurais été d’accord ? » Bizarrement Raphael doutait qu’elle accepte ça surtout si c’était pour sauver un vampire. Mais comme d’habitude ce serait différent avec Camille, à croire qu’elle était moins dangereuse que Valentin. Si c’était ce qu’ils pensaient, Camille ne tarderait pas à leur prouver le contraire.

Si Raphael était le seul à réaliser la menace qu’elle représentait, au moins il les aurait prévenus, à eux ensuite de faire leur choix et de décider si oui ou non ils voulaient l’écouter. Il transmettrait le message de vive voix et c’est tout ce qu’il ferait. « Non je préfère dire ce genre de choses en personne. Quand à transmettre un message à l’institut, ça m’étonnerait qu’ils prennent un message de ma part. » Il se demandait aussi si elle ne se fichait clairement pas de lui en lui proposant de téléphoner à l’institut parce que clairement il ne voyait pas les shadowhunters lui répondre comme si de rien n’était et il n’était pas assez bête pour croire que ce qu’il dirait serait pris en compte d’où sa présence ici ce soir. Puis vint le sujet Simon, elle semblait agacée par ce qu’il lui disait mais Raphael n’en avait rien à faire, il la fixait attendant qu’elle en ait terminé avant de lui répondre. « Tu lui diras ça la prochaine fois qu’il débarquera à l’hôtel malade et s’attendra à ce qu’on arrange le problème. Et que ça te plaise ou non c’est un vampire maintenant il aura toujours besoin du clan. » Il était temps aussi qu’elle accepte que Simon était maintenant un vampire et que même avec la meilleure volonté il aurait toujours besoin du clan. Et d’ailleurs Simon en avait conscience puisqu’en cas de problèmes, c’est à l’hôtel DuMort qu’il débarquait pour recevoir de l’aide. Raphael n’était pas peu fier de savoir que le novice était toujours conscient que le clan serait toujours l’endroit où il recevrait l’aide et les réponses à ses questions.

Il évoqua finalement le motif de sa visite en mentionnant que Camille était venue à l’hôtel. Il voyait Clary s’approcher de lui, constatant qu’elle semblait avoir fini de jouer avec lui mais au contraire semblait décidée à discuter sérieusement. Tant mieux c’était aussi la raison de la présence de Raphael ici ce soir. « Je la connais assez pour savoir qu’elle va de toute façon s’en prendre à des terrestres, elle n’est pas du genre à se contenter de poches de sang. Et je ne serai pas étonné non plus qu’elle en profite pour en convertir quelques-uns histoire d’avoir de nouveaux vampires qui la suivent maintenant qu’elle n’a plus le clan sous sa coupe. » Il écoutait la suite le regard fixé sur elle avant de hausser légèrement les sourcils à ce qu’il entendait « Un peu seulement ?? Et ce n’est pas ton intention que je remets en cause ce sont les conséquences. A combien de terrestres elle va s’attaquer maintenant qu’elle est libre ? C’est ça qui me pose problème parce que quoi qu’elle fera on trouvera le moyen de reprocher ça aux vampires du DuMort alors qu’on y est pour rien.» Mais c’est la suite de ce qu’elle lui dit alors qui le surprit encore plus. « Si j’ai bien compris, tu me fais du chantage pour accepter de dire à l’Institut que moi et mon clan on a rien avoir affaire avec ce que fait Camille ? » Pourquoi est-ce qu’il était surpris en même temps ? Les shadowhunters n’apportaient que des problèmes quand vous essayiez de traiter avec eux. Il ne fallait pas se demander pourquoi la plupart du monde obscur les évitait. Mais Raphael avait appris à ne pas accepter sans savoir de quoi il s’agissait d’abord, surtout quand ça venait d’eux. Il croisa les bras sur son torse avant de lui poser la question « Qu’est-ce que tu veux en échange ? »





Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Runic Girl

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Katherine McNamara . J'ai actuellement : 18 ans mais déjà : 7974 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 5352 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Tanya & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : veiller sur ceux que j'aime. . Pour cela, je réside actuellement : à l'institut de NY tout en étant d'une humeur : heureuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

UNCONDITIONAL LOVE
Jace... Nous nous sommes éloignés l'un de l'autre pour de multiples raisons, et pourtant, quoi qu'on y fasse, quoi qu'on dise, on se retrouve de nouveau attiré l'un par l'autre. J'ai découvert pourquoi de mon côté. Je sais que je suis amoureuse de toi depuis le premier jour où j'ai croisé tes magnifiques yeux vairons. Je n'ai plus peur de dire ce que je ressens réellement au fond de moi. Et depuis que c'est fait, je dois bien admettre que je suis la plus heureuse des femmes. Car toi et moi, je le sais au fond, c'est gravé dans la pierre. Je t'aime plus que tout au monde Jonathan Christopher Lightwood et rien ne changera jamais cela.

ANCHOR IN THIS WORLD
Simon... Nous deux, nous avons traversé tellement de choses, tellement de moment drôle, triste, joyeux, énervant. Nous nous sommes relevés encore et toujours et nous le ferons à nouveau. Oui je ne suis plus avec toi, mais c'était pour ton bien, et le mien. Mais cela ne veut pas dire que je ne t'aime pas. Tu seras toujours l'un des êtres les plus importants dans mon coeur. Absolument toujours. Tu restes toujours dans ma vie, dans mon cœur, et je tiendrai toujours à toi plus qu'à ma propre vie.


Journal intime
Mon statut: Avec l'homme de ma vie #J ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [Terminé] « It should have been a beautiful night. » ✝ Raphaël
Mar 28 Mar - 14:24
          




« It should have been a beautiful night. »
feat. Raphaël Santiago


Lui comme moi n’étions pas vraiment emballés à l’idée d’avoir une discussion ensemble. A voir son visage fermé et les traits durs, il aurait préféré être dans son antre plutôt qu’ici en ma compagnie. Et pour être honnête, je préférai également être en compagnie de Simon plutôt qu’avoir cette discussion avec lui. Enfin celle-ci pourrait tellement être plus agréable pour lui et pour moi s’il acceptait de se dérider un peu et se laisser aller à l’humour. Car je sais une chose, l’humour permet de se détendre et d’apprécier que d’avantage les moments pourtant difficiles de base.  C’était bien pour cela que je m’amusais à lancer des petits piques agrémentées d’humour, mais il fallait croire que Raphaël avait sûrement perdu son sens de l’humour en même temps que sa vie, à condition qu’il en ait eu un avant d’ailleurs. Quoi qu’il en soit, il paraissait évident que cela ne servait à rien que je continue sur cette voie-là, il ne la suivrait pas et ne se dériderait donc pas non plus.

