[Terminé][Hot]Only you and me as before. ∞ Tace

 ::  :: Rp Terminés
avatar


The New Tanya

Je suis ici depuis le : 28/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Amber Heard . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 3223 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 3406 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être la meilleure mère possible. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut. tout en étant d'une humeur : enjôleuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SCAR FROM THE PAST
Regrets & Liars... Il m'aura fallu des années avant de réaliser le mal que j'avais fait et les erreurs que j'ai commises. Aujourd'hui, je vois enfin le mal de mes actes passés et je regrette. Je regrette de ne pas avoir aimé mes parents comme ils le méritaient, de ne pas avoir été la fille dont ils rêvaient. Tous mes choix et toutes ses années de mensonges et de manipulation. Je continue chaque jour de me battre contre le monstre que j'étais. On me dit de tirer un trait sur tout cela, mais ce n'est pas évident d'oublier les cicatrices de notre passé.

SOUL MATE FROM HEAVEN
Jace... Il faudrait un tout un livre pour décrire cette connexion qui nous unie. Je te connais depuis ta naissance, tout bébé tu me faisais déjà fondre. Dès le premier regard que j'ai posé sur toi, je savais que tu serais bien plus qu'un frère d'arme. Nous avons grandis ensemble, nous nous sommes toujours soutenues contre les adversités, mains dans la main nous avancions ensemble. Et même si neuf années nous ont tenus loin l'un de l'autre, mon amour pour toi n'a pas changé. Te revoir après tout ce temps n'a que davantage ravivé cette flamme que j'éprouvais déjà pour toi à l'époque. Nous pensons pareils, nous lisons en l'autre comme dans un livre ouvert. J'ai besoin de toi pour vivre, j'ai besoin de celui que je considère comme mon âme sœur, ma moitié spirituelle. Te perdre serait la pire des choses, car je sais que si tu venais à disparaître avant moi, la mort n'aurait qu'à venir me chercher juste après.

SUNSHINE IN THE DARK
Naya... Ma fille, mon petit ange. Tu ne sais pas à quel point je peux t'aimer ma princesse. Tu es mon rayon de soleil, celle qui illumine ma vie. Un regard tourné vers toi me suffit à me sentir mieux. Tu as été celle qui m'a donné envie de changer, poussé par ton père, je suis devenue une personne meilleure. Pour toi, pour vous. N'oublie jamais ma chérie, ta maman t'aime plus que tout au monde, et elle sera toujours là pour toi, pour te soutenir et t'aider dans chacun des moments de ta vie. Car tu es ma vie. Celle qui me donne envie d'affronter le monde chaque jour rien que pour te rendre fière. Merci pour tout ce que tu as pu faire pour moi en l'espace de si peu de temps.


Journal intime
Mon statut: Célibataire.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




[Terminé][Hot]Only you and me as before. ∞ Tace
Mer 18 Mai - 17:35
          



Only you and me as before.
Feat. Jace Wayland


Neuf années s’étaient écoulées depuis que Jace avait été arraché d’Idris par la famille Lightwood. Neuf années où je m’étais sentie seule au plus profond de moi-même, où une partie de moi-même était partie. Réellement, je n’ai jamais été seule, mon oncle avait été là, les autres chasseurs étaient là, j’avais des pseudos amis que je n’aimais pas, des amants à l’appel. Et pourtant, il me manquait quelque chose, du moins plutôt quelqu’un. Mon Nath. Je me souviens encore du jour où nous nous sommes rencontrés, j’avais à peine quatre ans, lui deux ans. Et très vite, avant même qu’il ne sache vraiment parler, nous nous comprenions déjà, nous étions inséparables au plus grand dam de mes parents qui me voyait piquer des crises quand ils venaient pour me ramener à la maison. Je le voyais un peu comme un petit frère que je devais protéger, avec qui je me sentais parfaitement moi-même. Puis nous avons grandis, l’un à côté de l’autre, nous sommes allés à l’école ensemble, même si j’étais plus âgée, on passait notre temps tous les deux. Lui et moi, à l’écart des autres. Je n’avais pas besoin d’eux, je n’avais même pas du tout l’envie de passer du temps avec ceux de mon âge car une seule personne me suffisait, c’était lui. Avec le temps, nous avons forgés notre amitié, la rendant de plus en plus forte et intense, d’ailleurs, au fond il n’y avait pas que de l’amitié entre nous deux. Ce n’est pas pour rien que nous jouons aussi aux amoureux derrière la cour de récréation. Avec le recul, je peux affirmer une chose, je pense avoir réellement aimé que deux personnes dans ma vie. Mon oncle Lukas, parce qu’il a été là pour moi ; il m’a permis d’être ce que je suis aujourd’hui. Et Jace, ou Nana comme j’aime l’appeler. Même si nous avons été séparés toutes ses années, cela ne m’a jamais empêché de penser à lui chaque jour qui s’écoulait depuis notre séparation. Quand je vais le perdre, et malheureusement je sais que tôt ou tard cela arrivera, je ne m’en remettrais pas, c’est certain. Mais aujourd’hui, j’essaie de ne pas trop penser à ce qui nous attend dans le futur, à cette déception énorme que je vais créer en lui. Je préfère me focaliser sur notre relation d’aujourd’hui, une relation plus forte que ce que pourrait penser les autres.

En parlant de cette journée, j’avais voulu passer un moment loin de tout, rien qu’avec lui. C’était en quelque sorte pour nous rappeler le bon vieux temps, celui qu’on passait que lui et moi enfants. Même si maintenant, nos vies avaient radicalement changées, qu’on a chacun plein de choses à faire de nos côtés respectifs, cela n’empêche pas de passer un bout de temps avec l’autre, de se changer les idées rien que tous les deux. Hier, après l’avoir croisé dans un des nombreux couloirs de l’Institut, je lui ai proposé de passer la journée d’aujourd’hui rien que tous les deux. Il avait quelque peu hésité, non pas qu’il n’en avait pas l’envie, mais bien parce que cela lui faisait bizarre de quitter sa vie de chasseur l’espace d’une journée. Il n’avait cependant pas refusé pour mon plus grand bonheur. « 9 heures sur la 5e Avenue de Manhattan » lui avais-je dis. Ce matin en me réveillant, j’étais excitée comme une enfant qu’on emmenait à Disney Land. Peut-être parce que cela réveillait en moi le passé, ces moments heureux qu’on pouvait avoir lui et moi enfants. Je n’avais donc pas tardé à me préparer, ayant pris ma douche avec soin et séché mes cheveux rapidement. Je savais parfaitement quoi mettre sur moi. C’est vêtue d’une jupe en cuir rouge, d’un chemisier en soie noire et de ma petite veste en cuir noir elle aussi que j’avais pris la direction de la 5e Avenue ce matin-là. Mes talons venaient claquer contre le sol en marbre, ne manquant pas de me faire remarquer par les chasseurs d’ombre matinaux. Mais ça, je m’en fichais totalement.

