::  :: Rp Terminés
Partagez | 
 

 
[Terminé][Hot] Only you and me as before. (Part.2) ∞ Tace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


The New Tanya

Je suis ici depuis le : 28/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Amber Heard . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 2749 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 2891 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être la meilleure mère possible. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut. tout en étant d'une humeur : enjôleuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SCAR FROM THE PAST
Regrets & Liars... Il m'aura fallu des années avant de réaliser le mal que j'avais fait et les erreurs que j'ai commises. Aujourd'hui, je vois enfin le mal de mes actes passés et je regrette. Je regrette de ne pas avoir aimé mes parents comme ils le méritaient, de ne pas avoir été la fille dont ils rêvaient. Tous mes choix et toutes ses années de mensonges et de manipulation. Je continue chaque jour de me battre contre le monstre que j'étais. On me dit de tirer un trait sur tout cela, mais ce n'est pas évident d'oublier les cicatrices de notre passé.

SOUL MATE FROM HEAVEN
Jace... Il faudrait un tout un livre pour décrire cette connexion qui nous unie. Je te connais depuis ta naissance, tout bébé tu me faisais déjà fondre. Dès le premier regard que j'ai posé sur toi, je savais que tu serais bien plus qu'un frère d'arme. Nous avons grandis ensemble, nous nous sommes toujours soutenues contre les adversités, mains dans la main nous avancions ensemble. Et même si neuf années nous ont tenus loin l'un de l'autre, mon amour pour toi n'a pas changé. Te revoir après tout ce temps n'a que davantage ravivé cette flamme que j'éprouvais déjà pour toi à l'époque. Nous pensons pareils, nous lisons en l'autre comme dans un livre ouvert. J'ai besoin de toi pour vivre, j'ai besoin de celui que je considère comme mon âme sœur, ma moitié spirituelle. Te perdre serait la pire des choses, car je sais que si tu venais à disparaître avant moi, la mort n'aurait qu'à venir me chercher juste après.

SUNSHINE IN THE DARK
Naya... Ma fille, mon petit ange. Tu ne sais pas à quel point je peux t'aimer ma princesse. Tu es mon rayon de soleil, celle qui illumine ma vie. Un regard tourné vers toi me suffit à me sentir mieux. Tu as été celle qui m'a donné envie de changer, poussé par ton père, je suis devenue une personne meilleure. Pour toi, pour vous. N'oublie jamais ma chérie, ta maman t'aime plus que tout au monde, et elle sera toujours là pour toi, pour te soutenir et t'aider dans chacun des moments de ta vie. Car tu es ma vie. Celle qui me donne envie d'affronter le monde chaque jour rien que pour te rendre fière. Merci pour tout ce que tu as pu faire pour moi en l'espace de si peu de temps.


Journal intime
Mon statut: Célibataire.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: [Terminé][Hot] Only you and me as before. (Part.2) ∞ Tace Mer 22 Juin - 19:42



Only you and me as before. (Part.2)
Feat. Jace Wayland


Magie. Tout n’était que magie à cet instant. La beauté du moment était merveilleuse, ce n’était pourtant pas la première fois que je montais à l’arrière de Jace, sur sa moto volante. Et pourtant, à chaque fois, je ressentais cette joie et cette impression de grandeur impressionnante. Les yeux rivés sur la ville sous nos pieds, la beauté de celle-ci était sans nom. On pouvait voir toute son ampleur s’étendre sous nos pieds, ses lumières brillaient plus vivement au fur et à mesure que la journée défilait. J’aurai pu rester des heures comme cela, à voler aux côtés de Jace, l’enlaçant de mes bras, tandis que mon visage se nichait au creux de son épaule. A cet instant précis, je me sentais merveilleusement bien, il n’y avait pas de secret à mon véritable bonheur. La clé était juste contre moi, c’était lui. Jace avait cet effet sur moi, de me faire sentir plus heureuse, d’apprécier d’avantage la vie à sa juste valeur. Certes j’avais d’autres personnes auxquelles je tenais, mais cela serait toujours moins réel que ce que je ressens pour Jace. Au point, où un jour, je me trahis toute seule. Ma langue se délia bien malgré moi et je révélais mes réels sentiments à celui dont j’étais éprise. Il avait été ému par ma déclaration, ne s’y attendant pas, à vrai dire c’est tout ce qu’il y a de plus normal. Depuis le jour où j’avais compris que je l’aimais, je m’étais efforcée de ne pas vraiment le montrer de peur qu’il me rejette. C’était idiot sûrement, mais on ne sait jamais. Après tout, peut-être n’aurait-il plus être aussi proche de moi sachant que je l’aimais. Rien au final n’avait changé entre nous, certes nous savions que cet amour était à sens unique, mais cela ne nous dérangeait pas pour autant, car je savais avant même que cela commence que rien ne se passerait entre nous deux. Et pour moi, tant que Jace est heureux et que je peux passer du temps avec lui, je n’ai besoin de rien d’autre. Il m’est juste essentiel, lui et son merveilleux sourire qu’on ne voit que trop rarement.

Bien accrochée à lui, le menton contre son épaule, j’observais la baie de Coney Island se rapprochait de nous au fur et à mesure que mon meilleur ami plongeait vers l’eau miroitante. L’effet était fantastique, il n’y avait sûrement pas meilleure sensation au monde que de voler, dommage que peu de personne ne puisse l’expérimenter, même si ainsi cela fait de nous des privilégiés. Et autant dire que cette sensation est des plus grisantes. A peine eut-il déposé la moto dans le sable chaud j’ôtais mes escarpins vernis noir. J’avais beau être une chasseuse, j’en gardais une passion pour la mode et les chaussures, comme quoi, toutes les femmes sur cette Terre doivent-être pareilles. Mes pieds libérés s’enfonçaient peu à peu dans le sable chaud qui chatouillait ma peau. Mon regard se posa sur Jace avec douceur alors qu’il venait de sceller sa moto afin que personne ne la lui vole. Cela se comprend, son véhicule est un véritable bijou que même moi je lui enviais. Dès lors qu’il eut fini, j’attrapais sa main chaude, y glissant mes doigts entre chacun des siens alors qu’un large sourire s’étendait sur mon visage. « Ce n’est pas tout, mais je commence à avoir faim moi. Un bon hot-dog bien gras te tenterait-il ? » Cette question avait plus un aspect rhétorique que réel. Nous connaissant parfaitement, je savais qu’il adorait la bonne nourriture et surtout que nos corps ont besoin de carburant plus qu’une simple humain. Nul doute qu’il allait accepter. Je m’empressais alors de le guider jusqu’à un des petits marchands ambulants qui marchaient sur la plage et de lui voler deux hot-dogs déjà préparés, car bien entendu je n’avais pas pris le temps d’ôter nos runes de dissimulation. Bon, le peu de bonté en moi m’efforça de laisser un petit billet de dix dollars dans son bocal en guise de paiement. Cela s’apparaît immédiatement moins à du vol. Je vous l’accorde. Alors qu’on s’éloignait du stand prestement, je ne pouvais m’empêcher de rire avant de tendre un hot-dog à Jace. « Avant que tu dises quoi que ce soit, oui je suis irrécupérable. » . Alors qu’il mangeait son pain, mon regard se posa sur mon ami avec attention, je l’observais comme si je ne l’avais pas vu depuis longtemps, alors que le mien refroidissait dans ma main droite. Mon pouce gauche quant à lui, vint glisser au coin de la lèvre de Jace pour en enlever la moutarde qui s’y était installée. Je léchais alors mon doigt doucement sans le quitter des yeux alors que mon sourire se faisait plus malicieux. « Tu avais de la sauce juste là Nath.. » .

Continuant de marcher en direction de la mer, j’atteignais bien vite son rivage, laissant s’abattre sur mes pieds une de ses vaguelettes qui s’écrasa sur mes pieds. Mon regard était fixé sur l’horizon qu’offrait l’étendue bleue. L’eau a toujours été quelque chose de fascinante pour moi, sa force, sa témérité, elle ne peut être vaincue. Elle se faufile partout, abat toutes ses cartes et gagne à chaque fois. C’est très certainement mon élément préféré. Je repensais aux derniers mots qu’avait dit Jace avant de prendre son envol sur cette moto tout à l’heure, il n’avait jamais pris le temps de profiter des beautés que recelait New York, et c’était bien dommage. Moi, cela semblait normal, après tout, mon arrivée remonte il y a peu de temps. Mais lui s’y trouvait depuis neuf années tout de même. D’un autre côté, nos vies de chasseurs ne nous laissent pas vraiment le temps pour d’autres activités. C’est pourquoi, je comptais bien découvrir avec lui tout ce qu’il n’avait pas eu le temps de voir. Je me tournais vers le jeune homme avec un large sourire dessiné sur mes lèvres, mes pupilles plongèrent dans celle du garçon que je n’aimais que trop voir alors que ma bouche venait souffler d’une voix douce et mélodieuse. « Je repensais à ce que tu as dis tout à l’heure Nath. Le fait que tu n’as pas eu l’occasion de découvrir cette ville, du moins, pas assez. Nous pourrions le faire ensemble ? La parcourir tous les deux, en apprendre d’avantage ensemble. Qu’en dis-tu ? » . Du plus profond de mon être, j’espérais qu’il dirait oui. Mais rien n’était sûr, après tout, il s’était fait de nombreux amis ici, que ce soit dans ou en dehors de l’Institut. Peut-être une autre personne avait prévu d’accomplir cette tâche avec lui. On ne sait jamais.





EVERYTHING IS COMPLICATED ESPECIALLY IN LOVE

Cheat appearances I show a girl who doesn't need more than she already have. A girl who plays with boys and makes believe that they can have more with her. Whereas in truth, my heart and my soul are taken yet. By Jace, my soulmate that I love for many years and for whom, my heart beat every day. But in deep, I need that somebody love me for who I am and accept me with my scars. Maybe, I found this boy but I'm not strong enough to try something with him.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 6940 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 5651 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Essayer de vivre malgré la souffrance... . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

Clarissa - Clary, tu es tellement importante pour moi que j'ai l'impression que tu as toujours fait partie de ma vie. Dorénavant tu sais que je ne suis pas ton frère, mais ce que tu ne sais pas, c'est que je suis fou de toi, littéralement fou de toi. Je ne peux te l'avouer car je ne veux pas briser le bonheur que tu as avec Simon. Il est dit que le véritable amour est sacrifice, je sacrifierai donc mes sentiments pour que toi tu puisses être heureuse. Je t'aime éperdument Clarissa, mais ça, tu ne le sauras sûrement jamais..


Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela.


Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille.

Journal intime
Mon statut: Célibataire amoureux...
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé][Hot] Only you and me as before. (Part.2) ∞ Tace Ven 24 Juin - 20:44



«Only you and me as before.» ♠ Feat Tanya Epinguer


Beaucoup de philosophes ont écrit sur le pouvoir des mots, que les mots pouvaient être plus précis et plus tranchants que n'importe quelle arme, que leur utilisation pourrait éviter bien des conflits si ils étaient bien utilisés. Moi en tant que guerrier, je suis bien évidemment contre cette vision, je ne crois que dans le pouvoir des armes, mais ce n'est pas la seule raison qui me fait douter du pouvoir des mots. Selon moi, on ne peut pas tout expliquer avec les mots, si vous m'aviez demandé d'expliquer ce que je ressentais à cet instant précis sur cette moto avec la jeune femme, j'aurais été incapable de vous répondre, je me sentais bien, je dirais même parfaitement bien mais je n'aurais pas su expliquer avec des mots les émotions que je ressentais. Pour dire vrai, je pense que je n'avais jamais vraiment su ce que je ressentais en présence de la jeune femme, depuis le commencement nous étions ensemble, je commençais à peine à penser vraiment par moi-même que je la connaissais déjà donc autant dire que ce genre de relation marque deux personnes. Je m'étais toujours senti bien en sa présence comme si quelque chose en dehors de ma compréhension nous unissait, comme une connexion invisible mais que vous savez présente à chaque instant. Je me rappelle même des crises que je piquais à mon père lorsque Tanya devait s'en aller, il pensait que c'était les caprices d'un enfant, mais en fait il s'agissait d'un besoin, je voulais la protéger à tout instant, être là pour elle, la savoir éloigner sans moi me consumait de l'intérieur. Vous avez déjà ressenti cela, tellement d'amour pour une personne que si vous pouviez, vous passeriez tout votre temps avec elle, moi je le ressens maintenant depuis 17 ans. Notre relation à Tanya et moi relève du niveau spirituel, malgré la distance, c'est comme si nous étions toujours connectés, comme si nos âmes ne faisaient qu'une seule et même âme, et rien ne pouvait entacher cette liaison. Donc il était clair et net que si mon âme pouvait se dissocier de mon être, elle resterait accrochée à la jeune femme. C'est comme être séparé en deux, une partie de vous veut continuer à vivre et à passer du temps avec vos proches, et une autre partie veut passer tout son temps avec cette jeune femme, car elle ne se voit pas vivre sans elle. Le souci dans cette histoire, c'est que récemment la jeune femme m'avait avoué ses sentiments à mon égard, des sentiments amoureux, des sentiments qui venaient tout compliquer. Car dorénavant je n'osais pas lui dire à quel point elle compte pour moi, soit par peur de la voir se faire des illusions sur une possible romance, ou soit par peur de la voir blesser car elle attend que je dise autre chose.

Je repris mes esprits en me rendant compte que nous arrivions à la baie de Coney Island, apparemment la jeune femme n'avait pas remarqué ma réflexion dans les nuages, cela m'arrangeait très bien, je me voyais très mal lui expliquer à quoi je pensais. Je descendis tout doucement vers le début de la plage pour garer la moto tout en observant la vue magnifique qui se dessinait devant nos yeux. Je ne voulais pas mettre la moto sur la plage car le sable n'était pas bon pour la peinture et le moteur de la moto, je n'avais guère envie de la réparer plus tard, donc j'étais peut-être trop attentionné envers ma moto mais je l'assumais complètement. Je descendis de ma moto après la jeune femme et je fis aussitôt une rune de scellement avec ma stèle, même sur une plage il fallait être prudent, après tout New York recèle de nombreux voleurs. À peine j'eus le temps de ranger ma stèle que la jeune femme entrelaça ses doigts dans les miens et m'emmena jusqu'au vendeur de hot-dog, j'allais lui dire que nous n'avions pas défait nos runes de scellement mais je compris rapidement qu'elle le savait déjà et qu'elle n'en avait rien à faire, je ne pus alors m'empêcher de rigoler lorsque je la vis prendre deux hot-dog, je m'attendais à ce qu'elle parte sans payer mais au final je fus surpris de la voir laisser un billet, c'était ces moments qui prouvaient l'existence de la bonté d'âme qu'elle cachait aux autres. J'avais justement réfléchi à cela ces derniers temps, je m'étais rendu compte que la décision de la faire s'ouvrir aux autres ne m'appartenait pas, si elle voulait s'ouvrir seulement à moi, c'était son choix et je n'avais aucun droit de la pousser. Au contraire, je comptais dorénavant être le plus souvent là pour elle, j'avais grand besoin de sa présence dans ma vie alors je n'imaginais pas le besoin que je devais représenter dans la sienne, je voulais accomplir ce besoin, je voulais être là pour elle et surtout ne pas l'abandonner. Je mangeai mon hot-dog, savourant chaque bouchée tout en ne quittant pas la jeune femme des yeux, admirant chaque trait de son visage pour en comprendre la beauté extraordinaire. Alors que j'allais commencer à parler, la jeune femme s'approcha et passa ses doigts au coin de ma lèvre juste avant de les porter en bouche, je ne pus m'empêcher de sourire à cette vue car non seulement cela était mignon mais en plus la vision était incroyablement sexy.