Son roulement des yeux ne fit que confirmer mes pensées, il était plus dépité qu’autre chose à l’écouter. Je me mis donc à poursuivre dans un soupire, abandonnant totalement l’idée de détendre un peu l’atmosphère si pesante. « Et toi, tu sais qu’il existe un truc qui s’appelle : avoir le sens de l’humour ? Mais il faut croire que cela a disparu le jour où tu as mis les pieds au DuMort. » C’était blessant je m’en rendais compte car j’appuyais là le fait qu’il était mort et était devenu un tout autre homme alors qu’il n’avait pas demandé à le devenir. Seulement, je ne comptais pas m’excuser pour autant, après tout, c’est lui qui a préféré ne pas prendre la conversation sous un ton plus léger pouvant nous mettre en confiance tous les deux. Il préfère un ton plus agressif, plus dur et bien dans ce cas, je me plierai à sa danse. « Et bien sûr que je sais ce qu’est un mort et la différence avec un vampire. Je n’ai pas besoin d’être une chasseuse pour le savoir. Par conséquent, ta phrase n’a aucun sens. Suffisait juste d’avoir un peu d’humour et de réflexion pour comprendre que j’essayais de détendre l’atmosphère. Chose que tu n’as pas saisi apparemment Raphaël. ».

Quand il fit le parallèle entre Valentin et Camille je compris immédiatement où il voulait en venir. Mais il se trompait à mon sujet, car je n’étais pas comme lui. Je pouvais comprendre l’importance de la famille, étant mon crédo, et par conséquent, comprendre tout ce qu’on pouvait faire pour les êtres qui nous sont chers. Un regard dur mais non menaçant se posa sur lui, alors que mon visage se faisait impassible quant à lui. « Si tu l’avais fait dans le but de protéger ou sauver un membre de ta famille, en l’occurrence un vampire, oui j’aurai compris. J’aurai même très certainement fermé les yeux sur ce que tu aurais fait, comprenant moi-même pourquoi tu aurais agi ainsi. La famille, il n’y a rien de plus important. Pour moi, c’est sacré. On touche à ceux que je considère de ma famille, sang ou non, et je peux me montrer sous un tout autre visage, y compris à écraser ceux qui se mettraient en travers de mon chemin. Alors oui j’aurai compris car je sais ce que cela fait de faire passer la famille avant tout Raphaël. Que ce soit d’autres chasseurs, des vampires, des sorciers ou des loups, tout cela c’est pareil. Que ce soit Magnus, Simon ou Luke, ils sont ma famille et pourtant ils ne sont pas purs comme pourraient penser certains chasseurs. » Elle marqua une pause avant de reprendre plus adoucis « Le sang démoniaque coulant dans les veines des créatures obscures ne les empêchent pas de pouvoir être de bonnes personnes. Tout comme le sang angélique dans les veines des chasseurs ne nous empêchent pas d’être des monstres comme l’est Valentin. Alors si tu crois que juste parce que je suis une chasseuse maintenant je ne mets pas la vie des créatures obscures au même rang que la mienne, tu te trompes lourdement Raphaël. ».

Il avait vraiment un problème avec nous autres les chasseurs. Cela se voyait à ses préjugés sur nous. Bon d’accord, certains devaient être ainsi, mais nous ne sommes pas tous ainsi, et je pense qu’on a su le prouver. Un second soupire s’était alors échappé de mes lèvres, je voulais lui montrer que je ne voulais pas être ennemi avec lui, il n’y avait aucun intérêt là-dedans. Je ne disais pas d’être ami, loin de là, mais nous pouvons au moins nous entendre un minimum, du moins je l’espérais. « Comme je te l’ai dit nous ne sommes pas tous ainsi. De plus, s’il n’y a que cela, tu n’as qu’à m’appeler moi tu sais. Oui je suis en train de te proposer de te laisser mon numéro en cas de besoin. Car je pense le prouver à cet instant que je veux vraiment qu’il y ait une entente entre nous. Je veux qu’en cas de soucis, tu puisses contacter quelqu’un en qui tu aurais un minimum confiance. Enfin, j’espère. ». Seulement ce qu’il me disait sur Simon ne me plaisait pas, je devais bien le reconnaître. Il était en quelque sorte en train de dire que quoi qu’il arrive Simon aurait toujours besoin de lui, ce qui n’est pas vrai. Cette fois-ci je me montrais moins cordiale dans l’intonation de ma voix, plus sévère et dure. « Tu crois que je ne le sais pas que c’est un vampire ? A ce que je sache je suis tout autant responsable là-dedans que tu ne l’es ou que Camille ne l’est. De plus, je n’aime pas le ton que tu utilises, il n’est pas relié à toi ou à ton clan. A ce que je sache, un vampire n’a pas besoin d’avoir forcément un clan auprès de lui pour survivre. Il n’est pas obligé de suivre ton exemple à toi. A ce que je sache il y a d’autres vampires en ville qui peuvent l’aider si besoin se fait sentir. Katerina, Aiden.. Tu connais non ? Et je pense qu’au vu de leurs âges, ils ont su prouver que j’ai raison. ».

La conversation prenait un sens plus sérieux et plus solennelle à présent. Même s’il n’était pas d’accord avec ma façon de faire, et qu’il s’inquiétait pour ce que Camile est capable de faire et de ce que je pourrai faire pour aider. Bien entendu, il était certain que je n’accepterai pas d’agir sans une garantie derrière. Mon regard plein de malice se planta dans les pupilles sombres de Raphaël alors que je me rapprochais de lui sans dévier mon regard. Jace serait là, il me dirait que c’est du suicide d’être aussi proche d’être un vampire avec qui on ne s’entend pas et surtout qu’on fait chanter. Car en quelque sorte c’était ce que je m’apprêtais à faire. « Je t’aiderai en transmettant les informations à l’Enclave. Et s’il le faut, je viendrai même donner un coup de main dans les recherches, pour ce que cela vaut. Mais c’est toujours cela de pris non ? Mais Je ne te demanderai pas grand-chose en échange, d’ailleurs, peut-être même sera tu content de ce que j’ai à te proposer. ».  Je marquais une pause alors qu’un air impassible s’affichait sur mon visage. «  Simon est ma famille, je tiens à lui à un point que tu ne dois sûrement pas connaître. S’il lui arrive quoi que ce soit.. je ferai payer celui qui lui aura fait du mal même si je dois y laisser la vie je l’emmènerai avec moi dans le trou. Alors je ne veux plus que tu menaces Simon à l’avenir, je ne veux plus que tu t’en prennes à lui, ou qu’un membre de ton clan s’en prenne à lui. Je veux qu’il soit en sécurité. S’il vient vers vous là d’accord, mais sinon, je veux que tu ne le contactes plus, ou le minimum comme des cas de forces majeures comme actuellement avec Camille. Mais une fois que cette histoire est réglée et que Camille est morte ou livrée à l’Enclave, je veux que tu cesses de le voir. Il n’est pas un des vôtres, il ne fait pas parti du clan. Il est libre de sa vie de son choix et je ne tiens pas à ce que tu lui imposes un mode de vie qui à toi te convient mais pas forcément aux autres. Compris ? ».


by .ANGELUS




My heart is yours, my lips are yours.