Après que le taxi m’ait déposée, je cherchais furtivement du regard la boutique que je convoitais. Mon regard se déposa sur l’enseigne « Victoria Secret ». Un sourire en coin se dessinait déjà sur mon visage à l’idée qui se profilait dans mon esprit. Attrapant le portable dans la poche de ma veste, je m’empressais d’envoyer un sms à mon meilleur ami « Arrête-toi au 115, sur la 5e, Nana. » Mon portable à nouveau dans ma poche, je me faufilais déjà dans l’immense boutique de lingerie, imaginant déjà la tête qu’allait faire Jace quand une fois arrivé, il se rendrait compte d’où je l’emmenais. Dans l’immense boutique, il ne me fallut pas beaucoup de temps avant de trouver ce que j’étais venue chercher. Un parfait ensemble en dentelle noire, guêpière, porte-jarretelles, bas assortie. Attrapant ma taille, j’avais aussitôt filé jusqu’à une des cabines d’essayage, étant un peu en avance sur l’horaire. Je pouvais donc prendre mon temps pour vêtir les habits en question avant qu’il n’arrive. M’habillant d’une main, j’utilisais la seconde pour envoyer un second sms à Jace, ayant parfaitement entendu sa moto se garer devant l’enseigne. C’est l’avantage d’avoir une bonne ouïe et de connaître parfaitement le son d’une telle moto. « Entre dans le magasin et dirige toi vers les cabines d’essayage.. Je suis dans celle tout à gauche et j’ai quelque chose à te montrer Nana… ». J’imaginais déjà le visage de Jace, lui en train de comprendre mon petit manège, se mordant la lèvre inférieure d’une façon qui me rendait toute chose à chaque fois. Tout émoustillée, j’étais impatiente de sentir l’odeur de savon et d’eau de toilette citronnée qu’il portait, de voir son visage, de sentir ses lèvres contre les miennes. D’être avec lui tout simplement.






EVERYTHING IS COMPLICATED ESPECIALLY IN LOVE

Cheat appearances I show a girl who doesn't need more than she already have. A girl who plays with boys and makes believe that they can have more with her. Whereas in truth, my heart and my soul are taken yet. By Jace, my soulmate that I love for many years and for whom, my heart beat every day.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 7894 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 6560 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Essayer de vivre malgré la souffrance... . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

Clarissa - Clary, tu es tellement importante pour moi que j'ai l'impression que tu as toujours fait partie de ma vie. Dorénavant tu sais que je ne suis pas ton frère, mais ce que tu ne sais pas, c'est que je suis fou de toi, littéralement fou de toi. Je ne peux te l'avouer car je ne veux pas briser le bonheur que tu as avec Simon. Il est dit que le véritable amour est sacrifice, je sacrifierai donc mes sentiments pour que toi tu puisses être heureuse. Je t'aime éperdument Clarissa, mais ça, tu ne le sauras sûrement jamais..


Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela.


Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille.

Journal intime
Mon statut: Célibataire amoureux...
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [Terminé][Hot]Only you and me as before. ∞ Tace
Mar 24 Mai - 20:49
          



«Only you and me as before.» ♠ Feat Tanya Epinguer


Tanya, Anya, et même Chérie, la jeune femme possède beaucoup de noms avec moi, mais rien de bien étonnant quand on sait depuis combien de temps on se connait elle et moi. Cela remonte loin, pour dire vrai, cela remonte à mes premières années d'existence, je l'ai connu quand j'avais à peine deux ans. Je me souviens l'avoir vu débarqué chez moi avec ses parents, ils étaient venus voir mon père, Michael Wayland. Moi je ne la quittais pas des yeux, l'observant avec minutie pour apprendre à la connaître. Elle s'est tout de suite prise d'affection pour moi, il faut dire que je venais à peine de quitter les nourrissons à l'époque donc je me doute que je devais être à croquer. Et moi, je la voyais déjà comme une grande soeur, une personne sur qui je pourrais me reposer en dehors de mon père, à tel point que je n'aimais pas quand je devais la quitter, cela me rendait triste. Le temps me donna ensuite raison sur la profondeur de notre relation, elle était devenue ma meilleure amie, celle avec qui je passais tout mon temps, il faut dire que le fait que j'avais du mal à me faire des amis, me poussait à m'accrocher encore plus à Tanya. Avec le temps qui passait, nous avons appris aussi ce qu'était les sentiments, et la beauté, et tout ce que je peux dire, c'est que je trouvais la jeune femme magnifique. Je présume qu'elle aussi car elle aimait bien jouer aux amoureux avec moi, quand j'y repense, je me dis qu'il ne s'agissait pas là d'un jeu mais des prémices d'une relation qui aurait abouti avec le temps. Malheureusement nous n'avons jamais pu en avoir le coeur net, car à mes dix ans, mon père fut assassiné par les membres du Cercle de Valentin, du moins c'est ce que je pensais car il s'avérait que mon père était en fait Valentin, ayant pris l'apparence de Michael Wayland et souhaitant simuler sa mort. J'ai donc été adopté par les Lightwood à New York et j'ai donc perdu de vue Tanya, qui elle, est restée à Idris. Je l'ai perdu de vue pendant neuf ans, ne la voyant plus du tout mais m'assurant tout de même d'avoir de ses nouvelles par le biais de Maryse.

Il y a quelques semaines, je l'ai vu débarquer à l'Institut de New York, elle avait été apparemment transféré ici, j'ai tout de suite pensé qu'elle était venue pour moi mais j'ai appris au final qu'elle était la parabatai de cette chère Lydia, et qu'il paraissait donc logique qu'elle l'ait rejoint. Je n'avais donc pas beaucoup d'attentes nous concernant, je partais du principe qu'après tout ce temps, elle m'avait oublié et que je ne représentais plus rien pour elle. Mais je me trompais, elle a tout de suite cherché à renouer le contact avec moi et à retrouver notre complicité d'antan. J'aurais pensé que je ne ressentais plus autant d'affection pour elle qu'autrefois, mais je me trompais aussi là-dessus, mon coeur avait laissé cette place rien que pour elle, la place de la meilleure amie. Je ne sais pas pourquoi je tiens autant à elle, je sais juste qu'elle arrive à me toucher comme personne n'arrive à le faire, elle arrive à comprendre mon côté sombre car elle a le même, nous nous comprenons sans nous parler car nous pensons pareils, je possède une connexion puissante avec elle, une connexion qui ne peut être brisée par le temps ou l'éloignement. Mais en plus de tout cela, nous avons beaucoup changé en neuf ans, je veux bien sur parler de nos corps, elle a acquis une beauté exceptionnelle, et dès nos retrouvailles j'ai ressenti un désir puissant pour son corps. Un désir qui était apparemment partagé puisqu'elle faisait tout pour me faire craquer, en utilisant ses atouts et son talent pour la séduction. J'ai bien évidemment fini par craquer et nous avons commis l'acte de chair ensemble, une nuit tout simplement magique et inoubliable. Tellement inoubliable qu'il nous a fallu commencer une relation charnelle dans le but de continuer ces moments de plaisir. Après tout c'est Clary elle-même qui m'a dit de m'amuser et de ne pas rester dans la solitude, je l'ai écouté et je peux clairement dire maintenant que je suis accro à ma relation avec Tanya. J'espère sincèrement que cette relation pourra continuer car elle est devenue clairement un besoin et il n'est jamais facile de se passer de nos besoins.

La radio diffusait une musique de type éléctro, je tournai la tête vers le réveil et appuyai pour l'éteindre, le réveil affichait 7h40. Il était vraiment tôt mais je n'avais pas le choix, Tanya m'avait donné rendez vous à 9h sur la Cinquième Avenue, et je détestais être en retard pour quoi que ce soit. Je sortis donc de mon lit tout en lâchant quelques soupirs au passage néanmoins. Je remarquais que Clary dormait encore, je me contentai donc d'embrasser son front et de partir silencieusement vers la salle de bain. Je sautai rapidement dans la douche dans le but de me laver rapidement, je pris quand même soin de bien me shampouiner les cheveux, j'avais toujours été très méticuleux avec mes cheveux. Une fois fini, je me séchai rapidement et commençai déjà à préparer les affaires que j'allais mettre pour sortir. Je choisis un jean slim, une chemise, des chaussures urbaines, et une veste en cuir des Soeurs de Fer, une veste renforcée en somme. Je me mis donc à m'habiller dans le silence le plus complet pour ne pas réveiller la jeune femme, et je glissai dans les poches de ma veste plusieurs objets, une dague en adamas au cas où, ma stèle, et mon portable. Je sortis ensuite de la chambre et pris la direction de la cuisine pour prendre rapidement à manger. Je versai un café dans un gobelet à café jetable et pris une pomme pour la route, je mangeais la pomme et bu mon café sur le chemin pour aller au garage. J'enfourchais ma moto et je sortis en trombe du garage et de ce fait de l'Institut pour prendre la direction de la Cinquième Avenue.