"Je dois dire que tu as vraiment assuré avec cette journée, je m'amuse comme un petit fou ! Tout d'abord le moment de détente et d'adrénaline au magasin, puis la virée en moto, pour enfin la plage et sa magnifique vue, accompagné d'un hot-dog succulent ! Tu sais vraiment comment me faire plaisir ma chérie, je te remercie !" Puis je me rapprochai de la jeune femme en approchant mes lèvres de son oreille pour venir y murmurer d'une voix mielleuse. "Et sinon, en ce qui concerne la sauce, cela ne me gène absolument pas ! Premièrement car tu as le don de rendre sexy chaque action que tu fais.. Mais aussi parce que je trouve cela incroyablement mignon, oui je sais, je suis bizarre ! Et d'ailleurs.." Je passai mon index en dessous de la lèvre inférieure de la jeune femme et le portai à ma bouche "Toi aussi tu avais de la sauce !"dis-je en affichant un sourire malicieux au coin des lèvres pour venir continuer le jeu de la jeune femme.

Je m'avançai aux côtés de la jeune femme au bord de l'eau, trempant tout d'abord le bout de mes pieds pour en savoir la température, puis les pieds complets une fois rassuré. J'avais beau être un chasseur d'ombre, je restais un humain, et il était hors de question que j'aille dans une eau froide sans raison, heureusement pour moi, elle était à bonne température. J'allais ouvrir la bouche pour entamer un nouveau sujet de discussion mais je fus pris de court par la jeune femme et la proposition contenue dans ses paroles. Je me mis aussitôt à sourire en écoutant ses mots, il paraissait évident que si je devais découvrir ses lieux, je voudrais le faire en sa compagnie, après tout je la considérais comme ma meilleure amie, et cela rentrait parfaitement dans la description du poste. De plus, je ne voyais personne d'autre pouvant accomplir cette tâche avec moi, j'avais envie de le faire avec elle et uniquement elle, et si cela vexait des gens au passage, je n'en avais strictement rien à faire. Cela me rappelait d'ailleurs que j'étais satisfait des liens que j'avais créé cette année, c'était comme si j'avais trouvé une personne correspondant à chaque partie de mon esprit brisé. Tout d'abord Clary avec l'amour passionnel, ensuite Tanya avec l'amitié fusionnelle, puis Esmeralda avec cette relation profonde et intense de professeur, Lucy avec notre relation de confidents et ce désir ardent, et pour finir cette chère Lin, que j'aimais beaucoup et que j'avais le besoin de protéger de tout. C'était comme si toutes ces personnes me ré-assemblait et me rendait entier de nouveau, sans oublier bien évidemment ma famille, les Lightwood. Mais même parmi toutes ces personnes, j'avais quand même mes préférences si on peut dire, du moins je dirais l'intensité du lien, et notre lien à Tanya et moi les surpassait presque tous à l'exception de ma famille et de Clary bien sur. Je n'aimais pas faire ce genre de classement dans ma tête mais c'était pourtant bien la vérité, Tanya représentait vraiment beaucoup pour moi, et cela ne changerait sûrement jamais. Je repris le cours de mes pensées et décidai de m'amuser un peu, je pris la jeune femme dans mes bras par surprise et la jetai à l'eau d'un coup sans prévenir, je me mis aussitôt à rigoler, surtout lorsque je la vis ressortir la tête de l'eau avec un regard noir et un sourire carnassier, je me doutais qu'elle voudrait sa revanche et qu'elle chercherait à se venger aussitôt.

"Pour ma défense, je dirais que j'accepte ta proposition, et même que cela serait une joie de découvrir ces endroits en ta compagnie Chérie ! Je ne me vois avec personne d'autre pour faire ça, je ne veux que toi pour cela car tu me comprends parfaitement et avec toi, je n'ai même pas besoin de réfléchir pour m'amuser, chaque moment est un pur moment de bonheur ! Tu es mon havre de paix Tanya Epinguer et tu le seras toujours !"dis-je en affichant un grand sourire. On aurait pu croire que j'avais dit cela seulement pour changer de sujet et me sauver de ma précédente bêtise mais que nenni, j'avais dit cela parce que je pensais chaque mot, parce que mon coeur m'avait soufflé ses mots, parce que je voulais qu'elle sache qu'elle compte énormément pour moi, depuis toujours et à jamais.


by D.





I can see that you are happy with Simon.
However.. My heart still thinks you don't love him...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The New Tanya

Je suis ici depuis le : 28/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Amber Heard . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 2749 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 2891 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être la meilleure mère possible. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut. tout en étant d'une humeur : enjôleuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SCAR FROM THE PAST
Regrets & Liars... Il m'aura fallu des années avant de réaliser le mal que j'avais fait et les erreurs que j'ai commises. Aujourd'hui, je vois enfin le mal de mes actes passés et je regrette. Je regrette de ne pas avoir aimé mes parents comme ils le méritaient, de ne pas avoir été la fille dont ils rêvaient. Tous mes choix et toutes ses années de mensonges et de manipulation. Je continue chaque jour de me battre contre le monstre que j'étais. On me dit de tirer un trait sur tout cela, mais ce n'est pas évident d'oublier les cicatrices de notre passé.

SOUL MATE FROM HEAVEN
Jace... Il faudrait un tout un livre pour décrire cette connexion qui nous unie. Je te connais depuis ta naissance, tout bébé tu me faisais déjà fondre. Dès le premier regard que j'ai posé sur toi, je savais que tu serais bien plus qu'un frère d'arme. Nous avons grandis ensemble, nous nous sommes toujours soutenues contre les adversités, mains dans la main nous avancions ensemble. Et même si neuf années nous ont tenus loin l'un de l'autre, mon amour pour toi n'a pas changé. Te revoir après tout ce temps n'a que davantage ravivé cette flamme que j'éprouvais déjà pour toi à l'époque. Nous pensons pareils, nous lisons en l'autre comme dans un livre ouvert. J'ai besoin de toi pour vivre, j'ai besoin de celui que je considère comme mon âme sœur, ma moitié spirituelle. Te perdre serait la pire des choses, car je sais que si tu venais à disparaître avant moi, la mort n'aurait qu'à venir me chercher juste après.

SUNSHINE IN THE DARK
Naya... Ma fille, mon petit ange. Tu ne sais pas à quel point je peux t'aimer ma princesse. Tu es mon rayon de soleil, celle qui illumine ma vie. Un regard tourné vers toi me suffit à me sentir mieux. Tu as été celle qui m'a donné envie de changer, poussé par ton père, je suis devenue une personne meilleure. Pour toi, pour vous. N'oublie jamais ma chérie, ta maman t'aime plus que tout au monde, et elle sera toujours là pour toi, pour te soutenir et t'aider dans chacun des moments de ta vie. Car tu es ma vie. Celle qui me donne envie d'affronter le monde chaque jour rien que pour te rendre fière. Merci pour tout ce que tu as pu faire pour moi en l'espace de si peu de temps.


Journal intime
Mon statut: Célibataire.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé][Hot] Only you and me as before. (Part.2) ∞ Tace Sam 25 Juin - 21:02



Only you and me as before. (Part.2)
Feat. Jace Wayland


Peu de personnes me sont importantes, à vrai dire il n’y en quasiment aucune qui le soit réellement. Il y a bien des personnes auxquelles je tiens, comme ma parabataï ou alors Zephyr, mais ce n’est pas profondément ancré en moi. Je serai triste si je venais à les perdre pour une raison x ou y, mais j’en ressentirais pas non plus une peine indescriptible, car ils n’ont jamais eu une place majeure dans mon cœur. Il y a toujours eu une raison qui m’a poussé à me rapprocher des personnes, une raison comme mon rôle d’espionne par exemple, je me suis rapprochée de la majorité des personnes que je connais dans ce seul et unique but, celui de récolter des informations et de les transmettre par la suite. Cela n’a jamais été sans aucune raison. Une seule personne fait exception à cette règle. Il n’y a qu’une seule personne que je connais depuis quasiment sa naissance, un seul être pour qui je serai à bien des choses, pour qui mon affection est pure et sincère. Jace Wayland. Il est à ce jour, la seule personne auprès de qui je suis proche sans raison derrière, certes Valentin aimerait que je le fasse rejoindre ses rangs, mais ce n’est pas pour ça que moi je suis proche de lui, c’est parce que je tiens à lui énormément, que je lui voue un amour et une amitié sans faille. Même si je dois lui mentir, et cela me pèse un peu plus chaque jour. Malheureusement, je garde cette inquiétude au plus profond de moi, je m’efforce de ne jamais la montrer au grand jour, car je sais que si cela venait à arriver, tout mon monde s’effondrait et je ne pourrai plus jamais voir ce visage que j’aime tant.

Rompant mes pensées qui se faisaient à présent lointaine, apprendre de sa voix rauque et incroyablement sexy me faisant chavirer, qu’il s’amusait comme un petit fou. Un large sourire satisfait se dessinait à présent sur mon visage, je ne pouvais rêver mieux de sa part. Mon regard vint se plonger dans ses pupilles verrons que je n’aimais que trop admirer, ma voix se fit douce alors que mon regard se faisait à présent sincère. « Je ne réfléchis pas vraiment à ces actions-là. C’est juste qu’avec toi, tout semble plus simple, plus vrai. Je n’ai pas le besoin de réfléchir à ce que je dois dire, ce que je dois faire, je me laisse seulement emmener par mes pulsions, mes pensées, au gré de mes envies en somme. Mais je suis heureuse si cela te rend également heureux cette journée Chéri. Ton bonheur fait le mien. Alors ne me remercie pas, jamais. » . Dès lors que ses lèvres frôlèrent mon oreille, tous mes sens entrèrent en éveil, son souffle venant réchauffer la peau de mon cou m’émoustillait. Je m’apprêtais d’ailleurs à répondre à ses déclarations, car lui aussi rendait incroyablement plus sexy chacune des actions pourtant banales de la vie. Mais quand il fit glisser son index sous ma lèvre et qu’il porta le doigt à sa bouche, je sentis que mes jambes essayaient de se dérober sous moi. Il avait cet effet incroyable, Jace a le pouvoir de me rendre folle, de me faire brûler de désir pour lui par de simples petites actions. Quittant mon regard de sa bouche, je replongeais celui-ci dans les yeux de mon meilleur ami avec intensité, trahissant toute l’envie qu’il avait provoqué en moi, par mes pupilles sombres dorénavant. « C’est à un jeu incroyablement dangereux que tu es en train de jouer en ce moment même Nath.. Horriblement dangereux même. »

Les pieds dans le sable, couvèrent d’eau salée, je regardais à présent le rivage en me perdant dans l’immensité du paysage devant nous. Je n’osais pas regarder Jace à cet instant, par peur qu’il refuse ma proposition, je craignais qu’il ait déjà une personne lui faisant visiter la ville, après tout, il a de nombreux amis ici. C’était sûrement idiot en fait, mais après tout, on ne sait jamais. Je ne cherche pas vraiment à me faire de réels amis, lui non plus certes, mais il est tout de suite plus apprécié. Il n’a pas certaines réputations au-dessus de sa tête pesant sur lui, les filles ne le dévisagent pas par crainte qu’elles se fassent voler leur coup de cœur, les garçons ne le regardent pas non plus comme si il n’était qu’un vulgaire bout de viande. Je l’avais sûrement cherché, même si en réalité, je ne cherchais pas à avoir le plus de garçons dans mon lit, au contraire. Seulement, les filles m’avaient catégorisée ainsi, et une fois qu’on est dans une telle case, impossible d'en ressortir. C’est aussi pour cela que je ne cherchais pas à trainer avec les autres, car je savais au fond, que pour mon bien être, cela serait plus destructeur qu’autre chose. De plus, tant que Jace est près de moi, c’est amplement suffisant, cela me permet de rester en vie, de vivre comme je le peux. Mais nul ne doute que s’il venait à ne plus vouloir de moi dans sa vie, la mienne n’en serait que détruite, perdant à jamais la seule part qui parvenait à la faire survivre.

Le fil de mes pensées fut à nouveau interrompu quand je me sentis être soulevée. Que faisait-il donc ? Je n’eus même pas le temps de réagir que j’étais déjà projetée dans la vaste étendue d’eau. C’était donc cela sa réponse ? Ressortant la tête de l’eau, je lançais un regard assassin à Jace alors qu’un sourire des plus malicieux arborait à présent mon visage trempé. « Tiens, est-ce une pâle méthode pour essayer de te faire pardonner cela ? » . Je savais pertinemment que ce qui venait de dire était sincère, il ne l’avait pas dit dans un but autre. Mais j’étais bien décidée à jouer un peu. Je m’éloignais d’avantage du bord de l’eau, en marche arrière. Ma jupe en cuir ainsi que ma veste seraient toutes deux fichues à cause de l’eau salée, mais ce n’était qu’un détail. J’ôtais à présent ma veste pour la jeter près de lui, avant de faire de même délicatement avec ma jupe que je lançais au même endroit. « Alors comme ça tu accepteras toujours d’être avec moi Jace ? Accepteras-tu aussi de te plonger dans cette eau relativement froide ? » . En effet, le temps était passé à une vitesse vertigineuse, le soleil se couchait déjà sur l’horizon, laissant l’eau refroidir en l’absence de ses rayons. Je reculais toujours d’avantage alors que cette fois-ci, j’enlevais chaque bouton de ma chemise en soie, y allant le plus doucement possible avant de la laisser flotter jusqu’au rivage. L’eau était à présent jusqu’à ma taille, laissant voir au jeune homme mon soutien-gorge noir en dentelle. Je le voyais bien commencer à être troubler et hésiter à me rejoindre, cela m’amusait d’autant plus que je savais qu’il allait me rejoindre. « Alors Chéri ? Es-tu décidé à rejoindre ton havre de paix ? » demandais-je d’une voix sensuelle alors que mes mains se glissaient dans mon dos et venaient détacher les agrafes de mon sous-vêtement. Le libérant, je jetais un coup d’œil amusé à Jace avant de lancer le soutien-gorge sur lui, le laissant le rattraper, me plongeant avant qu’il ne puisse me voir, dans l’eau jusqu’aux épaules. Mon sourire malicieux s’étendit d’avantage sur mes lèvres avant que je ne murmure sensuellement, sachant pertinemment qu’il m’entendrait « Il ne reste plus qu’un bout de tissus entre nous deux.. Un faible morceau qui ne demande qu’à être ôté de mon corps Darling... » .