My half  I had a choice to do. And I choose you. Because I love you since the first time I saw your eyes, my heart became yours. I'm in love with you. I want to be with you and nobody else. I swear all my soul is yours.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
- Shadowhunters -




Re: [Terminé] « It should have been a beautiful night. » ✝ Raphaël
Mar 11 Avr - 23:06
          



It should have been a beautiful nightClary & Raphael
Raphael n’était pas là depuis longtemps et il en avait déjà assez. Il savait à quoi il s’en tenir en s’adressant à une shadowhunter et il ne faisait ça que pour le clan au fond. Surtout qu’il ne voulait pas voir Simon parce qu’il trouverait encore un moyen d’énerver Raphael ce qui semblait être une habitude chez lui à chaque fois qu’il le croisait. Si bien que, s’il avait décidé de finalement l’épargner, il préférait l’éviter. Il voulait donc en finir rapidement avant de voir le novice débarquer. Il leva les yeux au ciel une nouvelle fois en l’écoutant se plaindre qu’il n’avait pas d’humour.   « Excuse-moi mais j’ai autre chose à faire que de m’amuser avec toi. Je suis venu pour une raison sérieuse au cas où tu n’aurais pas encore saisi. Quand au Dumort, tu y as mis les pieds uniquement quand tu étais bien contente de nous trouver pour vous rendre service, tu n’as jamais pris la peine de savoir qui on était ou ce qu’on faisait là-bas alors ne te permets pas de nous juger. Je fais ce que j’ai à faire pour protéger mon clan. » A part les fois où ils avaient eu besoin de quelque chose, est-ce qu’ils avaient pris la peine d’en savoir plus sur les vampires du Dumort ? Non à part Camille et lui parce qu’il avait pris sa place, il était sûr qu’aucun des shadowhunters ne connaissaient pas le nom d’un seul vampire du clan. Pour eux ils étaient seulement des vampires et rien de plus alors ils n’avaient pas à juger. Il soupira avant de continuer « Et moi je dis que je suis venu ici pour en venir au fait pas pour discuter plus longtemps que prévu. Si toi et moi on a un point commun, c’est qu’on veut mettre fin à cette rencontre aussi vite que possible et qu’on retourne à nos petites affaires. Donc je suggère qu’on en aille au fait et vite comme ça on sera tous les deux débarrassés de la présence de l’autre. »

Raphael n’avait qu’une envie c’est d’en avoir terminé et de pouvoir rentrer à l’hôtel. Ce n’était pas de gaieté de cœur qu’il rencontrait une shadowhunter donc il n’allait pas se montrer agréable et se mettre à plaisanter sous prétexte que ce serait plus agréable pour Clary. Il n’oubliait pas qu’elle était aussi responsable de la libération de Camille donc il ne se voyait pas faire ami-ami avec elle. « On verra si tes belles promesses tiendront devant l’Enclave qui cherche la première occasion pour éliminer tous ceux qu’ils considèrent comme des créatures obscures. C’est dans l’entraînement même des shadowhunters de nous considérer comme inférieures, des créatures incontrôlables qui ne réagissent qu’avec leurs émotions. Rien que dans le nom que vous nous donnez, celui de créatures obscures veut tout dire. » Il en avait entendu assez au cours de toutes ces années concernant l’opinion des shadowhunters à l’égard de ceux qu’ils appelaient des créatures obscures, qu’ils méprisaient mais pour autant ils étaient prêt à faire appel à eux dès qu’ils en avaient besoin. Comme si c’était leur devoir d’aider ou de servir les shadowhunters à cause de leurs habilités. Comme s’ils étaient à leurs services. Et il était hors de question que ça se reproduise avec Raphael. Clary était nouvelle dans ce monde, mais quand elle aurait suivi leur entraînement à force de côtoyer les shadowhunters, elle deviendrait comme eux, il en était sûr. Il avait vu assez de shadowhunters pour le savoir.  « Permets-moi d’en douter parce que jusque-là je n’ai pas eu de preuves de chasseurs d’ombres qui considéraient les vampires autrement. Donc je réserve mon jugement là-dessus. Toi tu viens d’arriver dans ce monde-là moi j’y suis depuis longtemps pour savoir que ce que Valentin fait ouvertement c’est ce que la plupart des shadowhunters aimeraient faire. »