Sur la route, je sentis mon portable vibrer dans ma poche, vu que je l'avais mis en mode voiture, il se mit à me lire le message à haute voix, c'était Tanya qui me disait de m'arrêter à une adresse précise. Il ne me fallut pas longtemps pour trouver l'adresse en question, je me garais devant et je remarquais le titre de la boutique "Victoria's Secret", je laissais échapper un léger rire comprenant bien que cette journée s'annonçait riche en péripéties. Je traçais une rune de scellement sur ma moto pour empêcher qu'une créature obscure puisse me la voler. Je tournai ensuite la tête vers la gauche et la droite dans le but d'attendre que personne ne regarde vers moi, je levais ensuite mon maillot et annulai la rune de dissimulation, me rendant ainsi visible aux yeux des Terrestres. Je rangeai ensuite ma stèle et rentrai dans le magasin d'un pas tranquille. Je remarquait que j'avais reçu un nouveau message de Tanya, me disant de la rejoindre aux cabines car elle avait quelque chose à me montrer. J'adressai un léger sourire à la caissière et me dirigeai aussitôt aux cabines, je ne mis pas longtemps à savoir dans quelle cabine se trouvait la jeune femme, je reconnus son parfum délicat mais néanmoins atypique.

"Vous avez commandé un blond ? Nous espérons que vous n'avez pas attendu longtemps et que vous êtes satisfaite de nos services de livraison Mademoiselle ! Il faudrait que vous signez le reçu maintenant pour que nous puissions vous attribuer la garde de votre colis !" dis-je en riant légèrement et doucement pour ne pas gêner les autres clients. J'avais pensé que cela serait dur de passer une journée loin de l'Institut et surtout loin de mes responsabilités mais en fait j'avais sous-estimé mes mésaventures de ces dernières semaines, j'avais grandement besoin de repos et je comptais bien en profiter aujourd'hui.






I can see that you are happy with Simon.
However.. My heart still thinks you don't love him...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The New Tanya

Je suis ici depuis le : 28/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Amber Heard . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 3223 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 3406 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être la meilleure mère possible. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut. tout en étant d'une humeur : enjôleuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SCAR FROM THE PAST
Regrets & Liars... Il m'aura fallu des années avant de réaliser le mal que j'avais fait et les erreurs que j'ai commises. Aujourd'hui, je vois enfin le mal de mes actes passés et je regrette. Je regrette de ne pas avoir aimé mes parents comme ils le méritaient, de ne pas avoir été la fille dont ils rêvaient. Tous mes choix et toutes ses années de mensonges et de manipulation. Je continue chaque jour de me battre contre le monstre que j'étais. On me dit de tirer un trait sur tout cela, mais ce n'est pas évident d'oublier les cicatrices de notre passé.

SOUL MATE FROM HEAVEN
Jace... Il faudrait un tout un livre pour décrire cette connexion qui nous unie. Je te connais depuis ta naissance, tout bébé tu me faisais déjà fondre. Dès le premier regard que j'ai posé sur toi, je savais que tu serais bien plus qu'un frère d'arme. Nous avons grandis ensemble, nous nous sommes toujours soutenues contre les adversités, mains dans la main nous avancions ensemble. Et même si neuf années nous ont tenus loin l'un de l'autre, mon amour pour toi n'a pas changé. Te revoir après tout ce temps n'a que davantage ravivé cette flamme que j'éprouvais déjà pour toi à l'époque. Nous pensons pareils, nous lisons en l'autre comme dans un livre ouvert. J'ai besoin de toi pour vivre, j'ai besoin de celui que je considère comme mon âme sœur, ma moitié spirituelle. Te perdre serait la pire des choses, car je sais que si tu venais à disparaître avant moi, la mort n'aurait qu'à venir me chercher juste après.

SUNSHINE IN THE DARK
Naya... Ma fille, mon petit ange. Tu ne sais pas à quel point je peux t'aimer ma princesse. Tu es mon rayon de soleil, celle qui illumine ma vie. Un regard tourné vers toi me suffit à me sentir mieux. Tu as été celle qui m'a donné envie de changer, poussé par ton père, je suis devenue une personne meilleure. Pour toi, pour vous. N'oublie jamais ma chérie, ta maman t'aime plus que tout au monde, et elle sera toujours là pour toi, pour te soutenir et t'aider dans chacun des moments de ta vie. Car tu es ma vie. Celle qui me donne envie d'affronter le monde chaque jour rien que pour te rendre fière. Merci pour tout ce que tu as pu faire pour moi en l'espace de si peu de temps.


Journal intime
Mon statut: Célibataire.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [Terminé][Hot]Only you and me as before. ∞ Tace
Ven 3 Juin - 16:22
          



Only you and me as before.
Feat. Jace Wayland


Il y avait une certitude profonde en mon sein, une certitude que je savais éternelle et sincère. Il est vrai que je joue les hypocrites les deux tiers de mon temps, que mes actes et paroles sont pour la plupart sans aucun fondement. J’use de mon charme, de séduction la plupart du temps, mais aussi de mensonges qui sortis de ma bouche semblent les plus sincères au monde mais qui ne sont en réalité, qu’un ramassis de mensonges grossiers. Seulement, il y a une seule personne avec qui je ne suis pas mensongère au fond. Afin, bien entendu si, je suis obligée de lui mentir sur certains sujets, mais mes sentiments sont réels, mes envies, mes besoins sont sincères avec lui. Il est la personne la plus chère à mes yeux, le seul être avec qui je me sente réellement bien. Jace Wayland, mon plus vieil et cher ami dans ce bas monde. Je pense sincèrement que s’il venait à disparaître de cette planète, je ne m’en relèverai pas, il est en quelque sorte mon ancre dans ce monde, celui qui permet un semblant de bonté dans ce cœur desséché qu’est le mien.

Il ne m’avait pas fallu longtemps avant de sentir ce parfum d’eau de toilette citronnée, l’odeur du savon caractéristique. C’était impressionnant de voir l’effet que cela procure à mon cœur. Je pouvais déjà sentir mon corps frissonner à la simple idée qu’il soit ici dans la même pièce que moi. Plus il se rapprochait de la cabine où je me situais, plus je pouvais ressentir l’excitation grimper en moi. C’était l’effet qu’il me faisait, il me rendait folle par sa simple présence, j’étais folle de lui tout entier. De sa personnalité, de son corps, de son parfum en passant par la douceur de sa peau et de ses lèvres. A peine était-il devant la porte de la cabine que sa voix rauque venait tinter à mes oreilles. Sans attendre, alors que je riais encore de ses paroles, j’ouvrais la porte de la cabine et l’attira à moi en l’attrapant pas le col de son maillot. Dès que j’eu refermé la porte de la cabine, je le regardais avec passion tout en admirant chaque détail de son magnifique corps. « L’attente ne fut pas très longue, et même si elle l’avait été, la beauté extraordinaire du blond livré dépasse au combien le retard. Dans ce cas, je me ferais un plaisir à signer votre reçus.. Seulement… » . Je vins passer mes lèvres sur l’arrête saillante de sa mâchoire puis laissa effleurer mes lèvres contre la peau de son oreille avant d’y susurrer quelques mots « Je ne compte pas vous délivrer de vos services joli garçon.. » . Ses mots justes prononcés, me voilà déjà en train d’embrasser ses lèvres avec autant d’ardeur et de passion alors que mes doigts venaient caresser la base de son crâne, passant mes doigts dans ses longs cheveux dorés. Ma bouche cherchait avidement ses lèvres, ne voulant plus les quitter un instant. Mais plus je restais à l’embrasser, plus je pouvais sentir ce besoin de plus, ces pulsions envahir mon corps progressivement.

