[TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]

 ::  :: Rp Terminés
avatar


Shieldmaiden of Chicago

Je suis ici depuis le : 18/01/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Hayley Atwell . J'ai actuellement : 36 ans ans mais déjà : 798 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : -103 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : C.-Olympe Wellington .Je n'ai qu'un but dans la vie : : protéger et voir mon fils grandir . Pour cela, je réside actuellement : New York City tout en étant d'une humeur : autodestructrice . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

This ain't a song for the broken hearted × No silent prayer for the faith departed × And I ain't gonna be just a face in the crowd × You're gonna hear my voice when I shout it out loud × It's my life, it's now or never × I ain't gonna live forever × I just wanna live while I'm alive × It's my life × My heart is like an open highway × Like Franky said I did it my way × I just wanna live while I'm alive


Journal intime
Mon statut: Surexcitée
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




[TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Lun 23 Jan - 11:46
          


Après une pomme et un café pour petit déjeuner -Leïf me crierait dessus s’il me voyait manger uniquement ça, il sait à quel point je suis je m’en foutiste à propos de mon alimentation- j’enfile une tenue plus propice pour l’entraînement, à savoir un débardeur et un pantalon noir du style jogging. Bien entendu, mes runes sont majoritairement dévoilées et j’en ai très peu sur les jambes de toute manière. Cheveux attachés en natte, pas de maquillage, seulement ma stèle et mes deux lames, une séraphine, l’autre en argent. Ah et une paire de chaussures aussi, ce serait pas mal, de bonnes vieilles godasses que j’ai utilisé je ne sais plus combien de fois pour des entraînements. Pourquoi je me promène dans les couloirs de l’Institut de New York aussi tôt ? Parce que je ne vais pas rester assise le cul par terre en priant que ma Parabatai me revienne. Je n’aime pas rester passive et je fuis l’inactivité comme la peste. Alors oui, tôt le matin je vais m’entraîner.

Plusieurs Chasseurs sont déjà debout et au travail, forcément, l’Institut est constamment en éveil et actif. Bien plus que celui de Chicago qui est un point stratégique moins important géographiquement parlant. Mon ancien Institut est aussi plus petit, mais je suis contente de voir que les new yorkais prennent leur tâche très au sérieux. Quelques salutations me sont lancées quand je croise les visages qui me sont devenus familiers en ce quelques jours suivants mon arrivée. Ceux que j’appelle les anciens et qui étaient déjà presque adulte du temps du premier conflit il y a plus de quinze ans, je les connais tous, j’ai une très bonne mémoire. Mais j’arrive à reconnaître maintenant les petits nouveaux, notamment la progéniture de mes anciens compagnons de combat. Et malgré le fait qu’ils sont presque tous majeurs et que je suis quelqu’un qui de très indépendant, je ne peux m’empêcher de laisser ressortir mon côté maternelle. Je soupire, pourquoi faut-il que je sois toujours aussi compliquée ? Je me fatigue moi-même…

Arrivée dans la salle d’entraînement, je me rends compte que personne ne s’y trouve encore, bien que je sois certaine que je ne serai pas seule très longtemps. Déposant ma stèle et mes lames sur le côté près du mur, je m’échauffe, reprenant étape après étape l’échauffement que m’a appris Hayden le jour où il a vu que je ne prenais absolument pas le temps de m’échauffer avant un entraînement, ce qui résultait en de nombreuses blessures que je mettais sur le compte de ma maladresse. Il m’a crié dessus pendant une demi-heure, m’a bassinée de sermons à longueur de journée, me suivant dans tout l’Institut, ce même Institut où je me trouve actuellement puisque c’était juste après la guerre contre Valentin. Il m’a suivie toute la journée en me mettant la pire honte de ma vie, criant sur tous les toits que je m’échauffais comme une merde et que j’avais trouvé mes compétences de Chasseuse dans un Kinder Surprise. Bien entendu, j’ai craqué après le premier quart d’heure, mais je n’ai pas réussi à le chasser. Il m’a suivie, je me suis enfuie. Nous avons ainsi joué à chat durant toute la journée. Le soir, alors que je me cachais sur le toit, cherchant un moyen de m’éclipser de l’Institut pour ne plus l’avoir sur le dos, il m’a tendu un bâton, lui-même en tenant un. « Allez viens, je vais te montrer. » Notre première séance d’entraînement a suivi cette phrase.

Je souris en portant la main à ma poitrine, juste au-dessus du cœur où se trouve encore ma rune de mariage, malgré le décès d’Hayden. Puis ma main glisse sur l’autre côté de ma poitrine, traçant du bout des doigts la fine cicatrice surplombant la courbe de mon sein et qui est bien visible, encore aujourd’hui malgré les trois Iratze l’entourant. Je soupire de nouveau et enlève la main de cette mosaïque de mon passé, me reconcentrant sur l’échauffement pour ne griller aucune étape, comme si le fantôme de Hayden était là pour me botter les fesses si je me plante. Pas après pas, exercice après exercice, j’échauffe tous mes muscles jusqu’à entendre la porte de la salle s’ouvrir, ma tête tournée automatiquement vers le nouvel arrivant.

code by sixty





Someone told me once that life is like a line. It has ups and downs, just like your life line on a heart monitor. It's not always great and it might seem like it's not worth it. But it is. Because the day the line becomes flat is the day you die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 9148 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 7890 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Accomplir la mission qui incombe à mon sang. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

♥️ Clarissa - Clary, ou plutôt Clarissa car moi je l'aime ton prénom. Toi et moi on peut dire que notre relation est digne d'une attraction terrestre, des hauts et des bas tout ça pour un mélange d'amusement et de peur au fil des étapes. Cela faisait un moment que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour toi, mais tu étais ma soeur, je devais donc lutter de toutes mes forces contre cet amour. Pourtant, j'ai eu beau faire tout ce que je voulais, je n'ai jamais pu effacer cet amour, rien ne pouvait changer cela. Dorénavant, nous avons enfin atteint l'aboutissement de notre relation, je sais maintenant que je t'aime plus que tout dans ce monde et que je veux être avec toi de tout mon coeur. Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve Clary, mais je sais que je me battrai pour que nous ayons un futur.♥️


♣️ Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela. ♣️


♠️ Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille. ♠️

Journal intime
Mon statut: En couple avec Clary ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Jeu 2 Fév - 16:11
          



Morning training Shadowhunter style
Feat Sigrune Blackfox

Il ne faut pas croire, être un chasseur d'ombre, ce n'est pas quelque chose d'inné. Certes, des chasseurs peuvent naître avec un talent supérieur à celui des autres chasseurs, c'est mon cas, sans me vanter. Cependant, même avec cette facilité, il faudra obligatoirement de l’entraînement pour rester à un bon niveau, autrement dit un niveau suffisant pour terrasser des démons. C’est le reproche que j’aurais pu faire à bon nombre de frères, cette autosuffisance qui fait qu’ils se croient déjà trop forts pour les entraînements, que c’est inutile pour eux. Pourquoi leur faire ce reproche ? Tout simplement parce que ces personnes se font tuer ensuite, et font donc chuter nos rangs, des rangs déjà trop vides. Alors que cela pourrait être évité s’il continuait de s’entraîner, je ne suis pas un modèle de vertu donc je n’ai aucun droit de les juger, à vrai dire je veux plutôt changer les mentalités, refaire de notre race, une race de guerriers. Vous reconnaissez l’idée non ? Un indice, on a le même sang, mon père prône cette idée, et je dois dire qu’il n’a pas tort là-dessus. Rien qu’Alicante en est le reflet, une ville de chasseurs d’ombres limite tétraplégiques, tant ils n’ont pas d’action, et décident par conséquent de se reposer sans rien faire. Je ne veux jamais devenir comme cela, je veux garder le niveau pour ne jamais être faible.

Aujourd’hui, j’avais décidé de m’entraîner, j’essayais à chaque fois de faire un jour sur deux entraînement, et l’autre jour footing de bon matin, une détente incroyable et un sport il n’empêche. Quand je dis entraînement, je veux bien sûr parler de mon entraînement personnel, et non pas l’entrainement de Esmé par exemple, car je ne me donne jamais à fond contre elle, elle ne tiendrait pas longtemps sinon. Mais avant cela, il fallait déjà se lever, heureusement pour moi, me lever tôt n’a jamais été un problème. Je partis donc vers la case douche, oui certains jugeraient ça inutile étant donné que je vais m’entraîner, et que par conséquent, je devrais me doucher de nouveau, mais c’est plus fort que moi, je ne peux pas me passer de la douche du matin, c’est tellement appréciable. Comme à mon habitude je me savonnai rapidement le corps, mais je pris tout mon temps et grand soin pour laver mes cheveux, les shampouinant beaucoup plus qu’il ne le faudrait, un gâchis de shampoing clairement. Surtout quand vous savez le prix de mon shampoing, il est au citron, j’adore cette odeur, je ne sais pourquoi, et je suis prêt à mettre le prix pour avoir mes cheveux qui sentent le citron.

Il me fallut bien me résoudre à sortir de la douche tôt ou tard, regrettant déjà la sensation de l’eau chaude sur ma peau. Je me séchai en coup de vent comme à mon habitude, et je rejoignis de nouveau ma chambre pour choisir mes habits d’entraînements. J’optai alors pour un débardeur noir sans manches, ainsi je serais plus libre de mes mouvements, et un pantalon de jogging, souple mais confortable. Une fois habillé, je quittai la chambre avec ma stèle en poche et mon téléphone portable. Je fis un arrêt à la cuisine, en particulier pour une chose, un bon café, un café allongé pour être exact. Dire qu’il m’avait fallu harceler Maryse pendant des mois pour qu’elle accepte ma requête d’une machine à expresso, j’avais bien fait au final, le café était succulent. Je bus donc mon café allongé tout en croquant dans une pomme, je ne mangeai jamais beaucoup le matin. Une fois fini, je pris enfin la direction de ma destination du matin, l’une des salles d’entraînement.

Je rentrai d’une démarche rapide, pensant comme à mon habitude être seul, mais il n’en était rien, il y avait une femme, je dis bien une femme car elle me paraissait d’un certain âge, sans doute juste un peu moins que Maryse. Elle me regardait elle aussi, il faut dire que nous n’étions que deux dans cette salle, et j’avais dû la surprendre de surcroît. Je décidai qu’il était temps de vaquer à mes affaires, je partis donc vers le bout de la salle, plus précisément un mannequin en bois. Je posai ma serviette à côté ainsi que ma bouteille d’eau et mon téléphone, puis je commençai à frapper le mannequin par de grands coups de poings et pieds, me défoulant au passage des derniers évènements. Je ne voulais pas utiliser de gants ou de protections, je voulais sentir le dégât du bois, Valentin m’avait appris de cette façon, et malgré que je voulais m’écarter de son éducation, je ne pouvais changer mes vieilles habitudes, j’aimais cette façon de s’entraîner. Seulement au bout de quelques minutes, je m’arrêtai dans mon entraînement, et partit en direction de la jeune femme d’un pas tranquille, je m’arrêtai à seulement quelques mètres d’elle, arborant un léger sourire

« Désolé de vous déranger Mademoiselle, j’espère ne pas me tromper en disant mademoiselle, c’est juste que j’ai vu votre rune de mariage dépassée, et vu qu’elle a perdu sa couleur, j’en ai déduis que.. Enfin bref ça ne me regarde pas ! Je me présente, Jace Wayland, je ne sais pas si vous avez entendu parler de moi, vous devez être nouvelle ici, je ne vous ai jamais vu ! J’ai besoin d’un partenaire d’entraînement, et vous êtes la seule ici, cela vous dirait de vous entraîner avec moi ? Je comprendrai si vous ne voulez pas ! »





I'm sorry Clarissa.. It took me a long time
to accept that i love you from the beginning.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Shieldmaiden of Chicago

Je suis ici depuis le : 18/01/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Hayley Atwell . J'ai actuellement : 36 ans ans mais déjà : 798 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : -103 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : C.-Olympe Wellington .Je n'ai qu'un but dans la vie : : protéger et voir mon fils grandir . Pour cela, je réside actuellement : New York City tout en étant d'une humeur : autodestructrice . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

This ain't a song for the broken hearted × No silent prayer for the faith departed × And I ain't gonna be just a face in the crowd × You're gonna hear my voice when I shout it out loud × It's my life, it's now or never × I ain't gonna live forever × I just wanna live while I'm alive × It's my life × My heart is like an open highway × Like Franky said I did it my way × I just wanna live while I'm alive


Journal intime
Mon statut: Surexcitée
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Sam 4 Fév - 23:13
          


J’observe le nouveau venu un instant, mon regard effectuant une inspection rapide pour ne pas s’attarder trop longtemps. Rien que son corps et sa posture m’indique qu’il bien sans doute fréquemment ici et puis un bon Chasseur possède de nombreuses runes parce qu’il a été sur le terrain et ce jeune homme blond semble en avoir un grand nombre. Une odeur de citron me parvient alors qu’il traverse la salle, se dirigeant vers les mannequins tandis que je continue mon échauffement. Je reste sur les bases et passe ensuite à de simples mouvements, entraînant mes coups dans le vide, à sec comme dirait Hayden, pour me souvenir des enchaînements et terminer de réveiller mes muscles. Je n’ai pas envie de me presser aujourd’hui et je m’empare de deux bâtons de bois au bout d’un moment, continuant les mouvements dans le vide, sans pousser de grands cris comme certains guerriers et sans transpirer beaucoup, m’étant qu’au début de mon entraînement.