Mais sa proposition ensuite le laissa perplexe. L’idée qu’une shadowhunter puisse vouloir donner son numéro de téléphone à un vampire pour pouvoir échanger des informations lui semblait vraiment étrange. C’était vraiment surprenant et ce qui lui fit hausser les sourcils avant qu’il ne se reprenne et que son visage ne redevienne impassible. Il n’avait rien à perdre à essayer et il ne cessait de se répéter que malgré son mépris à l’égard des shadowhunters, il ferait ça avant tout pour les vampires du Dumort. « Si tu es sérieuse à propos de ça, je le ferai pour la survie de mon clan car c’est tout ce qui m’importe, on verra si tu tiens parole. » Il voyait bien que ce qu’il lui disait à propos de Simon ne lui plaisait pas et pour être honnête il s’en réjouissait un peu. De voir que malgré ce qu’elle pouvait penser ou lui dire, Simon s’intéressait tout de même au clan. « Il sera toujours relié au clan parce que vous quand vous aurez disparu, on sera toujours là, c’est comme ça que ça fonctionne avec les vampires. Et un vampire lié à un clan a moins de risques de devenir rogue et d’être chassé par l’Enclave parce qu’il a d’autres vampires sur lesquels s’appuyer pour éviter de s’en prendre à des terrestres. D’ailleurs maintenant que Camille est à l’air libre, quand elle touchera à des terrestres justement qui tu crois qu’ils vont aller voir en premier ? Son novice tout juste tourné et dont le contrôle n’est pas encore assuré. » Il savait très bien que l’Enclave s’intéresserait au clan c’est vrai si Camille enfreignait les Accords mais elle s’intéresserait aussi de prêt aux vampires qui n’avaient pas de clan, car ce seraient les plus susceptibles de s’en prendre à des terrestres sans le support d’un clan pour les aider à se contrôler surtout quand il s’agissait encore d’un novice. Il avait marqué une pause pour qu’elle saisisse bien ses paroles car en protégeant le clan, il protégeait aussi Simon. « L’Enclave doit savoir que mon clan n’a rien à voir dans tout ce qu’elle fera. Et si tu étais aussi différente que tu le dis tu ne ferais pas ce qu’on appelle du chantage pour faire ton job. A savoir traquer les vampires qui n’obéissent pas aux Accords, et que tu as remis en liberté au passage. Au contraire, tu devrais protéger ceux qui y obéissent. Il y avait une clause dans les Accords censé nous protéger mais bizarrement elle semble être oubliée quand ça vous arrange.» Il ne la quittait pas des yeux comme pour la pousser à reconnaître qu’il avait raison mais il savait mieux que trop attendre de la part des shadowhunters. Et voilà qu'elle lui offrait la preuve qu'il attendait, montrant qu'elle aussi se considérait supérieure en voulant leur dicter comment ils devaient agir avec l’un des leurs et après elle se permettait de lui dire qu’elle mettait la vie des créatures obscures au même rang que la sienne. Il leva les yeux au ciel une nouvelle fois avant de la fixer et de continuer sur sa lancée   « De quel droit tu veux nous dicter comment on doit ou pas interagir avec l’un des nôtres. Tu dis que c’est son choix et pourtant tu veux le couper d’avec sa famille. Parce que, que ça te plaise ou pas il est l’un des nôtres, on est sa famille et il sait qu’en cas de besoin il peut venir à l’hôtel et on lui donnera un coup de main, il l’a déjà fait. Il a compris qu’on veille sur les nôtres et qu’on comprendra ce qu’il vit mieux que n’importe quel shadowhunter. Il serait temps que tu acceptes que c’est un vampire, tu crois qu’en fréquentant des shadowhunters et plus des vampires, il perdra subitement l’envie de boire du sang ?»



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Runic Girl

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Katherine McNamara . J'ai actuellement : 18 ans mais déjà : 7974 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 5352 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Tanya & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : veiller sur ceux que j'aime. . Pour cela, je réside actuellement : à l'institut de NY tout en étant d'une humeur : heureuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

UNCONDITIONAL LOVE
Jace... Nous nous sommes éloignés l'un de l'autre pour de multiples raisons, et pourtant, quoi qu'on y fasse, quoi qu'on dise, on se retrouve de nouveau attiré l'un par l'autre. J'ai découvert pourquoi de mon côté. Je sais que je suis amoureuse de toi depuis le premier jour où j'ai croisé tes magnifiques yeux vairons. Je n'ai plus peur de dire ce que je ressens réellement au fond de moi. Et depuis que c'est fait, je dois bien admettre que je suis la plus heureuse des femmes. Car toi et moi, je le sais au fond, c'est gravé dans la pierre. Je t'aime plus que tout au monde Jonathan Christopher Lightwood et rien ne changera jamais cela.

ANCHOR IN THIS WORLD
Simon... Nous deux, nous avons traversé tellement de choses, tellement de moment drôle, triste, joyeux, énervant. Nous nous sommes relevés encore et toujours et nous le ferons à nouveau. Oui je ne suis plus avec toi, mais c'était pour ton bien, et le mien. Mais cela ne veut pas dire que je ne t'aime pas. Tu seras toujours l'un des êtres les plus importants dans mon coeur. Absolument toujours. Tu restes toujours dans ma vie, dans mon cœur, et je tiendrai toujours à toi plus qu'à ma propre vie.


Journal intime
Mon statut: Avec l'homme de ma vie #J ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [Terminé] « It should have been a beautiful night. » ✝ Raphaël
Ven 21 Avr - 23:00
          




« It should have been a beautiful night. »
feat. Raphaël Santiago


Quand on voit Raphaël aussi aigri par les années, on pourrait ce dire que l’immortalité ôte une part d’humour. Mais en réalité, quand on voit Simon, il est toujours le même jeune homme drôle et amusant. Ce qui n’est clairement pas le cas du leader de Manhattan, à moins qu’il n’ait jamais été drôle, je ne saurai dire. En tout cas, on ne pourra pas dire que je n’essaye pas de détendre un peu l’atmosphère pourtant si rigide du au sujet de la conversation. J’aurai aimé qu’il m’apprécie un peu, mais il faut se rendre à l’évidence. Entre lui et moi, cela ne sera que toujours courtoisie et rien de plus. Dans un soupire, je croisais mes bras autour de ma poitrine en un haussement d’épaules. Mon regard resta rivé sur mon interlocuteur alors que mon visage redevenait fermé. « Bien entendu que j’ai saisi que tu voulais me parler pour quelque chose de sérieux. De toute façon, on se demande si tu sais t’amuser vu ton sérieux à toute épreuve. Ce que je voulais, c’était nous détendre un peu. Après, je reconnais que je n’ai pas cherché à en savoir plus sur vous. Mais la façon dont Simon a été introduit dans votre clan m’a légèrement refroidie. Ne prend pas là mes paroles comme une façon de dire que je ne ferai jamais d’effort. Seulement, tu ne m’aides pas vraiment à vouloir en savoir plus par ton manque d’amabilité Raphaël. ». Je marquais une pause avant de reprendre la parole. J’étais totalement en accord avec lui sur ce point-là. Je ne tenais pas à ce que la conversation s’étende de trop. « Mais je t’accorde que je n’ai pas envie qu’on s’éternise ici. Mes années sont comptées quant à moi. Je ne peux pas me permettre de camper ici. » dis-je avec un léger sourire en coin sur les lèvres. Malgré moi, l’influence de Simon persistait. Je ne pouvais pas m’empêcher de vouloir apaiser les tensions avec un peu d’autodérision. Même si je savais au fond de moi, que Raphaël serait encore et toujours fermé à cette boutade.