EVERYTHING IS COMPLICATED ESPECIALLY IN LOVE

Cheat appearances I show a girl who doesn't need more than she already have. A girl who plays with boys and makes believe that they can have more with her. Whereas in truth, my heart and my soul are taken yet. By Jace, my soulmate that I love for many years and for whom, my heart beat every day. But in deep, I need that somebody love me for who I am and accept me with my scars. Maybe, I found this boy but I'm not strong enough to try something with him.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 6940 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 5651 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Essayer de vivre malgré la souffrance... . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

Clarissa - Clary, tu es tellement importante pour moi que j'ai l'impression que tu as toujours fait partie de ma vie. Dorénavant tu sais que je ne suis pas ton frère, mais ce que tu ne sais pas, c'est que je suis fou de toi, littéralement fou de toi. Je ne peux te l'avouer car je ne veux pas briser le bonheur que tu as avec Simon. Il est dit que le véritable amour est sacrifice, je sacrifierai donc mes sentiments pour que toi tu puisses être heureuse. Je t'aime éperdument Clarissa, mais ça, tu ne le sauras sûrement jamais..


Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela.


Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille.

Journal intime
Mon statut: Célibataire amoureux...
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé][Hot] Only you and me as before. (Part.2) ∞ Tace Mar 28 Juin - 19:19



«Only you and me as before.» ♠ Feat Tanya Epinguer


Elle était donc comme moi, elle n'avait pas besoin de réfléchir à quoi faire pour se sentir bien en ma présence, j'avais donc vu juste sur la connexion qui nous unissait. Je trouvais cela merveilleux de pourvoir se dire qu'on partage un lien unique et exceptionnel avec une personne, un lien que peu de personnes dans ce monde connaissent. On pouvait voir beaucoup de liens amoureux, de liens d'amitié, et même de meilleurs amis, mais nous on créait une toute nouvelle catégorie de lien possible. Nous nous situions entre les meilleurs amis et les amoureux, un lien tellement puissant qu'il redéfinit la proximité entre deux personnes, comme si nos âmes étaient liés peu importe les événements futurs. Je ne m'attendais pas à ce que les gens comprennent ce qui nous unissait, moi-même je n'aurais pas su le décrire convenablement, je savais juste que depuis ma rencontre avec cette jeune femme il y a de cela 17 ans, elle avait su tout de suite gagné mon cœur et y rester, elle me comprenait parfaitement, mieux que n'importe qui dans ce monde, même mieux que mon parabatai, et qu'à jamais je l'aimerais peu importe ce qu'elle pourrait bien me faire. Connaissez vous la légende sur les âmes sœurs selon les grecs, enfin la mythologie grecque ? Pour cela, il faut lire le texte de Platon intitulé le Banquet, dans ce texte on apprend qu'à la base les humains possédait deux visages, quatre jambes, et quatre bras, l'humain était donc composé de deux personnes, une union et une symbiose parfaite. Cependant dans leur vanité, les humains ont arrêté d'honorer les dieux, pour les punir Zeus les divisa en deux, créant ainsi des humains avec un visage, deux bras et deux jambes, les séparent de leur moitié. On dit que c'est depuis ce jour que l'être humain cherche inlassablement son autre moitié, son âme sœur littéralement. Je sais ce que vous allez dire, normalement les âmes sœurs c'est dans un sens amoureux, laissez moi vous dire dans ce cas que je suis totalement en désaccord avec cette idée. Selon moi, c'est une déformation qui s'est opéré au fil du temps, pour moi l’âme sœur est la personne qui nous ressemble en tout point, la personne avec qui on se sent parfaitement bien sans rien dire, tandis que l'amour correspond à la personne qui nous complète je dirais, c'est justement nos différences qui rendent cette passion débordante. Tout cela pour dire que si ma théorie était juste, il ne faisait nul doute que mon âme sœur était bien Tanya, nous étions similaires en tout point et surtout je me sentais étrangement bien en sa présence, comme si justement j'avais retrouvé ma moitié. Vous comprenez alors l'importance qu'a cette charmante blonde dans ma vie, elle est essentielle pour que je me sente bien et pleinement heureux, enfin pleinement ce n'est pas possible pour l'instant, donc disons simplement heureux.

Alors que je m'attendais à ce que la jeune femme sorte de l'eau furibonde et me court après pour me jeter à l'eau dans le but de se venger, elle fit quelque chose à laquelle je ne me serais pas attendu sur le moment, elle commençait à enlever ses vêtements. Bien évidemment je m'attendais à ce que cela finisse comme ça tôt ou tard, après tout nous étions à la plage, mais sur le coup j'avais pensé qu'elle chercherait d'abord à se venger, il faut croire que je m'étais totalement trompé. J'étais donc au bord de l'eau, les légères vagues recouvrant mes pieds dans un va-et-vient perpétuel, et j'observais le spectacle, mais en même temps qui pouvait m'en blâmer ? Une sublime femme, magnifique en tout point était en train de se déshabiller dans l'eau doucement et de manière extrêmement sensuelle avec pour seule lumière les derniers rayons du soleil sur sa peau exquise, un spectacle digne d'un film hollywoodien, et pourtant c'était bel et bien ma réalité, j'étais un sacré chanceux. J'aurais frappé sans hésiter la première personne qui m'aurait coupé ce spectacle magique, j'étais trop bien pour être interrompu là, la ville aurait pu se mettre à brûler que j'en aurais rien eu à faire. À chaque qu'elle enlevait un vêtement de plus, je sentais mon désir pour elle s’intensifier de plus en plus, nul doute que je désirais énormément cette femme, chaque fibre de mon être la réclamait, mon corps voulait s'unir au sien dans une symbiose parfaite et magique. Elle savait comment m'appâter, comment m'hypnotiser de désir pour elle, il faut dire qu'elle n'avait pas grand chose à faire pour que ce soit le cas, mais quand même elle était devenue une experte dans la séduction, elle savait comment rendre fou les hommes et elle s'en servait très souvent même. Mais le souci, c'est que moi aussi j'avais envie de m'amuser, je ne voulais pas lui faciliter la tâche trop rapidement, je voulais jouer un peu avec elle.

Je la regardais avec un grand sourire malicieux et un regard passionné "C'est dingue comment il fait chaud aujourd'hui.. Je pense que tu as eu une merveilleuse idée en te déshabillant, il n'y a personne d'autre sur cette plage maintenant et puis au moins tu as moins chaud ! Je vais faire pareil.. !" J'enlevai tout d'abord ma chemise doucement, en prenant le temps de faire durer le plaisir à chaque bouton, Je la pliai puis la posai à côté de moi au sol "Je me sens déjà mieux.. C'est dingue comment une couche de vêtements peut vous donner chaud et empêcher le vent de vous rafraîchir ! Mais bon ça ne suffit pas, j'ai encore chaud !" J'enlevai mes chaussures et mes chaussettes ce coup-ci, les posant juste à côté de la chemise et profitant de la douceur du sable sur mes pieds "Je ne sais pas toi mais je pense que cela ne suffit toujours pas ! Mais bon je suis sur que j'y suis presque.. !" Pour finir, j'ôtai doucement mon short en jean, le glissant avec sensualité le long de mes jambes, le pliant et le posant avec ma chemise. Je n'étais plus qu'en boxer et j'en profitais pour regarder la jeune femme avec un grand sourire "Ah bah voilà ! Je me sens tout de suite mieux, mon corps avait besoin d'air, je ne pouvais décemment pas lui refuser ça surtout vu que toi tu l'as fait !"

Je venais de mettre une pièce dans le Jukebox si on peut dire, la jeune femme avait voulu jouer, je venais de relancer le jeu en montrant que je pouvais être un adversaire redoutable lorsqu'il s'agit de la tentation et de l'envie, très redoutable. Je sais que beaucoup de personnes m'accusait d'être orgueilleux, et je l'étais sans doute oui, mais il faut avouer que j'avais de quoi me vanter, c'est d'ailleurs ce qui faisait de moi un expert en séduction aussi. Depuis toujours, j'avais un charme certain sur la gente féminine, peu importe l'âge d'ailleurs, les grands mères et les mères craquaient devant mon visage, et les femmes en général craquaient devant ma musculature et mon corps d'Apollon. Mais en plus de cela, j'avais toujours su parler aux femmes si on peut dire, j'étais un très bon orateur, donc quand je le voulais je pouvais être très persuasif, limite manipulateur, sans doute un héritage de mon cher père Valentin. Autant dire que quand j'avais désiré une chose, je l'avais toujours obtenu, heureusement pour la gente féminine, je n'étais pas du genre à vouloir des choses, je me contentais de très peu en vérité, je restais en grande partie un guerrier, et tant que j'avais mon matériel pour me battre, je me fichais de tout le reste quasiment. D'ailleurs il était hallucinant de voir le nombre d'épées, dagues et couteaux que je possédais, j'aurais pu subir un siège dans ma chambre sans problème, j'aurais été armé en conséquence. De plus j'aimais bien ce petit jeu avec la jeune femme, c'était à savoir qui allait craquer en premier, qui allait céder aux pulsions qui l'assaillait, qui allait tomber dans cette spirale de tentation, qui allait se laisser aller au désir total. Il était possible que cela allait être moi tout comme cela pouvait être la jeune femme, le but n'était pas vraiment qui gagne ou qui perd mais plutôt le jeu en lui même, jouer avec le feu en somme, le jeu le plus amusant au monde.

J'étais donc debout, seulement en boxer avec le regard intense de la jeune femme posé sur moi, mais cela ne suffisait pas, il fallait que je fasse grimper encore plus son désir. Je décidai de m'allonger sur le sable et de boire à la bouteille d'eau que j'avais prise tout à l'heure. Mais je fis exprès de bouger brusquement, ce qui fit couler de l'eau sur mon torse, le rendant brillant aux deniers rayons du soleil "Oh mince, qu'est ce que je peux être maladroit moi parfois.. Me voilà mouillé maintenant, c'est du joli ! Bon bah il ne me reste plus qu'à tenter de sécher avec les derniers rayons du soleil !" Je m'allongeai de nouveau en arborant un sourire malicieux, donnant une vue directe à la jeune femme sur mon torse mouillé et sur mon corps quasiment dévêtu. "En tout cas, je peux t'assurer que si tu dis que ton eau est froide, moi ici il fait très bon, je dirais même que la température est parfaite, ni trop chaud, ni trop froid, une température vraiment très plaisante.. !"


by D.





I can see that you are happy with Simon.
However.. My heart still thinks you don't love him...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The New Tanya

Je suis ici depuis le : 28/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Amber Heard . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 2749 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 2891 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être la meilleure mère possible. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut. tout en étant d'une humeur : enjôleuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SCAR FROM THE PAST
Regrets & Liars... Il m'aura fallu des années avant de réaliser le mal que j'avais fait et les erreurs que j'ai commises. Aujourd'hui, je vois enfin le mal de mes actes passés et je regrette. Je regrette de ne pas avoir aimé mes parents comme ils le méritaient, de ne pas avoir été la fille dont ils rêvaient. Tous mes choix et toutes ses années de mensonges et de manipulation. Je continue chaque jour de me battre contre le monstre que j'étais. On me dit de tirer un trait sur tout cela, mais ce n'est pas évident d'oublier les cicatrices de notre passé.

SOUL MATE FROM HEAVEN
Jace... Il faudrait un tout un livre pour décrire cette connexion qui nous unie. Je te connais depuis ta naissance, tout bébé tu me faisais déjà fondre. Dès le premier regard que j'ai posé sur toi, je savais que tu serais bien plus qu'un frère d'arme. Nous avons grandis ensemble, nous nous sommes toujours soutenues contre les adversités, mains dans la main nous avancions ensemble. Et même si neuf années nous ont tenus loin l'un de l'autre, mon amour pour toi n'a pas changé. Te revoir après tout ce temps n'a que davantage ravivé cette flamme que j'éprouvais déjà pour toi à l'époque. Nous pensons pareils, nous lisons en l'autre comme dans un livre ouvert. J'ai besoin de toi pour vivre, j'ai besoin de celui que je considère comme mon âme sœur, ma moitié spirituelle. Te perdre serait la pire des choses, car je sais que si tu venais à disparaître avant moi, la mort n'aurait qu'à venir me chercher juste après.

SUNSHINE IN THE DARK
Naya... Ma fille, mon petit ange. Tu ne sais pas à quel point je peux t'aimer ma princesse. Tu es mon rayon de soleil, celle qui illumine ma vie. Un regard tourné vers toi me suffit à me sentir mieux. Tu as été celle qui m'a donné envie de changer, poussé par ton père, je suis devenue une personne meilleure. Pour toi, pour vous. N'oublie jamais ma chérie, ta maman t'aime plus que tout au monde, et elle sera toujours là pour toi, pour te soutenir et t'aider dans chacun des moments de ta vie. Car tu es ma vie. Celle qui me donne envie d'affronter le monde chaque jour rien que pour te rendre fière. Merci pour tout ce que tu as pu faire pour moi en l'espace de si peu de temps.


Journal intime
Mon statut: Célibataire.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé][Hot] Only you and me as before. (Part.2) ∞ Tace Jeu 30 Juin - 16:18



Only you and me as before. (Part.2)
Feat. Jace Wayland


Les sentiments sont quelque chose d’assez complexe, il est parfois très difficile de poser un mot sur une relation ou un ressenti, on confond parfois les termes, l’amour et l’affection. Ce n’est pas une tâche aisée dans ce monde de définir exactement ce qui nous entoure et notre lien à autrui. Pour moi, ma difficulté première est de définir la relation que Jace et moi entretenons. Enfants, nous étions deux inséparables, rien ne pouvait nous éloigner l’un de l’autre, nous étions comme les cinq doigts de la main. Avec le temps, nous nous sommes rapprochés d’une autre façon, nos corps grandissaient, nos esprits également, toutefois nous partagions la même façon de penser, nous étions quasiment identiques et nous le sommes toujours. Mais ajouté à cela, nos corps ont commencés à s’accrocher au corps de l’autre, nous jouons encore tels des enfants, nous nous faisions de petits baisers, rien de plus. Seulement je sais au plus profond de moi, que cela n’aurait pas été tout si le destin ne nous avait pas séparés, nous aurions fini par nous unir corps et âme. En le retrouvant il y a quelques temps maintenant, je me suis rendue compte qu’il y avait une attirance physique entre lui et moi, une attraction que je ne pouvais contrôler, comme si mon corps le désirait à chaque regard qu’il posait sur lui. Il ne me fallut que peu de temps avant de comprendre qu’il n’y avait pas que l’attraction charnelle entre nous deux, mon cœur aussi avait été attiré par son être, tout son être. C’est donc récemment que j’ai compris que mon cœur était tombé amoureux de lui, que je l’aimais d’un amour puissant. Seulement, il n’y a pas que cela, je tiens à lui plus qu’à ma vie, je ferai tout pour lui, absolument tout. Malheureusement, je sais que mes choix passés entraineront la perte de notre relation, ma mort plus précisément, que ce soit de la main de l’Enclave ou des démons qui me retrouveront dans le monde terrestre. Je ne pouvais pas m’empêcher de me dire, qu’un jour, je le perdrais définitivement, et que quand ce jour viendra, ma vie ne vaudra plus la peine d’être vécue. Car, au fond, il me permet de vivre, il me permet d’avancer chaque jour, je peux être forte, je le suis d’ailleurs sans nul doute, mais lui, il me permet de l’être encore plus, d’avoir la force de vivre de façon heureuse, même si mes pensées noires viennent régulièrement obscurcirent mes pensées. Il était le seul à me faire sourire d’une façon sincère, sans faux semblant, il avait ce don sur moi, ce pouvoir inégalé, que personne ne pourrait jamais avoir.