Les paroles du jeune homme blond me tirent un sourire alors qu’il vient m’interrompre. « Personne ne m’a appelé ‘mademoiselle’ depuis des lustres ! Mais vous avez raison, j’ai été mariée. » Je me retiens d’ajouter ‘l’année dernière’. Ce serait trop brutal et trop douloureux alors que je peine à me remettre de la perte de Hayden, même si je ne l’avouerai qu’à ma Parabatai ou mon fils. « Enchantée Jace. Je suis Sigrune Blackfox, mais tu peux m’appeler Siggy. » Autant passer au tutoiement. Il ne m’a pas l’air d’être le genre de personne à s’alourdir en formalités. « Je suis arrivée à New York sous peu, je suis à la recherche de quelqu’un qui vient de mon Institut de Chicago. Et ce ne sera pas de refus pour l’entraînement. À vrai dire, je commençais à m’ennuyer. » Mes deux bâtons toujours en main, je me tourne entièrement vers Jace, mes mains faisant tourner mes armes entre mes doigts. Si Alix me voyait, elle dirait que je me la pète. Et, aussi étrange que ça puisse paraître, il m’arrive parfois d’avoir l’impression d’entendre sa voix. « Mains nues ou bâtons ? Je suis à l’aise avec les deux. » Autant demander, qu’il choisisse en fonction de sa préférence. Le planning d’entraînement que je m’étais faite dans ma tête peut bien varier, je n’aime pas la routine. Mais cet entraînement risque de s’avérer fort intéressant. Je peux le déduire rien que par la posture de nouveau de Jace, les traits confidents de son visage, son regard qui me scrute autant que le mien l’observe. Il bouge comme un combattant, un guerrier, un homme d’action. Je ne devrais pas le sous-estimer, telle est ma première conclusion. Mais de nouveau, je ne devrais pas me rabaisser non plus, même si notre différence d’âge pourrait jouer puisque je ne suis plus toute jeune, même si je ne me considère pas vieille pour autant.

Et pendant qu’il se décide, je fais quelques pas en arc de cercle, faisant toujours tourner mes bâtons entre mes mains. Ces derniers sont plus longs que mes lames, mais ça fera l’affaire. Et puis c’est un défi de ne pas faire comme d’habitude. Le but est de dépasser les limites après tout, d’aller toujours plus loin. Attendant patiemment qu’il choisisse, je laisse un sourire assuré flotter sur mes lèvres, autant commencer à le déstabiliser dès maintenant, même si cette technique marche rarement. Mais bon, chacun sa stratégie pour gagner.

code by sixty





Someone told me once that life is like a line. It has ups and downs, just like your life line on a heart monitor. It's not always great and it might seem like it's not worth it. But it is. Because the day the line becomes flat is the day you die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 9148 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 7890 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Accomplir la mission qui incombe à mon sang. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

♥️ Clarissa - Clary, ou plutôt Clarissa car moi je l'aime ton prénom. Toi et moi on peut dire que notre relation est digne d'une attraction terrestre, des hauts et des bas tout ça pour un mélange d'amusement et de peur au fil des étapes. Cela faisait un moment que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour toi, mais tu étais ma soeur, je devais donc lutter de toutes mes forces contre cet amour. Pourtant, j'ai eu beau faire tout ce que je voulais, je n'ai jamais pu effacer cet amour, rien ne pouvait changer cela. Dorénavant, nous avons enfin atteint l'aboutissement de notre relation, je sais maintenant que je t'aime plus que tout dans ce monde et que je veux être avec toi de tout mon coeur. Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve Clary, mais je sais que je me battrai pour que nous ayons un futur.♥️


♣️ Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela. ♣️


♠️ Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille. ♠️

Journal intime
Mon statut: En couple avec Clary ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Dim 19 Fév - 19:03
          



Morning training Shadowhunter style
Feat Sigrune Blackfox

J’avais pris soin non seulement d’écouter ses paroles pour en apprendre plus sur elle mais aussi observer sa posture, tout bon combattant se devait de détailler son adversaire minutieusement pour lui trouver des failles et ainsi les exploiter durant le combat, c’est la base d’une stratégie. De ce que j’avais pu observer jusqu’à maintenant, elle était une guerrière qui devait avoir pas mal d’expérience, sa position de combat était ferme et quasiment imperturbable. Par contre on pouvait remarquer que son bras gauche était plus faible que le droit par exemple, elle avait sûrement dû avoir une blessure à celui-ci qui la rendait plus faible de ce bras. Je gardai cette information bien présente dans mes pensées pour la réutiliser durant le combat. Cependant en écoutant le discours de la jeune femme, je me rendais compte que j’avais été maladroit avec elle plus tôt, j’aurais dû rester seulement sur le mademoiselle et ne pas m’aventurer sur le coup de la rune de mariage. J’avais toujours eu du mal pour communiquer avec les gens, il m’arrivait d’être parfois trop direct, trop impulsif et de ne pas assez mesurer mes paroles, j’avais pourtant beaucoup travaillé dessus ces dernières années.

« Navré d’avoir lancé le sujet, je peux être trop direct parfois, ça ne me regarde pas, en tout cas désolé ! Enchanté Siggy, j’espère que vous vous plairez à New York et que vous trouvez la personne que vous cherchez ! Enfin une chasseuse qui aime les entraînements rigoureux, vous me plaisez déjà ! Je propose bâtons, je ne voudrais pas devoir abîmer une si belle jeune femme à mains nues, ce serait un crime à la beauté ! » J’allai alors chercher deux bâtons, j’en lançai un à la jeune femme et je gardai le deuxième pour moi en la regardant avec un grand sourire, prêt à en découdre « J’ai une idée pour apprendre à faire connaissance, car oui je ne sais pas pourquoi mais avec vous, je sens une connexion ! Si je gagne, vous me payez à manger, si vous gagnez, je vous paye à manger, dans les deux cas on pourra discuter tranquillement mais au moins un des deux aura le mérite de la victoire ! Et je vais même rajouter que je gagne ou que je perde, je vous offre un bouquet de roses rouges, déjà parce que ça fera parler toutes les pipelettes de l’Institut et ça je m’en délecte et ensuite juste pour vous remercier d’avoir accepté de vous entraîner avec moi, un cadeau de gentleman ! »

Je laissai échapper un rire, me demandant qu’elle allait être la réaction de la jeune femme à la dernière annonce, je supposais qu’elle allait se mettre un petit peu à rougir et aussi à rire, c’était l’intuition que j'avais mais ça se trouve, je me trompais et elle allait le prendre mal, ce qui gâcherait l’ambiance il faut le dire.Je me mis en posture de combat, et attendis que la jeune femme soit prête. Puis sans attendre, je me lançai à son encontre, frappant avec force contre son bâton et faisant reculer la jeune femme. J'enchaînais les coups avec rapidité, nous nous étions tous les deux échauffés chacun de notre côté donc inutile d’y aller doucement, surtout qu’en plus nous avions vu tous les deux beaucoup de combats donc nous n'étions pas des novices non plus. Je fis un croche-pied à la jeune femme, la faisant tomber au sol, ce qui me fis arborer un léger sourire « Je dois dire que la vue que j’ai actuellement est loin d’être déplaisante, mais bon il faut que je sois un peu sérieux dans ce combat, et que j’arrête de vous déconcentrer ! » Je lui tendis la main pour l’aider à se relever.






I'm sorry Clarissa.. It took me a long time
to accept that i love you from the beginning.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Shieldmaiden of Chicago

Je suis ici depuis le : 18/01/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Hayley Atwell . J'ai actuellement : 36 ans ans mais déjà : 798 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : -103 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : C.-Olympe Wellington .Je n'ai qu'un but dans la vie : : protéger et voir mon fils grandir . Pour cela, je réside actuellement : New York City tout en étant d'une humeur : autodestructrice . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

This ain't a song for the broken hearted × No silent prayer for the faith departed × And I ain't gonna be just a face in the crowd × You're gonna hear my voice when I shout it out loud × It's my life, it's now or never × I ain't gonna live forever × I just wanna live while I'm alive × It's my life × My heart is like an open highway × Like Franky said I did it my way × I just wanna live while I'm alive


Journal intime
Mon statut: Surexcitée
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Sam 25 Fév - 19:44
          


Je souris simplement aux compliments de Jace, puisque je suis loin de me trouver belle et jeune. Que la beauté n’a jamais été au top de mes priorités et ne le sera probablement jamais puisque je suis un véritable garçon manqué malgré mon balcon assez fourni. « C’est d’accord Jace, le perdant paie le repas ! Mais pour les roses ne te fatigue pas, j’ai passé l’art de ce genre de coquetteries. » Je ris encore plus à la fin de ma phrase. On dirait une mamie de soixante ans qui parle alors que j’en ai à peine quarante. Pourtant à force de voir tous ces jeunes chasseurs, je me dis que je ne fais décidément pas partie de leur génération.

Puis, une fois les bâtons en main, le combat commence. Et il commence avec force, je dois avouer, je ne m’attendais pas à ce qu’il me brusque autant, mais ce n’est pas pour me déplaire. Je n’aime pas passer par quatre chemins, comme ça au moins, nous attaquons directement. Immédiatement, toutes les séances d’entraînement me reviennent en tête, celles avec Alix, celles avec mon père, celles avec Hayden. Différentes étapes de ma vie, toutes avec des enjeux différents, mais toute où j’ai du apprendre à me défendre et continuer à être en forme pour ne pas me faire tuer en dehors des murs de l’Institut. Je parviens à parer les premiers coups, à bloquer les suivants, mais impossible de prendre l’avantage. Alors j’observe ses placements de jambe et je remarque qu’ils sont excellents. Je découvre tout de suite que mon adversaire est de taille, que c’est un chasseur qui s’est entraîné presque aussi longtemps que moi malgré notre différence d’âge. Je ne pourrais donc pas l’avoir sur ses positions et je pense que même si j’essaie de le faucher, avec sa force physique supérieure à la mienne, cela ne fonctionnera pas. Mais alors que je suis en train de mettre en place une stratégie pour prendre l’avantage, je repense à mon père, à la façon dont il me disait que je devais compenser mon manque de force par ma vitesse et ma souplesse. Et comme à chaque fois que je repense à mon père, je me souviens de l’œil qu’il a perdu en me défendant contre ce démon alors que j’ai été trop curieuse.