Mon corps venait se presser contre lui, ma poitrine venait s’appuyer sur son torse musclé, je pouvais sentir à travers son maillot ses muscles parfaitement dessinés ressortir. Ma passion n’y aidant pas, le voilà dorénavant plaqué contre l’une des parois de la cabine. Mon regard chercha à croiser le sien, dès lors que ce fut fait, je pouvais sentir le désir irradier de mes pupilles émeraudes. Mes mains quant à elle venait déjà s’attarder contre le bas du dos du garçon, il ne leur fallut pas beaucoup de temps avant de glisser sur les flancs du jeune homme. Immédiatement, il comprit où j’allais en venir, il me connaissait si bien. Très vite mes lèvres vinrent se déposer à nouveau sur ses lèvres, lui donnant un énième baiser passionné tandis que mes mains s’occupaient déjà du bouton de son jean puis de la fermeture éclair du garçon. Une fois cela fait, mon regard se fit plus brûlant tout comme mes baisers sur ses lèvres douces. C’était dingue de voir l’effet qu’il a sur mon corps, je n’avais jamais ressenti de telles impressions auparavant. Les doigts de ma main gauche venaient pianoter le long de son aine, venant en quelque sorte le narguer, mais très vite, eux même ne pouvaient plus résister et vinrent délicatement se glisser sous le tissu en jean, puis s’attardèrent sur la bosse proéminente qui venait déjà se faire sentir. Mon sourire devint plus large et coquin alors que mon regard se faisait plus envieux. « Oh je vois que j’ai manqué à quelqu’un.. Peut-être me faudrait-il lui faire un câlin pour combler ce manque affectif qu’il a pu ressentir. » . Le visage de Jace exprimait un mélange de désir, d’excitation et autre chose, sûrement dû au fait que nous étions tous deux au beau milieu d’un magasin entouré de personne.

Aussitôt, je venais embrasser la commissure de ses lèvres délicates, puis glissa lentement jusqu’à sa mâchoire, son cou, sa pomme d’Adam. Je trouvais tout chez lui fascinant, même quelque chose comme une simple pomme d’Adam. Mais en même temps, Jace est l’homme le plus beau que j’ai rencontré jusqu’à lors. Il ne pouvait que me fasciner. Je pouvais sentir qu’il commençait à s’agiter alors que je venais de me mettre à genoux devant lui. Il savait très bien où j’allais en venir et je dois dire que cette petite agitation chez lui m’émoustillait encore plus. « Calme toi Nana ou alors tu vas me donner envie de te sauter dessus encore plus vite. » . Mes paroles prononcées, je glissais mes mains de chaque côté de ses hanches, les passant sous les deux couches de vêtements, puis les firent glisser en même temps jusqu’à ses chevilles, libérant ainsi chaque parcelle de son être. Mes joues s’empourprèrent immédiatement, non pas que je n’avais jamais vu tel spectacle, mais cette vue avait toujours le même effet sur moi. Me mordant la lèvre d’excitation, j’entrepris sur le champ des baisers tendres sur chaque partie secrète de son être, ceux-ci venant s’intensifier un peu plus au fil des secondes, tandis que mes mains venaient s’occuper de son fessier athlétique. Entendre les soupires venant de garçon m’incitait d’autant plus à continuer, ce que je ne me fis pas prier pour continuer. J’aimais ça, jamais lui faire plaisir tout comme je me faisais plaisir par conséquent. Après tout, qu’y a-t-il de mal à se faire plaisir ?  






EVERYTHING IS COMPLICATED ESPECIALLY IN LOVE

Cheat appearances I show a girl who doesn't need more than she already have. A girl who plays with boys and makes believe that they can have more with her. Whereas in truth, my heart and my soul are taken yet. By Jace, my soulmate that I love for many years and for whom, my heart beat every day.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 7894 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 6560 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Essayer de vivre malgré la souffrance... . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

Clarissa - Clary, tu es tellement importante pour moi que j'ai l'impression que tu as toujours fait partie de ma vie. Dorénavant tu sais que je ne suis pas ton frère, mais ce que tu ne sais pas, c'est que je suis fou de toi, littéralement fou de toi. Je ne peux te l'avouer car je ne veux pas briser le bonheur que tu as avec Simon. Il est dit que le véritable amour est sacrifice, je sacrifierai donc mes sentiments pour que toi tu puisses être heureuse. Je t'aime éperdument Clarissa, mais ça, tu ne le sauras sûrement jamais..


Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela.


Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille.

Journal intime
Mon statut: Célibataire amoureux...
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [Terminé][Hot]Only you and me as before. ∞ Tace
Dim 5 Juin - 22:14
          



«Only you and me as before.» ♠ Feat Tanya Epinguer


Il n'avait pas fallu longtemps pour que la jeune femme ouvre la porte et m'attire à elle avec une avidité sauvage. Bien évidemment, c'était loin de me déplaire, bien au contraire, j'aimais créer un tel désir chez les femmes, qu'elles ne peuvent plus y résister et sont comme prises dans une spirale infernale de tentation. Je pus réellement sentir la puissance de ce désir lorsque la jeune femme se mit à m'embrasser langoureusement et passionnément, je lui rendis alors le baiser avec autant de passion qu'elle. C'était dans ces moments-là où je pouvais le sentir, le lien qui nous unissait, un lien si puissant reliant nos deux âmes à travers l'espace et le temps. Je savais que ce n'était pas de l'amour, mon coeur n'appartenait qu'à cette chère Clarissa, il s'agissait plutôt là d'une connexion entre nos deux âmes, comme si on avaient été faits ensemble lors de la création, comme si elle et moi étions jumeaux. Je me rendais compte que je ne lui avais dit à quel point je me sentais connecté à elle, je me doutais qu'elle devait le ressentir elle aussi, mais jamais aucun de nous n'avait mis des mots sur cela. Maintenant que j'y pensais, je voyais l'expression parfaite correspondant à la situation, "des vrais parabatai", le terme signifiant que deux personnes sont déjà comme deux parabatai même sans la rune correspondante. Je me doutais que beaucoup de personnes ne devaient pas comprendre le fait que j'avais vraiment trois femmes dans ma vie, Clary, Lucy, et Tanya mais à vrai dire la situation était beaucoup plus compliquée qu'il y paraissait de premier abord. Clary représentait vraiment la passion, je n'aurais pas su expliquer pourquoi je l'aimais, je savais juste que je l'aimais comme un fou. Lucy représentait le danger, la connexion avec mon esprit sombre, une relation dans le désir profond et aussi on se ressemblait beaucoup au niveau du caractère. Et enfin pour finir, Tanya, notre complémentarité parfaite, cette absolue facilité à passer du temps ensemble comme si nous avions été fabriqué pour vivre ensemble, une connexion impossible à comprendre mais qui nous unit peu importe la distance et les problèmes. Chacune des trois avait pris place en moi d'une façon différente, ce qui explique que je les aimais de façon différente, mais qu'elles restaient toutes très importantes pour moi. Chacun des baisers de la jeune femme réveillait en moi un désir profond, je la désirais, chacune des parcelles de son corps, de la tête jusqu'au pied, me faisait vibrer d'une envie insatiable.