En parlant de pouvoir, il n’avait pas que celui de me faire sourire et me rendre heureuse. A cet instant précis, il me prouvait qu’il l’avait aussi sur mon corps à présent brûlant de désir. Il me suffisait d’un regard sur lui pour être tout de suite emplie d’un désir puissant à son égard. Il avait cet effet sur moi, et jamais je ne pourrais m’en défaire, c’était bien trop fort pour moi. D’ailleurs, il s’amusait bien avec moi, il jouait au même jeu qu’à celui que je venais de jouer devant lui, preuve en est que nous sommes pareils, nous sommes aussi fou l’un que l’autre, nous ne pouvons pas nous passez de l’autre, nous avons ce même brin de folie et de désir qui nous anime tous deux. Les vagues venaient se briser sur mon dos à moitié découvert, la brise légère du vent peinait à rafraîchir mon visage désormais brûlant par le désir intense qui rongeait le creux de mon ventre. Il arborait un sourire des plus malicieux qui trahissait l’amusement qu’il éprouvait à me voir le désirer de la sorte, cela l’amusait comme je m’amusais à le voir me désirer. Mon regard autrefois vert émeraude se faisait à cet instant plus noir que le charbon. Mon envie pour lui se faisait plus grandissante au fur et à mesure qu’il ôtait chacun de ses habits. Il se jouait de moi, il voulait que je craque nul doute à cela, il suffisait de voir la lenteur qu’il avait à défaire chaque bouton de sa chemise, la lenteur qu’il avait à faire glisser son pantalon le long de ses cuisses. Son corps simplement vêtu d’un boxer lui sciant à merveille, ma respiration ne fit que s’accélérer d’avantage. Je sentais déjà mon corps me supplier d’aller le toucher, de n’en faire qu’une bouchée, mais non, je ne devais pas céder, pas maintenant, pas moi en première. « Ce n’est pas parce que les autres le font que tu es obligé de faire pareil mon cher et tendre. » Ma voix ne trahissait pas encore l’excitation qui parcourait mon être, je ne devais pas craquer, je ne me le permettrai pas, du moins, pas maintenant.

Alors que je pensais qu’il en avait fini de jouer avec moi, que c’était mon tour, je le vis attraper sa bouteille d’eau. Il ne me fallut pas longtemps avant de comprendre ce qu’il allait faire. Il s’apprêtait à s’allonger mais comme par hasard, alors qu’il buvait, l’eau se déversa sur son torse musclé le faisant briller alors que le Soleil nous donnait ses derniers rayons. Son corps était tout simplement magnifique de base, mais faiblement éclairé par le Soleil, ses cheveux dorés brillants de mille feux, je trouvais le spectacle de toute beauté. Il venait d’animer d’avantage encore les braises en moi, je sentais ce désir croître plus rapidement à travers tout mon corps. Je n’avais envie que d’une seule et unique chose à cet instant lui, mais cela serait trop facile, il serait parvenu à clore le jeu beaucoup trop aisément. « Etrangement, te voilà maladroit, c’est étrange quand on sait que tu es le meilleur chasseur de notre génération, à se demander si cela n’est pas fait exprès. » dis-je en connaissant parfaitement la réponse. Je ne pouvais m’empêcher de regarder son corps dévêtu et son torse luisant à la lueur du Soleil. Cette vision me donnait très envie de lui sauter dessus à présent. Ma mâchoire me trahit d’autant plus qu’elle serrait entre ses dents ma lèvre inférieure comme pour contrôler mon désir ardent. « Et je peux t’assurer que la température de l’eau est également parfaite. Tu devrais t’y essayer mon beau. »

Résister à l’appel de son corps m’était de plus en plus difficile. Tout mon être me poussait à l’attirer à moi. Comment pouvais-je faire pour continuer le jeu ? Remarquant qu’il fermait les yeux, je décidais de passer à l’action en m’approchant de son corps étendu tout près de l’eau. Une fois assez proche, je profitais de l’élan de la vague pour le mouiller entièrement, devant ainsi l’obliger à enlever le dernier de tissus qui était dorénavant trempé. Il se releva bien vite et je plongeais mon regard dans le sien, en oubliant presque que j’étais à moitié nue devant lui moi aussi. Je m’approchais alors de lui sensuellement sans quitter son regard que je fixais avec une intensité ardente. Mon index effleura la peau de son torse avant de venir glisser jusqu’à l’élastique de son boxer. Je vins susurrer à son oreille avec la voix la plus sensuelle qu’il m’était donné. « Il serait dommage que tu attrapes froid avec ce bout de tissu mouillé. On devrait l’enlever... » soufflais-je. Sans prévenir, j’utilisais notre force décuplée pour déchirer le boxer comme si cela n’avait été qu’un bout de papier simple à déchirer. Mon regard se planta à nouveau dans ses prunelles verrons avec un sourire malicieux « Oups.. je crois que j’y suis allée un peu trop fort Chéri. » . Toutefois, en agissant ainsi, je fus prise moi-même dans ma propre excitation à la vue de son corps entièrement dévêtu. Mes yeux s’attardèrent sur la dernière partie de son corps qui venait de retrouver sa liberté. Mes dents se refermèrent à nouveau sur ma lèvre inférieure alors que mon cœur s’emballait de lui-même dans ma poitrine. A cet instant précis, je n’avais qu’une seule envie, c’était de le toucher et de mettre fin au jeu, mais si je faisais cela, l’amusement prendrait fin, et je n’y comptais pas, j’espérais que ce serait lui qui céderait maintenant que ma poitrine est plaquée contre son torse nu et qu’il est entièrement nu contre moi.





EVERYTHING IS COMPLICATED ESPECIALLY IN LOVE

Cheat appearances I show a girl who doesn't need more than she already have. A girl who plays with boys and makes believe that they can have more with her. Whereas in truth, my heart and my soul are taken yet. By Jace, my soulmate that I love for many years and for whom, my heart beat every day. But in deep, I need that somebody love me for who I am and accept me with my scars. Maybe, I found this boy but I'm not strong enough to try something with him.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 6940 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 5651 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Essayer de vivre malgré la souffrance... . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

Clarissa - Clary, tu es tellement importante pour moi que j'ai l'impression que tu as toujours fait partie de ma vie. Dorénavant tu sais que je ne suis pas ton frère, mais ce que tu ne sais pas, c'est que je suis fou de toi, littéralement fou de toi. Je ne peux te l'avouer car je ne veux pas briser le bonheur que tu as avec Simon. Il est dit que le véritable amour est sacrifice, je sacrifierai donc mes sentiments pour que toi tu puisses être heureuse. Je t'aime éperdument Clarissa, mais ça, tu ne le sauras sûrement jamais..


Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela.


Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille.

Journal intime
Mon statut: Célibataire amoureux...
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé][Hot] Only you and me as before. (Part.2) ∞ Tace Dim 3 Juil - 19:02



«Only you and me as before.» ♠ Feat Tanya Epinguer


Je ne me sentais obligé de rien du tout pour être honnête, je le faisais parce que j'avais envie de le faire, tout simplement. On me connaissait comme le garçon sérieux et très peu expressif, sur le sérieux je l'étais moins qu'Alec, mais il était sûr qu'il était plus expressif que moi. Mon père m'avait appris à garder mes émotions enfouies, à ne jamais les laisser me contrôler ou cela me conduirait à ma perte. Au fil des années, je m'étais détaché de cette vision qu'il m'avait inculqué, j'avais choisi de laisser place plus souvent à mes émotions, du moins avec mes proches, pour les autres je restais impassible. Cependant, je ne me laissais pas aller complètement pour autant, je choisissais toujours de fixer une limite à mon amusement, pour éviter d'être absorbé dans une spirale d’insouciance. Il n'y avait qu'avec une seule personne où je me laissais aller complètement, et c'était cette jolie blonde qui ne me lâchait pas du regard actuellement. Avec elle, je me sentais totalement bien, apaisé et détendu, je savais que je ne risquais pas de le regretter si je me laissais aller, que je n'aurais pas des conséquences à mes actes, que je n'aurais pas de morale interminable sur ce qu'il faut faire ou non. Voilà pourquoi j'avais décidé aujourd'hui, avec elle, que je me lâcherais complètement, que je laisserais pour une journée le Jace sérieux et responsable pour laisser place au Jace qui s'amuse sans retenue. Il m'arrivait parfois de penser à ce que ma vie serait devenue si je n'avais pas été un chasseur d'ombre, quel genre de Terrestre j'aurais été, et surtout quel métier j'aurais choisi d'exercer. Mais je n'ai pas vraiment de réponse à cette question car je suis qui je suis en fonction de mon éducation, si j'avais gardé la même éducation, celle de Valentin, j'aurais choisi sûrement de devenir militaire, enchaînant les promotions mais refusant de quitter le terrain et de me terrer dans un bureau. Tandis que si j'avais été élevé totalement par Les Lightwood, je serais sûrement devenu policier, mais pas n'importe lequel, sûrement les hautes sphères, telles que la sécurité intérieure ou les services secrets. En somme je n'aurais pas effectué des métiers bien différents du mien actuellement, je serais resté un soldat, un guerrier, un gardien de la paix. Alors pourquoi vouloir changer ? Je m’assumais totalement comme je suis, d'ailleurs on pouvait trouver une raison à chacun de mes traits de caractère. Tout d'abord le narcissisme, dû à ma grande beauté et à mon talent exceptionnel de guerrier, quand on a de quoi se vanter, on en a le droit. Sarcastique et froid, parce que la plupart des gens sont des faibles et méritent d'être traités comme tels, pour leur rappeler qu'ils sont en dessous de vous dans l'échelle sociale. Selon moi, je ne suis que le résultat de ce que la Nature a fait de moi, elle a fait de moi un être exceptionnel, je ne peux donc me satisfaire de rester avec tout le monde, je me dois d'exceller et de briller.

Elle me résistait, elle ne voulait décidément pas céder facilement et perdre la partie. Du moins perdre la partie n'était pas vraiment le terme le plus approprié, puisque dans tous les cas cette histoire n'allait finir que d'une seule façon, et cette façon allait être tout aussi plaisante pour le gagnant que pour le perdant. Mais je n'étais pas n'importe qui non plus, peut-être qu'en général, les hommes cédaient et s'agenouillaient devant elle, mais moi j'étais un peu comme le tigre indomptable, personne ne pouvait m'apprivoiser ni même m’avoir sous son contrôle. Je ne disais pas par mon comportement que je ne la trouvais pas belle, car bien au contraire, je la trouvais magnifique, mais je lui faisais comprendre que peu importe les moments qu'elle passerait avec moi, je ne serais jamais entièrement à elle, je serais toujours libre comme l'air et indépendant. Et ce duel de pouvoir qui se jouait actuellement, de puissance même, elle le perdrait à coup sur, j'étais déjà en train d'entrer dans sa tête petit à petit, la contrôlant de plus en plus et la faisant céder à moi. Je n'avais encore jamais rencontré une femme qui me résiste, lorsque je le voulais vraiment, toutes les femmes me cédaient, elles jouaient les fortes têtes au début et me mangeaient dans la main une heure plus tard sans que j'ai fait beaucoup d'efforts. Alors imaginez ce dont je peux être capable si je me met complètement à vouloir soumettre quelqu'un, n'oubliez pas que non seulement je suis le fils de Valentin, mais en plus il m'a élevé à son image, je peux être un puissant manipulateur si l'envie m'en prend, et vous, vous vous rendrez compte de ce que je fais, trop tard, vous serez déjà sous mon contrôle. Mon opinion est qu'on peut considérer que la vie est une grande partie d'échecs, où nous sommes les pièces de l’échiquier, la seule différence entre vous et moi, c'est que moi je suis un cavalier quand vous, vous n'êtes qu'un simple pion, nous ne jouons pas dans la même catégorie. Il m'arrivait très souvent d'être surpris par la bêtise des gens en général, ne se rendant compte pas des choses aberrantes qu'ils disent, et surtout du niveau d'idiotie dont ils font preuve. Voilà pourquoi je faisais preuve de dédain et de méchanceté, tout simplement parce que la plupart des gens ne m'intéressait guère. Tanya m'intéressait elle, c'est juste que je refusais de me soumettre à elle, il fallait qu'elle comprenne qu'elle était déjà sous mon contrôle et non l'inverse.

Je ne pus m'empêcher de sourire en l'écoutant me faire une remarque amusante mais néanmoins incroyablement vrai. Je n'allais pas admettre devant elle que je l'avais fait exprès, déjà parce que cela n'aurait pas été amusant mais en plus parce qu'elle savait déjà que c'était fait exprès. "Que veux-tu, je suis au repos moi aujourd'hui donc forcément mon corps est moins coordonné, il se repose pour une fois, c'est tellement rare ! Et non merci pour ta proposition, je préfère le sable chaud personnellement pour l'instant, déjà parce que c'est mieux pour sécher et en plus parce que ces petits grains de sable sont incroyablement apaisants pour mon dos si souvent sollicité !" Si elle pensait sérieusement que juste une invitation à l'eau suffirait pour me faire bouger, elle se trompait lourdement, j'avais l'avantage dans cette partie et je ne comptais pas laisser partir l'avantage si facilement, je m'amusais beaucoup trop pour arrêter maintenant.