Et c’est le moment que Jace choisi pour me foutre à terre avec un croche-patte. Tombant lourdement, je grimace, mais mon corps a l’habitude de tomber aussi je n’ai rien de cassé. « Bien joué ! Cela fait longtemps qu’un homme n’a pas réussi à me mettre les quatre fers en l’air. » Qu’il le prenne comme il veut, je sais que je peux me permettre ce genre de commentaires que certains considéreraient comme déplacés, cela fait simplement partie de mon caractère et je ne pense pas qu’il le prendra mal. D’ailleurs sa phrase suivante me le confirme et je souris. J’attrape la main qu’il me tend et tire aussi fortement de mon côté afin de le déstabiliser ne serait-ce qu’un peu. Je me sers donc de ce court moment de perte d’équilibre pour me remettre sur mes pieds et lui claquer les fesses avec mon bâton, inversant nos positions. « Oui, tu ferrais mieux de te concentrer et de surveiller tes arrières ! » Un sourire espiègle sur les lèvres, c’est moi cette fois-ci qui pars à l’attaque avec un petit saut, essayant de le surprendre en attaquant sur les côtés, espérant le prendre de vitesse.

code by sixty





Someone told me once that life is like a line. It has ups and downs, just like your life line on a heart monitor. It's not always great and it might seem like it's not worth it. But it is. Because the day the line becomes flat is the day you die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 9148 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 7890 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Accomplir la mission qui incombe à mon sang. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

♥️ Clarissa - Clary, ou plutôt Clarissa car moi je l'aime ton prénom. Toi et moi on peut dire que notre relation est digne d'une attraction terrestre, des hauts et des bas tout ça pour un mélange d'amusement et de peur au fil des étapes. Cela faisait un moment que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour toi, mais tu étais ma soeur, je devais donc lutter de toutes mes forces contre cet amour. Pourtant, j'ai eu beau faire tout ce que je voulais, je n'ai jamais pu effacer cet amour, rien ne pouvait changer cela. Dorénavant, nous avons enfin atteint l'aboutissement de notre relation, je sais maintenant que je t'aime plus que tout dans ce monde et que je veux être avec toi de tout mon coeur. Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve Clary, mais je sais que je me battrai pour que nous ayons un futur.♥️


♣️ Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela. ♣️


♠️ Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille. ♠️

Journal intime
Mon statut: En couple avec Clary ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Dim 5 Mar - 16:14
          



Morning training Shadowhunter style
Feat Sigrune Blackfox

Je ne m’étais pas attendu à ce qu’elle me claque les fesses avec son bâton, néanmoins c’était une bonne surprise, cela m’avait fait apparaître un sourire au coin des lèvres. Certaines personnes auraient pu mal interpréter ce qui se passait ici mais la jeune femme et moi étions sur la même longueur d’onde, elle avait compris que j’étais un garçon charmeur et légèrement provocateur, que ce n’était pas dans un but de la séduire, mais plutôt de nous amuser. Et apparemment elle aussi était de ce genre-là car elle était rentré dans mon jeu et participait même, pour mon plus grand plaisir. Néanmoins, j’avais beau joué un jeu, je n’avais pas menti en faisant les compliments à la jeune femme, elle était une très belle femme, c’était malheureux de voir cet air triste qu’elle portait juste avant mon arrivée, c’était comme avoir une peinture de toute beauté et la mettre à la cave, c’est injuste. Je me remettais dans une position acceptable après cette petite incartade, et je regardais la jeune femme dans les yeux avec une lueur de défi, pour continuer le jeu avec elle. Cependant je dus me ressaisir rapidement car la jeune femme repartait déjà à l’attaque contre moi, je bloquais ces coups comme je le pouvais

« Vraiment ? Pourtant je pense que chaque homme devrait se donner comme objectif de mettre des femmes aussi belles que toi les quatre fers en l’air, c’est fabuleux comme spectacle à voir ! » J'avais dit ça en continuant d’arborer ce sourire au coin des lèvres « Et pour info mes arrières se portent très bien, ils auraient juste préféré que ce soit tes mains et non le bâton qui les claquent, plus de douceur dans ce monde brute, c’est trop demandé ! Surtout qu’entre nous, tu aurais aimé le contact, je peux te l’assurer ça ! » C’était réellement plus fort que moi, j’aimais être charmeur comme ça avec les femmes, je me demandais parfois comment je serais si j’étais en couple, si je resterais comme ça ou si je serais plus modéré ? Il faudrait d’abord que je sois un jour en couple pour le savoir. On peut dire que ma journée d’aujourd’hui n’aura pas servi à rien, j’aurai pu faire connaissance avec une chasseuse que je trouve cool, sympathique et qui ne se prend pas la tête, les personnes que je préfère en somme.

Je me rendais compte que je perdais un peu l’avantage dans ce combat, la jeune femme avait redoublé d’efforts, elle voulait sans doute se venger du croche-pattes, tandis que moi j’étais plus dans l’amusement que dans la concentration. Avant même que je puisse redresser la barre, et reprendre le contrôle du combat, elle avait réussi à me plaquer contre un mur, me bloquant habilement je devais l’avouer. Alors que certains auraient tenté de se défaire de cette position, moi je laissais échapper un rire en la regardant intensément dans les yeux, il faut dire que nos visages étaient assez proches à cause de la position « Puisque je suis coincé ici, revenons un peu sur le coup des roses si tu veux bien, une femme n’a jamais passer le temps de ce genre de coquetteries ! Je parle sérieusement, on devrait toujours valoriser la beauté d’une femme car sans mentir, malgré mon jeune âge, je ne trouve aucun paysage plus beau qu’une femme ! Tu penses que des roses rouges, ça fera trop connoté pour notre relation ? Trop passionnel ? » Je profitai d’un roulement des yeux de la jeune femme pour retourner la situation et la plaquer à mon tour contre le mur, la bloquant comme elle l’avait juste avant, j’approchai ensuite mes lèvres de son oreille « J’aime beaucoup la nourriture chinoise, je dis ça pour le choix du restaurant ma belle, vu que tu vas perdre dans pas longtemps ! » J’enlevai ensuite mon débardeur, me retrouvant torse nu comme à mon habitude dans les entraînements « J’espère que ça ne te gêne pas, mais j’aime bien m’entraîner torse nu ! »





I'm sorry Clarissa.. It took me a long time
to accept that i love you from the beginning.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Shieldmaiden of Chicago

Je suis ici depuis le : 18/01/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Hayley Atwell . J'ai actuellement : 36 ans ans mais déjà : 798 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : -103 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : C.-Olympe Wellington .Je n'ai qu'un but dans la vie : : protéger et voir mon fils grandir . Pour cela, je réside actuellement : New York City tout en étant d'une humeur : autodestructrice . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

This ain't a song for the broken hearted × No silent prayer for the faith departed × And I ain't gonna be just a face in the crowd × You're gonna hear my voice when I shout it out loud × It's my life, it's now or never × I ain't gonna live forever × I just wanna live while I'm alive × It's my life × My heart is like an open highway × Like Franky said I did it my way × I just wanna live while I'm alive


Journal intime
Mon statut: Surexcitée
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Jeu 16 Mar - 16:10
          


Les paroles de Jace ne peuvent que me faire sourire davantage. Il a du cran le petit, je dois l’avouer et c’est agréable de pouvoir m’entraîner avec quelqu’un qui ne se prend pas la tête et qui sait plaisanter sans donner trop d’importance aux formalités. Cela fait longtemps que je n’ai pas prit autant mon pied en m’entraînant, depuis la mort d’Hayden en fait. Cela fait un an, c’était l’anniversaire de son départ avant que je ne quitte Chicago et ce ne fut pas un moment facile, autant pour moi que pour mon fils. Même s’il essaie d’être fort, il prend son rôle de « chef de famille » très au sérieux, comme Hayden lui avait appris, même si je suis parfaitement capable de prendre soin de ma famille. Je ne me fais pas de soucis pour la sécurité de mon fils et son éducation, je sais qu’il est entre de bonnes mains à Chicago, mais j’ai juste parfois peur que je ne vais pas le voir grandir. Même s’il a déjà eut sa première rune et qu’il s’entraîne dur comme fer. « Tu te serais bien entendu avec mon défunt mari, Jace ! J’ai l’impression de l’entendre ! » Je sais très bien que je viens d’en révéler davantage sur mon passé, mais je n’ai rien à cacher, sauf peut-être certaines choses concernant Alix, mais uniquement parce que cela ne concerne que mon ancienne Parabatai et moi. C’est à moi de régler cette histoire et de la ramener à la maison. « Tu as sans doute raison, mes mains n’ont pas eut l’occasion de tâter une belle paire de miche depuis plus d’un an ! » Je ris à la fin de cette phrase, laissant ma bonne humeur reprendre le dessus avant de me reconcentrer sur le combat, car nous sommes en plein entraînement, je ne dois pas l’oublier.

Redoublant d’efforts, je multiplie les coups, mon sourire maintenant éphémère sur mes lèvres alors que le masque de la concentration reprend sa place de choix sur mon visage. J’ai peut-être l’avantage de l’expérience par années dans ce combat, mais plus le temps passe et plus j’observe ses mouvements et plus je me rends compte qu’il possède certainement l’avantage de l’expérience par nombre de démons tués. Et que le fait que je viens tout juste de le plaquer contra un mur est sans doute du à la chance et au fait qu’il ne me prête toujours pas suffisamment d’attention qu’il le devrait durant un véritable combat en dehors de l’Institut. Mais après tout, ce n’est qu’un entraînement et je souris, essayant d’être moins sérieuse. Mais les paroles de Jace ne peuvent que me faire lever les yeux au ciel, malgré la trace d’un sourire ancrée au coin de mes lèvres. « Rouge c’est un peu trop connoté, surtout pour nous, Chasseurs d’Ombre. » Je me souviens encore de toutes les fois où j’ai essayé d’apprendre la comptine des couleurs à mon fils, Black for hunting through the night et ainsi de suite. Puis Jace me prend de nouveau par surprise en inversant nos positions, me repoussant violemment contre le mur et je grimace durant une fraction de seconde quand mon dos entre en contact avec la pierre des murs de l’Institut. « Dans d’autres circonstances, notre situation aurait pu être très excitante, tu sais ? » Je lance, toujours sur le ton de la plaisanterie et pour détendre l’atmosphère.

Puis, la pression disparaît aussitôt qu’elle est arrivée et Jace s’éloigne de quelques pas. Alors qu’il se déshabille, sa garde est grande ouverte, son bâton est même posé sur le sol. Je pourrais l’attaquer maintenant, mais ce ne serait pas juste de ma part, pas fair-play. Et gagner ce combat n’est pas le but ultime de ma vie, cela ne me dérange pas plus que ça de lui payer un repas. C’est pourquoi, je repose aussi mon bâton, m’approchant de mes affaires laissées dans un coin. Et pendant que je bois un coup, je regarde Jace. Personne n’a dit que je ne pouvais pas profiter de la vue. Après une rapide vérification que ma stèle et mes deux lames sont toujours là, je remarque la rune de Parabatai sur le flanc du jeune homme. J’indique la rune avec la bouteille dans mes mains. « Ça va entre ton Parabatai et toi ? » Les Anges savent à quel point je connais les difficultés de ce genre de lien pour en avoir expérimenté toutes les facettes.

code by sixty





Someone told me once that life is like a line. It has ups and downs, just like your life line on a heart monitor. It's not always great and it might seem like it's not worth it. But it is. Because the day the line becomes flat is the day you die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 9148 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 7890 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Accomplir la mission qui incombe à mon sang. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

♥️ Clarissa - Clary, ou plutôt Clarissa car moi je l'aime ton prénom. Toi et moi on peut dire que notre relation est digne d'une attraction terrestre, des hauts et des bas tout ça pour un mélange d'amusement et de peur au fil des étapes. Cela faisait un moment que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour toi, mais tu étais ma soeur, je devais donc lutter de toutes mes forces contre cet amour. Pourtant, j'ai eu beau faire tout ce que je voulais, je n'ai jamais pu effacer cet amour, rien ne pouvait changer cela. Dorénavant, nous avons enfin atteint l'aboutissement de notre relation, je sais maintenant que je t'aime plus que tout dans ce monde et que je veux être avec toi de tout mon coeur. Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve Clary, mais je sais que je me battrai pour que nous ayons un futur.♥️