Je n'avais pas besoin de me poser la question pour savoir si la jeune femme ressentait elle aussi ce désir insatiable, elle était déjà en train de petit à petit enlever mes vêtements et caresser chaque partie de mon corps, mêmes les plus hétérogènes. Si elle voulait me rendre fou, elle s'y prenait réellement à la perfection, je pouvais sentir tout mon corps vibrer à l'unisson de celui de la jeune femme. Comment faisait-elle pour créer autant de désir en moi ? Je sais bien que j'avais tendance à avoir beaucoup de femmes dans mon lit mais très peu avaient réussi à m'enivrer à ce point, et elle, elle y arrivait à chaque fois comme si de rien était. Je devais bien l'avouer, je ne pouvais pas me passer d'elle, elle était devenue un besoin indispensable à ma vie, et je ne voulais pas la perdre. Pendant que ces mains s'attardaient sur le bas de mon corps, j'en profitais pour embrasser ses joues, ses lèvres et bien évidemment son cou. J'appréciais la douceur exquise de sa peau, on pouvait clairement remarquer qu'elle était le genre de jeune femme à prendre beaucoup soin d'elle, on ne pouvait voir aucune imperfection sur son visage ou même son cou, malgré le risque du métier de Chasseur d'Ombre. Elle était sans aucun doute l'une des plus belles femmes qu'il m'avait été donné de voir, sa belle chevelure, son regard envoûtant, ses lèvres dessinées, son sourire angélique et pour finir son corps parfaitement sculpté avec des courbes hypnotiques. Quand je la voyais, je me disais qu'elle ferait un très bon modèle pour un photographe, n'importe quel décor ferait l'affaire car rien ne pourrait atténuer une beauté comme la sienne, encore plus lorsque vous la mettiez au soleil, ses cheveux s'illuminaient totalement.

"Tu sais bien que cette partie de moi n'est pas objective, techniquement tu lui manques tout le temps.. ! En même temps, il faut dire que tu as un talent certain dans ce domaine ma chère, et par conséquent tu es devenue l'équivalent d'une drogue pour mon corps, ma dose à moi !"dit-je en mordillant la lèvre inférieure de la jeune femme. J'avais dit vrai, nos moments de détente m'apportait un plaisir incommensurable à expliquer, j'en avais besoin et je ne voulais pas y renoncer de sitôt.

Connaissez vous la théorie du Big Bang ? Une explosion au niveau subatomique qui a donné l'expansion de l'univers en seulement quelques nano secondes. Pourquoi est ce que je vous parle de cela ? Tout simplement parce que je ressentais cette expérience en direct sur le moment, ce que la jeune femme me prodiguait faisait exploser de plaisir chaque parcelle de mon être et surtout mettre en arrêt total mon système nerveux, comme s'il m'était impossible de penser clairement sur l'instant. À ce moment précis, je ne regrettais nullement d'avoir pris la décision de rester avec elle toute la journée, cette journée s'annonçait exceptionnelle et vraiment magique. Je passais ma main dans la chevelure de la jeune femme, sa chevelure lumineuse et soyeuse, et c'est à cet instant qu'une pensée me traversai l'esprit. Que se serait-il passé si j'étais resté à Idris ? Serais-je devenu son parabatai ou bien alors beaucoup plus, serais-je tombé amoureux de la jeune femme ? Je devais bien reconnaître que j'avais toujours été proche d'elle même durant mon enfance, il paraît donc logique qu'elle aurait été mon premier amour. Cela ne veut pas dire que j'aurais aimé moins Clarissa, je sais bien qu'elle est mon grand amour et que je ne pourrais jamais quelqu'un d'autre comme je l'aime elle, je dis juste qu'elle n'aurait pas été mon premier amour en fin de compte. Mais bon rien ne sert de remuer le passé, la vie a fait en sorte de nous enlever notre chance à Tanya et moi, et il faut faire avec, cependant il est vrai que je ne peux m'empêcher de me demander ce que notre relation aurait donné, aurions nous été heureux ou bien alors aurait-ce été éphémère. Je brûlais d'envie de lui poser cette question mais je me rendais compte que je ne savais ce que serait la réaction de la jeune femme, car si elle pensait pareil, cela pourrait la rendre triste d'en parler, et si elle n'y avait pas pensé, elle pourrait se mettre à y penser et à le vouloir. Dans les deux cas, la réaction n'était pas idéale, il valait donc mieux ne rien dire et garder ça pour moi.

"Facile à dire mais plus difficile à faire, tu crois que je contrôle mon corps ? Tu as vu ce que tu lui fais en même temps ! Et puis en plus, que tu me sautes dessus maintenant ou dans quelques minutes, cela ne change pas grand chose techniquement !". Elle était marrante avec ces déclarations mais je n'étais pas Superman non plus, j'avais beau être fort, je ne restais qu'un homme en fin de compte et par conséquent avec les faiblesses du corps. De plus, elle devrait plutôt être fière de me faire ressentir tout cela car cela prouvait bien l'effet incroyable qu'elle avait sur moi.

Je profitais de chaque moment de plaisir dont me gratifiait la jeune femme, c'était le cas de le dire, j'étais tout simplement aux Anges. Cependant je ne voulais pas être le seul à prendre du plaisir dans cette histoire, voilà pourquoi je décidai de relever la jeune femme et de l'embrasser passionnément. Je lui enlevai son haut en parsemant par la même occasion son cou de baisers tendres. Je profitai quelques secondes de la vue qui m'était offert sur la poitrine de la jeune femme, seulement vêtu d'un soutien-gorge. Je descendis ensuite mes baisers sur son épaule, puis le dessus de sa poitrine, et enfin son abdomen. Pendant que j'embrassais son abdomen, je défis le bouton de son jean que je fis glisser délicatement le long de ses belles jambes. La vision de ses jambes nues me fit aussitôt les parsemer de doux baisers, partant de la hanche jusqu'au pied. Je me mis à pianoter avec mes doigts sur les hanches de la jeune femme, je les fis se rapprocher des bords du sous-vêtement de la jeune femme que je fis glisser sensuellement jusqu'en bas. Je remarquai tout de suite le rouge apparaître sur les joues de la jeune femme, ce qui me fit sourire, et je commençai à embrasser cette zone hétérogène avec soin et surtout douceur pour ne surtout pas blesser la jeune femme.

"Tu disais de moi mais je vois que tu t'agites encore plus que moi, je t'avais dit que c'était plus facile à dire qu'à faire ! D'ailleurs, tu devrais peut-être baisser d'un ton si tu ne veux pas qu'on se fasse attraper bêtement et d'une manière très gênante !"dit-je en arborant un sourire malicieux. J'imaginais parfaitement bien la gêne que je ressentirais si cela m'arrivait, je ne saurais vraiment plus où me mettre, j'avais beau jouer les durs, je restais quand même un garçon courtois et respectueux des normes, donc être pris dans ce genre de situation relevait de la honte pour moi.






I can see that you are happy with Simon.
However.. My heart still thinks you don't love him...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


The New Tanya

Je suis ici depuis le : 28/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Amber Heard . J'ai actuellement : 21 ans mais déjà : 3223 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 3406 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Clary & Katerina .Je n'ai qu'un but dans la vie : : être la meilleure mère possible. . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut. tout en étant d'une humeur : enjôleuse. . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

SCAR FROM THE PAST
Regrets & Liars... Il m'aura fallu des années avant de réaliser le mal que j'avais fait et les erreurs que j'ai commises. Aujourd'hui, je vois enfin le mal de mes actes passés et je regrette. Je regrette de ne pas avoir aimé mes parents comme ils le méritaient, de ne pas avoir été la fille dont ils rêvaient. Tous mes choix et toutes ses années de mensonges et de manipulation. Je continue chaque jour de me battre contre le monstre que j'étais. On me dit de tirer un trait sur tout cela, mais ce n'est pas évident d'oublier les cicatrices de notre passé.