Ce fut quand je reçus de l'eau soudainement sur mon boxer que je compris que la jeune femme n'avait pas dit son dernier mot, il ne me fallut pas longtemps pour comprendre qu'elle avait fait ça pour me forcer à aller l'eau, en particulier lorsque je l'entendis sortir l'excuse d'attraper froid, elle savait très bien que je n'avais jamais froid. Mais le pire c'est qu'elle réussit à me surprendre une nouvelle fois en arrachant d'un coup mon boxer, je ne l'avais absolument pas prévu, et je me retrouvais maintenant nu sous ses yeux, je venais de perdre cet avantage si durement gagné. D'autant plus que lorsque la jeune femme était sorti de l'eau, elle avait donc abandonné la couverture d'eau qui cachait son corps à moitié nu, j'avais donc une vue précise sur sa poitrine si bien dessinée. On aurait pu croire que j'avais perdu la partie et que j'allais par conséquent céder, j'aurais même pu le croire moi-même, si je n'avais pas vu un détail jouant en ma faveur. Lorsqu'elle avait arraché mon boxer, elle n'avait pas réfléchi au fait que mon corps nu lui ferait beaucoup d'effet, je pouvais donc voir sur son visage cette attraction incroyable que mon sexe lui faisait, cette attraction qui me rendait l'avantage et me plaçait de nouveau en position de force. D'autant plus qu'elle était déjà sur le point de céder, il ne me manquait plus grand chose pour la faire craquer, la partie ironique dans cette histoire, est que j'étais moi-même pas loin de craquer aussi, le corps nu de la jeune femme collé contre le mien avait un effet très envoûtant il faut dire. Mais je devais résister encore un peu, j'étais certain qu'elle allait bientôt craquer, il me fallait juste tenir durant ce laps de temps, il était hors de question de toute façon que je perde, je ne perdais jamais, ce n'était pas maintenant que j'allais commencer. Surtout que la fin de ce duel allait marquer qui a l'ascendant sur l'autre pour le reste de notre relation, c'est à dire qu'à l'avenir la question ne se poserait plus, la réponse serait liée à cette journée, elle marquerait notre relation pour toujours.

"Je pense que maintenant la question d'attraper froid ne se pose plus vu que tu viens de le mettre en lambeaux.. D'ailleurs j'y tenais moi à ce boxer, je le trouvais cool, tu aurais pu juste le retirer au lieu de le déchirer quand même ! En plus, c'est Izzy qui me l'avait offert, si elle l'apprend, elle ne va pas être contente, elle va même t'en vouloir ça se trouve !" Je me mis à rire, arborant un sourire démoniaque intérieurement, satisfait d'avoir détourné la conversation, je lui prouvais ainsi que je pouvais lui résister encore et qu'elle n'avait pas l'ascendant sur moi. J'approchais mes lèvres des siennes sans toutefois les toucher pour monter encore plus la tentation de la situation et surtout le désir de la jeune femme, j'étais sur la bonne voix pour la faire totalement céder, pour la mettre sous mon contrôle.

Il était temps de passer à la dernière étape de mon plan, il ne me fallait qu'une dernière action pour mettre fin au duel de pouvoir et passer au plaisir de la chair. Ma stratégie portait ses fruits, malgré quelques surprises à certains moments, la situation se déroulait comme je l'avais prévu, il ne me restait plus qu'à porter le coup de grâce comme disent les soldats. J'en profitais un peu avant pour admirer la jeune femme dans ce moment merveilleux, elle était tellement belle, sa chevelure blonde virevoltant à la légère brise, ce sourire radieux et incroyablement sexy, ce regard intense et perçant qui vous ferait révéler tous vos secrets si vous le regardiez trop longtemps, et pour finir ce corps envoûtant tout simplement sublime. Elle aurait mérité d'avoir toute une galerie avec des peintures d'elle tellement sa beauté devrait être honoré, et je pensais cela avec le plus grand discernement possible. J'avais rencontré beaucoup de femmes dans ma vie, et toutes plus jolies les unes des autres, mais Tanya était une femme à part, tout comme moi, elle n'était pas seulement belle, elle rayonnait, sa beauté n'était pas terne et simple, elle n'était que lumière, lorsque vous la regardiez, vous aviez automatiquement envie de sourire, comme si votre vie venait de s'améliorer d'un coup, voilà le pouvoir que possédait la jeune femme. Les autres la voyaient comme une méchante personne, n'ayant aucun scrupule, moi je la voyais comme un ange, illuminant cette vie bien trop souvent ténébreuse, et j'étais sûr que même elle, elle n'avait pas conscience de la gentillesse dont elle pouvait faire preuve, elle le faisait sans s'en rendre compte, convaincu qu'elle était une méchante de toute façon. Mais tôt ou tard, je réussirais à lui faire prendre conscience de la personne formidable qu'elle est, je lui ferais voir comment moi je la vois. De toute façon je ne comptais pas l'abandonner, jamais je ne pourrais faire ça, pas seulement pour une question de moralité, tout simplement parce que je ne pourrais pas, j'ai trop besoin d'elle dans ma vie, elle est une partie de moi et plutôt mourir que de la perdre.

Je n'avais pas lâché mon regard de ses yeux, cela faisait déjà au moins cinq bonnes minutes que nous étions comme ça, le regard plongé dans celui de l'autre, et surtout nos visages rapprochés l'un de l'autre, avec seulement quelques centimètres séparant nos lèvres. Je pouvais lire dans son regard le feu ardent qui la consumait à cet instant et je présume qu'elle pouvait lire dans le mien la même chose, mais il était temps que ça change, j'allais clôturer ce petit jeu et passer aux choses sérieuses. J'étais sûr qu'avec ma prochaine action, la jeune femme céderait et que nous pourrions laisser ce jeu derrière nous. J'arborais alors un grand sourire sur mon visage, un sourire carnassier bien évidemment pour signifier que le jeu était fini et que j'allais gagner. Tandis qu'elle était occupée à essayer de déchiffrer mon sourire pour en comprendre le sens, j'en profitais alors pour descendre mes mains jusqu'à son dernier vêtement, son sous-vêtement. Je l'arrachais d'un geste net et précis, ne lui laissant pas l'opportunité de m'empêcher de l'enlever, et ainsi la laissant nue tout comme moi. Je pus voir à la surprise sur son visage qu'elle ne s'y attendait absolument pas, il ne me restait plus qu'à savoir si cela suffisait pour la faire céder, j’espérais que oui en tout cas. "Oops.. Je crois que j'y suis allé un peu trop fort Chérie ! Tu ne m'en veux pas, j'espère ?" J'avais fait exprès d'utiliser la phrase qu'elle m'avait dite tout à l'heure pour justifier la même action, c'était une manière de dire échec et mat en somme. "Le souci maintenant c'est que tu risques d'attraper froid aussi ma belle, tu n'as plus aucun vêtement pour te couvrir, que vas-tu faire alors ? Il ne faudrait pas que tu attrapes froid !"


by D.





I can see that you are happy with Simon.
However.. My heart still thinks you don't love him...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The New Tanya

Je suis ici depuis le : 28/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Amber Heard . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 2749 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 2891 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être la meilleure mère possible. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut. tout en étant d'une humeur : enjôleuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SCAR FROM THE PAST
Regrets & Liars... Il m'aura fallu des années avant de réaliser le mal que j'avais fait et les erreurs que j'ai commises. Aujourd'hui, je vois enfin le mal de mes actes passés et je regrette. Je regrette de ne pas avoir aimé mes parents comme ils le méritaient, de ne pas avoir été la fille dont ils rêvaient. Tous mes choix et toutes ses années de mensonges et de manipulation. Je continue chaque jour de me battre contre le monstre que j'étais. On me dit de tirer un trait sur tout cela, mais ce n'est pas évident d'oublier les cicatrices de notre passé.

SOUL MATE FROM HEAVEN
Jace... Il faudrait un tout un livre pour décrire cette connexion qui nous unie. Je te connais depuis ta naissance, tout bébé tu me faisais déjà fondre. Dès le premier regard que j'ai posé sur toi, je savais que tu serais bien plus qu'un frère d'arme. Nous avons grandis ensemble, nous nous sommes toujours soutenues contre les adversités, mains dans la main nous avancions ensemble. Et même si neuf années nous ont tenus loin l'un de l'autre, mon amour pour toi n'a pas changé. Te revoir après tout ce temps n'a que davantage ravivé cette flamme que j'éprouvais déjà pour toi à l'époque. Nous pensons pareils, nous lisons en l'autre comme dans un livre ouvert. J'ai besoin de toi pour vivre, j'ai besoin de celui que je considère comme mon âme sœur, ma moitié spirituelle. Te perdre serait la pire des choses, car je sais que si tu venais à disparaître avant moi, la mort n'aurait qu'à venir me chercher juste après.

SUNSHINE IN THE DARK
Naya... Ma fille, mon petit ange. Tu ne sais pas à quel point je peux t'aimer ma princesse. Tu es mon rayon de soleil, celle qui illumine ma vie. Un regard tourné vers toi me suffit à me sentir mieux. Tu as été celle qui m'a donné envie de changer, poussé par ton père, je suis devenue une personne meilleure. Pour toi, pour vous. N'oublie jamais ma chérie, ta maman t'aime plus que tout au monde, et elle sera toujours là pour toi, pour te soutenir et t'aider dans chacun des moments de ta vie. Car tu es ma vie. Celle qui me donne envie d'affronter le monde chaque jour rien que pour te rendre fière. Merci pour tout ce que tu as pu faire pour moi en l'espace de si peu de temps.


Journal intime
Mon statut: Célibataire.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé][Hot] Only you and me as before. (Part.2) ∞ Tace Dim 10 Juil - 17:55



Only you and me as before. (Part.2)
Feat. Jace Wayland


Je me demande chaque jour ce que j’ai fait pour mériter d’avoir une personne aussi bonne avec moi dans ma vie. Depuis enfant pourtant, je ne suis pas quelqu’un de sympathique, même si je le cache, j’ai éprouvé très tôt les sentiments de haine et de dégoût, envers mes propres parents même. J’avais cette colère au plus profond de mon être, cette envie de faire changer les choses de vouloir que tout soit différent, comme je le voulais. Mon obsession a fait que je me suis tournée vers des idéaux en grandissant qui aujourd’hui menacent ma survie. J’ai fait le choix de suivre ces idées même si je savais qu’un jour, elles mèneraient à ma perte. Je ne sais pas quand ce sera le cas, et à vrai dire j’essaie de ne pas trop y penser. Les moments que je vis actuellement me sont bien plus précieux encore. Il y a une chose fascinante en fait, Jace est la personne que j’aime le plus sur cette Terre. On pourrait se dire que neuf années loin de l’autre affaiblirait le lien qui nous unit mais au contraire. Nous nous sommes retrouvés tous deux avec encore plus de ferveur à l’encontre de l’autre. C’était comme si pour ma part, je retrouvais ma moitié, mon moi mais au masculin. Jace est mon égal, pas dans le sens force je l’entends, mais bel et bien dans l’aspect psychique et caractériel. Nous sommes forgés dans le même moule, nous nous ressemblons énormément, c’est intriguant de se dire que même en ayant évolué pendant neuf longues années dans deux milieux bien distincts, nous avons quand même fini par nous retrouver et surtout par nous ressembler à ce point. C’est peut être égoïste ce que je vais dire, mais franchement, peu importe qui peut mourir autour de moi, cela ne m’anéantira pas, du moins, cela ne le fera pas si vous ne vous appelez pas Jace Wayland. Il n’y a que sa mort qui pourrait vraiment me faire dépérir, bien entendu, pour les autres je serai très blessée, très atteinte, mais je sais pertinemment que je m’en remettrai en peu de temps. Tandis que Jace, si il venait à quitter ce monde dans un dernier souffle, ce serait comme si une part de moi s’arrachait de ma poitrine et disparaîtrait en poussière. Autant dire que je chérie sa vie plus que ma propre vie et ferais tout pour toujours le protéger. Il est ma faiblesse, si on veut me détruire, cela n’est pas bien compliqué, il suffit de s’en prendre à lui et nul ne doute que je serai anéantie.

Ce que j’aimais particulièrement aussi avec lui, c’est qu’on ne s’ennuyait jamais, on trouvait toujours le moyen de passer le temps de la meilleure des façons qu’il soit. Aujourd’hui nous avions mêlé amusement et folie à la tendresse et la passion. C’était ce qui nous caractérisait Jace et moi, nous trouvons toujours quelque chose à faire, surtout moi et mon brin de folie qui a tendance à nous faire faire des choses pas toujours raisonnables. Mais en même temps, quand je suis avec lui, c’est comme si j’étais totalement absorbée par tout l’amour que je lui porte, mais également par sa beauté qui m’attire inexorablement. Tout son être provoque des sensations les plus extrêmes en moi, je ressens de la tendresse pour ce garçon que je connais depuis presque toute ma vie, je ressens également de l’amour pour cet homme merveilleux et protecteur en face de moi, et je ressens un désir insatiable pour son corps, tel un aimant attiré vers son pôle opposé. Et autant dire qu’à cet instant précis, mon envie de lui est puissante. Je sens chaque fibre de mon corps me brûler, je sens qu’elles ne veulent qu’une seule chose, s’unir à lui pour une énième fois passionnée. Il le sait, cela ne fait aucun doute, son regard le trahit, il s’amuse à me tester, à voir si ce sera moi qui craquerait la première. Au fond, je ne sais pas encore qui de nous deux baissera les armes en premier, mais je sais qu’il n’y aura nullement de perdant dans notre petite entreprise. Il s’amusait de la situation comme un grand frère s’amuserait à taquiner sa sœur avec sa poupée sans daigner lui rendre. En détournant la conversation comme il venait de le faire, il cherchait à me prouver qu’il peut encore me résister, je n’en doutais pas c’est certain. Mais je sais aussi qu’il ne contrôle pas tant la situation que cela et qu’en le poussant un peu plus, il pourrait se laisser tomber dans cette spirale de désir qui nous attend. Voilà qu’à présent il se jouait de moi en approchant ses lèvres des miennes sans pour autant effectuer un contact. Son souffle chaud sur mes lèvres mouillées m’électrisa encore d’avantage. Mon être me détesta encore plus de lui résister, c’était comme si je brûlais de l’intérieur d’un désir ardent qu’il ne pouvait assouvir à cause de mon entêtement.