♣️ Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela. ♣️


♠️ Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille. ♠️

Journal intime
Mon statut: En couple avec Clary ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Dim 26 Mar - 16:02
          



Morning training Shadowhunter style
Feat Sigrune Blackfox

J’avais esquissé un léger sourire lorsqu’elle avait énoncé le fait que je me serais bien entendu avec son mari. Tout le monde savait que je n’étais pas vraiment du genre émotif, pourtant savoir qu’elle avait perdu son mari me faisait mal au cœur. Il y a quelques années, j’aurais sûrement rigolé de tout cela, ne croyant absolument pas à l’amour, mais dorénavant je savais que trop bien le mal qu’on pouvait ressentir, lorsque la personne qu’on aime s’éloigne de nous. Cependant je n’osai pas imaginer ce que elle devait ressentir, car moi je pouvais toujours voir Clary, elle, elle n’aurait plus la chance de voir son mari. Cela me faisait d’ailleurs me demander ce que je ressentirai si Clary venait à mourir, est ce que je lâcherai cette vie et partirai à Alicante par exemple, cela était possible, pour me remettre intérieurement. Je quittai mes pensées en entendant sa remarque sur mes fesses, je ne pus m’empêcher de sourire, il n’y avait pas à dire, j’aimais bien sa personnalité, elle était comme moi, sans prise de tête, prête à rigoler même des sujets gênants. « Je ne connaissais pas ton mari, et maintenant que tu en parles, je le regrette car il avait l’air super, obligé s’il était comme moi ! Mais je sais une chose, tu pourras le revoir dans ton fils, n’oublie jamais que c’est son fils à lui aussi, dans ces actions, dans ces paroles, dans son apparence, tu reverras un peu de ton mari, il t’a laissé le plus beau des cadeaux ! » Je ne pus m’empêcher de sourire juste avant de donner une touche moins sérieuse à la situation « Et sache que mes miches te seront toujours disponibles pour les toucher, je te donne un pass VIP, un pass que je ne donne pas à quiconque, donc profite en ! »

C’était étrange à dire, mais elle avait raison sur un point, à une époque différente, notre relation aurait pu être totalement différente, je me sentais bien avec elle d’une certaine manière, cela faisait d’ailleurs bien longtemps que je n’avais pas rigolé avec quelqu’un sans réfléchir. Qui sait, nous aurions même pu avoir une romance si nous étions du même temps, mais là je ne me voyais pas faire cela, déjà parce que j’étais amoureux de quelqu’un d’autre, mais aussi parce que je ne me sentais pas à la hauteur pour elle, il lui fallait un homme d’expérience pour avancer avec elle. Et j’avais beau être très responsable, il me restait encore beaucoup de choses à apprendre sur la vie. En tout cas j’étais sûr d’une chose, à l’avenir, j’allais lui demander de s’entraîner de nouveau avec moi car je n’allais pas dire non à des entraînements aussi relaxants et amusants que ceux-là, bien au contraire j’en avais besoin. « Dommage pour le rouge, j’aime bien les roses rouges, et je trouve que cela allait parfaitement avec ton teint ! Mais bon je fais confiance à ton intuition féminine, je me rabattrai sur autre chose ! » Il s’était mis à sourire en roulant des yeux « Elle l’est déjà excitante, mais une femme telle comme toi mérite qu’on lui paye un dîner avant de ne serait-ce qu’évoquer cet aspect de la chose, je suis un gentleman, pas un rustre tout de même ! Bien que.. Tes arguments de devant très volumineux sont un très bon moyen de faire succomber un homme à ses désirs, un très très bon moyen ! »

Je me saisis à mon tour d’une serviette ainsi que d’une bouteille d’eau pour m’hydrater, j’en profite évidemment pour observer la jeune femme, il faut dire qu’elle est belle, mais pas une beauté vulgaire comme certaines chasseuses, une beauté de femme, une beauté qu’on a envie de protéger et non d’exploiter sauvagement. Alors que j’allais sortir une nouvelle phrase portant à sous-entendu, je l’entends me parler de mon parabatai, et je comprends alors qu’elle a vu ma rune de parabatai. J’esquisse alors un sourire en la regardant dans les yeux « Oui ça va très bien, enfin on a nos accrochages de temps en temps, mais rien de bien méchant, je donnerai ma vie pour le sauver ! Tu dois le connaître, enfin du moins ses parents, il s’agit d’Alexander Lightwood, ses parents sont Robert et Maryse Lightwood ! Et ce sont aussi mes parents, mais adoptifs ! Toi aussi tu as une parabatai ? On dirait que tu parles en connaissance de cause ! Ne me dis pas qu’elle aussi a succombé.. Sinon je suis encore désolé de ma maladresse ! » J'en profite en attendant la réponse pour tapoter sur mon téléphone rapidement, seulement quelques minutes avant de le poser de nouveau et de me concentrer sur la jeune femme.





I'm sorry Clarissa.. It took me a long time
to accept that i love you from the beginning.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Shieldmaiden of Chicago

Je suis ici depuis le : 18/01/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Hayley Atwell . J'ai actuellement : 36 ans ans mais déjà : 798 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : -103 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : C.-Olympe Wellington .Je n'ai qu'un but dans la vie : : protéger et voir mon fils grandir . Pour cela, je réside actuellement : New York City tout en étant d'une humeur : autodestructrice . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

This ain't a song for the broken hearted × No silent prayer for the faith departed × And I ain't gonna be just a face in the crowd × You're gonna hear my voice when I shout it out loud × It's my life, it's now or never × I ain't gonna live forever × I just wanna live while I'm alive × It's my life × My heart is like an open highway × Like Franky said I did it my way × I just wanna live while I'm alive


Journal intime
Mon statut: Surexcitée
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Mer 12 Avr - 18:42
          


Le fait que j’ai mentionné mon défunt mari plombe l’atmosphère un instant, comme si une étoffe sombre et humide venait de se déposer sur la salle d’entraînement, recouvrant tout sur son passage et nous plongeant dans une profonde mélancolie. Je baisse la tête en écoutant les paroles de Jace, notamment à propos de mon fils. Je sais qu’il a raison, même si c’est parfois difficile de le voir. Leïf et Hayden sont tous les deux différents et pourtant si semblables en même temps. « Oui, plus Leïf grandit et plus il ressemble à son père. Il est tellement brave… je suis fière de lui. Il me semble qu’il a l’âge de ton petit frère, Max. » Je souris un instant en me souvenant de la première fois que j’ai vu le cadet Lightwood gambader à l’Institut. « Ils sont nos trésors, notre avenir que l’on doit protéger coûte que coûte. Et il est vrai que je donnerais ma vie pour mon fils. Malheureusement, je n’ai rien pu faire pour mon mari. » Je ne sais pas pourquoi je raconte sa mort à Jace, mais maintenant que je suis lancée, c’est dur de m’arrêter. Je deviens simplement bavarde avec les gens que j’apprécie. « Il était en mission en ville, une horde de démon. Une mission simple en soit, comme il en avait l’habitude. Sauf qu’un jeune loup-garou s’est transformé et a perdu le contrôle… » La suite il s’en doute, je ne pense pas avoir à l’expliquer. Je garde le silence un instant, ne finissant par sourire que lorsqu’il mentionne le pass VIP. « Je suis chanceuse alors. Ne t’étonne pas si j’en fais usage à l’avenir et surtout dans des situations qui pourraient te gêner. J’aime chambouler mon monde ! »

Je continue de sourire. Plus je l’écoute, plus je souris d’ailleurs. Cela me fait du bien de relâcher un peu la pression que je me suis imposée depuis que je cherche Alix. Jace arrive vraiment à me mettre à l’aise, sans doute parce que nos personnalités sont assez semblables et que l’on peut discuter de tout et de rien sans se prendre la tête. Une relation amicale comme ça me manquait, je l’avoue. Et quand il mentionne mes attributs féminins, je les secoue entre mes mains, chose que je ne ferais jamais dans d’autres circonstances, sauf peut-être avec Hayden lorsque nous étions seuls. « Je te présente Marilyn et Betty, elles sont mes fidèles wingwomen ! » Je ris à ma propre sottise, mais qu’est-ce que cela fait du bien de rire comme ça ! Mais je suis rapidement ramenée au sérieux avec le sujet du Parabatai. Pendant qu’il pianote sur son téléphone, mon estomac gronde, me faisant froncer les sourcils alors que je lui lance un regard noir pour m’avoir ainsi trahi. Il est vrai que je n’ai pas mangé grand-chose ce matin, ni hier. Je ne suis malheureusement pas le genre à me soucier de mon appétit ou de mon alimentation. Du coup où Hayden était en vie, c’était différent. Il m’aidait aussi, me poussait à manger plus, m’engueulait quand je ne le faisais pas, quitte à me mettre une raclée en entraînement si j’insistais à ne me nourrir que de barres de céréales. Mais depuis qu’il est parti, j’ai repris mes mauvaises habitudes sans me soucier du fait que cela pourrait me causer des tours. Et puis j’avais des choses plus importantes en tête que mon bien-être, il fallait que je m’occupe de mon fils, puis d’Alix qui elle n’a pas su remonter la pente.

Je me lève alors, faisant tomber ma serviette sur le sol. « C’est avec plaisir que je continuerais cet entraînement avec toi, mais il semble que j’ai un petit creux. » Je regarde l’heure et réfléchit un peu. « Ce n’est pas encore midi, mais il nous faudra un peu de temps pour aller en ville… tu as mentionné un resto chinois ? Si tu en connais un bon, je te suis ! Je ne suis à New York que peu de temps, je ne connais pas vraiment la ville et mes souvenirs du temps où j’ai rencontré Hayden sont un peu flous. Je compte quand même prendre une douche avant, histoire que tu ne sois pas accompagné par un phoque, sauf si tu veux que je te botte les fesses une nouvelle fois ? » Je souris et lui fais un clin d’œil. « Je te parlerais de ma Parabatai sur le chemin, si tu veux bien, car je risque de déborder sur ma mission actuelle et c’est beaucoup trop sérieux et je n’ai pas envie de détruire notre ambiance détendue du moment. » J’attends donc sa réponse avant d’emballer mes affaires, prête à me jeter sur mon bâton pour reprendre l’entraînement s’il n’en a pas eu assez.

code by sixty





Someone told me once that life is like a line. It has ups and downs, just like your life line on a heart monitor. It's not always great and it might seem like it's not worth it. But it is. Because the day the line becomes flat is the day you die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 9148 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 7890 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Accomplir la mission qui incombe à mon sang. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

♥️ Clarissa - Clary, ou plutôt Clarissa car moi je l'aime ton prénom. Toi et moi on peut dire que notre relation est digne d'une attraction terrestre, des hauts et des bas tout ça pour un mélange d'amusement et de peur au fil des étapes. Cela faisait un moment que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour toi, mais tu étais ma soeur, je devais donc lutter de toutes mes forces contre cet amour. Pourtant, j'ai eu beau faire tout ce que je voulais, je n'ai jamais pu effacer cet amour, rien ne pouvait changer cela. Dorénavant, nous avons enfin atteint l'aboutissement de notre relation, je sais maintenant que je t'aime plus que tout dans ce monde et que je veux être avec toi de tout mon coeur. Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve Clary, mais je sais que je me battrai pour que nous ayons un futur.♥️


♣️ Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela. ♣️


♠️ Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille. ♠️

Journal intime
Mon statut: En couple avec Clary ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Lun 17 Avr - 17:43
          



Morning training Shadowhunter style
Feat Sigrune Blackfox


Lorsqu’elle s’était mis à bouger ses seins en rythme en leur donnant un nom, je n’avais pu m’empêcher d’exploser de rire, certains auraient été gêné, moi cela me faisait rigoler de voir ça. J’aimais les gens sans gêne et là je crois qu’on ne pouvait pas faire mieux avec la jeune femme. Même Isabelle, qui pourtant ne manquait pas de confiance en elle, n’avait jamais fait ça avec sa poitrine, il allait falloir que je lui demande de le faire juste pour voir sa réaction à cette demande surprenante. Pendant que j’avais fait ma commande d’un bouquet de fleurs en secret, j’avais entendu l’estomac de la jeune femme, je m’étais alors tourné vers elle avec un sourire, elle avait l’air gêné, il ne fallait pas qu’elle le soit, pas avec moi comme je l’avais prouvé. Je dois dire que rigoler ainsi avec quelqu’un sans me soucier des convenances, faisait du bien, j’avais l’impression de me retrouver, de ne plus me cacher derrière mes barrières habituelles, de ne plus cacher mes émotions tout court. Je pense que tout ceci devait être en parti dû au fait que la jeune femme était plus âgé que moi, beaucoup plus d’expérience et beaucoup plus de vécu, je voyais sans doute en elle un esprit maternel, un esprit maternel qui me poussait à me montrer sous mon véritable jour.