En revanche, s’il y a une chose qui peut me faire sortir de mes gonds, c’est qu’on remette en cause mes promesses. Et c’était exactement ce que venait de faire Raphaël en remettant en cause mes propos quant à l’avertissement qu’il venait de me demander de transmettre. Et encore plus quand il me met dans le même panier que ceux de l’Enclave. Mon meilleur ami est un vampire, et je ne le considère pas comme inférieur. Tout comme Luke est mon père de substitution et un loup garou. Mon regard se fit alors plus sombre et sérieux alors que je le fixais dans le sien. « Que tu dises que la plupart des chasseurs d’ombres pensent de la sorte. Très bien, c’est certainement vrai. D’ailleurs, moi-même j’ai vu certain d’eux considérer les créatures obscures comme inférieures. Je te l’accorde. Seulement je ne supporte pas une chose Raphaël. Je ne supporte pas que tu me mettes dans le même sac que ces personnes-là. Comme tu le sais, je n’ai pas été éduquée comme la plupart des chasseurs d’ombre. Je n’ai pas leur façon de penser, et ce n’est pas parce que je suis une des leurs à présent que ma mentalité va en être différente. » Reprenant ma respiration, je gardais mon regard rivé dans le sien alors que je m’avançais d’un pas, redoublant de sérieux. « Par conséquent, révise ta façon de me voir. Je ne verrai jamais les créatures obscures comme inférieures. Ce n’est pas moi qui en aie choisi l’appellation et je suis d’accord pour admettre que celle-ci est assez médiocre. Mais à ce que je sache, mon meilleur ami est un vampire. Et je le considère comme le même qu’avant, mon jugement à son égard n’a pas changé et ne changera jamais. Je ne le verrai jamais comme quelqu’un mettant inférieur. Luke est mon père de substitution. Nous n’avons pas le même sang et pourtant je le considère comme tel. Il est un loup garou et pourtant je vois le même homme qu’avant quand je le regarde. Alors non, je ne vous vois pas comme des êtres inférieurs et je ne vous verrais jamais comme tel. Et tu veux savoir pourquoi ? ». Mon visage se radoucit pendant un instant alors que je poussais un soupire avant de reprendre à nouveau « Parce que oui, vous avez du sang de démon dans les veines, et pourtant, vous n’en restez pas moins une partie humaine. Les sorciers ont un parent humain ; les loups ou les vampires ont été des humains, les fées sont un savant mélange du sang angélique et démoniaque. Vous avez tous une part humaine en vous. C’est pour cela que je ne serai jamais à même à vous juger comme inférieurs à moi ou à nous autres, les chasseurs d’ombre. J’espère juste qu’un jour, tu comprendras cela et tu verras que je ne suis pas la seule à penser de la sorte. Qu’un jour tu passeras outre ta haine des chasseurs d’ombre. ».

J’avais pu remarquer qu’il était sur la réserve alors qu’il s’emparait de mon numéro de téléphone. A croire que cela ne se fait quasiment jamais. Et encore une fois, il revint sur mes paroles, il ne changerait donc jamais. Dans un énième soupire, je me mis à rouler des yeux avant d’hausser les épaules « Bien entendu que je suis sérieuse à ce propos-là. Et quand je dis quelque chose, je m’y tiens. ». Mon cœur se serra quand il mentionna qu’il y avait un risque que l’Enclave s’en prenne à Simon si Camille faisait des siennes auprès des Terrestres. Si bien que dans mon regard, l’inquiétude devait poindre. « Pour être tout à fait honnête avec toi, car oui, l’honnêteté est quelqu’un chose d’important selon moi. Je n’avais pas songé à cela.. Je veux dire, Simon n’est peut-être pas dans un clan, mais il sait se tenir… De toute évidence, si ils venaient à dire pareilles inepties, je leur ferai entendre ma voix et ils auront intérêt à m’écouter... ». Il marquait un point, une vraie chasseuse ne ferait pas du chantage et effectuerait son devoir sans demander son dû. Seulement, il oubliait que je n’étais pas encore officiellement une chasseuse, et de plus, Simon n’était pas n’importe qui dans ma vie. Un petit sourire en coin s’afficha sur mon visage alors que je m’apprêtais à lui répondre, un sourire aux lèvres « Je te reconnais. Je devrai vous protéger comme il se doit sans réclamer quoi que ce soit en échange. Seulement, tu oublies une chose Raphaël, je ne suis pas réellement une chasseuse d’ombre, je n’ai pas été introduite. Je ne suis donc pas officiellement un d’entre eux. Non mais sans plaisanter. Je fais cela pour lui… Il est ma famille, et je ne voudrais pas qu’il lui arrive quelque chose. Tu peux comprendre cela toi qui veut protéger ta famille non ? Que je veux tout faire pour lui, quoi qu’il arrive. Je ne te demande pas de couper les ponts avec lui et de lui refuser tout accès à l’Hôtel Dumort. Je te demande juste s’il te plaît, de ne pas venir le menacer ou autre parce qu’il n’a pas décidé d’en faire parti. C’est tout ce que je veux, qu’il soit libre de ses choix, que l’on ne l’oblige en rien. Ni toi, ni moi. J’espère juste que tu peux comprendre cela.. ».

Puis mon air se fana quand il énonça que j’essayais en quelque sorte de faire survivre un semblant de mon Simon d’autrefois, celui encore humain qui se nourrissait de burgers et non de fioles de sang. Je baissais cette fois-ci les yeux, montrant en quelque sorte que je lui étais inférieure pour une fois. Ma voix se mit à dérailler alors que j’avais les larmes aux yeux. Je tentais de maîtriser le sanglot dans ma voix « Ce n’est pas ce que je veux dire.. Ce n’est pas cela.. C’est juste que… Je me sens responsable, coupable pour tout cela. J’aime toujours Simon comme il était humain, avant qu’il ne change de nature en quelque sorte. Mais je ne peux pas m’empêcher de penser que je suis celle qui l’a fait devenir un vampire, qui l’a ôté de bien des choses. Et même si je l’accepte comme il est maintenant, je ressens une part de moi qui regrette de lui avoir volé une vie normale en quelque sorte. C’est sûrement pour cela que j’essaie de le protéger, de le couver en somme. Alors oui, tu peux me voir comme un monstre mais c’est juste que je tiens à lui énormément.. ».



by .ANGELUS




My heart is yours, my lips are yours.