Seulement quelques minutes venaient de s’écouler et pourtant, j’avais cette impression d’être restée pendant des heures à le regarder dans les yeux alors que nos corps étaient si proches. Nous étions presque collés l’un à l’autre, la chaleur qui se dégageait de sa peau arrivait presque à réchauffer ma peau qui n’était pourtant pas froide, loin de là même. Mon regard trahissait toute l’envie que j’avais pour lui à cet instant précis, même un aveugle aurait pu sentir l’électricité dans l’air entre nous. Notre attraction est des plus enivrantes et plaisantes et pour rien au monde je ne voudrai qu’elle cesse. Soudain, il se mit à sourire de manière carnassière. Il ne me fallut que quelques secondes pour comprendre qu’il comptait abattre sa dernière carte. Mais au même instant où je compris, mon corps était désormais nu devant son regard brûlant posé sur ma peau dévêtue. La surprise se lisait sur mon visage, je n’avais pas eu le temps de l’empêcher, il avait profité d’un court instant pour nous mettre sur un pied d’égalité, ou plutôt pour gagner l’avantage. Car tant que j’avais la supériorité en gardant un vêtement, j’étais encore maître de la situation, mais à présent, à le voir nu et à me savoir nue, je n’avais qu’une seule pensée qui me traversait l’esprit sans cesse. Et comme pour enfoncer d’avantage le clou, voilà qu’il me ressortait exactement la même phrase que je lui avais dit quelques minutes plus tôt. Je ne pus m’empêcher de rire quelque peu, même dans ce genre de moment, il savait retourner les choses à son avantage et y mettre une pointe de comique. Je plongeais alors mon regard également carnassier dans ses iris verrons avant de venir susurrer contre ses lèvres sans toutefois les toucher   « Je ne t’en voudrais plus à une seule condition mon Chéri... » . Laissant glisser mon regard sur tout son être dévêtu, j’en profitais pour observer le moindre de ses muscles saillants, de sa peau luisante par l’eau et les derniers rayons du Soleil. A cet instant, je n’avais qu’une seule envie, lui sauter dessus et je comptais bien mettre fin à la partie. « D’ailleurs si tu ne veux pas que j’attrape froid, il y a une solution pour remédier à cette situation. Et c’est la même que la solution au fait que j’arrête de t’en vouloir pour mon sous-vêtement massacré... »

Aussitôt, je me collais à lui, apposant ma poitrine contre son torse chaud, mes bras passaient autour de sa nuque pour caresser ses cheveux intensément tandis que mes lèvres se collèrent contre les siennes pour échanger un baiser des plus ardents. Je mourrai de désir pour lui à cet instant, et le petit jeu était fini. J’avais cédé, mais ce n’était pas pour autant que j’étais la perdante. Au contraire. Mon regard plongé dans ses prunelles, je murmurai dans un souffle chaud sur ses lèvres mouillées   « Cette condition est que tu viennes avec moi dans l’eau pour nous réchauffer tous les deux mon beau... » . Je l’attirais sans attendre sa réponse dans l’eau, nous enfonçant un peu plus encore dans l’étendue bleutée. L’eau atteignait à présent le haut de mon dos, nous n’avions plus le risque d’attraper froid. Mes lèvres cherchèrent à l’embrasser une énième fois avec tout autant de passion et d’amour, tandis que dans un saut, mes cuisses s’enroulaient autour de sa taille me permettant ainsi de mieux sentir chaque parcelle de son être contre moi. C’était comme un besoin que je ressentais, le sentir tout entier contre moi, comme si on n’était qu’un, comme si jamais je ne risquais de le voir s’éloigner de mon être. Mon regard se figea dans ses pupilles qu’il fixait intensément, trahissant tout le désir et l’amour que j’éprouvais pour lui. Mes lèvres quant à elles laissèrent échapper sensuellement mais avec sincèrité « Je te veux pour toujours Nath. Je veux sentir ce que je ressens jusqu’à la fin de mes jours.. Je veux ne faire plus qu’un avec toi une énième fois. ».





EVERYTHING IS COMPLICATED ESPECIALLY IN LOVE

Cheat appearances I show a girl who doesn't need more than she already have. A girl who plays with boys and makes believe that they can have more with her. Whereas in truth, my heart and my soul are taken yet. By Jace, my soulmate that I love for many years and for whom, my heart beat every day. But in deep, I need that somebody love me for who I am and accept me with my scars. Maybe, I found this boy but I'm not strong enough to try something with him.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 6940 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 5651 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Essayer de vivre malgré la souffrance... . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

Clarissa - Clary, tu es tellement importante pour moi que j'ai l'impression que tu as toujours fait partie de ma vie. Dorénavant tu sais que je ne suis pas ton frère, mais ce que tu ne sais pas, c'est que je suis fou de toi, littéralement fou de toi. Je ne peux te l'avouer car je ne veux pas briser le bonheur que tu as avec Simon. Il est dit que le véritable amour est sacrifice, je sacrifierai donc mes sentiments pour que toi tu puisses être heureuse. Je t'aime éperdument Clarissa, mais ça, tu ne le sauras sûrement jamais..


Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela.


Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille.

Journal intime
Mon statut: Célibataire amoureux...
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé][Hot] Only you and me as before. (Part.2) ∞ Tace Jeu 21 Juil - 1:59



«Only you and me as before.» ♠ Feat Tanya Epinguer


J'avais enfin réussi, j'avais eu les arguments les plus forts, le dernier mot en quelque sorte. En quelque sorte parce que la défaite de la jeune femme n'était pas vraiment une défaite, la suite de ce moment allait être plaisante pour tous les deux. Voilà pourquoi j'aurais sûrement craqué si elle ne l'avait pas fait, en général ma fierté m'obligeait à toujours gagner et à ne jamais abandonner, mais dans le cas précis, cela ne me gênait absolument pas de perdre, pour elle je le ferais volontiers. Parfois je me demandais ce que je ferais sans cette jolie blonde dans ma vie, depuis qu'elle m'était revenue, je ne me voyais pas la perdre à nouveau sans que cela me détruise en partie. Je sais, tout le monde se dit que Jace Wayland est invincible, dur comme de la pierre et cruel comme son père, mais je peux vous assurer qu'intérieurement je ne suis pas si résistant que cela. Je ne sais pas quoi vous dire pour expliquer ce que je ressens pour elle, je sais juste que j'ai beaucoup besoin d'elle, comme un réel besoin et non une approximation. Que je veux voir son sourire magnifique qui illumine ma vie, que je veux la voir marcher devant moi telle la déesse qu'elle est vraiment. Ce n'est pas qu'un simple désir physique, c'est surtout une réelle fusion spirituelle comme si nous étions des jumeaux et que la Nature nous avait créés ensemble. Je sais bien que cela peut paraître abstrait d'un point de vue extérieur mais moi je me comprend très bien et j'espère que Tanya comprend la même chose, qu'elle comprend la puissance de notre connexion. Il est vrai que parfois il lui arrive de remettre en cause notre lien ou du moins sa durée dans le temps, récemment elle à même voulu m'empêcher de lui faire une promesse. Mais cela ne m'a pas arrêté, je ne l'ai pas écouté et je lui ai fait la promesse quand même, la promesse que je serais toujours là pour elle quoi qu'il arrive. Je lui ai même expliqué que même si je le voulais, même si elle faisait un truc horrible à mon encontre, je ne pourrais me détacher d'elle, je ne le peux tout simplement pas, nous nous connaissons depuis toujours, elle et moi, c'est à la vie, à la mort. Et même si pour l'instant, elle a des doutes, je lui ferais accepter avec le temps, et surtout je lui prouverais que quand je disais toujours, ce n'était pas un simple mot, je le pensais de tout mon coeur. Je me fiche que les gens l'aiment ou pas, ils devront l'accepter s'ils veulent me côtoyer car je la renverrai jamais loin de moi, elle est une partie capitale de ma vie, il faut donc l'accepter ou alors ne plus me fréquenter.

Quand elle apposa sa poitrine douce sur mon torse, je sentis comme un courant électrique me traverser de part en part, la sensation était vraiment très plaisante. Mais alors quand la jeune femme mit ses mains autour de ma nuque et m'embrassa avec une telle ardeur qu'on aurait crû des retrouvailles après un long voyage, je fus comme frappé par la foudre, un moment de pur magie pour lequel j'aurais fait n'importe quoi dans l'espoir de le revivre. Bien évidemment je lui rendis le baiser avec autant de fougue et de passion qu'il m'était possible de faire, autant dire beaucoup. Ces lèvres étaient d'une douceur que les baisers avec elle était réellement parfaits, une perfection inégalée, et elle le savait bien à coup sûr. Tandis que mes lèvres s'affairaient à leur tâche, du moins si on pouvait appeler cela une tâche et non de la pure détente, mes mains quant à elle parcouraient le dos de la jeune femme, ainsi que son sublime fessier, tellement enivrant. Je pouvais clairement dire que l'excitation était à son comble, à son paroxysme même, chaque cellule de mon corps, même les plus insignifiantes désiraient la jeune femme à ce moment précis, je dirais même qu'elles se consumaient de plaisir. Je n'eus même pas le temps d'ouvrir la bouche pour répondre à sa phrase qu'elle m'entraînait déjà dans l'eau rapidement. Bien sûr, je n'allais pas m'en plaindre, bien au contraire un bain de minuit en compagnie de la jeune femme me paraissait être une très bonne idée de fin de soirée, surtout que cela s'annonçait une bonne façon de démarrer les choses sérieuses. Je lui rendis à nouveau son baiser, lui traduisant toute la tendresse et l'amour que je ressentais pour elle. Quand elle passa ses cuisses autour de ma taille, je mettais quant à moi mes mains sur son fessier et embrassais son cou avec avidité, lui mordillant délicatement par moment. Je voulais clairement passer aux choses sérieuses, mais avant je voulais en quelque sorte lui faire une déclaration, je trouvais le moment approprié pour lui dévoiler mon coeur, une chose que je faisais rarement.

"Tu n'imagines pas à quel point tes propos font résonance dans ma tête.. Moi aussi je te veux pour toujours Anya, tu es tellement belle, je sais que tu vas dire que c'est moi.. Mais pour une fois, accepte le compliment, tu es tellement belle, on dirait un ange, il n'y a vraiment aucune limite à ta beauté ! Une beauté comme la tienne, devrait être louée, chantée, et surtout peinte ! Mais en plus de cela toi et moi, nous sommes comme des jumeaux, te perdre serait comme perdre une partie de moi, je ne laisserais jamais cela arriver !" dis-je avec un grand sourire aux lèvres. Puis je repris mes baisers le long de son cou, me préparant à passer aux choses sérieuses, la chose que nous attendions tous les deux depuis un moment déjà.  

N'en pouvant plus d'attendre, et de retenir mon désir pressant, je pressais alors mon bassin contre celui de la jeune femme et c'est ainsi que les va-et-vient purent commencer. Comment pourrais-je décrire le plaisir ressenti ? Avez-vous déjà été dans une position parfaite pour dormir et vous aimeriez la garder à vie ? Avez vous déjà cuisiné un plat et quand vous l'avez goûté, vous étiez tout simplement aux anges ? Si oui, vous prenez ces deux choses-là, et vous les multipliez par 10000 au moins pour ne serait-ce que vous approcher du plaisir que je ressentais à ce moment précis. Je vivais une telle extase dans cet acte charnel avec la jeune femme que je me demandais parfois si je n'avais pas raison sur le coup de sa divinité, un tel plaisir ne pouvait forcément être qu'un cadeau des dieux. Je continuais donc mes coups de reins avec lenteur et délicatesse pour le moment, ce n'était que le début, inutile de brusquer les choses. J'en profitais aussi pour mordre doucement la lèvre inférieure de la jeune femme, j'aimais tout particulièrement les petits gémissements de plaisir qu'elle poussait, cela ne faisait qu'accroître mon excitation et par conséquent mon désir. J'alternais mes mains entre caresser son fessier et ses hanches, je profitais de chaque parcelle de peau nue de la jeune femme, je profitais de sa douceur dans son intégralité. Je remontais alors mes baisers de son cou jusqu'à ses lèvres, je les assaillais avec ardeur et passion, je faisais en quelque sorte d'elle ma femme, ma propriété. Parfois il m'arrivait de me demander si je pourrais me passer de ce genre d'acte avec elle, je veux dire est ce que je pourrais me contenter de notre amitié, certes une amitié fusionnelle, ou bien est ce que je voudrais toujours ce genre de moment avec elle. Je ne le savais pas, du côté de la jeune femme, je savais bien ce qu'il en était, elle m'avait avoué ses sentiments donc je présume que si on lui demandait son avis, elle ne voudrait jamais s'en passer.

Je voulais en quelque sorte avoir le compte rendu de la jeune femme durant l'acte, savoir si la chose était à son goût, savoir si elle voulait corser les choses, je me mis donc entre deux gémissements de plaisir, à parler d'une voix douce et sensuelle. "Je n'ai pas de mot pour décrire ce moment Chérie, c'est vraiment prodigieux, magique je dirais même ! Tu es prête à passer au niveau supérieur ou bien tu veux encore rester à une vitesse basse ma belle ? Les deux m'iraient très bien moi, de toute façon, tant que ce moment continue, tout me va moi !". J'embrassais de nouveau son cou en attendant sa réponse, le mordant un peu plus fort que tout à l'heure mais sachant pertinemment que Tanya pourrait le supporter aisément, et même qu'elle apprécierait beaucoup.


by D.





I can see that you are happy with Simon.
However.. My heart still thinks you don't love him...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The New Tanya

Je suis ici depuis le : 28/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Amber Heard . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 2749 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 2891 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être la meilleure mère possible. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut. tout en étant d'une humeur : enjôleuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SCAR FROM THE PAST
Regrets & Liars... Il m'aura fallu des années avant de réaliser le mal que j'avais fait et les erreurs que j'ai commises. Aujourd'hui, je vois enfin le mal de mes actes passés et je regrette. Je regrette de ne pas avoir aimé mes parents comme ils le méritaient, de ne pas avoir été la fille dont ils rêvaient. Tous mes choix et toutes ses années de mensonges et de manipulation. Je continue chaque jour de me battre contre le monstre que j'étais. On me dit de tirer un trait sur tout cela, mais ce n'est pas évident d'oublier les cicatrices de notre passé.

SOUL MATE FROM HEAVEN
Jace... Il faudrait un tout un livre pour décrire cette connexion qui nous unie. Je te connais depuis ta naissance, tout bébé tu me faisais déjà fondre. Dès le premier regard que j'ai posé sur toi, je savais que tu serais bien plus qu'un frère d'arme. Nous avons grandis ensemble, nous nous sommes toujours soutenues contre les adversités, mains dans la main nous avancions ensemble. Et même si neuf années nous ont tenus loin l'un de l'autre, mon amour pour toi n'a pas changé. Te revoir après tout ce temps n'a que davantage ravivé cette flamme que j'éprouvais déjà pour toi à l'époque. Nous pensons pareils, nous lisons en l'autre comme dans un livre ouvert. J'ai besoin de toi pour vivre, j'ai besoin de celui que je considère comme mon âme sœur, ma moitié spirituelle. Te perdre serait la pire des choses, car je sais que si tu venais à disparaître avant moi, la mort n'aurait qu'à venir me chercher juste après.

SUNSHINE IN THE DARK
Naya... Ma fille, mon petit ange. Tu ne sais pas à quel point je peux t'aimer ma princesse. Tu es mon rayon de soleil, celle qui illumine ma vie. Un regard tourné vers toi me suffit à me sentir mieux. Tu as été celle qui m'a donné envie de changer, poussé par ton père, je suis devenue une personne meilleure. Pour toi, pour vous. N'oublie jamais ma chérie, ta maman t'aime plus que tout au monde, et elle sera toujours là pour toi, pour te soutenir et t'aider dans chacun des moments de ta vie. Car tu es ma vie. Celle qui me donne envie d'affronter le monde chaque jour rien que pour te rendre fière. Merci pour tout ce que tu as pu faire pour moi en l'espace de si peu de temps.