« Ta proposition me va totalement, j’ai moi-même un petit creux, et puis il n’y a pas que l’entraînement dans la vie, j’ai envie de te connaître, tu me plais bien, ce qui est rare que j’éprouve envers les autres chasseurs ! Et je suis aussi d’accord sur le fait d’aller se doucher, pas vraiment pour toi, mais surtout pour moi, je suis en plein démarché de séduction, je ne peux pas réussir à te séduire décemment si je sens aussi bon qu’une poubelle ! Mince, je viens de dire mon plan à haute voix là, tu peux l’oublier et faire comme si, ça me laissera une chance de te séduire ! » Je m’étais moi-même mis à rire à ma phrase, sachant bien que la jeune femme allait jouer dans le jeu et comprendre que je ne parlais pas sérieusement. « Donc si ça ne vous ennuie pas mademoiselle, je m’en retire vers mes quartiers dans le but de me rafraîchir et de vous revenir comme un doux matin d’été ! » Je bisai sa main en faisant la révérence « Vous me manquez déjà ma chère ! »

Puis je m’en allai vers ma chambre dans le but de me doucher. J’avais décidé de ne pas trop tarder pour pouvoir récupérer le bouquet que le livreur allait apporter, je voulais faire la surprise à la jeune femme dès qu’elle reviendrait. Une fois douché, avec une bonne odeur de propre, je m’en allai chercher les vêtements que j’allai porter, j’optai pour un t-shirt en col V, un pantalon slim bien moulant, je sortais après tout, et je surmontai le tout d’une veste en cuir noir comme à mon habitude, l’habitude du chasseur. Je glissai dans mes poches ma stèle et mon téléphone portable, ainsi que mes papiers. Puis je mis une dague séraphique au niveau de mon mollet au cas où, juste avant de retourner dans la salle de bain pour me coiffer correctement, la coiffure était importante pour moi, en particulier avec des cheveux rebelles comme les miens. Néanmoins je savais que mes cheveux étaient l’un des nombreux éléments qui faisaient mon charme légendaire, j’en prenais donc grand soin. Je sortis ensuite de la chambre pour prendre la direction du Hall.

Une fois dans le Hall, je me glissai dehors pour attendre le livreur devant l’Institut. Je n’eus pas longtemps à attendre, vu qu’une voiture se garait déjà, un homme en sortit et alla vers moi « C’est étrange comme lieu de rendez-vous, une église abandonné ! Enfin ça ne me regarde pas, tenez, c’est ce que vous vouliez ! » « Oui c’est parfait ! Oui je suis un grand fan de restauration, je prends des notes pour cette église, voilà tout ! Tenez ! » Je donnai les billets à l’homme qui repartit aussitôt. Je ne traînai pas plus longtemps dehors et je rentrai immédiatement à l’intérieur, une fois de nouveau dans les Hall, je cachai le bouquet de roses rouges dans mon dos, attendant que ma charmante compagne de la journée me retrouve pour lui donner. Je me doutais déjà de sa réaction, un mélange entre le rouge aux joues montrant sa gêne devant l’attention, et le sourire de voir que j’avais bel et bien osé le faire.





I'm sorry Clarissa.. It took me a long time
to accept that i love you from the beginning.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Shieldmaiden of Chicago

Je suis ici depuis le : 18/01/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Hayley Atwell . J'ai actuellement : 36 ans ans mais déjà : 798 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : -103 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : C.-Olympe Wellington .Je n'ai qu'un but dans la vie : : protéger et voir mon fils grandir . Pour cela, je réside actuellement : New York City tout en étant d'une humeur : autodestructrice . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

This ain't a song for the broken hearted × No silent prayer for the faith departed × And I ain't gonna be just a face in the crowd × You're gonna hear my voice when I shout it out loud × It's my life, it's now or never × I ain't gonna live forever × I just wanna live while I'm alive × It's my life × My heart is like an open highway × Like Franky said I did it my way × I just wanna live while I'm alive


Journal intime
Mon statut: Surexcitée
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Sam 29 Avr - 18:45
          


Lorsque Jace me révèle son petit plan, je souris. Cela me rappelle les petits jeux que je mettais en place quand Leif était tout petit et refusait de ranger sa chambre par exemple. J’inventais toutes sortes de petits jeux, j’essayais de trouver une façon ludique de le forcer à m’obéir pour les corvées de tous les jours, car sinon je ne forçais pas mon fils à faire ce qui ne lui plaisait pas. C’est sûr que s’il refusait de manger ses carottes ou d’apprendre les différentes caractéristiques des démons, Chasseur d’ombre en devenir oblige, je lui forçais quand même la main. Après tout, c’est ça que veut dire être parent. Faire des choix et souvent des sacrifices pour le sang de votre sang, ce que vous avez créé et ce dont vous êtes fiers, tellement putain de fiers, ce à quoi vous tenez le plus au monde que vous seriez prêts à tout pour eux. Vos enfants, votre avenir, votre héritage. Et malgré tout ce qui est arrivé, malgré mes défauts et le fait que je suis loin d’être la meilleure mère au monde, malgré la réticence de Leïf, surtout depuis la mort de son père, je sais que nous avons fait du bon boulot. Car le sourire de mon ange est la meilleure des preuves dont j’aurai pu rêver. « Allez, file princesse et n’oublie pas de bien frotter. Je m’en voudrais de devoir accompagner un phoque… » Je souris et lui lance un clin d’œil après son baise main et ma tirade. Simples boutades entre nous et malgré le fait que nous commençons à peine à nous connaître, ce genre de comportement risque de rester. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre quelqu’un, surtout à l’Institut avec lequel on peut se permettre autant de libertés sans se prendre la tête.

Je récupère ensuite mes affaires avant de disparaître dans ma chambre. Il ne me faut qu’un quart d’heures pour me doucher et sécher mes cheveux, que je laisse détachés pour une fois. J’enfile une blouse élégante et qui me mets en valeur, sans pour autant que cela ne soit trop grossier. Je n’ai plus vingt ans pour me permettre d’afficher mon corps qui a bien vieillit d’ailleurs. Veste en cuir et jean avec une paire de bottines confortables pour le combat, voilà ma tenue. Simple et classique, mais efficace. Pas de maquillage, je n’en mets jamais, ni de parfum. Je glisse néanmoins mes deux lames à ma ceinture, celle céleste et celle d’argent, ainsi que ma stèle et mon portable dans ma poche. Je vérifie mon image dans mon petit miroir dans la salle de bain, par réflexe plutôt que par réelle nécessité. Satisfaite, je quitte ma chambre et rejoins Jace qui m’attend déjà. Rien qu’au sourire sur son visage, je peux déduire qu’il m’a préparé un coup foireux. Et le voilà, sous la forme d’un bouquet de roses. Je ne peux m’empêcher de rougir légèrement et de serrer les poings en même temps, voulant le frapper pour avoir osé faire quelque chose dans le genre. Pour cette gêne occasionnée. Mais ma colère disparaît après quelques secondes et je lève les yeux au ciel à la place. « Si je ne t’appréciais pas, je t’aurai déjà collé un poing dans ton sourire colgate. » Mais j’accepte les roses quand même. Après les avoir mises dans un vase, je me tourne vers Jace. « Merci pour les roses, mais ne recommence pas. Après tout, je ne voudrais pas ruiner tes chances de trouver l’âme sœur si les filles de l’Institut se rendent compte de ce que tu viens de faire… » Mais mon sourire est plus que flagrant. Même si je ne le dis pas, cela fait plaisir de recevoir ce genre d’intention de la part d’un homme, même si c’est uniquement amical entre nous. « Alors, mène le chemin beau gosse, car je n’ai aucune idée d’où se trouve ce restaurant et que si je me mets à chercher, nous en avons pour trois heures à tourner en rond dans New York. Non pas que j’ai un mauvais sens de l’orientation, mais j’ai du mal à trouver ce que je cherche. Et ça vaut aussi pour ma mission actuelle, puisque je suis à la recherche de mon ex-Parabatai. » Je lui emboite donc le pas en glissant mon bras sous le sien, quittant l’Institut et ses murs protecteurs. Nous nous éloignons de quelques pas avant que je ne reprenne la parole, le regard fixé sur l’horizon et la mâchoire légèrement serrée, même si j’essaie de paraître tout à fait normale. « La raison pour laquelle je suis venue à New York, que j’ai laissé mon fils de neuf ans à Chicago, est que je suis venue trouver Alix Merryweather qui est entrée dans le Cercle… »

code by sixty





Someone told me once that life is like a line. It has ups and downs, just like your life line on a heart monitor. It's not always great and it might seem like it's not worth it. But it is. Because the day the line becomes flat is the day you die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 9148 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 7890 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Accomplir la mission qui incombe à mon sang. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

♥️ Clarissa - Clary, ou plutôt Clarissa car moi je l'aime ton prénom. Toi et moi on peut dire que notre relation est digne d'une attraction terrestre, des hauts et des bas tout ça pour un mélange d'amusement et de peur au fil des étapes. Cela faisait un moment que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour toi, mais tu étais ma soeur, je devais donc lutter de toutes mes forces contre cet amour. Pourtant, j'ai eu beau faire tout ce que je voulais, je n'ai jamais pu effacer cet amour, rien ne pouvait changer cela. Dorénavant, nous avons enfin atteint l'aboutissement de notre relation, je sais maintenant que je t'aime plus que tout dans ce monde et que je veux être avec toi de tout mon coeur. Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve Clary, mais je sais que je me battrai pour que nous ayons un futur.♥️


♣️ Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela. ♣️


♠️ Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille. ♠️

Journal intime
Mon statut: En couple avec Clary ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Lun 8 Mai - 16:26
          



Morning training Shadowhunter style
Feat Sigrune Blackfox

Rien qu’avec une phrase, cette femme avait le don de vous faire oublier tous vos soucis et vous faire sourire. Je m’attendais à une phrase choc du type son poing dans mon sourire colgate, certains se seraient sentis offusqués, moi au contraire j’étais totalement plié de rire. J’avais grand besoin dans ma vie de personnes comme Sigrune, de personnes simples. Pas simple dans un sens péjoratif, simple dans un sens de normalité, apporter un peu de normalité et de simplicité dans une vie déjà bien trop compliqué. Quand vous devez chasser les monstres, protéger les gens, résoudre des enquêtes, et en plus gérer des drames familiaux, je peux vous assurer que vous sautez même sur une minuscule touche de simplicité. C’était limite étrange de se dire que nous venions à peine de nous rencontrer, j’avais cette impression de la connaître depuis longtemps, et notre facilité à communiquer laissait transparaître la même chose, comme deux amis de longue date qui n’auraient aucune gêne en présence de l’autre. C’était d’autant plus étrange quand on réfléchissait à notre différence d’âge, nous n’étions clairement pas de la même génération, nous aurions dû donc avoir des problèmes pour se parler, pourtant il n’en était rien, bien au contraire, je me sentais plus connecté avec elle qu’avec la plupart de mon âge.