My half  I had a choice to do. And I choose you. Because I love you since the first time I saw your eyes, my heart became yours. I'm in love with you. I want to be with you and nobody else. I swear all my soul is yours.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité
- Shadowhunters -




Re: [Terminé] « It should have been a beautiful night. » ✝ Raphaël
Ven 12 Mai - 15:51
          



It should have been a beautiful nightClary & Raphael
Non Raphael n’avait pas le cœur à rire surtout pas en ce moment avec Camille à l’air libre sans savoir ce qu’elle prévoyait de faire ou pas. Parce qu’il savait que ça retomberait forcément sur son clan, que l’Enclave ne chercherait pas à savoir qui était le véritable ou pas, mais blâmerait l’ancien clan de Camille. Et donc Raphael voulait s’activer pour la retrouver et la remettre dans sa boîte aussi vite que possible et il n’avait pas envie de s’amuser avec Clary et de faire comme si de rien n’était. Il soupira et la regarda dans les yeux. « Excuse-moi de ne pas avoir le cœur à m’amuser quand je sais que Camille est là quelque part à préparer quelque chose sans compter le retour de Valentin. Pardonne-moi d’avoir encore du mal à digérer que tu es en partie responsable de la libération de Camille qu’on avait enfermée justement parce qu’elle était trop dangereuse pour être remise en liberté.» Il leva ensuite les yeux au ciel avant de la regarder à nouveau. Il attendait la suite, voulant en terminer rapidement car il avait mieux à faire et vu ce qu’elle avait prévu ce soir, elle aussi. « Tant mieux, voilà au moins quelque chose sur lequel on est d’accord. » Il haussa légèrement les sourcils à sa boutade mais ne rajouta rien parce qu’il ne voulait pas l’encourager non plus. Il aurait pu jouer et rendre les choses plus agréables mais la vérité c’est qu’il n’avait pas le temps, parce qu’il devait vraiment mettre la main sur Camille avant qu’elle ne fasse quoi que ce soit. Et ils n’avaient toujours aucune piste pour la retrouver, ce qui ne l’aidait pas non plus à rester calme à propos de la situation.

Raphael la voyait changer d’attitude subitement, visiblement ce que Raphael lui venait de lui dire ne lui avait pas plu. Mais honnêtement c’était vrai, il avait rencontré assez de shadowhunters pour le savoir, même s’il aurait préféré s’en passer. La plupart des shadowhunters commençaient tous avec cet idéal pensant qu’eux-mêmes et ceux qu’on appelait des créatures obscures étaient égaux mais ça ne durait jamais bien longtemps. L’entraînement et sûrement aussi le fait d’être confronté aux autres shadowhunters, les poussaient à les considérer différemment. Clary prétendait être différente, peut-être qu’elle le croyait et qu’elle l’était aussi réellement un peu au fond, mais la vérité c’est que jusque ici elle ne leur avait pas prouvé qu’elle était si différente que ça ce que Raphael prit un malin plaisir à lui rappeler. Il croisa les bras sur son torse et la fixa.  « Pourtant malgré tes beaux discours combien de fois tu es venu à l’hôtel réclamer notre aide et ensuite nous faire du chantage pour qu’on accepte ? Comme si les vampires étaient à votre disposition. Ou quand tu es venue libérer Camille. La seule chose qui comptait c’était ta mère, tu n’as pas pensé aux conséquences pour nous en la relâchant à l’air libre tant que tu avais ce fichu bouquin, aux autres de se débrouiller avec ce qui arriverait ensuite. » Oui Raphael était toujours en colère à propos de ça, même s’ils ne pouvaient pas changer le passé et que Clary lui dise qu’elle regrette ne changerait rien car la vérité c’est qu’il avait peur pour son clan, peur de découvrir ce que Camille allait encore inventer pour tenter de les impliquer auprès de l’Enclave. « Tu veux que je révise ma position sur les shadowhunters ? Alors prouve-moi que tu es différente, aide-nous à retrouver Camille. Vois ça comme une sorte d’alliance temporaire, le temps de la retrouver et de la remettre dans sa boîte. Si d’ailleurs tu veux la tuer, pour une fois je ne dirai rien au fait de voir un vampire mourir des mains d’un shadowhunter puisqu’elle est bien trop dangereuse pour toute notre espèce pour rester en vie. » Il venait de lui mettre le marché dans les mains à elle de voir si elle allait accepter ou pas. Elle essayait de le convaincre qu’elle était différente, peut-être seul le temps le dirait une fois qu’elle aurait été confronté à ce monde plus longtemps elle qui venait seulement d’y entrer. « Tu dis ça et j’espère sincèrement que tu le crois pour tous ceux qui font partie du monde obscur, le fait est que c’est ce que la plupart des shadowhunters pensent à force d’obéir aux ordres de l’Enclave. Parce que toi aussi tu es sous les ordres de l’Enclave que ça te plaise ou pas et que ce sont eux qui décident quelles créatures obscures ont le droit de vivre ou pas. Tant que les shadowhunters obéiront à l’Enclave, aucune créature obscure ne sera réellement l’égale d’un shadowhunter. » Pour Raphael et bien d’autres, l’Enclave ne servait à rien, à part créer des tensions entre les différents groupes et donner des ordres, ils ne s’impliquaient pas réellement dans la guerre qui se jouait actuellement laissant les autres se débrouiller avec Camille et Valentin sans s’impliquer.