Journal intime
Mon statut: Célibataire.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé][Hot] Only you and me as before. (Part.2) ∞ Tace Dim 31 Juil - 19:35



Only you and me as before. (Part.2)
Feat. Jace Wayland


Le moment qui se déroulant à cet instant était tout simplement magique. Non pas parce que je passais un très agréable moment qui allait prendre une toute autre dimension d’ici peu, mais bel et bien parce que je passais un moment avec lui. Jace et moi seuls loin des problèmes du quotidien, des questions que nos statuts de chasseurs d’ombres nous apportent chaque jour. Aujourd’hui, nous nous contentions simplement de passer une journée loin de tous, juste tous les deux comme si tout le reste n’existait pas. Un moment comme je les appréciais tant. Pour rien au monde je ne voudrai mettre fin à cette journée si belle à mes yeux. Je donnerai tout pour pouvoir passer des journées comme celle-ci chaque jour en sa compagnie. Bien entendu, nos vies ne nous le permettaient pas, mais c’est bien pour cette raison que je comptais profiter à fond de cette journée de repos qu’on s’offrait. Et d’ailleurs, c’était ce que j’étais en train de faire ; profiter dans tous les sens du terme avec l’homme dont j’étais éprise. Je l’avais attiré dans l’eau avec moi dans un bain de minuit qui allait s’avérer des plus plaisants. Dans l’eau, j’avais passé mes cuisses autour de sa taille pour mieux me coller à lui tandis que mes bras entouraient sa nuque que je venais lentement caresser. Le contact de ses doigts sur ma peau m’enflammait, réchauffant l’eau qui entourait nos deux corps. Je ne ressentais à aucun moment la fraîcheur de l’automne qui arrivait à grand pas, seul la chaleur de nos corps l’un contre l’eau se faisait sentir sur ma peau.

Nos deux corps étaient sur le point de ne faire qu’un quand Jace me fit la plus belle des déclarations à mes yeux. Il était si rare qu’il s’ouvre et révèle ses sentiments que lorsqu’il le faisait, il fallait tâcher d’en profiter au maximum. Ses mots me faisaient littéralement fondre sur place, je ressentais de l’amour pour lui ; je savais très bien que ce n’était pas son cas, mais pourtant, il était très proche de moi et ses dires me faisaient chaud au cœur. J’en eu même les larmes aux yeux à l’écouter ; il ne voulait jamais me perdre comme je ne voudrais jamais le perdre. Il me trouvait magnifique et tenait à ce que je le sache même si j’avais toujours tendance à dire que c’était lui le plus beau de nous deux. Ce n’est pas de ma faute, je le trouve magnifique en toute circonstance, c’est plus fort que moi. Je n’avais pas les mots pour répondre à une si belle déclaration à mes yeux. La seule chose qui pouvait montrer toute mon amour pour lui et à quel point j’étais touchée par ses propos me semblait si simple. Alors qu’il embrassait déjà mon cou, je fis reculer sa tête délicatement pour planter mon regard dans le sien, le regardant avec intensité. « Je t’aime plus que tout Jace Wayland. Ne l’oublie jamais. » dis-je d’une voix douce et pleine d’amour avant de déposer un baiser mêlant à la fois tout mon amour pour lui ainsi que la passion qu’il provoquait en moi à chaque instant. Je savais pertinemment qu’il ne m’aimait pas du même amour, mais par ses mots, il savait que je l’aimais plus que tout et que je serai capable de tout pour lui, même à mourir et surtout que ses pensées, j’avais les même.

Mes mots s’étaient d’ailleurs perdus dans un soupir de plaisir à l’instant même où les choses sérieuses commencèrent entre nous. Comme à chaque fois, le plaisir ressentit était immense et envahissait chaque parcelle de mon corps. C’était l’effet qu’il avait sur moi, dès lors que j’étais proche de lui, que je le sentais contre moi, que j’étais unie à lui, tout mon être était transcendé. Si de simples va-et-vient lents avaient cet effet sur moi, alors imaginez quand les choses se corsaient. Il avait ce pouvoir sur moi, tout chez lui m’hypnotisaient, sa beauté digne d’Apollon, sa gentillesse extrême à mon égard, son côté sombre et séduisant. Il était l’homme que toutes les femmes recherchent un jour de rencontrer. Et moi, j’avais la chance de l’avoir vu au moins une fois, de l’avoir pour meilleur ami et homme de ma vie. Il me faisait gémir à chaque fois, c’était comme si mon corps était fait pour ressentir de façon décuplée tout ce qui touchait à lui. Quand il attrapa ma lèvre inférieure pour la mordre doucement, je ne pus retenir d’autres gémissements de s’échapper de mes lèvres ; cela combinait à ses mouvements de bassin et ses caresses, me rendait déjà folle. Je ne pourrais jamais me passer de ce genre de moment, ce serait comme se priver d’un plaisir intense, d’un moment d’extase sans pareil.

La preuve en fut quand entre deux de mes gémissements, il prit sa voix douce et sensuelle qui me rendait folle et me faisait craquer. Mon regard s’éclaira d’étincelles signe de mon désir sans précédent pour lui. Il me demandait si je voulais en rester là, à rester dans un moment doux et des plus agréables ou alors faire corser les choses. Je voulais lui répondre, je voulais réfléchir, mais j’avais beaucoup de mal à regrouper mes pensées à cet instant précis. Il faut dire qu’il ne m’aidait pas du tout à me mordre la gorge un peu plus fort ; ce côté sauvage avait tendance à m’exciter encore plus. Mes gémissements redoublèrent d’intensité à cet instant alors j’attrapais sa nuque d’une main tout en me maintenant à lui de l’autre et plongea mon regard dans le sien avant de susurrer contre ses lèvres sans le quitter du regard « Comme tu l’as dit mon Chéri, chaque moment passé avec toi est fabuleux, et surtout, pour rien au monde je ne voudrai que cela s’arrête. Et en effet, à cet instant précis, j’ai envie que les choses grimpent d’un niveau mon beau.. ». Je l’embrassais cette fois si sauvagement, déployant toute l’ampleur de ma passion pour lui alors que ma main fourrageait ses cheveux mouillés. Quant à mes cuisses, elles se resserrèrent autour de sa taille, mon bassin commença lui aussi à bouger afin de donner des coups de reins plus puissants et rapides, me faisait pousser un gémissement à chaque coup.

Mais je ne voulais pas m’arrêter là, j’accolais à présent ma poitrine contre son torse pour venir à mon tour jouer avec lui, venant mordiller son mâchoire puis remontant à l’aide de ma langue jusqu’au lobe de son oreille que je mordillais à son tour, sans pour autant chercher à lui faire de mal. Mon bassin quant à lui n’arrêtait pas son rythme entrainant, cherchant même à onduler contre lui. Mes cris se firent toujours plus intenses, mon plaisir grimpait en flèche. Les frissons se multipliaient le long de mon échine, signe que mon excitation atteignait un premier palier. Une vague de sensation envahie mon bas-ventre, m’arrachant un cri de plaisir intense alors que je venais d’obtenir mon premier plaisir ultime contre lui. « Anh Nath... Oui ! » dis-je dans un cri qui s’étouffait contre la peau de son cou. Ma respiration se fit saccadée alors que ce cri commençait à décroître ; toutefois, je ne comptais pas m’arrêter là pour autant. Je capturais à nouveau les lèvres de ce merveilleux homme avec qui je commettais le péché de chair, lui prodiguant un baiser passionné et amoureux alors que mon bassin ne cessait jamais de ne faire qu’un avec le sien plus profondément et vigoureusement possible.





EVERYTHING IS COMPLICATED ESPECIALLY IN LOVE

Cheat appearances I show a girl who doesn't need more than she already have. A girl who plays with boys and makes believe that they can have more with her. Whereas in truth, my heart and my soul are taken yet. By Jace, my soulmate that I love for many years and for whom, my heart beat every day. But in deep, I need that somebody love me for who I am and accept me with my scars. Maybe, I found this boy but I'm not strong enough to try something with him.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 6940 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 5651 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Essayer de vivre malgré la souffrance... . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

Clarissa - Clary, tu es tellement importante pour moi que j'ai l'impression que tu as toujours fait partie de ma vie. Dorénavant tu sais que je ne suis pas ton frère, mais ce que tu ne sais pas, c'est que je suis fou de toi, littéralement fou de toi. Je ne peux te l'avouer car je ne veux pas briser le bonheur que tu as avec Simon. Il est dit que le véritable amour est sacrifice, je sacrifierai donc mes sentiments pour que toi tu puisses être heureuse. Je t'aime éperdument Clarissa, mais ça, tu ne le sauras sûrement jamais..


Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela.


Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille.

Journal intime
Mon statut: Célibataire amoureux...
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé][Hot] Only you and me as before. (Part.2) ∞ Tace Lun 8 Aoû - 22:24




Only you and me as before.
Feat Tanya Epinguer



Vous n'imaginez pas l'effet que j'avais ressenti lorsqu'elle m'avait regardé dans les yeux avec son regard si perçant, pour me dire qu'elle m'aimait plus que tout. Je pense que si on devait faire une comparaison avec la culture terrestre, c'est comme gagner la coupe à un tournoi pour lequel tu t'es entraîné si durement, c'est une consécration. C'était dingue de voir à quel point notre relation n'avait pas changé avec les années. On aurait pu croire après tout ce temps que nous serions amis, mais que nous ne serions plus aussi proches qu'avant, un peu comme toutes les amitiés en général, mais nous c'était différent, notre relation ne s'était pas atténué, bien au contraire elle avait grandi en intensité. J'avais encore plus besoin d'elle maintenant qu'autrefois, je ne me voyais pas vivre sans elle dorénavant, j'avais besoin de sa présence, de voir son sourire et de passer du temps avec elle. Certes je ne ressentais pas le même besoin qu'avec Clary, le même manque, mais il fallait bien avouer que cela s'en rapprochait beaucoup quand même. J'espérais même que dans le futur, je puisse vivre avec elle près de moi, enfin je veux dire que nous puissions vivre au moins dans la même ville, de manière à ne plus être séparé d'elle comme autrefois. Je ne regrettais nullement d'avoir pris cette journée de repos pour sortir avec elle et m'amuser, non seulement mon esprit avait le plus grand besoin de détente après tout ces événements pour le moins perturbant, mais en plus j'avais grand besoin de sa présence à elle, ces derniers temps je n'avais pas eu beaucoup de temps à lui accorder et pour cela je m'en voulais, j'essayais donc de me rattraper aujourd'hui. Je voulais qu'elle passe la meilleure journée possible, qu'elle ne regrette aucun moment et bien sûr qu'elle s'amuse, sinon je verrais cela comme un échec personnel. Elle méritait de sourire, d'avoir une vie paisible, je sais bien que beaucoup de personnes ne l'aimaient pas, mais ils se trompaient tous, moi je connaissais la vraie Tanya, et c'était sans doute l'une des personnes les plus merveilleuses que je connaisse. Une personne qu'on aurait envie de suivre même si la destination était l'Enfer, une personne qu'on sauverait au prix de sa propre vie, voilà ce que Tanya provoquait comme réaction chez moi. Encore plus depuis qu'elle m'avait avoué ses sentiments à mon égard, je m'en voulais terriblement de ne pas ressentir la même chose, je savais bien que c'était un problème de timing, j'aurais pu peut-être tenter quelque chose si je n'avais pas rencontré Clary, mais depuis mon coeur était pris et donc imprenable par une autre femme. Pourquoi le destin était aussi cruel avec moi ? Me faire aimer la fille que je ne peux pas avoir, et donc bloquer la voie pour une fille amoureuse de moi, qui soit dit en passant est très similaire à moi, donc parfaite pour un avenir.

Je me mis à arborer un grand sourire malicieux quand je l'entendis dire qu'elle voulait que les choses griment d'un niveau, je continuais alors de coller mes lèvres aux siennes avec la plus grande tendresse possible, mais aussi avec une fougue hors de contrôle. Puis comme demandé, je me mis à accélérer la vitesse de mes coups de reins, sans oublier d'y ajouter une certaine intensité de puissance en ne me retenant pas. C'était un tel plaisir ce genre de moments avec la jeune femme, on se connaissait tellement bien que c'était comme si nos corps interagissaient d'eux-mêmes. Comme si on savait à tout instant quoi faire exactement pour intensifier le plaisir de l'autre, était-ce cela la véritable symbiose, en tout cas cela se rapprochait drôlement de la définition. Je ressentais un plaisir incommensurable dans cet acte charnel, et j'espérais que la jeune femme aussi, bien sûr je l'entendais crier et émettre des gémissements mais je ne pouvais m'empêcher d'entendre cette petite voix dans ma tête qui me disait qu'elle faisait peut-être semblant. Tanya ne m'avait pas caché qu'à Alicante, elle avait eu plusieurs hommes dans son lit, par conséquent elle avait acquis une certaine expérience, une expérience que je n'arrivais peut-être pas à combler qui sait. Alors que je continuais mes va-et-vient, je ne pouvais s'empêcher de contempler la jeune femme, chaque trait de son visage, sa chevelure mouillée au vent, ses yeux d'un vert pétillant, et sa poitrine bougeant au rythme de l'ébat charnel. C'est dans ce genre de moment que je regrettais de ne pas être un artiste comme Clary, de ne pas pouvoir immortaliser sur le papier la beauté éblouissante de la jeune femme, à cet instant mes yeux devaient être animés de pleine d'étoiles tellement elle me fascinait. Plus le temps passait, et plus l'idée de passer ma vie à ses côtés m’effleurait l'esprit, car certes je ne l'aimais pas d'un amour à proprement parlé, mais il était clair qu'elle était la femme qui se rapprochait le plus de la position de Clary dans mon coeur, de plus je savais que même sans l'amour, elle saurait me rendre heureux, que nous serions heureux ensemble. Je n'osais pas vraiment lui en parler par peur de lui donner de faux espoirs, cela aurait été cruel, d'autant plus au vu de son amour pour moi, je préférais garder cela pour moi pour l'instant dans le but d'y réfléchir plus longuement et consciencieusement.

Je la regardais maintenant intensément dans les yeux, je m’apprêtais à lui parler, voilà pourquoi j'essayais de capter son attention entre ses gémissements "Que dirais-tu de continuer cette proximité charnelle sur la plage, j'ai envie de changer d'univers et surtout de méthode ma chérie ! J'ai envie de rendre les choses encore plus intéressantes pour nous deux.. !" dis-je en arborant un grand sourire malicieux au coin des lèvres et en caressant les lèvres de la jeune femme du bout des doigts.