« De rien ma belle, et je recommencerai si je veux, tu as beau faire, sous tes réprimandes je sais que tu adores l’intention de ce cadeau ! Et ne t’en fais pas pour cela, je ne veux pas te vexer au vu de ton mariage, mais je ne crois pas en l’âme sœur ! Je suis un guerrier, depuis mon plus jeune âge, et c’est ce qui me caractérisa jusqu’à la fin de mes jours, je n’ai besoin de rien d’autre ! De plus, la plupart des filles de cet Institut en ont après moi que pour mon physique, pour ma beauté et c’est tout ! Comme tu as pu le remarquer, je suis quelqu’un d’assez spécial, et je sais que peu de gens peuvent me supporter donc rassure toi, ce genre de cadeau ne gênera personne, du moins personne qui attendrait quelque chose de moi ! » Je venais encore une fois de mentir à quelqu’un, j’avais essayé pourtant de parler de cette chère Clary, mais à chaque fois, c’était comme si mon esprit m’en empêchait et me suppliait de ne rien dire. Evidemment que je croyais en l’amour, je le vivais même, mais malheureusement il m’était inaccessible, rien ne servait donc d’en parler, il fallait mieux passer pour le garçon volage.

Comme l’avait demandé la jeune femme, j’avais pris la tête de notre marche, enfin pas vraiment puisqu’elle avait passé son bras sous le mien comme de vieux amis ou un couple. Je dois dire que j’appréciais beaucoup ce contact, je le trouvais très approprié à notre relation naissante, une amitié sans gêne, alors pourquoi ne pas marcher comme des amoureux lors d’un rencard. J’avais beau avoir porté mon attention sur ce geste, je n’avais pas pour autant occulté ses paroles, en particulier la fin. Elle était donc à la recherche de sa parabatai, cela expliquait la discussion tout à l’heure sur mon parabatai. Je ne pouvais que la plaindre sur ce sujet, leur lien avait beau être brisé, la proximité entre les deux personnes ne s’efface pas pour autant, on ressent toujours cette connexion avec l’autre, elle ne s’efface qu’avec le temps, et c’est si on le désire vraiment. Tout ceci, je le tenais de Luke, c’est lui qui m’avait expliqué ce qu’il avait ressenti après que Valentin l’ait trahi, le fait de perdre un frère, quelqu’un dont vous pensiez avoir le soutien toute votre vie. Cependant, dans son cas, la trahison avait permis d’effacer plus rapidement cette affection, dans le cas de la jeune femme, je ne savais pas ce qui s’était passé.

« Alix Merryweather ? Je connais ce nom.. Si je ne me trompe pas, c’est une chasseuse qui a perdu son mari contre des loups, qui a ensuite disparue de la circulation et qu’on a retrouvé avec le seul homme détestant les créatures obscures autant qu’elle sûrement, Valentin ! Je ne l’ai jamais rencontré, je sais cela car Maryse veut que Alec, Isabelle et moi soyons informés de chaque membre du Cercle, donc on a dû lire les rapports sur chacun ! » Je décidais de passer ma main autour de sa taille, non pas dans un but de séduction comme certains auraient pu le penser, mais plutôt pour la réconforter et la soutenir, je me doutais que raconter tout cela devait être éprouvant et difficile. « Je ne la défends pas, c’est abominable ce qu’elle t’a fait, et sa décision ! Mais je comprends sa colère tout du moins, consacrer sa vie à la destruction des démons et aux Accords pour qu’au final ce soit une des espèces qu’on a protégé toute sa vie qui tue notre être le plus cher.. C’est vraiment injuste quand on y pense ! Il ne faut pas faire de généralités mais je comprends qu’on puisse sombrer dans la colère et la haine ! »

Nous arrivions au restaurant chinois dont j’avais parlé plus tôt, je saluai le chef de la main, une vieille connaissance il faut dire, il avait tout de suite compris que je lui demandais aussi de faire le commande habituelle mais pour deux ce coup-ci. Puis je nous trouvai une table dans le fond de la salle pour pouvoir parler tranquillement de sujets importants « Je nous ai pris ma commande habituelle, il y a un peu de tout, tu pourrais goûter les saveurs de New York, tu verras, j’ai bon goût ! Et sinon concernant ta parabatai, je présume que tu fais ceci dans le dos de l’Enclave car ils ne sont pas trop pour le pardon des membres du Cercle ! Rassure toi, je ne suis pas un grand fan de l’Enclave non plus, je ne dirai rien, je dirai même plutôt l’inverse, si tu as besoin de quoi que ce soit dans ta quête, n’hésite pas, je t’aiderai avec plaisir ! Je sais ce que c’est qu’un lien de parabatai, comment la personne devient notre Lune quand nous sommes la Terre, j’aimerai qu’on m’aide pareil s’il s’agissait d’Alec ! »





I'm sorry Clarissa.. It took me a long time
to accept that i love you from the beginning.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Shieldmaiden of Chicago

Je suis ici depuis le : 18/01/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Hayley Atwell . J'ai actuellement : 36 ans ans mais déjà : 798 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : -103 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : C.-Olympe Wellington .Je n'ai qu'un but dans la vie : : protéger et voir mon fils grandir . Pour cela, je réside actuellement : New York City tout en étant d'une humeur : autodestructrice . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

This ain't a song for the broken hearted × No silent prayer for the faith departed × And I ain't gonna be just a face in the crowd × You're gonna hear my voice when I shout it out loud × It's my life, it's now or never × I ain't gonna live forever × I just wanna live while I'm alive × It's my life × My heart is like an open highway × Like Franky said I did it my way × I just wanna live while I'm alive


Journal intime
Mon statut: Surexcitée
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Jeu 18 Mai - 11:33
          


À la mention de Maryse je ne peux que sourire faiblement. « Je me souviens encore du temps où j’ai combattu Maryse il y a tellement d’années… Mais c’est bien qu’elle vous force à connaître les membres du Cercle, c’est une bonne tactique stratégique. » Après tout, qui dit information dit pouvoir et dans notre ligne de travail, cela peut faire la différence entre la vie et la mort. « Oui, c’est bien elle, grande, cheveux noirs, visage pâle et regard glacial. Elle n’a pas toujours été comme ça.  C’est la perte de son mari qui l’a changé. » Je prends une petite pause en écoutant la suite des paroles de Jace, serrant la main qu’il vient de placer sur ma taille. Ce geste n’a rien de sensuel, mais le contact me réconforte, me rassure un peu, me donnant ainsi le courage de continuer mon récit. « Elle joue très bien le rôle de Dark Vador version Chasseurs d’Ombre ! » Je n’ai pas beaucoup de références Terrestres, mais avec Hayden nous étions allés voir La Menace Fantôme au cinéma, juste pour déconner et nous moquer du cinéma Terrestre. Et comme le film nous avait intrigués à l’époque, nous avons aussi vu les trois précédents, avec le fameux Darth Vador. Qui nous a accessoirement beaucoup faire rire dans son costume de boîte de conserve toute noire. Je garde ensuite le silence jusqu’à l’arrivée au restaurant, ne retenant absolument pas le chemin. Il va donc falloir que Jace me raccompagne, sinon je risque de tourner en rond pendant des heures ! Ce n’est pas que j’ai un mauvais sens de l’orientation, mais plutôt que je suis souvent distraite et que je ne trouve jamais ce que je cherche, comme si j’étais maudite.

Une fois dans le restaurant, je souris au chef en remarquant que Jace semble bien le connaître avant de m’installer à une table, Jace juste en face de moi. Mon regard se promène sur le reste de la salle, sur la décoration, les couverts placés devant nous… « Je te fais confiance concernant le menu. Avec mon mari nous essayions de manger de tout, mais chinois n’était pas dans ses favoris. Par contre j’adore l’endroit, c’est très sympa ! » J’indique la salle d’un geste vague de la main avant que cette dernière ne vienne se placer quelques secondes au-dessus de mon cœur, à l’endroit où se trouve encore ma rune de mariage, visible grâce au décolleté de mon débardeur. « Je comprends la colère d’Alix, mais… je ne peux pas la cautionner. Et c’est vraiment aujourd’hui que je me rends compte que nous n’avons pas du tout la même façon d’aller de l’avant et de faire notre deuil. » Je replace mes mains devant moi, jointes et triturant un instant le bord de mes ongles. « Mon père est devenu borgne à cause de moi quand j’étais gamine et que je lui ai désobéit en m’aventurant dans un quartier de Chicago infesté de démons. Ensuite, juste après ma cérémonie de Parabatai avec Alix, ma mère est morte, tuée par un loup. Ce qui explique que je porte toujours une lame d’argent en plus de ma lame céleste. Puis, mon père est dignement mort au combat durant la première guerre contre Valentin. Enfin, Hayden mon mari est mort durant la même mission que le mari d’Alix, nous sommes devenues veuves en même temps. Je ne sais pas si c’est du au fait que j’ai beaucoup plus souvent eut affaire à la mort qu’Alix ou bien si c’est du à ma personnalité, mais toutes ces fois, j’ai réussi à aller de l’avant. C’était dur, ça l’est encore, mais je continue d’avancer. Parce que mon fils compte sur moi. »

D’ailleurs cette pensée me fait sourire. « Je commence sérieusement à songer à le faire transférer ici, j’aime bien New York et il n’a personne d’autre à Chicago. Il est resté avec ma cousine, du côté des Ravenshade, mon nom de jeune fille. Il est entre de bonnes mains, mais cette situation ne pourra pas rester éternelle… Il me manque. » Me rendant alors compte que je viens complètement d’ignorer sa proposition d’aide, j’essaie de me rattraper. « Et ce ne sera pas de refus pour l’aide, je n’hésiterai pas si je n’arrive pas à la retrouver toute seule. Et oui, je fais un peu ça dans le dos de l’Enclave, du moins, je ne leur ai pas dit que je compte la ramener. La version officielle, celle que Maryse connait notamment, c’est que je suis venue retrouver Alix. Ce qui pourrait être une piste pour retrouver Valentin, d’une pierre deux coups. Mais l’Enclave risque de la punir sévèrement, soit avec l’emprisonnement à vie ou bien la mort. Dans le deuxième cas, je compte bien la défendre en cour martiale à Idris. Mais il faut que j’essaie de la sauver. Nous ne sommes plus Parabatai, mais je ne peux pas juste effacer le passé et tout ce que nous avons vécu. Elle est comme ma sœur, traîtresse ou pas. » Oui, je me rends bien compte que je peux sembler beaucoup trop clémente, mais quand on aime…

code by sixty





Someone told me once that life is like a line. It has ups and downs, just like your life line on a heart monitor. It's not always great and it might seem like it's not worth it. But it is. Because the day the line becomes flat is the day you die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 9148 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 7890 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Accomplir la mission qui incombe à mon sang. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

♥️ Clarissa - Clary, ou plutôt Clarissa car moi je l'aime ton prénom. Toi et moi on peut dire que notre relation est digne d'une attraction terrestre, des hauts et des bas tout ça pour un mélange d'amusement et de peur au fil des étapes. Cela faisait un moment que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour toi, mais tu étais ma soeur, je devais donc lutter de toutes mes forces contre cet amour. Pourtant, j'ai eu beau faire tout ce que je voulais, je n'ai jamais pu effacer cet amour, rien ne pouvait changer cela. Dorénavant, nous avons enfin atteint l'aboutissement de notre relation, je sais maintenant que je t'aime plus que tout dans ce monde et que je veux être avec toi de tout mon coeur. Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve Clary, mais je sais que je me battrai pour que nous ayons un futur.♥️


♣️ Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela. ♣️


♠️ Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille. ♠️

Journal intime
Mon statut: En couple avec Clary ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Dim 21 Mai - 17:29
          



Morning training Shadowhunter style
Feat Sigrune Blackfox


J’écoutais la jeune femme parler de son fils, je voyais bien dans ses yeux à quel point il pouvait lui manquer. Autrefois, je l’aurais vu sans réellement le comprendre mais maintenant que Naya faisait partie de ma vie, je me retrouvais dans ce regard. J’avais beau savoir qu’elle devait passer du temps avec sa Tanya, sa mère par exemple, seule à seule, je ressentais un manque de ne pas voir ma fille, seulement deux heures suffisaient pour que je veuille la voir et que je ressente ce manque. Je ne disais rien à Tanya car je savais qu’elle aurait été capable de me la confier plus, or je voulais qu’elle noue une relation forte avec Naya, je ne voulais pas être le seul, je gardais cette sensation de manque pour moi-même. Alors je n’imaginais pas ce que la femme en face de moi devait ressentir, elle ne le voyait pas depuis un moment, il devait lui manquer atrocement, elle faisait preuve d’un grand courage pour moi, un courage dont je n’aurais pas été capable honnêtement. Mon maximum était deux jours sans ma fille alors ne pas la voir durant des jours, des semaines, je deviendrais totalement fou sans aucun doute.