Et si au début il était hésitant de voir Clary lui proposer d’échanger leurs numéros de téléphone, il se rendait compte finalement qu’elle était sérieuse. Il prit le numéro de téléphone qu’elle lui tendit avant de fourrer le papier dans sa poche décidé à l’utiliser en cas de besoin. Il verrait bien à la longue si elle était sérieuse ou non et aviserait ensuite même il était déterminé à tenter le coup si ça pouvait rendre service au clan. Elle lui disait être différente et vouloir changer les choses. Peut-être que c’était vrai, peut-être pas mais dans tous les cas il aurait essayé. Et pour la pousser à s’intéresser de plus près au problème Camille, il avait mentionné Simon car le clan ne serait pas le seul à être tenu responsable des actes de leur ancienne leader et il était important que Clary le réalise aussi. « Sauf que l’Enclave il n’en aura rien à faire que Simon soit coupable ou innocent s’ils décident qu’il est coupable. Ils n’auraient pas hésité à torturer Meliorn simplement pour des informations sans même avoir aucune preuve qu’il ait fait quoi que ce soit alors qu’est-ce que tu crois qu’ils vont faire quand ils auront les preuves qu’un vampire s’amuse avec des terrestres alors que justement un vampire nouveau-né traîne dans les parages ? Et à ce moment-là tu pourras leur dire tout ce que tu veux une fois qu’ils auront pris leur décision. Pour eux, même s’ils ont tort, ce ne sera qu’un vampire de moins. » C’est vrai que le clan aurait des problèmes mais que l’Enclave s’intéresserait aussi à Simon. Raphael n’avait pas menti mais il savait qu’entre le clan et Simon, Clary choisirait Simon et que ça la pousserait à les aider à la retrouver. Et puis c’était aussi un peu son job de retrouver Camille et de la remettre dans sa boîte. Il leva les yeux au ciel à ce qu’elle lui dit alors concernant Simon « Je comprends puisque Simon est l’un des nôtres. Si ce qui t’inquiètes c’est que je vienne le menacer pour qu’il rejoigne à nouveau officiellement le clan, je ne le ferai pas. » Par contre il trouverait le moyen d’aller voir Simon et de le faire s’activer un peu pour retrouver Camille et pouvoir la remettre dans sa boîte. Ils lui avaient sauvé la vie quand il était venu malade à l’hôtel, à lui de les aider à son tour. D’autant que le lien qu’il partageait avec elle pourrait s’avérer important pour arriver à la traquer. Car malgré leurs patrouilles ils n’avaient toujours pas réussi à mettre la main sur elle. Ce qui avait le don d’énerver Raphael.  Il soupira en la voyant clairement sur le point de pleurer après ce qu’il venait de lui dire. Ce n’était pas ce qu’il avait voulu en lui disant qu’elle voulait conserver l’image qu’elle connaissait de Simon et pas ce qu’il était devenu. Et même s’il n’aimait pas les shadowhunters et ne voulait rien avoir à faire avec eux, préférant garder il n’était pas un monstre non plus. Son regard s’adoucit alors avant de préciser ce qu’il avait voulu dire. « Tu dois savoir que tu ne l’aides pas en faisant ça car il doit accepter sa nouvelle condition et s’y adapter pour que justement il puisse survivre en tant que vampire. Qu’il puisse utiliser ses nouvelles capacités pour détecter les dangers et pouvoir s’en protéger. Parce que, que je l’apprécie ou non il est l’un des nôtres et je ne tiens pas à ce qu’on perde l’un des nôtres justement à cause de Camille, de Valentin ou de chasseurs d’ombres qui seraient bien trop heureux de se débarrasser d’un vampire de plus sans se poser la question de savoir s’il le mérite ou pas. »


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Runic Girl

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Katherine McNamara . J'ai actuellement : 18 ans mais déjà : 7974 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 5352 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Tanya & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : veiller sur ceux que j'aime. . Pour cela, je réside actuellement : à l'institut de NY tout en étant d'une humeur : heureuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

UNCONDITIONAL LOVE
Jace... Nous nous sommes éloignés l'un de l'autre pour de multiples raisons, et pourtant, quoi qu'on y fasse, quoi qu'on dise, on se retrouve de nouveau attiré l'un par l'autre. J'ai découvert pourquoi de mon côté. Je sais que je suis amoureuse de toi depuis le premier jour où j'ai croisé tes magnifiques yeux vairons. Je n'ai plus peur de dire ce que je ressens réellement au fond de moi. Et depuis que c'est fait, je dois bien admettre que je suis la plus heureuse des femmes. Car toi et moi, je le sais au fond, c'est gravé dans la pierre. Je t'aime plus que tout au monde Jonathan Christopher Lightwood et rien ne changera jamais cela.

ANCHOR IN THIS WORLD
Simon... Nous deux, nous avons traversé tellement de choses, tellement de moment drôle, triste, joyeux, énervant. Nous nous sommes relevés encore et toujours et nous le ferons à nouveau. Oui je ne suis plus avec toi, mais c'était pour ton bien, et le mien. Mais cela ne veut pas dire que je ne t'aime pas. Tu seras toujours l'un des êtres les plus importants dans mon coeur. Absolument toujours. Tu restes toujours dans ma vie, dans mon cœur, et je tiendrai toujours à toi plus qu'à ma propre vie.


Journal intime
Mon statut: Avec l'homme de ma vie #J ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [Terminé] « It should have been a beautiful night. » ✝ Raphaël
Lun 15 Mai - 14:40
          




« It should have been a beautiful night. »
feat. Raphaël Santiago


Une chose est sûre, Raphaël et moi ne seront jamais fait pour nous entendre. Il faut dire que le fait qu’il soit si rigide, ne rigolant jamais est loin d’être plaisant. Mais je devais bien reconnaître le fait que lui et moi n’avons pas vraiment commencé notre relation sur le bon pied. Dans un sens, c’est dommage qu’il me déteste autant, mais au vu de son caractère, je ne suis pas certaine que malgré mes efforts cela se serait arrangé un jour. Le fait aussi que Camille était en liberté ne l’aidait pas forcément à se dérider, chose que je conçois quand je sais que Valentin se balade en liberté avec la Coupe Mortelle, près à agrandir une armée de ses propres fidèles. Et en effet, j’étais en partie responsable de la libération de Camille, mais pour moi, j’avais mes propres raisons. Et je reste persuadée qu’à ma place, pour sauver son clan, Raphaël aurait fait la même chose. Son haussement de sourcil en revanche, me laissa présager qu’au fond, ma boutade aurait pu le faire sourire. Même s’il n’en montra rien d’autre que ce léger mouvement. Cela m’encourageait au final à envisager l’idée qu’un jour, nous verrons peut-être le vampire face à moi sourire.