Je ne lui laissais même pas le temps de répondre ou d'émettre un avis à ma demande, je la gardais dans mes bras et l'amenais sur la plage. Je la posais doucement sur le sol et vint me placer derrière elle avec une excitation sans commune mesure. Je commençais alors mes coups de reins avec une intensité déjà haute, et sans aucune retenue dans la puissance des va-et-vient. Je savais que la jeune femme appréciait cela, et il faut dire que moi aussi, c'était un peu notre type d'ébats, la sauvagerie et le sans retenue. Je profitais de mes mains libres pour caresser son dos nu et parfaitement dessiné, je n’oubliais pas pour autant de caresser aussi son fessier magnifiquement proportionné. Il était clair qu'aucun homme ne pouvait rêver d'une femme plus belle que Tanya, elle était ce genre de beauté que tout le monde convoite mais qu'on sait qu'elle est inaccessible pour nous, ce genre de femme à qui on n'ose pas parler de peur d'être ridicule. Bon certes je n'avais jamais eu peur de parler à une femme, mais j'avais bien vu les regards intenses que les autres chasseurs portaient à Tanya, mais dès qu'ils étaient en sa présence, ils n'osaient rien faire et avaient peur de lui parler, sa beauté les rendait impuissants. Je redoublais encore d'intensité dans mes coups de reins, je voulais la faire hurler de plaisir, je voulais lui offrir l'un des plus beaux moments de sa vie, en particulier avec ce paysage idyllique derrière nous, la lune commençant à se refléter sur l'eau. Je décidais d’ajouter du piment encore plus à cet ébat déjà grandiose, je rassemblais ces cheveux en une longue queue de cheval que je tenais fermement mais néanmoins pas trop fort tout de même, je savais qu'elle raffolait de ce geste lors des actes charnels, je voulais donc lui offrir cela en plus de tout le reste.

Voulant lui fendre la pareille par rapport à la déclaration de tout à l'heure qu'elle m'avait fait, je me penchais alors totalement sur elle, limite coucher sur elle, je continuais bien sûr mes coups de reins puissants, mais j'en profitais aussi pour amener mes lèvres au niveau de son oreille droite juste avant de susurrer "Au fait Anya, moi aussi je t'aime énormément, et chaque jour je t'aime plus, je sais que tu penses savoir des fois ce que tu représentes pour moi mais en réalité tu n'en as aucune idée ! Tu n'imagines même pas à quel point tu m'es précieuse, à quel point une partie de ma vie tourne autour de toi ma chérie ! Ce sera pour toujours et à jamais entre nous, cela l'a toujours été et rien ne pourra jamais briser cela !". Je me remis en position normale, perpendiculaire à la jeune femme, et donnant tout ce que j'ai dans les va-et-vient.






I can see that you are happy with Simon.
However.. My heart still thinks you don't love him...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The New Tanya

Je suis ici depuis le : 28/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Amber Heard . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 2749 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 2891 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être la meilleure mère possible. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut. tout en étant d'une humeur : enjôleuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SCAR FROM THE PAST
Regrets & Liars... Il m'aura fallu des années avant de réaliser le mal que j'avais fait et les erreurs que j'ai commises. Aujourd'hui, je vois enfin le mal de mes actes passés et je regrette. Je regrette de ne pas avoir aimé mes parents comme ils le méritaient, de ne pas avoir été la fille dont ils rêvaient. Tous mes choix et toutes ses années de mensonges et de manipulation. Je continue chaque jour de me battre contre le monstre que j'étais. On me dit de tirer un trait sur tout cela, mais ce n'est pas évident d'oublier les cicatrices de notre passé.

SOUL MATE FROM HEAVEN
Jace... Il faudrait un tout un livre pour décrire cette connexion qui nous unie. Je te connais depuis ta naissance, tout bébé tu me faisais déjà fondre. Dès le premier regard que j'ai posé sur toi, je savais que tu serais bien plus qu'un frère d'arme. Nous avons grandis ensemble, nous nous sommes toujours soutenues contre les adversités, mains dans la main nous avancions ensemble. Et même si neuf années nous ont tenus loin l'un de l'autre, mon amour pour toi n'a pas changé. Te revoir après tout ce temps n'a que davantage ravivé cette flamme que j'éprouvais déjà pour toi à l'époque. Nous pensons pareils, nous lisons en l'autre comme dans un livre ouvert. J'ai besoin de toi pour vivre, j'ai besoin de celui que je considère comme mon âme sœur, ma moitié spirituelle. Te perdre serait la pire des choses, car je sais que si tu venais à disparaître avant moi, la mort n'aurait qu'à venir me chercher juste après.

SUNSHINE IN THE DARK
Naya... Ma fille, mon petit ange. Tu ne sais pas à quel point je peux t'aimer ma princesse. Tu es mon rayon de soleil, celle qui illumine ma vie. Un regard tourné vers toi me suffit à me sentir mieux. Tu as été celle qui m'a donné envie de changer, poussé par ton père, je suis devenue une personne meilleure. Pour toi, pour vous. N'oublie jamais ma chérie, ta maman t'aime plus que tout au monde, et elle sera toujours là pour toi, pour te soutenir et t'aider dans chacun des moments de ta vie. Car tu es ma vie. Celle qui me donne envie d'affronter le monde chaque jour rien que pour te rendre fière. Merci pour tout ce que tu as pu faire pour moi en l'espace de si peu de temps.


Journal intime
Mon statut: Célibataire.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !

- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé][Hot] Only you and me as before. (Part.2) ∞ Tace Ven 12 Aoû - 1:00



Only you and me as before. (Part.2)
Feat. Jace Wayland


Être avec Jace avait quelque chose de magique et d’indescriptible. Cela va au-delà des mots, notre relation est tellement unique, que personne ne peut véritablement la comprendre. Cela mêle l’amitié, la complicité, la loyauté et l’amour, tout cela mêlé à une attirance charnelle sans précédent. Enfant, je ressentais l’envie irrépressible d’être toujours avec lui, dès lors que l’on cherchait à nous séparer, c’était une vague de tristesse qui m’envahissait. J’avais toujours eu le besoin d’être près de lui, comme si il était une part de moi-même sans laquelle je ne pouvais pas vivre. Sûrement que je l’aimais déjà à l’époque, sûrement lui aurais-je demandé d’être avec moi, de pouvoir former qu’un ensemble pour la première fois. Mais les choses avaient fait que tout s’était déroulé différemment, nous séparant pendant neuf longues années. Il n’y avait pas une journée où je ne pensais pas à lui, à mon meilleur ami, à ma moitié déjà à l’époque. Le temps n’a fait que renforcer ce sentiment, il n’a fait que conforter le fait qu’il faisait partie de moi à part entière. C’est pour cette raison que le besoin d’être parfois seule avec lui se faisait sentir au plus profond de moi, l’envie de n’être qu’avec lui, loin de tous, comme nous pouvions l’être enfant, remontait à la surface. Et pour mon plus grand bonheur, il m’accordait cela en cette fabuleuse journée avec lui. Même si la journée touchait à sa fin, elle avait été l’une des plus merveilleuses de ma vie, car elle m’avait permis d’être avec lui, rien qu’avec lui, pouvoir profiter de sa personne, pouvoir l’aimer en cette journée, pouvoir ne faire en quelque sorte, qu’un avec l’homme que j’aime.

Le moment présent était des plus fabuleux, même si chaque moment avec lui pouvait être un véritable trésor, cette journée était spéciale, était tout simplement merveilleuse. Je profitais de lui corps et âme comme j’aime tant le faire. D’ailleurs, je prenais un plaisir sans nom avec lui en cet instant, le bien être était des plus présents, me laissant comme sur un petit nuage. Mes gémissements trahissaient bien le plaisir qu’il provoquait en mon sein avec ses mouvements puissants et rapides. Mon regard se posait dans ses pupilles verrons qu’il me plaisait tant à contempler, à cet instant, j’aurai aimé qu’il y lise tout le bonheur que j’éprouvais à ce moment précis, le bonheur d’être avec lui, le bonheur de ne faire qu’un avec lui. Sa beauté m’envoûtait à chaque instant, les traits angéliques de son visage, sa chevelure dorée éclairée par la faible lumière des derniers rayons du Soleil. Si j’avais été une bonne artiste, j’aurai voulu peindre sa beauté pour qu’elle reste visible aux yeux de tous et ce, à jamais, j’aurai voulu exposer sa beauté aux yeux du monde entier pour qu’il puisse admirer l’homme qui se trouvait à mes côtés. D’ailleurs, les yeux dans ses étoiles me faisaient comprendre que je n’étais pas la seule à éprouver cette envie à cet instant précis, lui aussi aurait voulu la même chose. Cette simple pensée me fit rougir, l’idée même qu’il pense à immortaliser mon visage sur une toile, était des plus touchantes. Son regard sur moi s’intensifiait au fur et à mesure que le plaisir grimpait quant à lui en flèche, voyait-il que je rougissais ? Je n’en sais rien, mais cette idée n’était pas désagréable, c’était l’effet qu’il avait toujours eu sur moi, celui de m’émouvoir, celui de me faire sentir jolie, celui de me sentir aimée et désirée. Mais voilà qu’il abordait l’idée de changer de lieu, de quitter l’ondulation des vagues sur nos corps en mouvements pour regagner le sable encore chaud des derniers rayons jaunes.

Ses doigts glissant sur mes lèvres du bout des doigts déclenchèrent en moi un frisson incontrôlable, son pouvoir était grisant, puissant et tellement plaisant. Je n’eue cependant pas le temps de lui répondre que j’en avais effectivement l’envie qu’il m’avait déjà déposée face contre sable avec délicatesse, délicatesse qui dénota bien vite avec la puissance et l’intensité de ses coups de reins sans retenue. Mes doigts s’enfonçaient lentement dans le sable alors que mes cris redoublaient d’intensité à chacun de ses mouvements de bassin. Il savait exactement ce que j’aimais, même si la sauvagerie était de mise entre nos deux êtres, la douceur pouvait tout aussi bien être au rendez-vous comme elle l’avait été un peu plus tôt. Ses caresses le long de mon dos et sur mon fessier déclenchaient en moi des frissons qui parcourraient le long de mon échine, des sensations des plus agréables surtout quand elles sont mêlées à l’acte charnel avec l’homme de vos rêves. Jace avait tout de l’homme parfait, du moins, dans les standards de notre société. Sa beauté était renversante, toutes les femmes ont pu rêver de lui de façon peu catholique au moins une fois, celles qui vous diront le contraire mentent. Son charisme est saisissant et donne envie de le suivre envers et contre tous, et puis, il faut avouer qu’il a la force qu’aucun autre chasseur n’a. Sa puissance est renversante, elle a quelque chose qui donne envie de lui obéir, de l’écouter et de ne jamais déroger à ses dires. Mais bien à part ça, il avait ce don de m’offrir les plus beaux moments qu’on puisse rêver, il me faisait grimper au septième ciel comme on dirait. D’ailleurs, il venait d’intensifier ses va-et-vients une nouvelle fois, ce qui me fit crier d’avantage encore, des hurlements de plaisir que je ne pouvais réfréner et que je ne le voulais pas. Mais alors que je pensais qu’il ne pouvait plus me surprendre à cet instant déjà grandiose, voilà qu’il cherchait à enrouler mes cheveux autour de son poignet. Je compris aussitôt ce qu’il s’apprêtait à faire et cette idée me fit frissonner, je raffolais de ce genre de pratique, surtout avec lui. Être soumise n’était pas dans mon style, mais avec lui, tout était différent. C’était comme une envie que je ne pouvais contrôler, je prenais plaisir à lui être inférieure, je prenais un plaisir sans nom avec lui, encore plus dans cette position.

La pression en moi augmentait de plus en plus, je sentais que bientôt, je ne pourrai plus me retenir. Je donnais alors à mon tour des mouvements du bassin pour accentuer son plaisir. C’est à ce moment-là qu’il en profita pour se pencher au-dessus de moi, collant son torse contre la peau brûlante de mon dos. Il avait approché ses lèvres au niveau de mon oreille, son souffle chaud déclencha une série de frisson de plaisir dans tout mon corps, et sa voix sensuelle à mon oreille ne fit que les accentuer. Sa déclaration à mon oreille finit de m’achever un peu plus, m’enterrant d’avantage sous le plaisir qu’il était en train de déclencher en moi. Un vague de plaisir traversa tout mon être, le faisant frissonner intensément, tandis que mon corps se tendait sous les contractions de plaisir que je ressentais à cet instant. Un long cri de plaisir déchira le silence qui régnait à cet instant précis, un plaisir inégalée où je venais d’atteindre un orgasme inégalé alors que pour lui faire ressentir à lui aussi autant de plaisir qu’à moi, j’accélérais mes coups de reins pour qu’il me sente d’avantage. Il ne lui fallut que quelques secondes pour me rejoindre dans un râle de plaisir et dans une série de spasmes à son tour, au vue de ses gémissements, lui aussi avait passé un moment des plus fantastiques, si bien qu’il s’écroula essoufflé sur le sable. Egalement essoufflée, je vins me coller contre lui, posant ma tête contre son épaule avant de caresser délicatement de haut en bas son torse du bout de mon index. Mon regard se posa sur lui, un regard des plus tendres et amoureux, alors que ma voix se faisait douce après un tel moment sauvage.  « Tu disais tout à l’heure que je ne savais pas ce que je représente pour toi Nath, mais j’imagine plutôt assez bien la chose maintenant. Je sais à quel point tu tiens à moi, et je sais une chose aussi, ce que je ressens pour toi, jamais cela ne s’effacera, car tu m’es bien trop précieux aussi. Toi et moi, ce sera pour toujours et à jamais, peu importe les épreuves que la vie nous fera affronter, je serai toujours là pour toi, je ne me détacherai jamais de toi, car ce sera toujours toi avant tout le monde entier Nath. Jusqu’à ce que la mort nous sépare. ». Mes lèvres déposèrent un délicat baiser sur le coin de ses lèvres, pour lui montrer à quel point ce que je disais était sincère. Puis je reportais mon regard sur l’horizon, l’Océan qui s’étendait à perte de vue avec la lune qui se reflétait dessus dans le clapotis apaisant des vagues. Un sourire se dessina sur mes lèvres alors que je me serrai un peu plus contre lui avant de murmurer dans un souffle « Je resterai bien là, encore un peu. ». Mon regard ne quittait plus la Lune et cet horizon infini qui me faisait me demander de quoi l’avenir serait fait. Mais ça, nul ne le sait.





EVERYTHING IS COMPLICATED ESPECIALLY IN LOVE

Cheat appearances I show a girl who doesn't need more than she already have. A girl who plays with boys and makes believe that they can have more with her. Whereas in truth, my heart and my soul are taken yet. By Jace, my soulmate that I love for many years and for whom, my heart beat every day. But in deep, I need that somebody love me for who I am and accept me with my scars. Maybe, I found this boy but I'm not strong enough to try something with him.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


- Shadowhunters -

          

MessageSujet: Re: [Terminé][Hot] Only you and me as before. (Part.2) ∞ Tace



Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé][Hot] Only you and me as before. (Part.2) ∞ Tace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 ::  :: Rp Terminés


 Sujets similaires
-
» [Terminé] Pokemon Shuffle - Avoir 2 Méga-Départ + Kyogre
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

© SHADOWHUNTERS (2016) appartient à ses admins : Deathtime et .ANGELUS. Toute reproduction totale ou partielle est interdite. Forum optimisé pour GC.