« Je comprends totalement ce que tu peux ressentir, j’ai une fille qui vient de naître, elle s’appelle Naya, et elle me manque seulement après quelques heures alors je n’ose même pas imaginer ce que tu dois ressentir ! Après si cela peut t’aider à faire un choix, depuis qu’elle est née, tout le monde à l’Institut veille sur elle, il y a mes proches évidemment, mais il y a aussi des chasseurs que je ne connaissais pas qui ont amené des cadeaux sans qu’on n’ait rien demandé ! La dernière fois, je l’avais dans les bras et je me baladais dans la salle de contrôle, un chasseur s’est senti obligé de me préciser que le sol était glissant et de faire attention pour ma fille ! Tout ça pour dire que ton enfant serait non seulement en sécurité ici, mais il serait aussi aimé par les autres, il y a des récalcitrants oui, mais pour la plupart on est une grande famille, et je serais ravi de compter ton fils parmi nous ! Je te promets que je veillerai sur lui autant que je veille sur ma fille ! » J’avais gardé mon regard plongé dans le sien intensément en disant cela pour qu’elle comprenne que je ne disais pas cela à la légère, que je pensais chaque mot de ce que je venais de dire.

Je comprenais très bien ce qu’elle voulait dire aussi sur sa relation avec son ancienne parabatai, rien n’était blanc ou noir dans la vie, tout était plutôt nuances de gris. J’étais bien placé pour savoir qu’aucune relation n’était simple, j’étais même devenu le roi de la relation compliquée donc ce n’est pas parce qu’on vous dit que cette personne est une criminelle, que vous arrêtez de l’aimer, de tenir à elle, de vouloir l’aider, rien n’est aussi simple. C’est ce que je reprochais à l’Enclave, édicter des règles injustes et parfois sans logique, dans le fond ils avaient raison sur le principe mais leurs règles étaient trop strictes et ne permettaient pas de traiter le cas par cas. Par exemple moi qui voulait sauver mes proches et qui voulait en même temps infiltrer Valentin, et aussi découvrir mon père, on m’a tout de suite qualifié de traître, alors qu’en fait je ne faisais rien pour lui, absolument rien. Dans le cas précis, Alix avait agi avec Valentin donc oui elle était bien une criminelle, mais Sigrune avait au moins le droit de la retrouver, d’avoir une explication et si possible de la sauver, lui accorder une deuxième chance après une peine pour ses fautes évidemment.

Je continuai de manger avec la jeune femme, lui indiquant ce qu’elle devait goûter avec un sourire au coin des lèvres, je ne la connaissais que depuis ce matin et pourtant je pouvais déjà dire qu’elle était une amie importante pour moi. « Tu n’as pas besoin de me convaincre, je comprends très bien ce que tu peux ressentir ! Puisque tu es honnête avec moi, je vais l’être aussi avec toi en te révélant quelque chose que je n’ai dit qu’à mon parabatai, Valentin a beau être un monstre, il reste l’homme qui m’a élevé, mon père, et c’est pour ça qu’une part de moi ressent quelque chose pour lui, un petit peu d’affection ! Donc tu vois, je suis pire que toi dans le domaine ! En tout cas, je te souhaite de pouvoir la sauver, bien sûr tu es consciente qu’elle sera quand même punie, que dans le meilleur des cas, elle sera cloisonnée à un Institut comme l’était Hodge, et encore ça si c’est elle coopère en dénonçant les autres membres ou les plans du Cercle ! Tu te doutes que tu devras sans doute l’affronter, tu es prête pour ça ? Car elle a été endoctrinée, elle, elle n’hésitera pas à t’attaquer ! »





I'm sorry Clarissa.. It took me a long time
to accept that i love you from the beginning.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Shieldmaiden of Chicago

Je suis ici depuis le : 18/01/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Hayley Atwell . J'ai actuellement : 36 ans ans mais déjà : 798 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : -103 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : C.-Olympe Wellington .Je n'ai qu'un but dans la vie : : protéger et voir mon fils grandir . Pour cela, je réside actuellement : New York City tout en étant d'une humeur : autodestructrice . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

This ain't a song for the broken hearted × No silent prayer for the faith departed × And I ain't gonna be just a face in the crowd × You're gonna hear my voice when I shout it out loud × It's my life, it's now or never × I ain't gonna live forever × I just wanna live while I'm alive × It's my life × My heart is like an open highway × Like Franky said I did it my way × I just wanna live while I'm alive


Journal intime
Mon statut: Surexcitée
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Ven 2 Juin - 23:21
          


Je ne m’attendais sérieusement pas à ce que Jace m’annonce qu’il est papa. La surprise se peint sur mes traits alors que j’essaie de reprendre le contrôle de la situation. Mais je n’y arrive pas et ma bouche s’ouvre en grand, comme un puis sans fond. Je dois probablement avoir l’air débile comme ça, mais je suis trop choquée pour m’en rendre compte. Ce n’est qu’après un très long moment, plus proche d’une minute entière que d’une seconde, que mon cerveau finit par se reseter. « Wow. » Bravo Siggy. Très développé comme réaction. Absolument remarquable. « Je dois t’avouer que j’ai été déconnectée pendant un moment-là. Wow… mais c’est formidable, félicitations ! » Mes fesses quittent brièvement mon siège pour que mon poing puisse s’écraser sur son épaule, unique geste, et loin d’être le plus brillant, de soutien qui me vient à l’esprit. « Tu me donnes envie de la voir maintenant, la petiote. Je ne connais pas sa mère, mais vu que c’est ta fille, je suis certaine qu’elle doit avoir la beauté et le charisme de son père ! » Non, vraiment je ne m’y attendais pas. « Je suis vraiment contente pour toi, Jace ! Même si cela ne fait que quelques heures que nous nous connaissons, je sais que tu feras un bon père. Mon sixième sens me le dit. » Je recule légèrement, appuyant mon dos contre le dossier, souriant de toutes mes dents en essayant de m’imaginer le jeune homme avec un bébé dans les bras. On pourrait croire qu’avec son apparence de guerrier, il ne saurait se prêter au rôle et pourtant, je l’imagine très bien avec un poupon. Tout comme je ne pensais pas que mon mari saurait s’y prendre avec un enfant et bien la vie m’a démontré le contraire. En soit, Jace et Hayden sont très similaires et je lui en ai déjà fait la remarque. Du coup, je sais qu’il fera sur bon boulot avec Naya.

« Je contacterai l’Institut de Chicago alors. Quand j’aurai un peu plus avancé sur l’affaire Alix. Parce que je ne sais pas comment aborder le sujet avec mon fils. Je ne veux pas qu’il vienne à New York avant que cette histoire ne soit réglée. Alix est sa marraine, sa tatie favorite. Je ne veux pas qu’il s’inquiète plus à son sujet, ce n’est déjà pas facile pour lui comme ça… » Je soupire, me frottant rapidement le visage avec les deux mains. « Par les anges ! C’est dans ces moments-là que j’ai l’impression d’être une mauvaise mère. Mais qui abandonne son gamin à des kilomètres ? » Mais j’interromps Jace avant qu’il ne réponde. « Non, ne dis rien. Je sais que j’ai fait le bon choix, qu’il faut que je m’occupe d’Alix. Ignore mes propos pour les cinq prochaines minutes, je raconte n’importe quoi. » Il est vrai que j’ai longtemps hésité sur mon départ de Chicago. Au début, ça ne devait être que temporaire, l’histoire de quelques semaines au plus. Mais je n’ai plus aucun lien à Chicago à part ma cousine. Le reste de ma famille n’est plus de ce monde et, même si c’est aussi le cas pour la famille d’Hayden, il était de New York. C’est là où nous nous sommes rencontrés. C’est la ville qu’il a accepté de quitter pour moi, pour que nous puissions construire notre vie à Chicago. Alors c’est un peu comme revenir aux sources, mais à l’envers. Et puis j’apprécie de plus en plus cette ville, j’avais besoin de changement. Et Leïf est encore suffisamment jeune pour ne pas trop s’attacher aux endroits. Je sais qu’il s’adapterait vite, surtout avec des personnes comme Jace pour l’aider et l’apprivoiser. Il a eut sa première rune avant que je parte, il est donc officiellement un Chasseur et il doit avoir un entraînement digne de ce nom. Parce que chez les Blackfox, nous ne faisons jamais les choses à moitié et que c’est aussi bien pour sa forme, son honneur que sa propre survie.

Lorsque la nourriture arrive, je regarde un peu tout, la main levée pour saisir quelque chose, mais sans savoir par quoi commencer. Alors je suis les directives de Jace, goûtant ce qu’il me conseille de goûter. « Tu avais raison, c’est excellent ! Merci de m’avoir montré cet endroit, je reviendrais ! » Mais comme on m’a appris à ne pas parler la bouche pleine, je me la ferme pour pleinement profiter de notre repas. « Je sais que ça peut sembler naïf de dire ça, mais elle ne m’attaquera pas. Elle n’a pas vraiment été endoctrinée… en soit, elle en veut à l’Enclave pour la mort de son mari, elle réclame vengeance et elle est aveuglée par la haine. Cette haine qu’elle partage avec Valentin. Et le fait qu’il soit ton père ne change rien. C’est à nous de choisir si nous voulons être définis par nos parents. Pour avoir déjà affronté Valentin une fois, tu n’es pas comme lui, Jace. Du moins de ce que je peux voir. » Je reprends une bouchée d’une sorte de pâte dont je n’ai aucune idée de ce qu’elle peut être avant de continuer. « Quant à Alix… nous avons communiquées par téléphone… par messages plutôt. » Je dis cette phrase en baissant la tête comme si je m’attendais à être disputée. « Je dois la rencontrer bientôt. Enfin, si elle se pointe vu que ce serait bien son genre de me poser un lapin. Nous ne sommes peut-être plus Parabatai… » ma main libre vient effleurer l’endroit sur mon bras où se trouvait notre rune auparavant. « …mais je sais qu’elle ne me fera pas de mal. Et si ça en vient aux mains, ce sera dur et je fais sans doute hésiter et regretter cette décision, mais je l’arrêterai. Pas pour moi, ni pour elle, mais pour mon fils. Parce qu’elle est en train de se détruire et qu’elle ne le voit pas. »

code by sixty





Someone told me once that life is like a line. It has ups and downs, just like your life line on a heart monitor. It's not always great and it might seem like it's not worth it. But it is. Because the day the line becomes flat is the day you die.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 9148 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 7890 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Accomplir la mission qui incombe à mon sang. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

♥️ Clarissa - Clary, ou plutôt Clarissa car moi je l'aime ton prénom. Toi et moi on peut dire que notre relation est digne d'une attraction terrestre, des hauts et des bas tout ça pour un mélange d'amusement et de peur au fil des étapes. Cela faisait un moment que je m'étais rendu compte de mes sentiments pour toi, mais tu étais ma soeur, je devais donc lutter de toutes mes forces contre cet amour. Pourtant, j'ai eu beau faire tout ce que je voulais, je n'ai jamais pu effacer cet amour, rien ne pouvait changer cela. Dorénavant, nous avons enfin atteint l'aboutissement de notre relation, je sais maintenant que je t'aime plus que tout dans ce monde et que je veux être avec toi de tout mon coeur. Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve Clary, mais je sais que je me battrai pour que nous ayons un futur.♥️


♣️ Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela. ♣️


♠️ Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille. ♠️

Journal intime
Mon statut: En couple avec Clary ♥
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Dim 4 Juin - 18:23
          



Morning training Shadowhunter style
Feat Sigrune Blackfox


En l’écoutant parler de sa parabatai, j’avais le regard fixé dans les yeux de la jeune femme et je pouvais le voir. Tout cet amour, tout ce lien enraciné, toute cette connexion qu’elle avait avec elle, c’était cela que les règles de l’Enclave ne prenaient pas en compte, c’était bien beau de vouloir une personne comme ennemie dès qu’elle trahit l’Enclave, mais les liens ne sont pas aussi faciles à changer, on ne peut pas abandonner une personne qu’on a connu toute sa vie, avec qui on a vécu plein de choses, qui nous a tant soutenu, les sentiments humains ne marchent pas comme ça. Les dirigeants avaient une vision bureaucratique de la chose si vous voulez mon avis, alors que dans ce genre de cas, il faut une vision humaine de la chose. Cependant, bien que c’est tout ce que je pouvais lui souhaiter, je n’étais pas aussi optimiste que la jeune femme, après tant de temps auprès de l’ennemi, je voyais mal cette Alix se repentir et revenir dans le bon camp, cela paraissait peu probable. Mais je n’allais pas lui dire, cela se voyait qu’elle avait besoin de cet espoir pour tenir bon et ne pas s’effondrer, je me refusais à la faire craquer et à la blesser de la sorte. J’espérais juste me tromper et que cette Alix ne soit pas si perdue que cela.