Sa façon de me jauger alors qu’il avançait le fait que je n’avais nullement ou alors très peu démontré que j’étais différente des autres chasseurs m’agacèrent davantage encore. Dans un soupire, je lui répondais alors, sans pour autant quitter ses yeux des miens   « Les erreurs, ce sont des choses qui arrivent. Tout le monde n’est pas parfait, et je n’ai jamais prétendue l’être. En effet, j’ai fait des choix égoïstes pour obtenir ce que je voulais. Ici, je voulais le réveil de ma mère à tout prix. Et oui, je n’ai pas songé aux conséquences que cela pouvait avoir sur les autres, qu’ils soient chasseurs, loups ou encore vampires. Une seule chose comptait, ma mère. Mais j’aurai fait cela pour tout le monde. Car à ce moment-là, rien n’était plus important que ma mère, et s’il avait fallu faire du chantage aux autres chasseurs d’ombre, je l’aurai fait sans la moindre hésitation. Seulement, dans ce cas-là, c’était vous qui pouviez m’aider, et c’est vous qui en avez pâti. Au mauvais endroit au mauvais moment. Voilà ce que c’était. ». Je marquais une pause avant de pencher la tête sur le côté en l’écoutant me proposer une sorte d’alliance, bien que temporaire. Dans un haussement d’épaule, je reprenais enfin la parole « C’est ce que comptait faire tu sais. La remettre en cage si je venais à tomber sur elle. Après tout, je vous dois bien cela pour réparer les conséquences de mes actes. Rassure toi donc. Si je croise la route de Camille, il n’y a que deux façons pour que cela se termine. Elle dans un cercueil ou en effet, au bout de ma lame. Même si je préférerai ne pas avoir à tuer de créatures obscures. Même elle.. » dis-je dans un soupire. En effet, je ne la portais vraiment pas dans mon cœur, mais je n’étais pas un monstre, et tuer des personnes qui ont un jour été humaine ne me réjouit guère. Je prenais conscience de ce qu’il était en train de me dire. Et il avait raison, Méliorn en avait été un exemple parmi sûrement pleins d’autres que je ne connaissais pas. Seulement, je ne suis pas comme eux, je ne suis pas l’Enclave, et je n’hésiterai jamais à sauver une créature obscure si elle est innocente. Dans un froncement de sourcil, je croisais les bras sous ma poitrine sans le quitter des yeux. « Ce que l’Enclave veut, ce n’est pas forcément ce que je veux ou pense juste. Méliorn en a été un parfait exemple. Il allait être torturé, et je n’ai pas supporté cette idée. Nous avons œuvré pour le sauver, et si je dois le refaire. Si je dois désobéir à l’Enclave pour sauver une personne que je pense innocente, qu’elle ait du sang angélique ou démoniaque dans les veines, je le ferais sans la moindre hésitation. Car pour moi, ce sont les choses justes qui doivent être faite. Et rien d’autre. Après, je ne peux pas parler et agir au nom des autres, je ne peux pas les forcer à penser comme moi. Mais je sais que pour moi, c’est ce qui est juste qui doit primer et non pas faire valoir une supériorité qui n’a pas lieu d’être. ». J’espérais au fond, qu’un jour Raphaël, comprenne que je ne suis pas comme les chasseurs qu’il a pu rencontrer plus tôt dans son existence. Mais au vue de son caractère bien trempé, je doute d’y parvenir un jour, ne serait-ce qu’un peu.

Mon cœur se serra d’avantage quand il énonça que Simon pourrait connaître le même sort que celui dont Méliorn avait échappé de peu. J’avais peur pour mon meilleur ami, peur que ce que Raphaël disait, ne se réalise un jour. Certes je ferai tout pour le protéger, mais aurai-je assez de force pour lutter seule contre l’Enclave même ? Mon regard se perdit un peu avant de se ragaillardir « Je ferai toujours tout pour le protéger, j’userai de tout ce dont je suis capable pour empêcher quiconque de lui faire du mal. Je sais que cela ne sera pas facile, mais s’il le faut, je mourrai pour lui, pour le protéger. Même si je sais qu’un jour, je serai forcée de le laisser affronter le monde extérieur seul. » dis-je dans un soupire empli de tristesse. Mais quand il m’annonça qu’il ne le menacerait pas pour qu’il les rejoigne, je me sentis un peu mieux. Je le laissais toutefois continuer, et je pouvais presque percevoir qu’il était plus tendre dans les paroles qui suivirent. Il n’était peut-être pas si méchant que cela tout compte fait. Mon regard se planta à nouveau dans celui de Raphaël alors que mon cœur battait un peu plus vite après ce qu’il venait de dire sur Simon et sur le fait qu’il le protégerait. « Premièrement, je te remercie dans ce cas Raphaël de me faire la promesse que tu ne le menacera pas pour qu’il vous rejoigne. C’est à lui de décider, je ne le force pas à rester hors de l’Hôtel, il est libre de décider. Même si cette idée ne me réjouit pas plus que cela. Car cela signifierait qu’il t’obéirait et que je ne pourrai plus le voir. Mais seulement, je ne veux pas l’empêcher d’être plus fort, de devenir un meilleur vampire, je ne veux pas qu’il ait l’impression que je le bride ou l’empêche d’être ce qu’il est aujourd’hui. Je veux simplement.. cultiver ce qu’il était autrefois, afin qu’il n’oublie pas d’où il vient et ceux qui l’aiment. Une chose est sûre, je sais, que le jour où je ne serai plus là pour lui, que tous ceux qu’il a connu ne seront plus là et que lui seul foulera cette Terre.. Je sais qu’il pourra compter sur toi et le clan, ainsi que sur Aiden et Katerina. Je sais qu’il sera bien soutenu, et pour cela. Merci Raphaël... » dis-je avec un petit sourire. Je ne lui disais jamais merci, mais cette fois-ci, je le pensais vraiment.

Grâce à mes sens, j’entendis les chaussures de mon meilleur ami qui se dirigeaient vers ici. Il était temps de mettre fin à notre petite discussion qui resterait bien entre nous. Je lançais un sourire plus franc à Raphaël cette fois ci, avant d’hausser les épaules et de lui lancer   « Je n’oublie pas ce que j’ai dit. J’aiderai contre Camille ne t’en fais pas. En attendant, n’hésite pas à me contacter si tu as des informations qui pourraient m’être utile. Bonne journée Raphaël. » dis-je en faisant allusion au fait que pour lui, ce n’était que le début de la nuit et de sa nuit.

Je regagnais la position de Simon qui me cherchait dans la foule attendant à l’entrée du Stade. Je serrais mon meilleur ami dans mes bras avant de l’embrasser tendrement sur la joue, un énorme sourire aux lèvres alors que je lui parlais enfin   « Prêt pour une nuit comme au bon vieux temps ? » dis-je avant de rire franchement. J’étais heureuse d’être là, avec lui, comme si de rien n’était. Nous étions tels deux amis tout à fait normaux, et je comptais bien entretenir cela encore quelques temps.


by .ANGELUS




My heart is yours, my lips are yours.

My half  I had a choice to do. And I choose you. Because I love you since the first time I saw your eyes, my heart became yours. I'm in love with you. I want to be with you and nobody else. I swear all my soul is yours.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

- Shadowhunters -




Re: [Terminé] « It should have been a beautiful night. » ✝ Raphaël
          



Revenir en haut Aller en bas

 
[Terminé] « It should have been a beautiful night. » ✝ Raphaël

 ::  :: Rp Terminés


 Sujets similaires
-
» Beautiful agony
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

© SHADOWHUNTERS (2016) appartient à ses admins : Deathtime et .ANGELUS. Toute reproduction totale ou partielle est interdite. Forum optimisé pour GC.