SOUL MATE FROM HEAVEN
Jace... Il faudrait un tout un livre pour décrire cette connexion qui nous unie. Je te connais depuis ta naissance, tout bébé tu me faisais déjà fondre. Dès le premier regard que j'ai posé sur toi, je savais que tu serais bien plus qu'un frère d'arme. Nous avons grandis ensemble, nous nous sommes toujours soutenues contre les adversités, mains dans la main nous avancions ensemble. Et même si neuf années nous ont tenus loin l'un de l'autre, mon amour pour toi n'a pas changé. Te revoir après tout ce temps n'a que davantage ravivé cette flamme que j'éprouvais déjà pour toi à l'époque. Nous pensons pareils, nous lisons en l'autre comme dans un livre ouvert. J'ai besoin de toi pour vivre, j'ai besoin de celui que je considère comme mon âme sœur, ma moitié spirituelle. Te perdre serait la pire des choses, car je sais que si tu venais à disparaître avant moi, la mort n'aurait qu'à venir me chercher juste après.

SUNSHINE IN THE DARK
Naya... Ma fille, mon petit ange. Tu ne sais pas à quel point je peux t'aimer ma princesse. Tu es mon rayon de soleil, celle qui illumine ma vie. Un regard tourné vers toi me suffit à me sentir mieux. Tu as été celle qui m'a donné envie de changer, poussé par ton père, je suis devenue une personne meilleure. Pour toi, pour vous. N'oublie jamais ma chérie, ta maman t'aime plus que tout au monde, et elle sera toujours là pour toi, pour te soutenir et t'aider dans chacun des moments de ta vie. Car tu es ma vie. Celle qui me donne envie d'affronter le monde chaque jour rien que pour te rendre fière. Merci pour tout ce que tu as pu faire pour moi en l'espace de si peu de temps.


Journal intime
Mon statut: Célibataire.
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [Terminé][Hot]Only you and me as before. ∞ Tace
Mar 14 Juin - 23:34
          



Only you and me as before.
Feat. Jace Wayland


Dans ma vie, je ne me suis jamais sentie réellement proche des personnes. Ce n’est pas étonnant quand on connait la vérité sur moi, le fait que je joue chaque joue un rôle dans ce monde ne peut pas me permettre d’être vraiment moi et de m’attacher aux individus. Je ne fais que semblant de m’attacher aux personnes qui m’entourent, pourtant, avec certains, c’est différent. Je suis différente plutôt. Peu de personnes ont réussi à traverser ma carapace, ou du moins, à la fêler histoire d’entrevoir une part de moi. Parmi ceux qui ont réussi à m’apercevoir un peu plus comme je suis au fond, il y a Lydia, ma parabataï avec qui je suis un peu plus ouverte, bien entendu je ne révèle pas qui je suis réellement, mais je me suis tout de même attachée à elle, ce n’est pas pour rien que j’ai accepté cette connexion forte entre elle et moi. Je me suis également attachée à Zephyr avec le temps, il est certes mon amant, mais également un bon ami, je dois avouer que son histoire m’a touchée, ou plutôt, il m’a touché. Mais tous les deux n’égaleront jamais l’affection que je porte à Jace. Il représente énormément de choses pour moi, on aurait pu se dire que lui et moi cela ne serait jamais plus comme avant après ces neuf années de séparation, mais bien au contraire. Lui et moi, je ne pense pas qu’il y ait de réels mots pour décrire cette relation qui nous unie, c’est quelque chose, sans réel mot applicable dessus. Il fait partie de moi à part entière, au point, qu’il est très probable que je ne survive pas quand il découvrira la vérité sur ma trahison. Car c’est certain que tôt ou tard il le découvrira et ce jour-là sonnera ma perte. En attendant de ce jour périlleux, je préfère me concentrer sur lui et sur l’affection énorme que je lui voue. Et on peut dire à cet instant, que je montre assez bien cette affection.

Et il me le rend plutôt bien. Il était sous mon emprise, et cette idée me plaisait énormément. L’effet que je provoque sur son corps est des plus exquis à apprécier. Les mots qui sortaient de ses lèvres m’hypnotisaient peu à peu, sûrement le fait que je tiens à lui à la folie. Lui aussi est l’équivalent d’une drogue dont je ne pouvais me passer. Je suis une droguée, et la drogue dont j’ai le plus besoin est tout simplement devant moi. Il avait ce pouvoir sur moi, il pouvait bien dire que j’en avais un également sur lui, mais il sous-estime de très loin celui qu’il a sur moi. C’est même irréel de voir ce que Jace est capable de provoquer en moi. Notamment à cet instant, une sensation étrange circulait dans mon être, je me sentais comme puissante, dominante tout en étant à la fois soumise. C’est l’effet qu’il a sur moi. Mais pourquoi ? Parce que je contrôle la situation tout en étant en position inférieure. Il y a d’ailleurs quelque chose de très excitant là-dedans que je ne voudrai jamais qu’on m’ôte. Effet il avait raison, il nous est très difficile de contrôler nos propres corps en présence de l’autre, extrêmement difficile devrai-je dire même. C’est très loin de me déranger, après tout, cela prouve bien toute l’étendue de l’attirance que nos deux êtres provoquent à l’autre. « Cela ne changera rien tu as entièrement raison mon beau. Sûrement parce que mon corps s’est façonné à ton image, pour toi. Parce qu’il a cette envie de tout ton être à chaque regard qu’il pose sur toi, à chaque instant collé à toi, à chaque moment où tu es dans la même pièce que lui. Tu n’imagines même pas l’effet que tu as sur lui à tout instant Nath. ».

Mes baisers s’étaient dès lors intensifiés sur chaque parcelle de sa peau dénudée, peu importe l’endroit, la douceur de celle-ci était incroyable. On pourrait croire que la peau d’un guerrier serait rugueuse, le toucher serait désagréable, mais chez lui, c’était bien différent. Chaque centimètre de sa peau me paraissait tel un tissu soyeux. Je ne pouvais m’empêcher de l’embrasser et de la toucher dès que l’occasion apparaissait. Cela pouvait peut être paraître ridicule, mais moi, j’aime son être tout entier. D’ailleurs, sans plus attendre, il me tira à lui, il me fallut une fraction de seconde pour comprendre ce qu’il avait en tête alors que je rendais son baiser avec fougue et passion tandis que mes mains caressaient sa chevelure de lion. Si je le pouvais, je ne lâcherai plus un instant ses lèvres que j’aime tant, si l’occasion se présentait, je voudrai cesser de respirer juste pour pouvoir ne plus m’en séparer. Comme toujours, Jace est ce genre de garçon qui veut l’équité, qui tient à rendre ce qu’on fait pour lui. Autant dire, que je savais d’ores et déjà ce qu’il s’apprêtait à faire.

Excitée, je sentais déjà ma respiration s’accélérer tandis que ses baisers se faisaient plus brûlant, plus perdus vers le Sud de mon anatomie. Chaque baiser venait augmenter le feu qui rougeoyait en moi, tandis que mes joues venaient trahir cette chaleur par des tons rosés. Dès lors que ces baisers se firent plus intenses sur ma zone hétérogène, mon feu intérieur brûla plus intensément, il ne désirait plus qu’une seule et unique chose comme à chaque fois. Profiter de ses lèvres douces, sans pour autant cesser de vouloir toujours plus de cet homme si parfait. Mes dents venaient briser ma lèvre inférieure, laissant un filet de sang dans ma bouche, déposant un goût ferreux sur ma langue. C’était l’effet qu’il me produisait à cet instant, un bien fou provoquant à chaque fois des cris chez moi que je me devais de stopper de par le lieu où nous nous trouvons à cet instant. C’était excitant de se dire que nous pouvions être attrapés à tout instant. Mon corps quant à lui, trouvait cela horriblement excitant et agréable à vivre, au point où il s’agitait dans tous les sens. Je ne parvenais plus à retenir mes gémissements de plus en plus bruyants. Ma poitrine se soulevait de plus en plus rapidement, au rythme de ses baisers et caresses. Je n’avais envie plus que d’une seule chose à cet instant lui. « C’est difficile de baisser d’un ton alors que tu me rends folle à l’instant t. Je dois bien reconnaître en effet qu’il est plus facile de dire de se taire que de le faire dans ce genre de moment. Au pire on se fera attraper. C’est excitant… ». Mes mains agrippaient un peu plus ses cheveux, sans pour autant lui faire mal, tandis que je sentais le point de non-retour culminer en moi. Ma voix se fit plus forte à l’instant même où mon plaisir fut culminant « Bon sang.. Nath… c’est… » .