J’avais aussi écouté son passage sur le fait que je n’étais pas pareil que Valentin, qu’il avait beau être mon père, je n’étais pas lui. J’avais déjà entendu ce discours de la bouche de Clary et il sonnait toujours aussi faux pour moi, je sentais bien que ce n’était pas vrai au fond de moi. « Crois moi je voudrais être le premier à me convaincre que je ne suis pas comme lui, mais je ne peux pas car ce n’est pas la vérité ! Au fond de moi je le ressens, je pourrais être comme lui, il me suffirait de me laisser aller à cette colère et je deviendrais lui ! Il m’a élevé, il a fait de moi ce soldat qui ne vit que pour combattre, qui ne fait pas vraiment confiance à l’Enclave et qui pense que si rien n’est fait, les chasseurs d’ombres s’éteindront car nous ne sommes plus assez pour toutes les menaces de ce monde ! Certes je ne partage pas son désir d’éradiquer les créatures obscures mais je ne suis pas de l’avis de l’Enclave, je suis quand même pour une politique plus dure qui empêcherait tous ces morts inutiles comme celles de ton mari ou celle du mari de ta parabatai ! Trop de créatures obscures se croient tout permis et n’ont aucune représailles ! »

Je me rendais bien compte que je m’étais laissé aller dans mon discours, j’en avais trop dit avec trop de conviction d’ailleurs. Je pensais chaque mot que je venais de dire, j’étais bel et bien pour une politique plus souple que celle de Valentin mais plus sévère que celle de l’Enclave. Néanmoins d’ordinaire je préférais garder tout ceci caché au fond de moi, elle était sans doute la première à qui je faisais part de cela, même Alec ne le savait pas. J’étais content de voir que la nourriture lui plaisait, ceci venait clôturer une rencontre parfaite avec la jeune femme, un bon repas après une bonne dépense d’énergie. Je me rendais compte aussi qu’elle s’attendait à ce que je la dispute lorsqu’elle avait énoncé avoir communiqué avec Alix par téléphone. Moi, l’homme qui avait joué les infiltrés chez mon père et mettait mis à dos l’Enclave, j’étais le plus mal placé pour juger quelqu’un sur les règles.

« Il est vrai que je la connais pas contrairement à toi qui la connait très bien, mais ce que je sais, c’est que les gens peuvent parfois nous surprendre sur leurs comportements donc tout ce que je te demande c’est de ne pas baisser ta garde, elle pourrait se servir de votre connexion pour te tuer ! Oui tu te dois de tenter de la sauver si c’est que tu veux vraiment mais fais-le avec méfiance tout de même, n’oublie pas que tu as un fils, un fils qui a besoin de sa maman, et que bien qu’Alix a vraiment beaucoup compté pour toi, ton fils a encore plus besoin de toi ! » Il avait parlé tel le père qu’il était, il avait compris cela depuis que Naya était née, autrefois il risquait sa vie pour un rien, s’en fichant de mourir si la cause lui semblait juste. Mais depuis il se rendait compte du mal que cela ferait à Naya de perdre son père, de grandir sans père comme lui l’avait fait à partir de dix ans, il se refusait à lui faire subir cela, il était donc devenu plus prudent. Ne refusant pas les combats et les missions pour autant mais les effectuant avec prudence.

« En tout cas, je réitère ce que j’ai dit plus tôt, si le jour où tu la rencontres, tu as besoin de moi, n’hésite pas, je serais là ! Ma loyauté va envers toi et non l’Enclave à choisir donc non je ne ferai rien pour compromettre ta mission, je te laisserai tenter de la sauver, par contre une chose est sûre, je ne la laisserai pas te tuer, s’il devait en arriver là, je la tuerai même si tu devais me détester pour cela, voilà ma vision des choses ! Je comprendrai donc que tu ne veuilles pas de moi pour cela, je voulais que tu saches que la possibilité t’était ouverte ! »






I'm sorry Clarissa.. It took me a long time
to accept that i love you from the beginning.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Shieldmaiden of Chicago

Je suis ici depuis le : 18/01/2017 et on me dit souvent que je ressemble à : Hayley Atwell . J'ai actuellement : 36 ans ans mais déjà : 798 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : -103 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : C.-Olympe Wellington .Je n'ai qu'un but dans la vie : : protéger et voir mon fils grandir . Pour cela, je réside actuellement : New York City tout en étant d'une humeur : autodestructrice . Au fait, les crédits reviennent à : shiya

This ain't a song for the broken hearted × No silent prayer for the faith departed × And I ain't gonna be just a face in the crowd × You're gonna hear my voice when I shout it out loud × It's my life, it's now or never × I ain't gonna live forever × I just wanna live while I'm alive × It's my life × My heart is like an open highway × Like Franky said I did it my way × I just wanna live while I'm alive


Journal intime
Mon statut: Surexcitée
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Disponible. Propose moi une idée !
- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
Mar 27 Juin - 23:35
          


La conversation entre Jace et moi continue, fluide et amicale comme si nous nous connaissions depuis toujours. C’est fou, tout de même, comment certaines personnes peuvent vous mettre à l’aise ne à peine quelques minutes alors que d’autres nécessitent toute une vie pour gagner votre respect. Je ne pensais pas m’entendre aussi bien avec Jace et pourtant, plus j’en apprends sur lui, plus je me rends compte que nous possédons d’importants points communs. Notamment de personnalité. Même si nos pensées concernant toute l’histoire avec Valentin peuvent différer et que je ne considère pas par exemple qu’il soit comme lui. Mais comme je ne compte pas me prendre la tête avec lui et qu’il a tout à fait le droit d’avoir sa propre opinion, après tout, je me tais, ne disant rien de plus sur ce sujet. Je ne suis pas le genre à me taire habituellement, mais je sais reconnaître le début d’un débat stérile quand j’en rencontre un. Et puis nous avons abordés des sujets beaucoup plus passionnants et optimistes que celui-là, comme par exemple celui de sa fille. Je n’arrive d’ailleurs toujours pas à y croire, Jace cache bien son jeu, le vieux bougre. Naya, Leïf, Alix… tous ces trois noms se mélangent dans la conversation alors que je continue de goûter ce qu’il m’indique, appréciant particulièrement la cuisine asiatique. « Je comprends ton point de vue Jace et je suis bien au courant des risques engendrés par une rencontre, voir une confrontation probable avec Alix. Mais je reste fidèle à ce que j’ai dit : je ne pourrais pas la tuer. Elle mérite une deuxième chance. Et je te remercie pour ta confiance, ta franchise et ton aide. Je ne pourrais pas te dire non sur ce coup-là, il est vrai que cela risque de tourner mal et que je ne peux pas me permettre de rendre mon fils orphelin. » Je lui lance alors un sourire franc. « Quand cette confrontation viendra, je te ferai signe. » Ce n’est pas une invitation, c’est une certitude.

Puis la conversation tourne vers des choses plus banales, comme l’Institut de New York en général, car je ne peux pas m’empêcher de le comparer à celui de Chicago. Bien que les deux endroits soient complètement différents, ils possèdent de grandes similitudes, notamment dans les différentes pièces qui les composent. Ce qui est normal en soit, puisque chaque Institut devrait être composé des choses nécessaires à la survie. Il me semble pourtant que notre salle d’entraînement est plus grande à Chicago alors qu’à New York c’est la salle de surveillance qui est juste immense. Différents endroits, différentes habitudes. Au bout d’un moment, je fini pourtant par pointer Jace avec mes baguettes que j’essaie tant bien que mal de ne pas lâcher, malgré la difficulté de la tâche. « Tu sais quoi ? Quand je ferai venir mon fils sur New York, parce que c’est décidé, il viendra, faudra qu’il te rencontre. C’est peut-être t’en demander beaucoup, mais je pense qu’il te verrait comme le grand frère qu’il n’aura jamais. » Je ris ensuite. « Et non, ce n’est pas comme si j’allais lui en donner un de frère ! Pas à mon âge ! » Bon, je ne suis pas si vieille que ça, trente-six ans, c’est encore assez jeune pour avoir des enfants, mais avec Leïf qui en a presque dix, la perte de mon mari et mon métier… délicat et imprévisible, je ne me vois pas enfanter de nouveau. Et surtout que faire un enfant ça se fait à deux. « J’espère qu’il se plaira ici. Un peu de changement lui fera du bien, vu qu’il n’a connu que Chicago, tout lui rappelle son père là-bas. Et puis il est encore suffisamment jeune pour ne pas trop s’attacher et suffisamment adulte pour comprendre. »

Dès que nous serons de retour à l’Institut, je passerai un coup de fil à ma cousine pour lui en parler et se mettre d’accord sur une date. Je me demande même si cela dérangerait Jace d’effectuer le voyage avec moi jusqu’à Chicago pour aller le chercher, mais c’est une question pour un autre jour, quand je serai déjà certaine de la date. Ce qui pourrait ne pas être tout de suite, je voudrais tout de même retrouver Alix avant et que l’histoire avec Valentin soit clôturée. Une fois notre repas terminé donc, je me lève pour payer, puisque j’ai perdu notre petit combat de tout à l’heure, malgré toutes les protestations de Jace. « Tu m’as déjà offert des roses ! Si t’es pas content, t’as qu’à payer la prochaine fois, tiens. » Je sors les billets et les claque sur le comptoir, empêchant Jace de passer, vraiment décidée à honorer notre marché. Et puis vu notre amitié naissante, cela ne risque pas d’être la dernière fois que nous sortons manger un morceau. Une fois cela fait, nous nous dirigeons vers l’Institut, prêts à retourner au boulot.

FIN

code by sixty





Someone told me once that life is like a line. It has ups and downs, just like your life line on a heart monitor. It's not always great and it might seem like it's not worth it. But it is. Because the day the line becomes flat is the day you die.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

- Shadowhunters -




Re: [TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]
          



Revenir en haut Aller en bas

 
[TERMINÉ] Morning training Shadowhunter style [Jace ♥]

 ::  :: Rp Terminés


 Sujets similaires
-
» [ROM ROM 2.2] MIUI ROM for Desire (versions 0.9.17 et 0.9.20, iOS style)
» [SOFT] iPhoneToday : Interface Style i Phone [Gratuit]
» Mettre un "Design Blog" dans over-blog (modifier la feuille de style .css)
» Le meilleur style de combat rapproché ?
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

© SHADOWHUNTERS (2016) appartient à ses admins : Deathtime et .ANGELUS. Toute reproduction totale ou partielle est interdite. Forum optimisé pour GC.