Comme pour rompre notre petit moment coquin, la voix d’un homme retentit au rythme de ses points s’abattant lourdement sur la porte de la cabine. « Sortez immédiatement. Ou je vous sortirai de force. ». Je me mordis la lèvre avant de lancer un regard complice à Jace. On devait fuir maintenant avant de se faire réellement attraper. Le relevant, je l’embrassais à pleine bouche, déposant un baiser passionné et amoureux à la fois sur ses jolies lèvres avant d’attraper ma stèle et de réactiver notre rune d’invisibilité, la sienne puis la mienne. Voyant bien qu’il s’apprêtait à parler, je lui fis signe de se taire en portant mon index sur mes lèvres closes avant de rassembler mes vêtements et de le laisser s’habiller. Je comptais bien m’amuser à cet instant. Lançant un sourire malicieux à mon meilleur ami, je débloquais la porte de la cabine, dévoilant un local vide aux yeux de l’homme de la sécurité. Alors que celui-ci entrait dans la petite cabine, je m’emparais de la main de Jace avant de courir jusqu’à l’extérieur de la boutique, prenant soin de récupérer la petite tenue que j’avais essayé un peu plus tôt. D’ailleurs, cela me valut un regard surpris des caissières que ne comprirent pas pourquoi le portillon sonnait au moment même où l’homme que j’aime le plus et moi, traversâmes celui-ci. Sur le trottoir, je lançais un regard excité et amusé à celui-ci, j’adorais faire des bêtises avec Jace, c’était toujours agréable, et en sa compagnie, on ne pouvait jamais s’ennuyer. Puis, j’aime sa présence tout simplement. Désactivant la rune de scellement qu’il avait tracé sur son véhicule, j’enfourchais la place arrière de la moto avant de le regarder avec un large sourire dessiné sur mes lèvres rosées « Une virée sur les plages de Coney Island, cela te tente beau blond ? ». Mes yeux pétillaient de bonheur à cet instant, j’étais heureuse avec lui, et rien ni personne ne pouvait m’ôter le bonheur que je pouvais ressentir à cet instant même à ces côtés.






EVERYTHING IS COMPLICATED ESPECIALLY IN LOVE

Cheat appearances I show a girl who doesn't need more than she already have. A girl who plays with boys and makes believe that they can have more with her. Whereas in truth, my heart and my soul are taken yet. By Jace, my soulmate that I love for many years and for whom, my heart beat every day.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


The Golden Boy

Je suis ici depuis le : 03/04/2016 et on me dit souvent que je ressemble à : Dominic Sherwood. . J'ai actuellement : 19 ans. ans mais déjà : 7894 démons tués à mon actif, ce qui me vaut : 6560 points récoltés. D'ailleurs je joue aussi : Le Charismatique Aiden Bradford o/ .Je n'ai qu'un but dans la vie : : Essayer de vivre malgré la souffrance... . Pour cela, je réside actuellement : à l'Institut de New York. tout en étant d'une humeur : Céleste o/ . Au fait, les crédits reviennent à : .ANGELUS

Clarissa - Clary, tu es tellement importante pour moi que j'ai l'impression que tu as toujours fait partie de ma vie. Dorénavant tu sais que je ne suis pas ton frère, mais ce que tu ne sais pas, c'est que je suis fou de toi, littéralement fou de toi. Je ne peux te l'avouer car je ne veux pas briser le bonheur que tu as avec Simon. Il est dit que le véritable amour est sacrifice, je sacrifierai donc mes sentiments pour que toi tu puisses être heureuse. Je t'aime éperdument Clarissa, mais ça, tu ne le sauras sûrement jamais..


Tanya - Tanya, toi et moi nous nous connaissons depuis toujours. Tu me portais dans tes bras quand je n'étais encore qu'un bébé. Tu as été ma première amie, et sans aucun doute la plus sincère. Mais toi et moi c'est encore plus que ça, c'est une symbiose d'esprits, plus forts encore que des parabatai, tu lis en moi autant que je lis en toi, tu as les mêmes envies, les mêmes goûts, nous sommes le sens littéral de l'expression âme soeur. Aujourd'hui nous avons conçu la vie ensemble, nous avons mis le meilleur de nous deux dans un petit ange. Je n'ai pas de mot pour décrire à quel point tu es importante pour moi, tu es aussi précieuse pour moi que l'est l'oxygène pour mes poumons, si je te perds, je meurs intérieurement. Je t'aime énormément Tanya Epinguer, et quoi qu'il puisse arriver, rien ne changera jamais cela.


Naya - Naya, sans doute mon plus grand accomplissement. Je n'aurai jamais pensé devenir père si tôt et pourtant maintenant que je le suis, je ne me vois pas sans toi. Tu es littéralement ma raison de vivre, je peux être triste ou bien en colère, dès que je te vois, j'oublie tout et je suis apaisé. Avant toi, je n'avais jamais eu peur de la mort, je me disais que cela faisait parti de mon travail mais dorénavant je ne veux pas mourir, je ne veux pas que tu sois comme moi, je veux que tu connaisses ton père, que tu me connaisses. N'oublie jamais que je serais toujours là pour toi, je ne t'abandonnerai jamais ma fille chérie, car il n'y a pas de mot pour décrire l'amour qu'un père a pour sa fille.

Journal intime
Mon statut: Célibataire amoureux...
Mes Amours, mes Amis, mes Emmerdes:
Je suis: Indisponible. Repasse plus tard !
- Shadowhunters -




Re: [Terminé][Hot]Only you and me as before. ∞ Tace
Ven 17 Juin - 20:49
          



«Only you and me as before.» ♠ Feat Tanya Epinguer


L'amour, qu'est ce que l'amour au juste ? Un sentiment ? Un ressenti ? Une émotion ? ou comme certains le pensent, un lien mystique ? J'avais beau n'avoir que dix-neuf ans, j'avais pu apprendre beaucoup de choses sur l'amour. Selon moi, l'amour devait être vu comme un organisme vivant, possédant plusieurs formes toutes aussi diverses les unes des autres. On pouvait déjà compter l'amour familial, cet amour qui peut être soit par le sang ou soit par le temps passé avec la personne, un amour indestructible peu importe les conflits entre les personnes. Vient ensuite l'amour amicale dira-t-on, c'est le fait d'aimer une personne de par le fait qu'on s'entend bien avec, cet amour est plus ou moins puissant en fonction des cas mais il peut être détruit. Il ne faut pas oublier l'amour passionnel, lié au vrai sentiment de l'amour, tomber amoureux de quelqu'un en somme. Ce sentiment n'a tout simplement pas de limite et peut nous pousser à faire des choses impensables en son nom, lors de sa fin, il s'accompagne le plus souvent d'une tristesse incommensurable. La plupart des gens vous diraient que cela s'arrête ici, qu'il n'existe que ces sortes d'amour, moi, je ne suis pas d'accord, il en existe un autre selon moi, l'amour spirituel. Je sais bien que le nom peut paraître ridicule, mais le sentiment existe bel et bien, je l'ai découvert au fil de mon temps passé avec Anya, j'ai bien dû reconnaître la connexion puissante qu'il existait entre nous. Je ne saurais vous le décrire dans les moindres détails, il n'y a pas de mot pour décrire ce sentiment, c'est plus une sensation qu'on ressent en présence de l'autre personne, la sensation que nos âmes sont connectées à un niveau dépassant l'entendement terrestre, que nous sommes faits pour nous comprendre comme si nous avions été fait ensemble à la Création. Je me sentais étrangement bien en présence de Tanya, comme si je n'avais pas besoin de parler pour qu'elle me comprenne, comme si nous pensions aux mêmes choses en même temps, comme si je pouvais être totalement moi-même en sa présence. Je n'aurais voulu renoncer à cette sensation pour rien au monde, c'était donc la raison pour laquelle Tanya était devenue indispensable à ma vie, il n'y avait qu'avec elle que je partageais cette connexion, m'en priver aurait été renoncer à une partie de moi, détruire une partie de moi pour être précis. Je savais que cela pouvait être cruel en partie pour Alec, mais quand j'y pensais, il me paraissait clair que la jeune femme était ma vraie Parabatai, à un niveau supérieur au lien que je partage avec mon frère.

La situation avait beau être tendue avec la jeune femme qui gémissait assez bruyamment sous mes baisers enflammés, je ne m'inquiétais absolument pas sur le fait d'être pris en flagrant délit ou non, tout ce que je voulais, c'était continuer ce moment de plaisir avec la jeune femme. Lorsqu'elle m'avait proposé l'idée de passer une journée entière à ses côtés, j'avais hésité, me demandant si je devais laisser mes responsabilités toute une journée. Maintenant que j'étais dans le moment, je devais bien avouer que cette hésitation me paraissait stupide, j'aurais dû me douter que comme toujours, les moments passés aux côtés de la jeune femme sont un réel plaisir et qu'ils passent à une vitesse incroyable. Tout le monde connait cette sensation désagréable où on a l'impression que le temps passe vite alors que justement on s'amuse bien, et bien sur l’impression inverse où on a l'impression qu'il passe au ralenti alors qu'on passe un mauvais moment. À cet instant, j'aurais aimé que le temps s'arrête tout simplement, que je puisse profiter de cette journée incroyable autant que je le veux sans me soucier du reste du monde. Parfois je ne comprenais pas pourquoi Tanya se montrait sous son vrai jour seulement avec moi, les autres ne l'aimaient pas mais en réalité ils n'avaient jamais vu la vraie Tanya, ils avaient seulement vu ce qu'elle avait choisi de leur montrer, il n'avaient pas vu la formidable personne qu'elle est. J'avais beau essayé de faire comprendre à tous qu'ils ne la connaissaenit pas comme je la connaissais, aucun d'eux ne voulait me croire, cela m'attristait qu'elle soit abandonnée par tous et toutes. Bien évidemment que moi je ne la laisserais pas, mais je me demandais parfois si je suffisais, elle avait peut-être envie d'être proche avec d'autres personnes, il était même possible qu'elle en ait un peu marre de n'avoir que moi avec qui passer son temps. Je voulais la voir totalement épanouie, il fallait que je l'aide à s'ouvrir plus aux autres, certes je n'étais pas le meilleur exemple pour cela, mais il était clair que je me laissais plus aller qu'elle dans ce domaine.

"Je te l'avais bien dit, on ne contrôle pas le plaisir, c'est lui qui prend le contrôle et nous submerge ! Et puis, je suis d'accord avec toi, on est Jace Wayland et Tanya Epinguer, quand nous étions petits, nous nous fichions de nous faire attraper et disputer ! Cela ne nous empêchait pas de recommencer, nous sommes des Chasseurs d'Ombre, les conventions et les règles des Terrestres ne s'appliquent pas à nous ! Et puis, moi j'aime les gémissements qui sortent de ta bouche avec cette voix sensuelle qui te caractérise, cela me donne des frissons.. !"dis-je en gardant le regard fixé dans les yeux de la jeune femme tout en arborant un léger sourire malicieux au coin des lèvres.

Ma première intuition était donc fondée, on s'était bel et bien fait repérés lors de nos petits amusements dans cette cabine, un homme venait de nous sommer de sortir tout de suite sinon il utiliserait la force. La vision d'un Terrestre essayant de nous soumettre par la force me faisait rire aussitôt, si il savait exactement à qui il avait affaire, il s'y prendrait à deux fois avant de nous menacer. Mais bon il me fallait garder mon calme, la règle première des Chasseurs d'Ombre est de garder le Monde Obscur secret, il me fallait donc éviter de me battre avec les Terrestres au maximum, même si parfois l'envie devenait vraiment oppressante. Tanya eut donc la brillante idée de tracer de nouveau nos runes d'invisibilité, il ne pourrait pas avoir de conflit si l'homme en question ne nous voyait pas. Quand elle ouvrit la porte, et m'entraîna par la main vers l'extérieur, je ne pouvais m'empêcher d'afficher un sourire béât, c'était bête à dire mais à cet instant précis je me sentais heureux, je venais d'avoir un flash-back me remémorant les fois où nous avions fui de la même manière après une bêtise, la seule différence, c'est qu'à Idris, on ne pouvait pas être invisible. Je laissais même échapper un léger rire en voyant la jeune femme emmener avec elle la tenue qu'elle avait essayé et surtout le fait que les portillons se mirent à sonner sous la plus grande surprise des caissières. Ce moment me faisait prendre conscience combien la jeune femme m'avait manqué durant ses neuf années, il m'avait manqué une partie de moi sans m'en rendre compte, il faut dire que le fait que mon esprit soit brisé dans tous les sens ne m'aide pas à prendre conscience de mes émotions. Alors que je pensais que nous allions rester sur la Cinquième Avenue, la jeune femme me fit part de son idée consistant à aller à la plage de Coney Island, l'idée me paraissait excellente, d'autant plus que je n'y avait été qu'une seule fois et ce pour une mission. J'enfourchais alors la moto à mon tour, me demandant ce qui allait se passer là-bas, car une plage signifie se baigner en petite tenue, hors quand nous sommes en petites tenues, la jeune femme et moi, les choses finissent très souvent de la même manière.

"Toujours en ta compagnie belle blonde ! Plus sérieusement, je dois dire que je n'ai jamais profité de cette plage malgré que j'habite à New York depuis neuf ans déjà ! La seule fois a été lors d'une mission avec un démon qui se cachait près des plages, donc on ne peut pas dire que j'en ai profité ! J'aurais bien dit qu'on ne peut pas y aller car on n'a pas nos maillots de bain mais bon il s'agit de nous deux, nous ne sommes plus à cela près, nous connaissons chaque facette de l'autre par coeur donc la gêne est inutile !". Je me mis à rouler des yeux en disant ces derniers mots et je démarrai la moto avant de partir en trombe dans le ciel direction la plage de Coney Island.


by D.





I can see that you are happy with Simon.
However.. My heart still thinks you don't love him...

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

- Shadowhunters -




Re: [Terminé][Hot]Only you and me as before. ∞ Tace
          



Revenir en haut Aller en bas

 
[Terminé][Hot]Only you and me as before. ∞ Tace

 ::  :: Rp Terminés


 Sujets similaires
-
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Venet, "Doubles lignes indéterminées", 1988, acier, La Défense
» Banniere et modif image [Terminé]




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

© SHADOWHUNTERS (2016) appartient à ses admins : Deathtime et .ANGELUS. Toute reproduction totale ou partielle est interdite. Forum optimisé pour GC.